Evil – S03E08

Épisode 8 – The Devil of Parenthood – 18/20
Les scénaristes n’ont vraiment pas oublié la saison 2, et ils ont clairement gardé certaines intrigues de côté pour que la fin de cette saison 3 soit impressionnante. C’est une bonne chose, et j’aime bien la tournure de cet épisode. D’un côté, on nous donne des réponses, de l’autre, cela nous fait surtout nous poser d’autres questions, mais de manière plus guidée qu’avant. J’aime beaucoup le rendu et l’ensemble est réussi.

Spoilers

Des jeux possédés par des démons ? Appelons Kristen, David et Ben.

Hi there. Long time no see.

J’ai cru que je n’allais jamais trouver cet épisode, mais j’imagine que c’est bien : ce qui est rare donne encore plus envie d’être trouvé, on va dire. En tout cas, ça recommence de manière bien étrange avec David qui reprend les confessions et n’est pas prêt pour ce qui l’attend, une nouvelle fois. En effet, il reçoit la visite de l’Entité, toujours représentée par Victor et les consignes qu’on lui laisse cette semaine sont encore plus perchées que d’habitude.

Sa mission du jour n’aurait rien à voir avec Kristen, mais concernera le prochain cas de l’équipe, lors duquel un mot sera prononcé. Ce qui intéresse Victor ? Le douzième mot qui suivra ce mot et que David devra lui rapporter en appelant un numéro pour prendre un rendez-vous médical. Rien que ça. Le pire ? Ce n’est même pas la chose la plus étrange de ce début d’épisode.

On retrouve ensuite Kristen qui se refait une paralysie du sommeil. Cela faisait longtemps que ça ne lui était pas arrivé, mais on ne se débarrasse jamais vraiment de ce problème de toute manière, c’est quelque chose qui revient. C’est plutôt chouette de retrouver George dans la série, et il est de retour de manière moins terrifiante désormais. Bon, ça dépend pour qui.

Kristen est terrifiée de voir que George fait désormais équipe avec Lexis pour produire des vidéos VidTap sur lesquelles il danse seul. Dans la chambre de Kristen, il travaille avec Lexis. Dans l’ensemble, Kristen est terrifiée au réveil, et elle décide d’appeler David pour enfin avoir une conversation qu’ils ont trop reporté selon elle : il est temps pour eux de parler de l’Entité et de se mettre d’accord sur tout ce qui leur arrive.

David est prudent et marche sur des œufs, clairement : Kristen ne lui fait plus confiance parce qu’elle a bien compris qu’il bossait pour Victor LeConte. Il finit par le reconnaître, mais c’est trop tard : il a perdu la confiance de Kristen quand elle s’est rendue compte qu’il bossait pour l’Entité sans lui en avoir parlé, et maintenant, elle remet tout en question, même le début de sa relation professionnelle avec David. Après tout, c’est logique : il l’a contactée peu de temps après Leland. Si tous les contacts qu’elle a eu avec Leland sont liés à une conspiration bizarre, pourquoi pas tous ceux avec David également ?

Kristen fait bien comprendre à David que sa confiance prendra du temps à être restaurée, et la nuit ne fait que commencer pour elle. Elle appelle ensuite Yasmine, une de ses amis qui travaille depuis plusieurs mois pour retrouver l’ovaire de Kristen perdu par RSM. Ah quand même ! C’est plutôt rassurant de voir que Kristen n’est pas restée les bras croisés et qu’il s’est passé toute une bataille juridique hors écran.

Bon, après, ça ne nous aide pas vraiment : RSM est forcé par un juge de recommencer à chercher l’ovaire en question, et apparemment, il a été donné par erreur à la science… ce qui signifie qu’il a soit été détruit, soit donné à un autre couple. Yep, Kristen a possiblement un cinquième gosse quelque part dans la nature. Rassurant.

Le cas de la semaine ? Des jeux pour enfants seraient infestés par des démons, rien que ça. David, Ben et Kristen (en retard, comme le remarque le supérieur) sont d’abord amusés par la situation, mais ça dérape assez rapidement. Dans le magasin de jouets concerné, le vendeur semble assez certain de la possibilité d’une présence démoniaque car les jeux ramenés le sont tous depuis une quinzaine de jours, même quand ils ont été vendus plus de deux ans plus tôt.

Le vendeur est celui qui utilise le mot que l’Entité avait communiqué à David, qui compte bien plus vite que moi le nombre de mots de la phrase de son interlocuteur. Le douzième mot qui suit celui à entendre ? « Matters ». Avec un s, et d’après Victor c’est important, car il a en fait besoin du nombre de lettres du mot, afin de compter le bon nombre de pages dans un document et en arriver à une liste de noms le menant à « Xi Heping ».

Je partirai bien sur une anagramme, mais je ne vois pas de quoi. Et tout ce qu’on a comme indication, c’est que Grace est encore en vie – sans certitude que cette mission de David soit liée à Grace. C’est tellement étrange comme série. Tout pourrait aller bien (mis à part le fait qu’on ne sait pas de quoi il s’agit bien sûr) sauf que David continue de bosser sur le cas des jeux pour enfants possédés et tombe sur une autre famille adepte du mot « honkytonk ».

Voir aussi : Grace, la prophète de l’épisode 1×06

David recontacte aussi Victor pour lui expliquer ce qu’il s’est passé, surtout que le douzième mot qui suit est « ignore ». Victor envoie toutefois balader David, comme je m’y attendais, lui rappelant qu’il n’est qu’un intermédiaire et que sa mission est terminée désormais. David ne se laisse pas convaincre si rapidement, car il est sûr de lui. Il retourne donc dans la maison du deuxième homme qui a utilisé cet étrange mot pour lui expliquer que le message n’est pas passé. L’homme est flippé, semble confirmer l’instinct de David que sa femme n’est pas possédée… et finit par lui donner un autre message : « parle à Lau, pas à Xi ».

David recontacte donc Victor pour lui donner ce nouveau message, d’autant plus qu’on lui a dit que Grace ne survivrait pas si le mauvais message était délivré. Il réussit donc finalement à donner le bon message à la bonne personne grâce à Victor, ses connaissances d’italien et sa patience : il est emmené dans une chapelle où il y a plein de prêtres asiatiques et une conférence en visio avec des ministres. C’est étonnant comme tout, mais eh, le message passe finalement et le Vatican est content de David. Oula.

De son côté, Ben analyse les jouets pour mieux cerner le problème, et sa soirée vire un peu au cauchemar. Déjà, je trouve que ce genre de jeux, c’est effectivement flippant quand ça se déclenche tout seul et que ça fait sortir un clown d’une boîte. Ensuite, il trouve tout de même un doigt coupé à l’intérieur d’un jeu, et ça, ça craint énormément.

La nuit de Kristen n’est pas de tout repos non plus. Elle se réveille de nouveau en plein milieu de la nuit, mais cette fois, elle parvient à lutter contre sa paralysie du sommeil. Bon, ça ne fonctionne pas exactement comme ça, en vrai. Elle se lève dans son cauchemar, se rend dans sa cuisine et y rencontre le bébé le plus adorable du monde (non). Un bébé démon est donc tranquillement en train de l’attendre dans son couffin, chialant toutes les larmes de son corps car sa tétine est tombée.

Si le démon bébé est immonde, Kristen décide tout de même de s’occuper de lui et de lui rendre sa tétine, avant de… lui donner le sein ? Mais ? Le démon a des dents plus grandes que les miennes, ne fais pas ça Kristen.

À son réveil, Kristen rappelle son avocate, Yasmine, par besoin d’avoir de nouvelles réponses. Et son ovaire n’a finalement pas été donné à la recherche ou détruit : il est implanté dans une femme, enceinte de huit mois. Oh bordel. Le couple est très heureux d’être sur le point d’avoir un bébé, mais autant dire que l’erreur médical qui fait que l’ovaire de Kristen est dans le corps d’une autre, en étant inséminé en plus, n’est pas tout à fait facile à gérer pour eux. Ils font appel à un avocat, Kristen au sien, et la rencontre est très surveillée, c’est le moins qu’on puisse dire.

L’avocat finit par se faire rembarrer par la future maman, Valérie, qui souhaite que Kristen soit aussi dans la vie de sa fille, Sara. Finalement, la réunion de tous les partis concernés se déroule plutôt bien, mais au départ de Kristen, le futur père décide de lui poser quelques questions tout de même alarmantes. Il s’interroge beaucoup sur RSM à cause de rumeurs, mais aussi parce qu’il pense avoir entendu son bébé grogner en écoutant son cœur. Sympa.

Cela recommence à inquiéter Kristen qui recommence à se poser des questions sur RSM. Elle décide donc de se tourner vers Ben, pour lui poser quelques questions de génétiques et lui raconter tout ce qui lui arrive. Ben fait ce qu’il peut pour la rassurer sur l’importance de l’environnement pour lutter contre la nature… mais l’environnement de Lexis n’est pas non plus le meilleur. En effet, elle continue d’être draguée par les forces du mal, et notamment par sa grand-mère, SUPER. Shirley emmène ainsi Lexis au travail pour lui faire rencontrer son boss.

Son but ? Essayer de voir si Lexis voit autant d’yeux pour son boss qu’elle. Pas de bol, ce n’est pas le cas : Lexis n’est pas flippée, et ça pourrait ne rien vouloir dire, mais bon, elle dit ensuite à sa grand-mère que le boss n’a que deux yeux, comme tout le monde. Cela fait douter Shirley qui se rend auprès de Leland pour lui expliquer qu’il doit se tromper concernant Lexis – mais Leland reste sûr de lui.

Pendant ce temps, le psy continue de nous plumer le « cu » d’une gentille alouette, toujours grâce à un jeu, notamment un jeu qui le montre pourchassé par un démon. Il reçoit la visite de Leland et Leland n’est pas ravi : il comprend bien que le cheveu que le psy lui a fourni est certes un cheveu d’Andrea, mais qu’il ne l’a pas pris sur sa tête directement. Le psy a eu accès un son évier apparemment ? What the fuck ?

Leland donne en tout cas rendez-vous ensuite au psy pour l’emmener à un exorcisme étrange, qui semble plutôt être une possession qu’un exorcisme. En tout cas, le type a hurlé au son des « ave Santana » et il m’a clairement dégommé les oreilles. Pourquoi regarder cette série avec des écouteurs, vous me direz ? C’est une excellente question, et je n’ai pas la réponse. Je n’ai pas la réponse non plus à la connerie du psy qui se laisse convaincre que son livre sera meilleur s’il se laisse possédé par un démon, hein.

Et il suit donc les instructions de Leland à la lettre, sans se poser de questions. Il fait apparemment bien : il tape ensuite son livre plus vite que je ne tape mes critiques, puis se retourne vers sa boîte qui tourne sur le vinyl d’alouette où il revoit son fameux démon. Rassurant ?

En parallèle de tout ça, l’intrigue sur le magasin de jouets est vite expédiée : Ben se rend compte que le doigt, c’est simplement un accident dans un atelier de manufacture chinois. Et le message disant « help me I’m in hell » ? Eh bien, c’est un message de quelqu’un exploité sur place, tout simplement. C’est triste comme tout, cette intrigue, mais ça confirme les soupçons de David qui pense que l’Entité enquête pour libérer Grace de ce genre d’atelier illégal.

Et c’est une réussite : en fin d’épisode, David découvre que Grace l’attend devant sa chambre pour le remercier car elle a été libérée grâce à lui. C’est étrange tout cela, mais… admettons ? Il faudra davantage d’explications dans les épisodes suivants.

En parlant d’explications, Kristen prend le temps de parler à David quand ce dernier souffre vraiment du manque de confiance qu’elle a en lui. Si elle l’aime en tant qu’ami, la conversation est toutefois interrompue par un appel qu’elle a reçu juste avant et qui lui indique qu’elle doit se dépêcher de retourner auprès de Logan et Valérie, les futurs parents de son enfant.

Si Logan lui a assuré ne plus être angoissé par rapport au grognement et ne plus rien avoir entendu de bizarre venant de sa femme ou de son ventre, la fin d’épisode nous révèle qu’il a utilisé une fourche pour attaquer sa femme – et pour attaquer le bébé surtout. Les hurlements de Kristen quand elle voit ce qu’il a fait n’annonce rien de bon pour la suite, mais eh, la suite, ce sera la semaine prochaine.

Enfin, j’espère. J’espérais bien en savoir plus sur la secte de la possible petite-amie de Ben, mais personne n’en parle dans l’épisode du jour…

 

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.