Loki – S01E04

Épisode 4 – The Nexus Event – 16/20 
Cette série continue vraiment de me surprendre en allant à chaque fois là où je ne l’attends pas, mais sans que ce ne soit 100% positif pour autant. En effet, autant j’adore les surprises en temps normal, autant là j’ai vraiment l’impression que cette saison va toujours là où je n’ai pas envie de la voir aller. C’est un peu perturbant. Je vais aller lire des fics quand j’aurais tout fini, je suis sûr qu’il y aura un variant de scénario pour me plaire. Non ? Il sera sûrement moins bavard que ces épisodes !

Spoilers 

Loki et Sylvie sont sur le point d’assister à l’apocalypse… La TVA pourra-t-elle les sauver à temps ?

That’s where I grew up : the ends of a thousand worlds. And now, that’s where I’ll die.

Allez, je me replonge ce soir dans la série. J’en ai plein d’autres à voir, en théorie, mais j’ai vraiment envie d’avancer dans celle-ci, parce que le MCU est top et parce que j’ai vraiment peur d’être spoilé. Je n’arrête pas d’entendre parler de la série, ça relève du miracle d’être encore totalement dans l’incertitude de la manière dont ça va finir.

Avant d’en arriver à la fin, il faut toutefois en arriver au début, avec Sylvie lorsqu’elle s’est fait enlever d’Asgard. Elle n’était alors qu’une enfant et ça fait de la peine de la voir subir tout ce que Loki-2012 a subi lors du premier épisode. On découvre toutefois que la responsable de l’évasion de Sylvie est celle que l’on connaît désormais comme la juge, mais qui n’était à l’époque qu’une gardienne. Voilà qui change tout, surtout quand dans le présent nous la voyons faire face aux trois Time-Keepers.

Nous ne les verrons pas vraiment parler, mais ils blâment toutefois la juge pour tout ce qu’il se passe. De mon côté, je blâme ces Time-Keepers pour tout ce qu’il se passe : le système n’a pas l’air trop stable, ni très réglo. On est bien avec notre libre-arbitre, non ? En tout cas, il y en a qui y tient, c’est Mobius. Il réclame à la juge de pouvoir parler à C-20, la gardienne qu’elle avait enlevé et torturé, mais la juge nous affirme soudainement que C-20 est décédée des séquelles de la torture.

Je ne sais pas pourquoi, j’ai du mal à y croire. On nous demande pourtant de faire comme si… On verra bien ce qu’il en est par la suite, écoutez. En attendant, B-15, la gardienne qu’on suit depuis le premier épisode s’inquiète de savoir ce qu’il advient de C-20. Forcément.

Pendant ce temps, Sylvie et Loki sont parfaitement dépités par la destruction à venir de Lamentis. Ils prennent le temps de se retirer pour continuer de papoter d’Asgard, parce que de toute manière, il n’ont plus grand-chose à faire. En tout cas, il est curieux de voir que Sylvie annonce qu’elle est née fille – n’a-t-elle pas changé, du coup ?

Une chose est sûre : elle n’est pas censée exister et la TVA s’applique pour bien lui faire savoir. L’avantage, c’est qu’avant de mourir, ils ont le temps de philosopher sur les défaites prédéterminées qu’ils vivent tout en observant un magnifique spectacle… La mort est toute proche pour eux, mais heureusement, la TVA finit par les localiser pile à temps et leur envoyer un portail pour rentrer. On était à deux doigts d’une scène gênante où les deux Loki semblaient tomber sous le charme l’un de l’autre.

Autant dans l’épisode précédent, ils pouvaient passer pour frère et sœur, autant là, ça semblait weirdly romantic comme fin pour ces personnages, avec un regard langoureux. Et là, contre toute attente, Loki et Sylvie sont faits prisonniers par la TVA et Loki n’est pas désintégré, mais renvoyé à… Asgard. Ou plutôt, dans un souvenir d’Asgard. C’est l’occasion pour nous de retrouver Sif.

J’ai trouvé ça génial de revoir l’actrice dans un rôle où elle est bien meilleure que Jane Doe. Par contre, la boucle temporelle où Loki est incapable d’éviter les coups de Sif ? Arrêtons trente secondes ! Je me les prends une fois, je fuis le reste du temps ! Il finit par avoir le temps de la supplier et d’éviter les coups, mais le dernier coup n’est pas physique : il est psychologique. Sif affirme ainsi à Loki qu’il sera toujours tout seul… et je crois bien qu’elle a raison, pour tout ce qu’on en sait.

Pendant que Loki est attaqué par Sif en boucle, Mobius demande à la juge d’interroger Sylvie, mais c’est en vain. Il croise ensuite la gardienne TVA qui est intriguée de savoir que Loki a affirmé à Mobius que la TVA mentait… mais la petite graine devra pousser plus tard dans son esprit, car on a d’autres choses à voir nous.

Ainsi, Mobius retourne interroger Loki et le libère de Sif, essayant d’en savoir plus sur le lien entre lui et Sylvie. Il est persuadé que ce variant et lui font équipe, alors que c’est loin d’être le cas. Cela dit, si Loki refuse de parler à Mobius de l’événement Nexus de Lamentis, il change d’avis quand Mobius menace de le renvoyer à Sif. Cela me fait bien rire de retrouver Sif comme ça. Une chose est sûre : Loki ment à Mobius, qui n’hésite pas à se moquer de lui et à lui tendre un piège lui aussi.

Il lui fait donc croire à la mort de Sylvie, avant de souligner que ce qui a provoqué l’événement Nexus qui a permis de les localiser est justement leur relation. Et je ne suis pas le seul à être perturbé par cet inceste narcissique, de toute évidence. Quand Loki apprend finalement la vérité sur la survie de Sylvie, il décide d’avouer toute la vérité à Mobius.

Seulement voilà, celui-ci refuse de voir qu’il est peut-être un variant lui-même. C’est pourtant bien logique que la TVA soit constituée de variants, surtout qu’ils n’ont pas de noms pour la plupart… et ça travaille Mobius. Il essaie donc d’interroger la Juge pour en savoir plus, insistant pour s’entretenir avec Sylvie. Tout ce qu’il obtient, c’est de pouvoir assister à la suppression des variants… mais ça ne suffit toujours pas à Mobius. Il revient à la charge sur C-20, du coup, et se laisse manipuler par la Juge. Qu’est-ce que c’est bavard !

Par contre, Mobius se débrouille pour voler l’équivalent du portable de la juge – Ravonna, puis pour regarder l’interrogatoire de C-20. Elle dit exactement la même chose que ce que lui a dit Loki, alors forcément, ça perturbe Mobius. Cette fois, il est prêt à bosser pour lui et il nous libère Loki de sa boucle temporelle… pour rien.

En effet, les deux compères tombent aussitôt sur Ravonna et ses hommes, parce qu’elle n’est pas conne. Elle a vite compris que Mobius était « infecté » par le variant. Elle demande donc à ses hommes de le détruire, tout simplement. Putain, je ne m’y attendais pas ! Mobius se fait désintégrer, juste pour ça ?

En parallèle, B-15 est vraiment perturbée par les vérités énoncées par Loki. Elle décide donc de remettre en question tout ce qu’elle sait, et pour ça, rien ne vaut un petit détour dans la cellule de Sylvie, qu’elle n’hésite pas à libérer. C’est intéressant : ce n’est pas tellement les vérités de Loki qui perturbent B-15, c’est ce que Sylvie lui a montré quand elle était dans sa tête lors de l’épisode précédent.

En effet, on découvre qu’elle a pu voir quelques images de sa vie avant d’être enlevée par la TVA, et ce n’était vraiment pas quelque chose dont elle avait conscience avant. En tout cas, peu importe désormais : elles rentrent à temps pour le moment où Ravonna souhaite emmener Sylvie aux Time-Keepers.

B-15 a le temps de s’enfuir, cependant, et ça embête Ravonna qui demande aussitôt à ce qu’elle soit retrouvée. Ce n’est toutefois pas si simple que ça de la retrouver au sein de la TVA, mais peu importe : Ravonna veut gagner du temps et aller plus vite à l’exécution de Sylvie et Loki. Elle les emmène ainsi auprès des Time-Keepers, et c’est clairement une erreur de débutant de sa part. En effet, B-15 ne met pas longtemps à débarquer, libérer nos deux variants et les réarmer.

La bataille qui s’ensuit est sympathique, mais assez expéditive. B-15 est mise à terre, tous les MinuteMen aussi et Sylvie parvient à se débarrasser de Ravonna avant de nous décapiter un des Time-Keepers. Je n’étais pas bien convaincu par ces Time-Keepers et d’un coup, j’ai su pourquoi : ils n’étaient que de simples robots. Ah. Ce ne sont donc pas eux qui ont créé la TVA ? Ou alors, ce ne sont que des avatars de Time-Keepers ?

Cela ouvre un univers de possibilités pour la suite, mais ça nous laisse surtout Loki et Sylvie tous les deux. Il est alors temps pour Loki de faire une jolie déclaration d’amour à Sylvie. Seulement voilà, il n’a pas le temps de l’embrasser que Ravonna le désintègre à son tour. Oh bordel. Cela fait un sacré cliffhanger avec Sylvie qui reprend malgré tout le dessus sur Ravonna pour l’interroger.

Ce n’est toutefois pas fini : après un générique sympa (mais rien ne vaut cette chanson en version française ?), on a ainsi droit à une scène post-générique nous révélant que Loki-2012 a survécu dans un monde où d’autres variants l’attendent. Bordel, un peu déçu pour le coup. J’étais choqué qu’ils osent détruire Loki, mais je trouvais ça vachement intéressant pour la suite ! Là, c’est moins exceptionnel. On verra ce qu’ils en feront.

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.