Manifest – S03E12

Épisode 12 – Mayday (1) – 14/20
Eh pour une première partie de double épisode, je suis déçu par la lenteur de l’intrigue (qui semble mettre trois plombes à arriver à une conclusion logique à chaque fois, en passant par des moments ridiculement drôles malgré eux) et par sa simplicité. L’épisode manque totalement d’enjeux, surtout qu’il divise les personnages comme il l’a fait toute la saison, malgré la promesse de les réunir dans le précédent. C’est un peu dommage, quand même.

Spoilers

Michaela reçoit un Appel qui la déstabilise en la ramenant dans le vol 828, Ben reçoit un appel normal de Vance qui le déstabilise tout autant.

Cal, no !

L’épisode reprend en plein crash du 828 ? C’est un étonnant flashback qui nous permet de lancer un double épisode qui devrait apporter quelques réponses – et beaucoup de questions si j’ai bien compris. Il y a donc quelques turbulences qui s’arrêtent et laissent tous les passagers inconscients, ou presque. Michaela voit bien ce qu’il se passe et s’inquiète pour son neveu, puis son frère.

Ceux-ci ne lui répondent pas, pas plus que Bethany, l’hôtesse de l’air. Elle, elle est bien réveillée et s’occuper de fermer tous les rangements de bagages comme elle peut, alors que Michaela se met à voir du sang couler des murs. Zeke parvient à la réveiller de son Appel et compare ça à un film d’horreur, mais vraiment, c’est un film d’horreur très cheap, hein.

Michaela décide en tout cas d’appeler et de harceler Bethany autant que possible pour en savoir plus sur l’Appel, surtout quand elle apprend que Ben n’a pas eu d’Appel. Elle comptait pourtant sur lui pour venir à bout du décryptage de cet improbable Appel. En attendant, elle a Zeke pour elle. Elle a aussi Jared à gérer : celui-ci débarque au beau milieu de la nuit chez elle, après avoir fini son service, pour l’engueuler et lui dire qu’il ne la comprend plus du tout.

Il est pourtant au courant des Appels, mais il sait aussi que Michaela pourrait aider bien plus facilement les gens du 828 à résoudre les Appels en restant flic. Il n’a pas tout à fait tort : on dirait que les scénaristes regrettent leur choix déjà. Le problème, c’est que ça divise aussi Michaela et Zeke, parce que cet idiot est trop jaloux de l’ex de Michaela. Bon, je le comprends, la situation ne doit pas être évidente.

Autrement, Olive rentre enfin chez elle… et obtient un câlin de ses parents ? Sérieusement ? Elle a littéralement fugué chez son copain et n’était pas là pour soutenir sa famille quand Ben était en prison ou qu’il y avait vraiment besoin d’une babysitter, hein. J’imagine que l’actrice ne pouvait pas être présente pour les deux épisodes précédents (covid ?) mais bon, son retour est une bonne chose, parce qu’elle est la seule à s’inquiéter de Cal sous ce toit apparemment.

Les parents sont trop occupés à mettre en place un plan pour détruire la queue de l’avion en même temps… Jusqu’à ce qu’ils reçoivent un appel de Vance qui leur explique qu’il est avec Cal. C’est la catastrophe et j’ai eu du mal à ne pas éclater de rire au beau milieu de mon train quand j’ai vu Ben décider aussitôt de retirer son bracelet électronique. Il n’allait quand même pas rester assigné à résidence pour tout l’épisode final, hein.

C’est d’un ridicule assez incroyable, mais ça l’est encore plus quand Olive trouve « sur internet » en dix secondes à peu près une méthode pour ouvrir le bracelet électronique et le mettre autour de sa propre cheville. Franchement, le ridicule est atteint bien vite dans cet épisode ; mais ce n’est que le début. Ben, dorénavant un fugitif tout de même, se rend à Eureka… en passant par la grande porte, comme si de rien n’était.

Putain, et Vance lui demande pourquoi il n’est pas chez lui sans s’inquiéter plus que ça alors qu’il est à la tête de la NSA ? Vraiment, les scénaristes sont paresseux sur ce genre de scènes, c’est insupportable. Bon, ça ne me détourne pas pour autant de la critique, allez : Cal explique à ses parents qu’il a eu un Appel et qu’il doit rester auprès des débris de l’avion, sinon ses brûlures empireront. Des brûlures ?

Hop, Saanvi est réembauchée à Eureka par Grace (??) car elle est la seule médecin qu’elle tolère près de Cal, qui ne veut plus quitter Eureka. Bon, c’est loin d’être le moment le plus idiot de l’épisode cependant. Cal ? Son état empire, avec des brûlures peu agréables à regarder tout de même, et beaucoup de saphir sur l’ensemble de son corps. La situation fait tellement peur à Ben qu’il parvient enfin à convaincre Vance de revenir à la raison et d’arrêter les tests sur l’épave de l’avion, au moins le temps de vérifier si ça calme vraiment les brûlures de Cal.

Quelque chose me dit que non : c’est trop rapide pour un double épisode… Ben décide donc de détruire l’épave de l’avion tant qu’il en a l’occasion, se servant du collègue de Saanvi pour cela. Cette dernière est trop occupée à gérer Cal pour le faire elle-même. Ce qui est toutefois intéressant c’est qu’au moment de détruire le bout de l’avion, Ben a un autre Appel et une main qui se met à briller.

L’Appel ? Il est au fond de l’Océan, juste au-dessus de l’épave de l’avion et juste en-dessous de Cal, qui est en train de se noyer aussi. Une fois l’Appel terminé, Ben se précipite vers Cal, pour voir que lui aussi brille. Ils en arrivent surtout à la conclusion très logique d’il y a deux épisodes : Saanvi a ramené le bout de bois dans son volcan, les Appels veulent donc récupérer le bout d’avion eux aussi.

C’est bien beau tout ça, mais on perd de vue une grosse partie de l’intrigue de la série avec ce fil-rouge. Cela ne répond pas du tout à nos questions, finalement : on se retrouve juste avec un nouvel objectif qui nous fait faire demi-tour. Et franchement, heureusement que la série n’est pas annulée sur cette intrigue, ça m’aurait soulé.

Bref, il faut encore convaincre Vance que c’est une bonne idée de jeter un bout d’avion dans la mer, et ça, ce n’est pas gagné. Cela prend bien trop de temps dans cet épisode, surtout qu’on sait bien que Vance va craquer. Cependant, pour une fois, ils prennent le temps de proposer un personnage qui réagit à peu près normalement, c’est déjà ça.

Bon, Vance décide donc de mettre au point un plan et ça passe par l’évacuation de Cal d’Eureka. Il proteste un peu bien sûr, mais il fait tout de même confiance à son père. Il ne devrait pas : ils se rendent tous bien vite compte que la scientifique reloue qui était la cheffe de Saanvi a décidé de reprendre les tests sans le consentement de Vance. Elle n’en a pas besoin : Vance a un chef lui aussi, et il n’est pas d’accord avec lui.

Les adultes se mettent donc à débattre indéfiniment de ce qui est en train de se passer, et ça saoule Cal plus que jamais. Il prend la décision la plus logique : il décide d’agir pendant que tout le monde papote. Bon, son action reste intrigante, même si je me doutais qu’il allait le faire. Il dit au revoir à sa mère, à bientôt, et hop, il va toucher l’épave de l’avion. On savait déjà qu’il le ferait puisqu’il l’avait annoncé plus tôt. Et malgré le « à bientôt » de Cal, Grace est totalement paniquée de le voir disparaître après avoir touché l’avion. J’avoue que c’est intriguant comme cliffhanger, mais bon, calmez-la, ça va bien se passer.

Zeke et Michaela travaillent pendant ce temps ensemble pour résoudre l’Appel du début d’épisode : ils retrouvent ainsi Bethany. La vie n’a pas été tendre avec elle : elle est désormais sans emploi, parce qu’elle ne pouvait pas rester hôtesse de l’air en étant passagère du 828 et parce que plus personne ne veut l’embaucher. Forcément.

Malgré tout, elle finit par parler de son Appel avec Michaela, révélant qu’après l’avoir croisée, elle a entendu un cri et vu Eagan (le seul homme de tout l’avion avec un peu de barbe ? C’est comme ça qu’elle le décrit quand même) tenter d’ouvrir une porte de secours.

De son côté, Jared rentre chez lui et c’est l’occasion pour nous de découvrir qu’il est désormais bien en couple avec Sarah. Celle-ci reçoit un paquet d’affaires de sa mère, mais elle n’ose pas encore les ouvrir, alors ça intrigue Jared. Au commissariat, il a aussi pas mal de travail à accomplir avec les passagers du 828 récemment arrêtés à New-York.

L’ex meilleur pote de Ben, Eagan, lui raconte ainsi tout ce qu’il sait, persuadé que Ben a des avantages de la NSA. Le problème, c’est que ce qu’il annonce est loin d’être une anecdote sur Ben : il parle de Saanvi et d’Eureka, et ça, ça intéresse Jared – contrairement au gourou de secte, Adrian, qui est là aussi.

Jared croise ensuite Michaela qui vient le voir au commissariat : elle a besoin de parler avec Eagan, mais comme elle n’est plus flic, elle ne peut pas accéder à la cellule sans lui. C’est l’occasion pour Michaela de découvrir qu’Adrian est là aussi. C’est peu agréable pour elle : va parler des Appels avec un gourou taré qui a tout fait pour les faire taire dans sa tête ?

Eagan prend plutôt son pied, lui, à savoir que Ben n’a pas reçu l’Appel que Michaela souhaite résoudre – contrairement à lui. Il peut donc enfin donner la suite de l’Appel à Michaela, surtout quand elle le manipule pour lui faire croire qu’il est inutile : il lui raconte donc qu’il a réussi à ouvrir la porte de l’avion et qu’il a vu en-dehors un oiseau volant – un corbeau ? un aigle ? Super, ça nous aide.

Par chance, il a aussi pris le temps de compter, au milieu de la panique, les sièges vides dans l’avion, et il y en a trop par rapport aux sièges vides le jour du vol. Grâce à sa super mémoire visuelle, il a les numéros des sièges vides, ce qui permet à Michaela de continuer son enquête. Eagan reste bien sûr en prison, où il peut convaincre un autre ancien passager désormais arrêté de l’aider à stopper Ben une fois qu’ils seront libres.

Michaela, elle, se rend chez Ben pour essayer de voir qui est le passager manquant : elle découvre bien vite (relativement) qu’il s’agit d’Adrian. Au passage, elle donne quelques devoirs à Olive qui les fait avec plaisir : elle arrive avec la conclusion que dans l’épopée de Gilgamesh, Noé n’est pas un gentil. Certes, il a sauvé le monde en construisant une arche, mais il a aussi décidé qu’il y avait trop de mal dans le monde et prié Dieu pour une inondation majeure. Ah.

Les passagers du 828 vont-ils donc vraiment provoquer l’Apocalypse finalement ? Ce serait ironique, parce que c’est le discours d’Adrian. Michaela (qui n’en a rien à faire de voir sa nièce avec le bracelet électronique de Ben) et Zeke se rendent alors au commissariat pour parler avec Adrian – en passant une fois de plus par Jared. Adrian a été libéré, Jared est sacrément cassant avec Michaela. Passe par ta coéquipière du coup ? Elle est tellement débile Michaela parfois.

Elle en arrive à se demander si elle a fait une erreur en quittant les forces de l’ordre, et ni elle, ni Zeke ne pense à sa collègue sympa qui l’a aidée une bonne partie de la saison. Ils se sentent donc incapables de faire quoique ce soit, mais par chance, Michaela a de nouveau le même Appel : cela lui permet de demander l’aide d’Eagan pour retrouver Adrian dans l’avion. Eagan ne l’aide pas, car en-dehors de l’Appel, il fait partie de la secte anti-Ben désormais ; mais elle trouve tout de même Adrian.

Celui-ci a les yeux qui pleurent du sang… et ça inquiète Michaela. Pourtant, Zeke arrive à ressentir les sentiments d’Adrian à travers Michaela (ben oui, pourquoi pas ?) : il le sent coupable et plein de honte. Michaela en arrive à la conclusion très logique (hein ?) que son Appel est peut-être plutôt un avertissement sur un passager qu’il voudrait tuer.

Un passager, oui : Ben Stone bien sûr. La série met longtemps à y arriver, et ça passe par une petite comparaison entre Ben et Noé. Su-per. En vrai, j’ai encore préféré le cliffhanger de Jared qui le voit découvrir un lien entre Saanvi et la Major, grâce à Sarah. Par contre, tout lui raconter, ce n’est pas une bonne idée.

 

 

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.