This is us – S05E14

Épisode 14 – Music and Mirrors – 16/20
Avant sa fin de saison qui approche à grands pas, la série trouve une nouvelle fois le moyen de marquer un coup juste, même si ça a pris son temps. Ce n’est pas forcément un épisode qui me restera à l’esprit quand je penserai à la série, mais ça ne l’empêche pas pour autant d’être efficace.

Spoilers

Les conjoints des triples aussi ont une vie, et des problèmes : Beth et Toby sont affectés professionnellement par la pandémie, Madison organise son mariage.

I’m a dancer who doesn’t dance.

Avec ce titre, j’imaginais un épisode centré uniquement sur Beth, mais le résumé de l’épisode nous assure que la vie de Kevin va être abordée également, avec un point sur ses ex… M’enfin, on commence bien par Beth et son école de danse, ainsi que tous ses rêves qui vont partir en fumée en quelques mois. Ce début d’épisode est particulièrement déprimant, et c’est vrai que c’était important de revenir sur ce projet de Beth. Elle a tout de même voulu ouvrir une école de danse, et c’est la pire des idées juste avant le Covid.

On la voit peu à peu se faire aux conditions sanitaires, avec du gel, des masques, puis des cours en visio. De la danse classique en visio, c’est compliqué. La pauvre voit son nombre d’étudiants diminuer drastiquement une fois en visio. Tu m’étonnes. Le montage est super bien fait pour nous montrer l’horreur des business qui ont dû fermer inévitablement. La petite fille qui reste devant son écran jusqu’au bout parce qu’elle aurait voulu continuer à danser, c’est déprimant.

Beth est obligée de fermer le studio de danse, et par conséquent, elle doit à nouveau chercher du boulot. Randall s’inquiète bien sûr pour elle, mais elle est dans un déni évident. Pourtant, vu comment elle bouffe ses céréales, il est clair qu’elle ne gère pas ça bien. Randall demande donc à Déjà de s’occuper d’elle, sauf que l’adolescente a ses propres dramas et un certain égoïsme, je dois dire. Elle accepte malgré tout de le faire.

Les flashbacks de cet épisode nous Beth et Randall adolescents que j’aime beaucoup. Enfin, jeunes adultes, d’ailleurs. On les voit ainsi heureux en couple, prêts à se rendre à une super soirée organisée par Randall pour surprendre Beth… Malheureusement pour lui, Beth refuse d’aller voir un ballet avec Randall, parce que ça lui rappelle des souvenirs douloureux.

Elle adorait aller au ballet avant, mais maintenant, elle se rappelle simplement qu’elle est une danseuse qui ne danse plus, et ce n’est pas exceptionnel comme souvenir pour savourer le spectacle. Malgré tout, Randall lui propose de danser avec lui, sur un joli titre, tant qu’à faire.

Dans le présent, Beth tente de se faire à sa nouvelle vie. Maintenant que son école de danse doit fermer et qu’elle n’a aucune option pour tenter de sauver son projet, elle tente un Zoom avec une ancienne collègue pour remettre un pied dans le monde du travail. Malheureusement pour elle, l’entretien pour lequel elle s’est donnée bien trop de mal est avorté quasiment aussitôt par son ancienne collègue qui a un double rendez-vous.

La pauvre. Beth décide donc d’annuler le rendez-vous plutôt que de le reporter, puis part dans un bon éclat de rire avant de se barrer, en demandant à Déjà de ne rien dire à Randall. Bien sûr. Celui-ci s’inquiète toutefois pour sa femme, et c’est pour ça qu’on l’adore encore malgré les défauts développés au fil des épisodes.

Il demande ainsi à Déjà de tout lui raconter, mais pas avant que l’on apprenne qu’avec Malik, ça se passe de plus en plus mal pour Déjà. L’ex de Malik – la mère de Janelle – est à nouveau dans l’équation. Sa fille l’appelle maman et elle revient de plus en plus souvent pour la voir – et donc pour voir Malik, laissant Déjà très jalouse.

Randall n’a pas grand-chose à donner comme conseil à sa fille, mais il l’écoute et, pour une fois, n’est pas trop à chercher une manière de tout résoudre. C’est justement ce dont sa fille a besoin, mais aussi ce dont Beth a besoin. Déjà est de très bon conseil avec son père, et c’était inattendu : elle lui rappelle que Beth n’a pas besoin d’un héros, mais d’un mari pour la réconforter et être là pour elle. Et c’est particulièrement vrai : elle est en pleine dépression à ranger toutes les affaires avant de rendre les clés de son studio.

La dernière scène de l’épisode voit donc Randall venir auprès de Beth pour une dernière danse dans sa salle de danse, toujours sur All my life, et… C’était tellement triste à voir. La série parvient toujours à trouver ses petits shoots d’émotion.

Pendant ce temps, Madison regrette déjà d’avoir invitée Rebecca à une séance shopping pour sa robe de mariée. Forcément. Elle la connaît déjà en tant que mère de Kate et tout s’est toujours bien passé avec elle… sauf que cette fois, elle va devoir composer avec la mère de Kevin, alors les choses changent. Madison a aussi ses propres problèmes avec ses parents en parallèle. Elle n’a pas de relation avec sa mère et son père reprend contact uniquement parce qu’il a découvert dans la presse qu’elle allait se marier… Mais finalement, il ne vient pas au mariage, et ça la fait pleurer quand elle le découvre.

Dommage pour elle, parce que ça ne se passe pas si mal autrement, avec une Rebecca très heureuse d’être là pour les essayages de robes, même quand certaines s’avèrent immondes. Rebecca est géniale avec Madison. Elle trouve les mots parfaits pour soutenir Madison et se comporte en vrai maman avec elle. Cela ne rend même pas Kate jalouse – sa mère n’était pas là pour ses essayages de robes. Au contraire, voir Rebecca réconforter Madison lui permet de se rendre compte qu’elle était une enfant horrible avec sa mère. Elle la remercie ainsi de l’avoir aimée quand même.

C’est meugnon. Bon, sinon, la robe choisie par Madison ? Elle est magnifique… mais elle sera à jamais tachée par ce souvenir du SMS, non ? Pas si sûr : Madison entre définitivement dans la famille grâce à ça. Rebecca la noie sous les compliments et la future mariée remercie Kate et Rebecca d’être là pour elle et de lui donner l’impression de faire partie d’une famille.

Il y a tout de même un développement intéressant pour la relation Kate/Rebecca. Un flashback nous montre Kate persuadée qu’elle décevra sa mère. Elle refuse de se rendre à un entretien d’embauche dans une entreprise, lui privilégiant finalement un job alimentaire dans un diner on ne peut plus cliché. C’est que cela lui rappelle son père avec qui elle mangeait là parfois.

Dans le présent, tout se termine bien pour elles, avec Rebecca qui assiste à un des cours de Kate. Elle est très heureuse de voir que sa fille a trouvé un job fait pour elle, après neuf ans dans un diner naze et toute une carrière compliquée pour elle. C’est chouette comme tout cette intrigue, et ça se termine sur de jolis sourires de la mère et de la fille. C’est rare de les voir si unies… on sent bien que la saison 6 sera la dernière si on en arrive à résoudre ce genre de problème.

Du côté de Toby, le chômage ne fait toujours pas de bien à son personnage, et ça me fait de la peine. Ils ont des problèmes de plomberie cette semaine, avec une fuite d’eau qui paraît parfaitement catastrophique. Il ne veut pas appeler de plombier parce qu’il n’a plus d’argent, mais ça ne rassure pas Kate de savoir qu’il va gérer ça tout seul alors qu’il n’est pas plombier.

Cela ne rassure pas non plus le voisin qui conseille ainsi à Toby d’appeler quelqu’un d’autre. Seulement voilà, Toby ne veut pas appeler les Pearson, pour ne pas avoir à pleurer et parler sentiments. Cela se termine donc par un appel à son père, parce que oui, il en a un. L’aspect « étranger à la famille Pearson » manque quelque peu ces derniers temps… et c’était bien de le retrouver comme ça.

Son père annonce qu’il viendra dans l’heure, tout de même, donc ce n’est pas si mal. Comme il est vacciné, les masques tombent rapidement, exactement comme je le soulignais dans mon article d’hier. Au-delà de ça, Toby n’a toujours pas coupé l’eau et son père n’a aucun mal à réparer la fuite. Même le trou du plafond est réparé avant le retour de Kate.

C’est clairement improbable. Cela permet en tout cas une jolie conversation entre Toby et son père sur le chômage du premier, parce que le second a aussi perdu un job quand Toby était enfant. Seulement, il n’en avait jamais parlé avec son fils. Alors oui, c’est important de parler de sentiments finalement, mais Toby le fait d’une bonne manière avec son père. J’ai trouvé ça chouette, surtout que ça lui permet d’être souriant avec Kate le soir.

On retrouve également Kevin au cinéma dans cet épisode, et ça me rappelle que les cinémas me manquent. Il y est avec Foster pour découvrir le film qu’ils ont fait ensemble, malgré l’emploi du temps très compliqué de Kevin. Le film est catastrophique, mais Kevin lui ment quand il se rend compte que Foster est super content de ce qu’il a fait.

Le problème, c’est que Kevin se rend compte qu’il va être associé à ce film catastrophique. Il organise aussitôt une réunion avec son agent pour trouver une solution et surtout un nouveau projet – il a besoin de le booker avant la sortie du film. Ce n’est toutefois pas si simple pour Kevin – qui se coltine son oncle toute la journée.

En effet, la réputation de Kevin le précède. Il se rend compte que sa carrière est dans une impasse, le pauvre. Et au moment de sortir du studio ? Contre toute attente, il aperçoit Zoey dans une réunion visio. Elle est en train d’attendre son agent (pour ses documentaires), mais elle est tout de même heureuse de l’apercevoir. C’est fou.

Zoey fait de l’humour pour savoir comment il s’est retrouvé avec Madison et tombe juste aussitôt : elle découvre ainsi que Kevin a mis Madison enceinte et qu’il est papa de deux jumeaux. Comment peut-elle savoir pour le mariage, mais pas pour ça ? Ce n’est pas bien crédible.

En tout cas, j’ai adoré retrouver Zoey dans cet épisode. Elle est toujours aussi géniale… mais elle connaît aussi beaucoup trop Kevin pour son propre bien. Elle lui rappelle ainsi qu’il a toujours une manière positive de voir le monde et de s’adapter aux envies des gens qui l’entourent, pour donner l’impression qu’il a toujours voulu ce qui lui arrivait ou ce que les autres voulaient.

Malheureusement, cela semble affecter Kevin bien plus que ça ne le devrait. Le pauvre se rend compte qu’il s’enferme dans une vie qu’il ne voulait peut-être ? Je ne sais pas. C’est une vraie qualité d’être malléable comme il l’est. Pourtant, ça le perturbe. Le soir même, il a une super soirée avec Madison, mais il ne peut pas voir ce qu’il voulait, parce qu’elle lui demande de ne pas regarder Bridgerton pour privilégier une émission bien naze de télé-réalité culinaire.

Pardon, je déteste ça. En tout cas, Kevin se rend compte que ce que Zoey lui a dit est vrai… et il ne semble pas voir en quoi ça le rend super adorable et parfait. Je crains la suite, là.

 

2 commentaires sur « This is us – S05E14 »

  1. J’ai beaucoup aimé que la série évoque le désastre qu’a été la pandémie sur les petites structures et les conséquences, avec la fermeture de l’école de Beth. Ça m’a rendue vraiment triste pour elle que cette saleté de virus l’ait obligée à abandonner son rêve. Toutes les autres storylines étaient chouettes aussi mais comme toi, je suis perplexe que Zoey sache pour le mariage (ça elle l’avait lu dans le magazine people que les 3 ex ont lu) mais pas la grossesse (c’était pas dans le mag ?). Et je suis triste que les scénaristes remettent en question la relation Kevin/Madison. Certes ils se sont mis ensemble rapidement et pas forcément pour les bonnes raisons mais merde, je les trouve super ensemble, si l’on excepte le fait que Madison a du mal avec la carrière de Kevin mais ça a été pareil avec Sophie il me semble et ça aurait été pareil avec Cassidy je pense.

    J'aime

    1. Oui, pour Beth, son rêve a toujours été en filigrane et en finir là comme ça… c’était triste.
      La grossesse pas dans les magazines, c’est trop étrange. La carrière de Kevin, c’est forcément compliqué, peu importe le couple, c’est sûr et certain.

      J'aime

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.