Grey’s Anatomy – S17E07

Épisode 7 – Helplessly Hoping – 16/20
Bon ben, pour son retour, la série nous fait du pur Grey’s Anatomy et ça a du mal à passer en milieu de saison comme ça. Avec tout un suspense sur une annulation possible de la série dans les semaines à venir, j’ai vraiment du mal à comprendre les scénaristes sur l’écriture de cette intrigue. Je ne suis pas le seul à ne pas comprendre en tout cas, mais je n’en dis pas plus pour ne spoiler personne. Encore une fois, en revanche, difficile de mettre une note à cet épisode.

Spoilers

Andrew est entre la vie et la mort après avoir fait en sorte que Cindy soit bien arrêtée.


Cet épisode est la deuxième partie d’un crossover. Pour le comprendre, il faut d’abord voir


I’m not so sure… Are we alive?

Pfiou. Je suis passé à côté des spoilers précis, mais l’énervement et les larmes de tous les fans combinés au cliffhanger de Station 19, je sais déjà que je vais être super énervé. Pour tous les fans de Grey’s Anatomy, vous ne pouvez pas y couper : il faut voir Station 19 avant celui-ci si vous voulez comprendre quelque chose. Je pense sincèrement que leur épisode 6 aurait dû être la mi-saison. Bref.

L’épisode reprend directement par Andrew dans son ambulance, alors que Teddy est heureuse d’être en visio avec sa gamine, que Maggie et Levi sont heureux dans les bras de leurs mecs respectifs et que Jackson fait du sport comme jamais. Au moins, ça nous resitue tout le monde, avant d’en arriver à Meredith sur sa plage au soleil couchant, Bailey veillant sur elle à l’hôpital et Amelia s’inquiétant de ne pas avoir de nouvelles de son autre sœur.

Il faut dire que Maggie est occupée à l’hôtel avec son nouveau mec qui lui apporte le petit déj en room service, alors elle n’a pas trop envie de regarder son téléphone, trop heureuse qu’elle est de savourer son bonheur. Bien sûr, Amelia est hyper stressée de n’avoir aucune nouvelle et s’en confie à Linc dans le jardin, parce que la dernière fois qu’elle n’a pas eu de nouvelle de son frère comme ça, il était en train de mourir. C’est Amelia, bien sûr qu’elle a besoin de balancer tout ce qu’elle a sur le cœur. Le seul problème, c’est que Zola passe par là et l’entend aussi.

C’est absolument fou de la voir coincée dans ce rôle comme ça, la pauvre. Lincoln a les meilleures idées du monde, et il envoie donc Jackson chercher Maggie. C’était plutôt drôle d’avoir Jackson qui se fait ouvrir la porte par le nouveau copain de Maggie et j’ai aimé les quelques scènes où ce personnage se retrouve catapulté dans la vie de Maggie.

Il fonctionne drôlement bien avec Linc et j’aime le voir aussi sympathiser avec Jackson. Ben oui, le copain de Maggie découvre au passage que Jackson est l’ex de Maggie autour d’une bière matinale. La scène était sympathique, c’était nécessaire dans cet épisode. À l’étage de la maison, par contre, Maggie va nous faire une Maggie inévitablement. Elle va s’en vouloir d’avoir raté tout ça, mais au moins, elle laisse parler Amelia qui est perdue sur ce qu’elle doit faire. Elle en a voulu aux adultes du silence de plomb qui régnait sur la mort de son père – mais elle l’avait vu mourir, la situation était différente. Maggie et Amelia décident donc de dire la vérité sur ce qui arrive à Meredith à Zola, et ça, j’ai trouvé que c’était bien écrit.

Dans l’ambulance, Andrew balance son groupe sanguin alors que Ben refuse toujours de faire savoir qu’il a Andrew dans son ambulance. Je ne comprends pas pourquoi, surtout qu’Owen ne met pas longtemps à comprendre que ce n’est pas normal d’avoir Carina dans une ambulance. C’est lui qui se retrouve en charge d’Andrew, avec Levi. Tout ça tourne mal

Helm finit par découvrir la vérité aussi, et ça la choque plus que d’autres apparemment. Ce n’est pas un assez bon médecin apparemment. Elle est un peu traumatisée et se sent forcée d’aller prévenir Weber. Quelle sale journée pour lui aussi, osciller entre Meredith et Andrew, il y a mieux.

S’il savait à quel point ces deux-là sont heureux sur la plage ! Ben oui, Helm dit ça à proximité de Meredith, qui peut donc imaginer Andrew à ses côtés. Et la plage lui va très bien. Ou alors, il est vraiment entre la vie et la mort sur cette plage, allez savoir. Je n’irai plus jamais à la plage de ma vie. En plus, quand Andrew insiste sur cette plage pour dire qu’il ne regrette rien, je crains le pire.

En parallèle, dans l’hôpital, Levi découvre une photo de Cindy sur le portable de Ben, et ça le traumatise bien plus que de savoir Andrew au bloc opératoire. Il demande donc l’aide de Nico pour savoir quoi faire, et ce bâtard reste un bâtard, mais au moins, c’est une bonne chose pour une fois : il conseille à Levi de trouver quelqu’un qui ne soit pas une épave comme lui pour opérer Andrew. Il n’y a personne pour s’occuper de lui en plus : Bailey dort enfin auprès de Meredith, Teddy vient de finir 24h de garde et Richard n’a pas opéré depuis des siècles. Il a bien envie d’être dans l’équipe pourtant.

Dans tout ça, on en oublie bien volontiers Teddy, mais elle est encore dans le casting de la série, malheureusement. Elle se rend donc auprès de Tom, puisque c’est le seul qui ne la déteste pas dans cet hôpital. Effectivement. Il apprend au passage l’état de santé de Meredith, et il en profite pour demander à Teddy de lui avouer qu’elle ne l’a jamais aimé. Allez, hop, détruis ta famille et ton bonheur pour rien.

Malgré tout, c’est elle qu’Owen réclame : Teddy est une chirurgienne habituée à ce genre d’urgences sur le terrain, donc c’est mieux comme ça. Quant à Levi, il se fait remplacer par un autre médecin qui a de l’expérience du côté de la blessure d’Andrew. Richard suit l’opération depuis la galerie et tout semble bien se passer, mais avec cette série, on n’est jamais trop prudents.

Dans la chapelle de l’hôpital, Carina est complètement stressée et allume toutes les bougies possibles. Elle est heureusement avec Maya qui a les bonnes réactions pour une fois et qui peut aider sa copine à gérer toute la merde et le stress qu’Andrew lui provoquent. Franchement, il doit survivre, ce ne peut pas être autrement.

C’est la nouvelle qu’obtient Carina quand Owen et Teddy finissent par arriver pour leur annoncer ça de la manière la plus lente possible. Commence par dire « he’s alive » et voilà le reste après, franchement. Carina ne peut leur faire de câlin, mais elle a Maya alors ça va. Teddy, par contre, ne va pas si bien quand Owen la rejette une fois de plus juste après ça. Tu reçois la haine que tu mérites, Teddy.

Malgré tout, elle se rend encore auprès de Tom, lui ment quand il demande des détails sur le trauma face auquel elle était et lui assure qu’elle l’a vraiment aimé. Pff. Je n’ai jamais autant aimé Tommy que dans cet épisode où il ouvre les yeux à Teddy pour lui faire comprendre qu’il a besoin de savoir qu’elle ne l’a pas aimé et qu’il n’en a rien à foutre de ses vrais sentiments ou de ce qu’elle pense. Il la force donc à dire la vérité qu’il veut entendre, et tant pis si ça fait mal à Teddy. Tant mieux, à vrai dire.

Andrew se réveille donc pour voir sa sœur soulagée de le retrouver en vie, et soulagée de pouvoir lui dire que Cindy est arrêtée, mais aussi le mec qui l’a poignardé. Bien, c’est bon signe. Jusqu’à ce que Carina s’en aille, Owen passe par-là… et hop, Andrew nous fait un petit thumbs up avant de tomber en arrêt cardiaque. On voit la scène venir en plus, et c’est atroce parce qu’il est ouvert d’un coup, en plein milieu de sa chambre. Putain.

On retrouve autrement Jo avec une patiente particulièrement désagréable avec elle : Val… et je ne m’en souvenais pas tellement. Il a fallu que j’aille relire mes articles, un comble. Bref, Val veut juste retrouver son bébé qu’elle ne peut pas voir, alors que le père est aux abonnés absents… Les mois passent trop vite, j’avais vraiment oublié cette intrigue. En tout cas, Cormac n’arrange pas la situation de Jo, parce qu’il a besoin d’opérer Luna.

Cela ne l’arrange pas. Jo fait donc tout ce qu’elle peut pour que Luna puisse voir sa mère au moins. Elle a besoin pour ça de se battre avec un Cormac très à cheval sur les protocoles, mais elle trouve au moins le courage de se battre pour Val et de s’opposer à Cormac, avec qui elle peut sympathiser d’une manière inattendue dans cet épisode.

Elle y arrive juste pour que la mère fasse un arrêt cardiaque au moment où elle allait voir son bébé. La scène se déroulant en même temps que l’arrêt cardiaque d’Andrew, autant vous dire que je n’en avais pas grand-chose à faire. Comment on peut mettre en parallèle cette mère et Andrew ?? Bien sûr la mère finit par mourir malgré tous les efforts de Jo. Luna, elle, peut survivre grâce aux efforts de Cormac… mais à quoi bon ? Pauvre Jo qui se retrouve à faire face à cette orpheline qui n’a jamais eu l’amour de ses parents. C’est horrible.

La mort de Val affecte également beaucoup Levi qui m’a fait de la peine. Il s’en veut d’avoir perdu du temps pour sa vie pour juste se retrouver à bosser non-stop en pleine pandémie mondiale. Il a donc l’impression d’avoir raté sa chance d’être heureux dans la vie, et il a désormais seulement Nico pour l’écouter. Au moins, pour une fois, il l’écoute, c’est déjà ça.

Après tout ça, Bailey se réveille enfin, tout ça pour apprendre ce qui est arrivé à Andrew. Le pauvre est encore en arrêt cardiaque, alors il est de retour sur la plage à tenter de construire un château de sable et de battre la marée montante.

Il n’y arrive pas et profite d’un beau moment avec Meredith sur la plage. Les deux regardent le soleil se coucher, avant qu’ils ne soient interrompus par une femme appelant Andrew sur la plage. Et si elle l’appelle Andrea (son vrai prénom que j’aime beaucoup plus qu’Andrew, d’ailleurs), ce n’est pas Carina pour autant. Non. Il s’agit de sa mère.

Meredith a le temps de dire à Andrew qu’il lui manquera si elle se réveille et lui non, et voilà donc Andrew qui se met à courir vers sa mère. Je n’ai jamais eu autant envie de voir quelqu’un tomber sur une plage. Meredith est tombée, pourquoi Andrew ne se vautre pas lui aussi ? Comment ils peuvent tuer ce personnage ? Est-ce que c’est lui qu’ils voulaient tuer en fin de saison l’an dernier ? Putain, quoi. PUTAIN.

En plus, franchement tuer Andrew… On peut penser à Zola deux secondes ? Nous en tant que fan c’est une chose, mais Zola a ses tantes qui lui avouent la vérité sur Meredith, c’est déjà beaucoup trop. La scène était jolie, au moins, mais c’est too much, même pour cette série. Pourquoi lui ? Ca sort de nulle part.

Owen et Teddy font tout ce qu’ils peuvent pour sauver Andrew, et malgré la meilleure infirmière de tout l’hôpital, Andrew nous fait un arrêt cardiaque de quarante minutes et ne respire pas à nouveau. Mais pourquoi putain ? Et cette scène ridicule où il fait au revoir de la main à Meredith parce qu’il a retrouvé sa mère là ? C’est n’importe quoi cette plage. Je suis énervé. Je suis énervé tout pareil que les autres fans. C’est inadmissible.

8 commentaires sur « Grey’s Anatomy – S17E07 »

    1. Terrible de lire ton commentaire précédent, en sachant ce qu’il en était 😔 bien d’accord avec toi sur le fait qu’ils ont réussi à le rendre hyper attachant ces deux dernières années. S’en séparer comme ça, c’est du gâchis !

      Aimé par 1 personne

      1. Du gâchis oui, ils rendent un personnage super attachant pour l’enlever ensuite ! Mais bon, c’est le show, il faut bien qu’il y ait des rebondissements et du drame pour accrocher les téléspectateurs ! Dire que je ne me suis même pas encore remise du départ de Karev… Bon, lui n’est pas mort, et puis c’est Justin Chambers qui voulait quitter la série, mais quand-même !

        Aimé par 1 personne

      2. J’ai lu une interview de Giacomo Gianniotti (dans Télé-Loisirs). Krista Vernoff lui a expliqué « que les téléspectateurs avaient été très touchés par l’histoire du trafic d’êtres humains dans la saison 16 et qu’ils demandaient une conclusion. » Tuer Andrew dans le contexte du trafic leur permettait donc de le faire mourir en héros !

        Aimé par 1 personne

    1. Oui, j’ai vu ça aussi, mais je trouve que c’est quelque peu bâclé parce qu’on ne voit pas en quoi ça stoppe le trafic d’arrêter Cindy et le type qui l’a poignardé. On nous vend un réseau hyper organisé avec plein de gens, et là deux arrestations (trois avec celle avant la pause) et ce serait fini ? Ca manque de quelque chose, je trouve pour qu’il soit vraiment un héros – surtout que bon, il se fait poignarder sans action vraiment… J’espère que les épisodes de vendredi prochain rectifieront le tir !

      Aimé par 1 personne

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.