Younger – S07E04

Épisode 4 – Risky Business – 18/20
Je retrouve bien plus l’humour de la série dans cet épisode, et c’est une excellente chose parce que j’avais peur que cette dernière saison ne retrouve pas ses origines. Alors certes, l’humour tourne beaucoup autour d’un seul et même sujet explicite, mais ça a toujours fonctionné avec ces personnages grâce à l’amitié très forte qui les lient. Et en plus, ça fait du bien de rire un peu en ces temps de pandémie mondiale.

Spoilers

Quinn continue de squatter Empirical pour y vendre son livre alors que Liza passe du temps avec Kai – dans un objectif professionnel, évidemment.

But we could have sex and work.

Quitte à avoir vu le 3, autant lancer le 4, non ? En plus, les épisodes de cette série s’enchaînent tout seul. Celui-ci dure à peine 25 minutes ! Et il commence de manière bien drôle, avec Josh qui ramène une nouvelle copine à l’appartement : l’agent de star de l’épisode précédent. Et les colocataires de Josh ne peuvent pas la manquer puisque comme Kelsey le fait remarquer, elle a des orgasmes aussi bruyants que ceux des tortues. J’ai tellement ri de cette réplique, parce que, oui, j’ai déjà vu des vidéos de tortues faisant l’amour, et effectivement, on ne peut pas ne pas les entendre. Avant que vous ne jugiez mes passe-temps, je tiens à dire que je n’y suis pour rien si j’ai une amie aux connaissances animalesques loufoques.

Promis, mes amis sont moins bizarres que Lauren et ses habitudes étonnantes au lit. Que Kelsey ? Eh, je n’irai pas jusque-là. En tout cas, le tout était bien drôle. En fin d’épisode, Josh découvre malheureusement que sa nouvelle copine est à la fois très occupée à manager sa star (premier défaut) et totalement contre l’idée d’avoir un jour des enfants (deuxième défaut). Il ne peut plus rien envisager avec elle, puisqu’il a Jemma dans sa vie, même si on ne la voit jamais.

Cette intrigue était principalement fun, mais il faut toutefois en revenir au travail, où Kelsey s’inquiète d’avoir voulu acheter le livre du surfeur alors qu’il est possiblement vide. Il est toutefois trop tard pour changer d’avis, surtout que Charles s’en inquiète aussi. Kelsey lui ment évidemment en justifiant qu’elle est sûre qu’il y aura ce qu’il faut pour justifier les dépenses déjà faites pour le livre.

En effet, Kelsey découvre que Charles va devoir justifier les dépenses qu’elle fait et qu’elle pensait être acquises pour elle : leur investisseur de Chicago est toujours aussi chiant et veut connaître les détails des dépenses budgétaires. Cela déprime Kelsey et Liza, mais pas autant que le retour de Quinn. Oui, elle a déjà eu le temps d’écrire un bouquin – elle est pire que moi avec ces articles de blog apparemment – et elle a toujours un humour bien étrange. La fluidité d’écriture de cette série, franchement, c’est dingue ! Ils enchaînent les blagues et sous-entendus sexuels en permanence, et on se retrouve avec Quinn qui demande à Liza si elle aura besoin de lubrifiant avec Charles, tout de même.

Bon, le rendez-vous de Charles avec Quinn est expéditif et tout se passe bien pour elle, qui peut continuer de flirter en s’assurant un livre qui sera rapidement à vendre. Il faut dire que le message de son livre est plutôt chouette, à affirmer qu’il ne faut pas avoir peur de l’échec, parce que l’échec peut mener à quelques réussites aussi.

La réunion est toutefois écourtée par l’assistante de Quinn qui appelle Charles pour insister que sa boss débarque au plus vite dans un restaurant où son anniversaire surprise est organisé. Le truc, c’est que Quinn le sait et elle n’a pas du tout envie de se rendre à cette fête surprise qui est clairement une réunion de travail à ses yeux. Elle emmène donc Lauren, Kelsey et Charles à Dave & Buster’s, une salle de jeux.

Franchement contre l’idée au départ, Kelsey finit par se laisser gagner par l’ambiance. Je me demande vraiment quelle part du montage où les quatre personnages s’essaient à différents jeux était scénarisé et laquelle était une impro – parce que certaines scènes entre Lauren et Kelsey, on avait l’impression de voir du hors personnage, ou en tout cas quelque chose qu’il est difficile d’écrire.

Dans tous les cas, tout ça paraît super fun et donne envie de s’éclater avec eux – jusqu’à ce que Kelsey exprime à Quinn son regret de ne pas avoir choisi de travailler avec elle et que Quinn finisse par embrasser Charles. Oups.

Heureusement pour Liza, elle peut s’échapper du travail et ne pas être aux réunions avec Quinn en se rendant voir son nouveau surfeur préféré, Kai, qu’elle retrouve chez lui, au bord de la plage. Elle le voit rapidement nu sur la plage en train de se changer, et ça ne semble pas déranger Kai plus que ça. Il faut dire que le soir-même il lui propose de coucher avec elle, tout en bossant quand même, hein.

Avant ça, Liza a le temps de lui parler assez longtemps pour savoir s’il y a un livre à écrire, et elle a vraiment l’impression que oui. Après ça, elle lutte avec elle-même pour finalement prendre la décision de ne pas coucher avec lui et demander à son GPS de la ramener chez elle.

Liza accepte toutefois de revenir le lendemain pour un cours de surf avec Kai. On nous dit que tout se passe bien, mais nous ne verrons malheureusement pas la scène qui aurait pu être sympa si Liza avait connu une ou deux gamelles. Honnêtement, j’ai du mal à croire qu’en un seul cours, Liza dise déjà avoir surfé, parce que bon dieu, que c’est compliqué d’arriver à tenir en équilibre sur une planche de surf (et de lutter contre sa peur des requins).

En tout cas, le surf finit par une douche chaude en extérieur au bord de la plage, et il va de soi que Kai ne la prend pas tout seul. Après avoir lutté un temps, Liza accepte donc de coucher avec. Elle peut ainsi retourner au travail débordante d’énergie, avec tous les carnets de Kai, écrits au cours de ses voyages à travers le monde. Le seul problème, c’est que loin d’être les récits passionnants que Liza imaginait, ces carnets sont en fait remplis de noms de position de surf, de noms de femmes et de dessins tous plus sexuels les uns que les autres, avec des nuages en forme de pénis par exemple.

L’idée est complètement perchée et il n’y a que cette série pour se le permettre, mais c’était franchement drôle de voir les tronches de Kelsey, Liza et Lauren en découvrant tout ça. Le problème, c’est que ça ne leur donne certainement pas un livre à vendre et que Charles débarque pour savoir comment tout ça s’est passé. Liza annonce toutefois avoir besoin d’un peu de temps pour faire le tri dans les carnets, et elle a jusqu’au lendemain pour y parvenir, en grande partie grâce à l’aide de Kelsey qui est venue à son secours dans l’improvisation de ces excuses.

Un livre pour le lendemain avec ce contenu ? C’est que ça va être compliqué. Une chose est sûre, Kelsey et Liza me feront toujours rire dans cette manière de travailler ensemble en y liant le perso et l’amitié de la meilleure des manières. Elles me tuent, tout simplement, surtout Hilary Duff avec ses multiples mimiques. Et puis, elles sont décomplexées, ça fait du bien ce genre d’amitié à l’écran, c’est hyper crédible.

En tout cas, que ce soit crédible, c’est bien, mais ça ne leur fait toujours un contenu de livre à vendre. Fort heureusement, en passant une soirée ensemble à déprimer sur le sujet en « lisant » ces carnets chez Liza, Maggie peut leur venir en aide. Elle a d’excellentes idées en plus, puisqu’elle considère les noms de positions de surf comme des noms de positions sexuelles. Et hop, le Kama-surf tra peut ainsi voir le jour grâce à l’imagination débordante des filles.

Kelsey est sûre d’elle, sûre que ça va se vendre, et Charles est forcé de reconnaître, à la réunion du lendemain, que l’idée peut fonctionner, même si ça ne lui plaît pas tellement de savoir que Liza a forcément pris du bon temps pour en arriver à ce bouquin. La pauvre, elle n’est pas sûre d’assumer d’avoir couché avec Kai en plus, vu le nombre de conquêtes qu’il a eu.

L’épisode peut enfin se terminer sur Quinn venant voir Liza pour s’assurer que Charles est bien définitivement célibataire. Liza n’a pas vraiment le choix de reconnaître que c’est le cas et de lui laisser le champ libre, mais ça ne lui plaît pas tellement de savoir Quinn et Charles ensemble. Elle a alors une bonne répartie en se disant étonnée que Quinn puisse être le rebond de quelqu’un après une relation, car elle ne la voyait pas comme ça.

C’est une excellente réplique blessante, c’est sûr… Par contre, Quinn reste égale à elle-même et elle menace aussitôt la position de Liza : quand une employée ne plaît pas à la nouvelle copine du boss, c’est généralement l’employée qui dégage. Bon, et bien, c’est clair. Il reste à présent moins de dix épisodes à la série pour conclure tout ça, je me demande comment ils vont la terminer !

 

 

Un commentaire sur « Younger – S07E04 »

  1. Mdr l’intro ! J’allais dire que je ne savais pas pour les tortues mais je vois que toi, si. Liza dans sa voiture j’ai cru qu’elle allait jamais répondre à son GPS pour valider le point 15 xD
    Bref, on retrouve vraiment l’humour de la série dans cet épisode et je trouve que ça manquait dans les 3 premiers. Les répliques qui s’enchaînent avec les mimiques (surtout Hilary tu as raison) c’est vraiment ce que je préfère dans cette série et c’est aussi pour ça que Diana me manque car elle y arrivait aussi très bien et dans un tout autre genre d’humour que celui de Liza et Kelsey.
    La dernière scène était aussi excellente, la réplique bien envoyée mais forcément problématique quand on connait un peu Quinn.

    J'aime

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.