WandaVision – S01E06

Épisode 6 – 18/20
La saison continue d’être impressionnante par sa qualité d’écriture, que ce soit dans la parodie et la réécriture toujours bien sentie ou dans la qualité globale du scénario et du fil rouge de cette saison. Chaque épisode redéfinit totalement le champ d’action de la série, mais ça ne l’empêche pas d’être réussie, géniale et beaucoup trop attachante grâce à ses personnages. Je ne veux pas que cette saison se termine !

> Saison 1


Spoilers

Man, he even snores cool

Ah, de nouveau un épisode qui n’a pas de nom ! Cela faisait quelques semaines que ce n’était plus arrivé, et ça attise ma curiosité… Oui, je vous dis ça comme le cliffhanger de la semaine dernière ne suffisait pas à me décider à lancer cet épisode au lieu d’aller dormir. Franchement, c’est ce qui m’a fait craquer : j’ai grandement envie de dormir, mais je sais très bien que cet épisode va être génial et me remotiver.

Je n’avais tout de même pas prévu qu’il soit assez génial pour être une parodie de Malcolm. OK, ce n’est pas ma sitcom préférée, mais c’est assez logique quand on y réfléchit : pour les années 90, en sitcom familiale, on ne peut pas faire mieux que ça, non ?

Le générique est très cool, mais pour le coup, la musique m’a manqué. Et ensuite, on en arrive à la parodie en elle-même, avec les jumeaux qui parlent à la caméra pour introduire l’épisode. Vraiment, on se sentait dans Malcolm et c’était un bel hommage à cette série. Je n’aurais pas cru qu’elle avait eu un impact suffisant aux USA pour qu’elle soit celle qui soit choisie – une partie de moi espérait Friends, mais ça ne collait pas du tout avec le casting. Pour les années 2000, qu’aura-t-on ? Modern Family ?

Pour en revenir aux jumeaux, ils sont plutôt marrants et ont un caractère bien trempé. Ils font les 400 coups, avec toutefois un jumeau plus cool que l’autre, selon lui-même cependant. Ils ont peur de leur oncle endormi sur le canapé et… Oh bon dieu, j’adore Evan Peters et son Pietro qui colle bien à l’image que j’ai de lui, à savoir un éternel adolescent qui fait autant les 400 coups que ses neveux.

En une scène, le MCU réussit à nous établir ce Pietro comme fun et comme au cœur d’une relation d’amour avec ses neveux qui est tout à fait touchante. En plus, il fonctionne aussi très bien avec Wanda.

Celle-ci est là aussi, débarquant en sorcière rouge – ou tout simplement en voyante de son pays, selon elle. On est en effet à Halloween – décidément, c’est ma semaine, c’est mon deuxième épisode d’Halloween après le Riverdale d’hier alors qu’on est en février… et demain, il y aura la saison 2 d’Are you afraid of the dark pour rester dans la thématique horreur. Cela donne une idée du moment où tout aurait dû être diffusé avant les décalages Covid, je pense.

Son costume est sympa, surtout qu’il permet un flashback faisant comprendre à Wanda qu’il y a quelque chose de différent dans ses souvenirs avec ce jumeau. Elle n’a pas le temps de creuser cette piste que Vision débarque, dans son costume de super-héros des années 90. Il lui annonce qu’il ne peut rester pour le premier Halloween des jumeaux, et c’est franchement étonnant de la part de Vision.

Wanda n’est pas ravie, mais les jumeaux nous affirment que ce n’est qu’une tension de plus dans le couple parental. Ah… Vraiment, ce petit air de Malcolm m’a bien plu, même s’ils en jouent finalement peu dans la suite de l’épisode. Et une fois Vision parti, on a également un jumpscare avec Pietro, fidèle à lui-même et super chiant avec sa sœur. J’adore.

Pietro se retrouve avec un super costume d’homme-éclair en un rien de temps, et j’adore l’idée. Il en profite pour transformer aussi Tommy, le jumeau cool à présent. Ni une, ni deux, l’oncle emmène ses neveux faire la tournée des maisons voisines pour récupérer des bonbons. Ben oui, c’est Halloween. D’ailleurs, une fois dans la rue, on découvre que celle-ci est super peuplée pour Halloween (mais comment ils ont gardé le secret avec autant de figurants ? A moins que ce ne soit tout devant écran vert ? Et d’où viennent tous les figurants ?).

Wanda sent bien qu’il y a quelque chose d’étrange avec son frère, et elle tente de le comprendre, mais elle a d’autres problèmes également : Vision lui a dit qu’il travaillait, mais elle découvre bien vite que ce n’est pas le cas. Bien au contraire, il se promène dans une rue un peu plus déserte pour tenter de comprendre dans quelle illusion il vit. En chemin, il aperçoit un couple qui semble pris dans une boucle temporelle étrange, répétant à l’infini les mêmes actions – qui en plus doivent provoquer de bonnes crampes aux acteurs.

Cet épisode propose aussi sa propre pub, et comme on est dans les années 90, ce requin qui parle m’évoque déjà beaucoup plus de choses. Il est à peu près certain que les pubs apportent des indices et pas simplement des clins d’œil, mais je n’arrive vraiment pas à les décoder. En plus, je pense que ce ne sera pas expliqué au sein de la série…

Pendant la pub, bien sûr, Wanda fait en sorte que tous les bonbons soient rendus par les jumeaux, et elle en profite pour continuer à interroger son frère, parce qu’elle n’arrive pas à savoir exactement ce qui est différent, mais elle voit bien que c’est différent. Pietro confirme qu’il s’est fait tirer dessus, mais il a aussi pour souvenir un appel de sa sœur, dans sa tête, le faisant débarquer en ville. Reste à savoir de quel monde et si Wanda peut faire venir n’importe qui ou si c’est le lien entre les jumeaux qui fait ça. En plus, avec sa super-vitesse, il peut peut-être passer d’un monde parallèle à l’autre… Ce ne serait pas le premier.

Ce ne serait pas le dernier non plus : Tommy découvre d’un coup qu’il a le même pouvoir que son oncle, donnant lieu à un bon gag faisant plus penser aux Indestructibles qu’à Malcolm. Pourquoi pas ? Les jumeaux sont vraiment cools, et j’aime les différences de caractère entre eux. Ils commencent vraiment à être construits comme des personnages grâce à ça, et la jalousie de Billy est plutôt touchante sans qu’il tombe dans la catégorie relou – ça aurait pu !

Loin de tout ça, Pietro pose les bonnes questions, à savoir celles que je me pose depuis le début de l’épisode sur le nombre de figurants : comment est-il possible que tant de gens soient en ville quand on en voyait si peu avant ? Dormaient-ils ? Et comment Wanda a-t-elle réussi à faire tout ça ? Le frère est tellement insistant que sa jumelle finit par lui expliquer qu’elle n’en a aucune idée – je pense vraiment que c’est le cas. J’adore cette scène et les deux acteurs fonctionnent vraiment bien en tant que frère et sœur, c’est génial. Par contre, je ne m’attendais pas à voir le cadavre de cette version de Pietro, criblé de balles comme son alter-ego.

Dans la réalité, c’est un peu plus le chaos encore. On a toujours un militaire, Hayward, qui veut détruire Wanda, et ça fait péter des câbles à Monica et Lewis. J’aime bien l’idée de les voir insister pour que le militaire se calme, parce que Wanda peut être la solution autant que le problème. Le problème, c’est que Monica y va fort en l’insultant et il n’en faut pas plus pour qu’elle soit escortée hors de la base, avec à ses côtés Lewis et Woo.

Il faut toutefois plus que quelques gardes pour arrêter ce trio. Rapidement, Woo et Monica mettent KO leur escorte et embarquent Lewis avec eux, lui proposant de se changer pour être plus discrète. Ils retournent donc dans la base où Monica découvre le nouveau visage de Pietro et où Lewis hacke rapidement les serveurs informatiques. Grâce à ça et à des caméras thermiques, le trio découvre alors que plus on approche du bord de la ville, plus les gens semblent immobiles. Ils en arrivent à se demander s’ils sont en vie, et effectivement, on peut se poser la question : tout le monde est à l’arrêt, à l’exception de Vision, qui est celui traqué par les caméras. Et lorsque Vision tente de parler à ces personnes qui ne bougent pas, aucune n’est capable de lui adresser la parole.

L’ambiance devient alors pesante et on tombe presque dans l’horreur avec cette nouvelle portion de la ville. Vision décide immanquablement de prendre de la hauteur pour comprendre ce qu’il se passe, et ça lui permet de découvrir la bordure de la ville. Là, il trouve une voiture qui tente de quitter la ville, mais qui est à l’arrêt. À l’intérieur de celle-ci, il découvre Agnes, complètement buguée et perdue.

Il décide de lui rendre ses souvenirs pour savoir ce qu’il en est, et Agnes… est une toute autre personne dans la réalité, mais elle reste sacrément kiffante. J’ai vraiment aimé la voir changer d’un coup de personnalité et se demander si elle était morte, parce que Vision l’est après tout. C’est embêtant comme tout : elle apprend sa mort à Vision qui ne comprend pas trop de quoi elle parle – ou qui ne veut pas comprendre, allez savoir.

Agnes en arrive vite à un rire hystérique qui va très bien avec son look de sorcière – que j’aime autant que son jean années 90 du générique ; ça m’a fait tellement rire -et ça force Vision à la faire retomber dans son illusion. Une fois que c’est fait, Vision tente de sortir de l’Hex, pour en revenir à la manière dont le trio l’appelle dans la réalité. Monica veut en effet s’y rendre à nouveau, mais Lewis met en garde notre héroïne car elle vient de trouver ses résultats médicaux dans la base de données.

Mouais, je croyais que ça n’avait pas marché les prises de sang ? C’était un peu dommage de revenir là-dessus, mais plutôt plaisant d’apprendre que Monica est récrite au niveau moléculaire. On nous dit clairement qu’elle va développer des pouvoirs, là, surtout qu’elle veut encore retourner dans l’Hex, avec Woo.

Malgré la conviction de Monica qui souhaite braver le danger, Lewis n’a pas envie de suivre ses nouveaux co-équipiers : au-delà du danger, elle sait qu’elle a un pare-feu à craquer, parce qu’elle est sûre qu’on lui cache quelque chose. Soit. Elle semble trouver quelque chose, mais son attention est détournée par Vision tentant de sortir de l’Hex.

Non seulement, il tente, mais en plus y arrive, semblant à terme être retenu par sa cape. Les super-héros ne devraient pas porter de cape. En tout cas, Vision se décompose alors qu’il fait ses premiers pas hors de l’Hex… et c’est la catastrophe, parce qu’à aucun moment les soldats ne décident de lui venir en aide. C’est pourtant un ancien Avengers, même s’il ne s’en souvient pas, merde ! Face à la situation, Lewis souhaite intervenir, mais elle est rapidement arrêtée – le prix à payer quand on est fan de super-héros (comme Monica, à qui Hayward reproche son lien avec Captain Marvel, avant de lui dire que c’est une bonne chose pour elle d’avoir été absente pendant les cinq dernières années et à la mort de sa mère… Bâtard).

J’en oublierais presque que Vision est en train d’agoniser, là. En ville, Billy révèle alors ses propres pouvoirs. Il tient plus de sa mère que de son oncle, et il sent ainsi le danger dans lequel est son père, sentant ce qui lui arrive et entendant ses pensées. Vision se décompose et ça fait sacrément chier. J’espérais qu’il puisse survivre hors de l’Hex, moi. Ca ne me surprend pas que ce ne soit pas le cas, mais c’est trop dommage.

Billy essaie d’avertir sa mère du danger, sans être pris au sérieux par son oncle. Wanda s’en prend carrément à Pietro sur ce coup-là, parce que les blagues, ça va deux secondes. En plus, quand Billy lui dit que son père voit des soldats et que ces derniers pensent qu’il est en train de mourir, l’heure est grave. Très grave. La réaction de Wanda ? Elle est logique : elle essaie d’étendre encore plus son champ d’action et l’Hex.

Rien que ça. Bizarrement, Woo et Monica qui voulaient revenir dans l’Hex y échappent bien rapidement, alors que Wanda étend vraiment sa zone d’influence. Cela lui permet d’engloutir à nouveau Vision, donc de lui sauver la vie, puis Lewis (en quoi se transformera-t-elle ?)… et quelques soldats. C’est impressionnant, et sacrément problématique, parce qu’elle engouffre bien des choses et que toute la base militaire devient un cirque avec des clowns. Merci, non merci.

Putain, les pouvoirs de Wanda, c’est ouf. J’aime beaucoup tout ça, même si ça craint de découvrir que Vision ne survivra que difficilement à la saison à ce stade…. Il ne peut exister en-dehors de l’Hex sans se décomposer, c’est une vraie surprise. J’espère qu’il n’en sera pas de même pour Billy et Tommy, tout comme j’espère que l’épisode de la semaine prochaine n’insistera pas trop sur les clowns… Merci.

> Saison 1

 

10 commentaires sur « WandaVision – S01E06 »

  1. J’ai donc validé 2 fois le point 18 devant cet épisode.
    La première fois quand ce bâtard de Hayward dit à Monica que c’est sans doute mieux qu’elle n’ait pas été là quand sa mère est morte. PUTAIN !
    La deuxième à la toute fin quand Wanda rouvre les yeux et que le Please stand by est apparu. Deuxième PUTAIN ! Même si je me doutais qu’on arrivait à la fin de l’épisode, quelle frustration de s’arrêter raaaaaah.

    Le trio Lewis, Woo, Rambeau fonctionne à merveille ! Monica est toujours aussi fabuleuse. L’actrice passe encore par toutes les émotions dans cet épisode et le fait à merveille. Quand elle envoie chier Hayward ❤
    J'aime le fait qu'elle défende Wanda coûte que coûte. Même si clairement il y a un souci avec Carol, tu sens que le fait de l'avoir connue quand elle était enfant et le fait d'avoir rencontré les Skrulls sont deux choses qui ont façonné sa vie et elle lâchera pas l'affaire pour Wanda. Reste à voir si elle arrivera à re-rentrer dans l'Hex sans problème. Je me demande qui ils essayent de nous teaser depuis deux épisodes comme étant le contact de Monica.
    Et du coup si les cellules de Monica ont déjà commencé à se modifier, que va-t-il advenir de Lewis et de tous les clowns du SWORD ? (Ugh les clowns, cela dit je l'ai bien pris parce que la blague me fait rire).

    Il y a clairement une référence aux Indestructibles, c'est le nom d'un des films joué au cinéma quand Wanda, Pietro et les enfants se baladent en ville.
    Le frère semble quand même super louche. Il pose des questions bien précises. Et Wanda semble vraiment ne pas savoir comment elle a réussi à faire tout ça ? Et le pauvre Vision c'était atroce cette scène.
    Trop d'interrogations et je me demande comment on va avoir toutes les réponses.

    J'aime

    1. Pas surpris du tout par tes deux moments à insultes, franchement :’)
      Pour le trio, ils sont merveilleux oui, j’ai beaucoup aimé aussi… Quant au contact de Monica, je ne le sens pas, je ne sais pas pourquoi. C’était étrange de les voir vouloir échapper absolument à l’Hex en fin d’épisode alors que le plan à long terme est d’y retourner : qu’est-ce qu’un contact va changer à l’affaire ?
      Pour Lewis et les agents du SWORD, il suffira de nous redire que, toute manière, ils n’ont traversé qu’une fois (j’imagine que la bulle s’évaporera ou éclatera, pas qu’ils la retraverseront) alors que Monica l’aura passée deux à trois fois (si elle y retourne). Facile 😛

      Les références aux Indestructibles étaient sympa, mais je ne sais pas d’où ça sort dans les années 90 XD

      Pietro est un malin, ça a toujours été. Et il connaît sa soeur comme personne ? J’imagine que ça doit jouer. Ou alors, effectivement, il fait partie de ce qui a déraillé Wanda à l’origine, auquel cas, je crains le pire, car je les aime beaucoup ensemble et j’adore ces deux acteurs/personnages !

      On ne les aura peut-être pas toutes, tout simplement. C’est le MCU… à dans cinq ans aha

      J'aime

      1. Monica a expliqué dans l’épisode 5 pourquoi elle avait besoin de son contact. J’ai pas tout compris mais il devait lui construire une machine pour re-rentrer dans l’Hex ?

        J'aime

      2. Mmh je viens de revoir avec les sous-titres et c’est bien ce que j’avais compris.
        « What I need is a 10,000 pound fallout shelter comprised of lead for photons, cadmium for neutrons, tantalum for seismic blasts, on wheels. And then I would be able to safely re-enter Westview. »

        J'aime

  2. Ils ont loupé les années 90 car Malcolm c’est une comédie des années 2000 ! Ils auraient pu prendre Une nounou d’enfer du coup, je n’ai jamais vu la série mais je pense que ça aurait bien été. Et Modern Family serait davantage une comédie des années 2010 pour moi, même si elle a commencé en 2009. Pour le reste tout était très bien, j’ai hâte de voir la suite.

    J'aime

    1. Ah je me disais aussi… Je n’avais pas vérifié, mais effectivement janvier 2000 en plus aha
      Ca passait super bien en tout cas comme format, je comprends le choix fait.

      J'aime

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.