9-1-1 Lone Star – S02E09

Épisode 9 – Saving Grace – 17/20
J’ai du mal avec la structure de cet épisode qui nous présente une intrigue très chouette, hein, mais qui n’est pas celle pour laquelle j’avais envie de retrouver cette caserne de pompiers. Je suis un peu déçu que la série prenne le modèle de sa grande-sœur pour cet épisode, finalement, mais ça n’empêche qu’on se concentre sur des personnages que j’adore et que les émotions passent très bien au moment où elles doivent se passer.

Spoilers

Judd et Grace ont un accident de voiture les laissant en grand danger de mort.


Well now, who’s making it up ?

Ce n’est vraiment pas subtile comme titre d’épisode, ça ; de même que je ne trouve pas spécialement subtile de nous enchaîner cet épisode sur Grace et Judd ayant un accident de voiture juste après un épisode de la série-mère sur un carambolage avec une voiture éjectée aussi d’un pont. C’est abusé, mais le spin-off est celui qui avait proposé ça en premier.

Et le suspense continue un bon moment de cet épisode avec un flashback nous ramenant en 1995 lorsque deux enfants ont la merveilleuse idée de conduire une voiture, puis de faire la course avec des ados stupides dans une autre voiture. Le plus jeune garçon meure et le casting est assez bien foutu pour qu’on comprenne que l’ado au volant était Judd. Il n’est pas entièrement responsable de la mort de son ami, cela dit : cet idiot a appuyé volontairement sur la pédale d’accélérateur, parce qu’il voulait gagner la course.

C’est bête, ça. Cela nous explique davantage sa vocation de pompier au moins, pas besoin d’un « Begins » pour ça, c’est chouette…. Ou pas, parce que l’épisode fait exactement comme le fait la série-mère, un épisode avec des flashbacks pour nous présenter la vie de Judd. On le retrouve ensuite en 2012 à faire la visite de sa caserne à un groupe d’enfants d’une classe venue avec leur maîtresse.

Soit. Ce n’est pas grandiose, même si on voit assez vite où ça mènera avec une dame lui donnant des cartes pour conseiller aux gens d’aller à l’Eglise plutôt que d’appeler le 9-1-1. Soit. Il récupère les cartes, juste avant de partir en intervention. Bizarrement, la femme qui est sacrément blessée et a besoin d’aide refuse que Judd s’occupe d’elle quand elle entend son prénom et qu’elle voit son nom.

Nous sommes plus réactifs que Judd à comprendre qu’il s’agit de la mère de son pote, mais bon, lui a subi le passage de quelques années, tout de même. Judd est en tout cas sacrément perturbé par tout ça, et moi je le suis de voir que Tommy était déjà capitaine à cette époque. La mère de son pote n’a bien sûr pas pu oublier le nom de Judd malgré les années passant, parce qu’à ses yeux, il est le meurtrier de son fils. Forcément.

Perturbé par tout ça, Judd envisage le suicide en reprovoquant l’accident de son enfance, mais il s’arrête pile à temps pour ne pas se blesser… et retombe sur les cartes de la femme religieuse : il se décide donc à appeler cette ligne téléphonique et tombe bien évidemment sur Grace. On s’y attendait évidemment, mais ça reste extrêmement frustrant. Cette histoire est belle, hein, mais on veut savoir comment va se passer le présent, pas le passé.

OK, j’exagère, parce que c’est une jolie histoire, vraiment, et cette romance est à la hauteur des personnages que l’on suit depuis une saison et demie. Ainsi, Grace entame une relation téléphonique avec Judd en lui conseillant de se faire cracher à la figure par la mère de son pote si c’est ce qu’il faut pour qu’elle lui pardonne un jour.

Judd décide donc de réparer le jardin à l’abandon de la femme : palissade, marches de l’escalier, etc. Il fait tout ce qu’il faut pour cette femme, et ça finit par fonctionner, puisqu’elle lui pardonne. En revanche, en parallèle de tout ça, il continue d’appeler Grace régulièrement, faisant tout ce qu’il peut pour tomber sur Grace à chaque fois qu’il appelle à son service de prière.

Le rire de Grace illumine ses journées à chaque appel, et il finit par avoir une relation amoureuse avec elle sans même l’avoir rencontrée. Il la passe avant tout le reste, et c’est très mignon à voir. Franchement, j’adore, tout simplement… jusqu’à ce qu’elle ne soit plus là lorsqu’il lui téléphone un soir, parce qu’elle a démissionné, tout simplement. Il est déprimé de l’apprendre, mais se rend tout de même au bar avec le reste de la caserne… Tout ça pour mieux retomber sur Grace quelques minutes plus tard.

Elle est en effet là pour prendre un verre avec ses amies avant son départ, parce qu’elle a prévu de déménager pour Georgetown, afin de poursuivre ses études. C’est super comme rencontre, créée en partie par une Tommy géniale avec son (meilleur ?) ami.

Forcément, après une rencontre pareille, Judd a de très bons premiers rencards et finit par amener Grace chez Tommy et son mari. C’est donc là qu’ont commencé les jolies soirées entre eux, et c’était bien à voir, même si le but est évidemment de créer le doute en Grace par rapport à ses études. Par contre, quand elle annonce à Judd qu’elle envisage de rester en ville plutôt que de déménager, celui-ci n’est pas du tout d’accord. Il est amoureux d’elle bien sûr, mais il a été légèrement perturbé en route : son beau-père lui a fait comprendre qu’il n’était pas assez bien pour Grace.

Grace est la fille d’une longue lignée de personnes noires ayant eu à se battre pour survivre, mais aussi pour être les plus forts et les plus intelligents dans un pays plus que compétitif. Par conséquent, le père ne veut pas que Judd passe plus de temps avec sa fille… et il accepte apparemment ça quand il se rend compte qu’elle abandonne son futur pour lui.

Il décide donc de lui dire qu’il ne l’aime pas, en la regardant droit dans les yeux, et ça nous permet de retrouver le personnage de Grace comme je l’adore depuis le début : elle refuse de rentrer chez elle, mais va danser seule dans le bar, parce qu’elle est là pour ça. Et ça marche carrément.

Par contre, c’est ensuite l’enfer pour Judd qui se retrouve à se faire son tatouage à la main – le psaume 31 qui dit de ne pas avoir honte de soi – et à se battre en intervention avec un homme qui n’apprécie pas de voir un pompier le remettre à sa place, alors que c’est carrément justifié. Les jours (ou mois ?) passent et Judd reste ainsi célibataire… jusqu’à ce qu’il se retrouve à la maternité pour féliciter Tommy sur la naissance de ses jumelles.

Dans la salle d’attente, il retombe sur Grace et les deux peuvent se réconcilier et continuer d’être le meilleur des couples. Ecoutez, l’épisode vient de me réconcilier définitivement avec le personnage de Judd que je trouvais parfois too much, et avec l’acteur aussi. Je lui préfère toujours Grace, ça va sans dire, parce qu’elle est un personnage exceptionnel. Cette dernière a donc abandonné ses études pour devenir opératrice du 9-1-1, juste parce qu’elle voulait aider les gens. Et tous les deux sont les parrain et marraine des jumelles – je ne suis pas sûr qu’on le savait.

Dans le présent, on reprend exactement où l’épisode nous avait lâché, et même un tout petit peu avant : Judd et Grace sont donc en voiture et pour éviter de heurter un camion se retrouvent à plonger dans l’eau. C’est horrible à regarder, surtout que Judd perd connaissance alors que Grace est bloquée dans la voiture. Elle fait tout ce qu’elle peut pour le réveiller, et quand c’est le cas, il comprend qu’ils sont en train de couler et que sa femme va probablement y passer.

Sa jambe est coincée dans la voiture et il ne parvient pas à l’aider… Comme l’épisode est fait de flashbacks interminables, on retourne en arrière et lorsqu’on revient au présent, Judd se réveille alors à l’hôpital, et c’est à nous glacer le sang, parce qu’il demande aussitôt où est Grace. Je suis un peu frustré de ne pas avoir eu l’intervention des pompiers qui aurait probablement été dingue. Elle aurait coûté trop cher et n’aurait probablement pas été celles de nos pompiers, cela dit.

Owen et Tommy annoncent alors que Grace est restée six minutes sous l’eau et qu’elle a survécu, mais qu’elle risque tout de même des séquelles. C’est atroce, tout simplement, parce que Grace est quand même l’une de mes préférées dans cette série. Et puis, avoir vu passer tout l’épisode sur leur rencontre amoureuse, ça en rajoute une couche, évidemment.

Finalement, tout ça est simplement pour nous rajouter du drama et nous montrer que Judd a besoin de Grace comme repère dans sa vie. Lorsqu’il entend les collègues de Carlos dire à ce dernier que l’homme qui les a forcés à tomber hors du pont est dans le même hôpital, il feint ainsi être OK avec la volonté de Dieu… avant de se rendre dans la chambre de l’homme pour s’en prendre physiquement à lui.

Heureusement, Owen et son beau-père débarquent à temps pour l’empêcher de faire une grosse connerie, d’autant plus qu’ils lui annoncent que Grace est réveillée. Réveillée, et sans séquelle en plus. Elle ne sent plus ses jambes, mais ça ne devrait pas durer, même si la rééducation sera compliquée – ils iront bien quand même. Oui, Grace est aussi enceinte. J’étais très content pour ces personnages franchement – et beaucoup plus dérangé par la suite lorsque Judd annonce la grossesse de sa femme à toute la salle d’attente. Genre, je ne sais pas, ça se fait à deux normalement, surtout dans ces conditions ? Très étrange.

En tout cas, tout est bien qui termine bien… et j’ai hâte de voir le prochain épisode, parce que bon, on n’a pas vraiment retrouvé tout le monde. Cela dit, pour une fois, Carlos avait plus de dialogue que TK, ça change.

Saison 2

 

2 commentaires sur « 9-1-1 Lone Star – S02E09 »

  1. Coucou, la partie « spoilers » du début c’est le résumé de l’épisode de 9-1-1 pas 9-1-1 Lone Star 🙂 Et contente que Judd et Grace s’en soient sortis avec une nouvelle à la clé (j’ai l’impression que cette année les séries incluent toutes des grossesses dans leurs storylines ! Surtout que là ça fait la 2e de la saison après la femme d’Owen).

    J'aime

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.