Manifest – S03E11

Épisode 11 – Duty Free – 15/20
Les différents éléments présentés au cours de la saison se mettent en place et s’emboîtent plutôt bien les uns dans les autres pour nous préparer le terrain au double épisode final. Il y a moins d’erreurs logiques que précédemment, tout est fluide et la série paraît presque de qualité par moments. J’ai dit presque, on se calme. C’est un bon ensemble, je suis curieux de voir la fin de saison maintenant.

Spoilers

Ben est désormais en prison et Saanvi sur le point d’y aller. Bref, c’est la merde, et ça ne fait que commencer.

It does us no good if in saving the Lifeboat you drown in the process

Regarder un épisode dans le train, c’est toujours un peu périlleux. Ecrire la critique en même temps, ça empire les choses avec le soleil qui fait plein de reflets et tout. Cela dit, pour Manifest qui met moins d’une minute à me rabâcher le lifeboat, je me dis que ça ne peut que le faire sans être un problème. Non ? Et LE LIFEBOAT IS NOT GOING AWAY.

Je suis heureux de le savoir, vous n’avez pas idée. Toujours est-il que l’épisode commence par Grace rendant visite à Ben afin de savoir si elle est en train de le perdre complètement dans son obsession de sauver tout le monde. Il a beau dire que non, la réponse est oui.

Pendant ce temps, Michaela se débrouille comme elle peut pour jouer la babysitter avec Cal. Ce n’est pas exceptionnel comme scène, mais bon, on va faire avec. Pour une flic, elle est à la ramasse : elle ne comprend pas que Cal héberge Angelina dans sa chambre alors qu’il prend trois tonnes de bouffe avec lui. C’est ridicule.

Elle se fait aussi balader par Saanvi, qui est officiellement en cavale mais qui lui assure que non, alors tout va bien, c’est bon. Elle promet de revenir six heures plus tard, ce qui signifie qu’elle veut encore prendre le temps de se balader à sa guise. C’est tellement abusé.

Tout nos passagers du 828 habituels (mais pas Saanvi) ont alors un petit Appel sympathique où ils brûlent vivants. Ce n’est que le début des problèmes de Ben, par contre : à son audience préliminaire, il comptait plaider coupable et sortir facilement, mais il tombe finalement sur une juge qui n’aime pas les passagers du 828 et trouvent qu’ils ont trop d’excuses face à la justice depuis trois saisons. C’est assez difficile de lui donner tort, en vrai…

Par contre, ne pas prendre en compte du tout les circonstances, c’est ridicule. Ben plaide non coupable et se retrouve donc à devoir faire face à une caution impossible à payer pour pouvoir sortir. C’est du grand n’importe quoi à ce stade, et ça laisse Grace en galère pour s’occuper de Cal et Eden. Elle ne le fait donc pas du tout et laisse sans le savoir Angelina gérer sa fille, parce que Cal promet de jouer le grand-frère.

Ah lala, Angelina, je te déteste. Elle fait du bon travail à manipuler Cal et le lancer dans un grand délire religieux, surtout quand elle se rend compte qu’il a de vraies brûlures suite à l’Appel.

De son côté, Michaela voit donc son frère chéri partir en prison alors qu’elle doit aussi arrêter Saanvi, et ça fait beaucoup pour elle. Ben lui en veut désormais de ne rien faire pour l’aider, et quand il apprend enfin la vérité sur Saanvi, de la bouche de Michaela qui avait promis de ne rien dire, il lui reproche de vouloir l’arrêter alors qu’ils ont besoin d’elle pour répondre aux Appels et les aider.

Moui. Ce n’est que le début du n’importe quoi, avec Ben qui explique à Michaela qu’elle doit faire un choix : être flic ou être passagère. M.D.R. Cela dit, il n’a pas tout à fait tort : il reçoit ensuite la visite de Vance qui lui explique qu’il ne peut pas faire grand-chose pour lui car tout ce qu’il se passe le dépasse. La peur des passagers du 828 se propage vite aux plus hauts rangs de l’Etat. Michaela découvre ainsi en parallèle qu’il y a des passagers encore plus dans la merde que Ben, simplement parce qu’ils sont passagers. Attendez, ça dépasse même le cadre des USA désormais.

Allez savoir comment (hypothéquer la maison, laisser tomber son restaurant), Grace a finalement l’argent de libérer Ben, mais le timing qu’elle choisit est sacrément mauvais : il est libéré alors que Ben est avec Vance, et Eagan, le meilleur pote de Ben, qui se fait arrêter aussi forcément, voit donc Ben et Vance ensemble. C’en est fini de la belle amitié entre Eagan et Ben qui bosse à ses yeux pour la NSA. Su-per.

Bien sûr, Vance est encore plus insupportable avec cet épisode qui le fait encore retourner sa veste. Cette fois, il n’est plus du tout un allié du 828 : au contraire, il décide de dire à Ben qu’il ne peut l’aider, puis d’aller virer Saanvi. Il n’est pas complètement stupide, contrairement au reste des personnages de la série : il a bien compris ce qu’avait fait Saanvi et quand elle confesse, il n’a pas vraiment le choix de la virer. En vrai, il devrait l’arrêter, mais bon, c’est Saanvi, elle est toujours pépère dans son coin…

Au pire, elle aurait pu être arrêtée puisque Michaela doit le faire. Cela aurait permis de gagner du temps… mais bon, ce n’est pas le cas. Et avant de confesser son meurtre de manière officielle, Saanvi décide tout de même de demander à Michaela de lui promettre d’arrêter Vance. En effet, celui-ci n’ayant plus son bout de bois, il demande de faire des tests sur la queue de l’avion, puisqu’ils l’ont toujours.

Michaela lui promet de le faire, puis va voir sa capitaine adorée pour la préparer à ce qu’il va se passer. Malheureusement, la capitaine l’interrompt et lui explique que la situation se tend pour les passagers du 828. Ainsi, un homme, Henry Kim, a été exécuté à Singapour, en grande partie parce qu’il était un passager de l’avion, et on demande à Michaela de rester à son bureau désormais. C’en est trop pour Michaela : elle décide de démissionner, sans préavis ou quoi, parce que c’est merveilleux les USA.

Elle ne dit même pas au revoir sa coéquipière ? C’est n’importe quoi dans la mise en scène, franchement. Quant à Saanvi, Michaela décide de ne pas la faire avouer son meurtre finalement. Elle la ramène à la place chez Ben et Grace, bien sûr.

Oui, parce que Ben peut enfin rentrer chez lui grâce à Grace et continuer de brûler à chaque Appel, mais il est tellement obsédé par tous les passagers qu’il en oublie son fils. Cal entre donc en crise d’adolescence, merci Angelina, et s’enferme dans sa chambre, pendant que Grace déprime d’avoir perdu son restaurant et que Michaela essaie de calmer son frère. Ce n’est pas gagné par contre : il est dans une frénésie de sauver son lifeboat assez insupportable.

Il en oublie vraiment de surveiller Cal, qui a le corps totalement brûlé et se barre avec Angelina pour résoudre l’Appel de lui-même. Angelina ne compte même pas l’aider à régler la situation, en plus. Et c’est tellement une mauvaise idée de se prendre pour une prophète (ou de le prendre pour un prophète)…

Les Appels s’intensifient donc pour Ben, Michaela, Angelina et Cal. Cela ne donne rien de bon, si ce n’est que Cal décide finalement de se rendre à Eureka pour voir la queue de l’avion. En parallèle, pourtant, Ben, Michaela et Saanvi se retrouvent enfin tous ensemble pour en venir à la conclusion qu’il faut détruire la queue de l’avion pour arrêter définitivement tous les tests de la NSA dessus et tous les problèmes qu’ils rencontrent.

Le pire, c’est que la logique se tient : toute la saison est une suite d’événements provoqués par le meurtre de la Major et les tests faits sur des objets disparus puis réapparus. Par contre, entrer dans une base militaire pas si secrète mais confidentielle alors que Ben est forcé de rester chez lui en attendant son procès, que Michaela vient de démissionner et que Saanvi vient d’être virée, ce n’est pas gagné.

Sinon, Eagan croise aussi Adrian en cellule. On aurait pu se passer de la présence d’Adrian franchement.

 

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.