Station 19 – S04E06


Épisode 6 – Train in Vain – 18/20
Je suis énervé par cet épisode pour un tas de raisons, mais ça ne l’empêche pas d’être excellent. Il y a deux excellentes intrigues en parallèle, en fait, et le plus frustrant vient du fait que la plus importante sur le long terme est éclipsée par l’autre, beaucoup plus stressante et inquiétante en tant que fan. Bref, on nous oppose intrigue parlant de la réalité et intrigue allant plus loin dans la fiction, et ça m’a perturbé.

Spoilers

Les pompiers gèrent l’impact d’un jour off difficile à vivre alors que Carina et son frère se lancent dans une filature qui les dépassent.


We put human life before protocole, sir.

J’ai adoré l’épisode précédent, alors j’ai hâte de retrouver la série, même si je suis un peu anxieux par rapport à Grey’s Anatomy – j’ai évité tous les spoilers, mais j’ai vu que des fans en colère ou en larmes, ça ne me dit rien qui vaille. Pourtant, dès le résumé de cet épisode, j’étais à fond : nous avons affaire à un crossover, et c’est très clair quand on nous fait le point sur Andrew et Carina. Je n’en espérais pas tant dans cet épisode.

Je n’espérais pas non plus qu’on reprenne exactement là où on s’était arrêté. Pour être plus précis, je pensais vraiment qu’on allait nous faire un « trois mois plus tard » quand j’avais envie très exactement de la première scène de cet épisode. On retrouve Dean et Sullivan en cellule, avec Maya qui se démène pour les faire sortir et le reste des pompiers qui passe la nuit devant le commissariat à attendre leur libération.

Les retrouvailles entre tous sont fortes, et il était particulièrement touchant de les voir tous se faire un câlin collectif. L’ensemble se passait bien de dialogues… Finalement, toutes les charges sont abandonnées grâce à un bon buzz sur les réseaux sociaux et tout le monde se rend à la caserne pour une journée qui promet d’être longue : non seulement, ils ont une garde, mais en plus, c’est un jour d’inspection.

Les inspections déterminent le budget pour l’année à venir et vu la réputation de la caserne, ils ne peuvent pas se permettre d’échouer. Allez, au moins, c’est clair comme ça. Maya nous fait un bon récapitulatif de tout ce qu’il se passe en envoyant un message vocal beaucoup trop long à Carina… qui ne l’écoute pas : elle a autre chose à faire.

Elle conduit toujours la voiture repérée par Andrew à la fin de l’épisode de Grey’s. Elle suit donc Cindy comme elle peut, alors qu’Andrew s’embrouille avec la police au téléphone, essayant de faire comprendre que ce qu’il signale est réel. Difficile à croire comme histoire, en même temps, surtout qu’il n’a aucune preuve de ce qu’il avance quand il affirme que les affaires sont liées. Ils enchaînent ensuite par un appel en visio à Maya, et à Ben qui s’incruste au passage.

Maya n’est pas trop rassurée par ce qu’il se passe et elle insiste pour qu’ils fassent bien attention, mais ce n’est pas le caractère d’Andrew. Quand Cindy s’arrête pour faire une étrange livraison à un homme, Andrew prend ainsi des photos et Maya est convaincue qu’il faut appeler la police. Le problème, c’est que la police, la caserne ne leur fait pas trop confiance en ce moment.

Pour ne rien arranger, l’ancien chef de Ryan n’est pas en service, alors que l’enquêteur chargé de l’affaire est en congés. Rien ne va pour eux. Les flics ne sont pas bien vus par Shondaland là. Du côté de la planque d’Andrew et Carina, la décision est prise de continuer de prendre Cindy alors que la série continue de suivre la relation entre le frère et la sœur. Il est bien sûr question de la maladie d’Andrew et il y a tout de même un problème avec tout ça : ils parlent en anglais, alors que franchement, ils devraient fonctionner en italien, non ?

Les pompiers n’ayant pas eu le temps de prendre de douche au commissariat, les audiences peuvent donc être heureuses de retrouver Miller et Travis dans les vestiaires de la caserne. Là, Travis essaie de faire parler Miller de ce qu’il s’est passé, mais ce n’est pas exactement ce que Miller a envie de faire. Tous les pompiers ont bien du mal à comprendre ce qu’il s’est passé la veille : Travis tente ensuite de changer d’idée en parlant avec Victoria de son pompier, mais là, encore c’est en vain.

Andy et Robert ont à peine le temps de savourer les retrouvailles que Ben et Maya annoncent ce qui est en train de se passer pour les médecins du Grey Sloan. C’est hyper prenant comme intrigue, ma foi, et j’aime la panique que ça cause chez les pompiers d’apprendre que tout ça est lié à l’affaire de la veille.

Bien sûr, chacun veut se mêler de la planque en cours, mais Maya fait le choix d’envoyer Ben et Jack uniquement, parce qu’il faut bien faire en sorte de suivre Carina et Andrew et de les protéger, hein. Miller voudrait pouvoir les suivre, mais on l’en empêche, parce que c’est trop risqué d’être arrêté deux fois en 24h pour lui. Le problème, c’est qu’il est encore trop énervé par tout ce qu’il se passe. Il finit par s’en prendre à Maya qui ne l’a pas cru et a préféré attendre l’arrivée des flics plutôt que de lui faire confiance.

Tout ça fait mal à Maya, mais elle a autre chose à faire dans l’épisode franchement : elle doit s’occuper d’abord de gérer le stress de savoir Carina en danger. Le FBI finit par s’en mêler, et les flics aussi. C’est déjà ça. Maya est ravie de l’annoncer à ses hommes, mais elle doit encore se justifier auprès de Dean et s’excuser. Elle comprend qu’elle a dérapé la veille à vouloir attendre les flics, mais j’ai encore du mal à voir en quoi. Je veux dire le problème avec les flics, j’entends, mais elle voulait respecter les protocoles et lois pour éviter précisément ce qu’il s’est passé ensuite.

Du côté d’Andrew et Carina, les choses bougent rapidement : ils suivent Cindy jusqu’à la gare, et ça les force à descendre de la voiture pour la suivre. C’est si triste. Comme ils s’engueulent en italien sur la marche à suivre – Carina préférant rester en sécurité, ils ont droit à une bonne réflexion raciste au passage et je n’ai plus du tout l’impression d’être devant les mêmes séries que d’habitude. Ca craint de fou, parce qu’on sent que le rythme s’accélère et je n’ai pas envie de perdre Andrew ou Carina. Le fait que les gens râlent sur Twitter m’inquiète encore plus, quoi.

En tout cas, Andrew et Carina continuent de suivre Cindy jusque dans le train. Bien sûr, le réseau coupe à ce moment-là, et ça pose un énorme problème pour savoir où ils iront. Maya refuse de rester à les attendre et elle abandonne donc la caserne. Oui, en pleine inspection, elle prend la décision de laisser Andy tout gérer et rejoint Ben et Jack à la gare.

Coincée au ménage, Vic finit par se confier à Travis sur son année intenable et sur sa peur de se retrouver en couple avec un type qui soit pompier. Il pourrait mourir n’importe quand et c’est trop pour elle. J’adore ce personnage, et son évolution ! Mais là, elle prend trop de temps d’épisode, je voulais juste en revenir à Andrew et Carina.

C’est un gros problème : leur intrigue sur ce qu’il s’est passé cet été et le mouvement Black Lives Matter devrait être la plus importante de l’épisode, mais elle est trop atténuée par le suspense et le drama de l’affaire Cindy, franchement. J’accroche aux personnages et à leur colère, mais j’ai trop envie d’avancer sur l’autre intrigue… Aaaaah.

Bon, inutile de dire que Vic m’a raccroché au moment où elle s’est vraiment énervée. L’épisode aurait eu plus d’impact s’il avait été diffusé juste après le précédent… là, on a eu le temps de digérer tout ce qu’il s’est passé, alors que les pompiers non, et j’ai eu du mal à me remettre dans l’état où ils sont. Je n’ai pas été non plus passionné par Andy et Sullivan qui se réconcilient au passage en même temps… Ca ne m’a pas aidé. J’ai préféré la réconciliation Sullivan/Dean.

Après définitivement, j’ai préféré dans cet épisode… Les scènes entre Carina et Andrew. C’est parfaitement énervant, parce que ce ne sont pas des personnages de la série à l’origine, mais ils fonctionnent si bien ensemble. J’adore Carina de toute manière, et j’adore Andrew, et je ne le sens pas ce double épisode.

Dans le train, les deux personnages passent ENFIN du temps ensemble cette saison, et ça fonctionne si bien. Ils fonctionnent un peu plus en italien cette fois, et c’est atroce de voir les réactions racistes autour d’eux, autant que c’est atroce de voir les scénaristes prendre soin de développer l’enfance des personnages. Ca sent trop mauvais pour la suite, je ne veux pas que ça se termine mal pour eux.

Le problème,, c’est qu’Andrew veut beaucoup trop suivre Cindy quoiqu’il en coûte, malgré la peur de sa sœur. C’est vrai qu’elle ne fait pas si peur que ça Cindy, même si elle est censée être dangereuse. Le problème, c’est qu’Andrew est tellement concentré sur elle qu’il en oublie tout le reste : il ne se méfie donc pas du tout d’un homme qui le bouscule…

Devant la gare, une fausse femme rousse sort et est arrêtée par la police, permettant à Cindy de s’échapper… avant d’être rattrapée heureusement. Maya est heureuse de voir la rousse arrêtée par la police, mais elle est tout de même inquiète de ne pas voir Carina ou Andrew. Et nous aussi. Il s’est clairement fait poignarder, non ?

Oui. Carina le retrouve et ça termine bien mal pour cet épisode : Andrew est amené à l’hôpital de toute urgence par Maya et Ben, et je le sens super mal pour la suite. Super, super mal. Difficile avec tout ça d’accrocher encore à l’histoire de l’inspection, non ? Les pompiers dorment tous quand l’inspecteur finit par arriver, et ça me fait de la peine pour eux. Heureusement, Andy est en charge, et c’est la fille d’un capitaine renommé, ça aide. Bon, ça aide moins d’avoir Maya loin de la caserne pour une arrestation ou Vic qui craque en pleine inspection.

Pourtant, tout se termine bien pour eux. Pas pour Andrew, qui pleure dans l’ambulance en apprenant que Cindy est bien arrêtée, mais qui laisse Carina dans tous ses états. Allez, c’est qu’un coup de couteau, il va survivre, hein ?

La suite de cet épisode crossover est également critiquée dans cet article :

 

4 commentaires sur « Station 19 – S04E06 »

  1. J’ai lu justement hier un résumé de la saison 17 de Grey’s Anatomy et le passage concernant Andrew ne présage rien de bon… Et ça me stresse car Andrew est un personnage que j’aime beaucoup ! Dans la saison 16, son personnage a été plus mis en avant, parfois avec des scènes fortes, poignantes, et il est devenu plus attachant. Sa disparition serait terrible ! A ce qu’il se dit, la saison 17 serait la dernière ?

    Aimé par 1 personne

    1. Les audiences ne sont pas bonnes et Krista Vernoff envisage un épisode final qui pourrait être un tout dernier épisode oui… Ce serait vraiment dommage, j’ai vraiment envie d’une saison 18 pour tout boucler avec le sentiment que c’était vraiment prévu à l’avance.
      On verra 🤞🏻

      Aimé par 1 personne

  2. Bonsoir,

    Un très bon épisode en effet. Un petit bémol cependant, la partie Carina/ Andrew a occupé une trop grande partie de l’épisode à mon goût. Sa place était plutôt dans Grey’s…

    Pour le reste, il y a des trucs que j’ai aimé et des trucs que je n’ai pas aimé…..

    Je n’ai pas trop compris pourquoi Dean en voulait autant à Maya, parce que pour moi, elle a plutôt bien géré la situation….
    Ben est toujours aussi insupportable. Son discours à Jack m’a gavé au possible!!
    Je n’aime pas Sullivan. Ce personnage ne montre aucune émotion, et à mon avis, il est inutile!

    J’ai aimé les scènes Travis/Vic/Dean.
    J’ai adoré Travis et Vic. Punaise, ces deux là portent la série! Sans aucun doute les personnages les plus intéressants!

    Voilà, c’est tout!! 😀

    Bonne soirée!!

    J'aime

    1. Ben, Carina fait désormais partie du cast principal de Station 19, donc… Mais je suis d’accord, c’était étrange, surtout que ça ne ressemblait pas non plus à du grey’s ! Pas déplaisant, mais retour étonnant..

      Pareil pour Dean, j’ai du mal à cerner sa réaction, il faudrait que je regarde une deuxième fois les réactions de Maya. Il me semblait qu’elle avait dit d’intervenir avant les flics finalement, et même qu’elle avait pris la décision d’annoncer la fuite de gaz non ?

      Ben ça allait dans cet épisode, son discours était plutôt honnête. Sullivan, je n’accroche pas non plus, ce n’est pas nouveau. Travis et Vic font tout l’intérêt de la série, ça aussi ce n’est pas nouveau dans nos échanges de commentaires. 😂
      Bonne soirée 🙂

      J'aime

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.