Manifest – S03E13

Épisode 13 – Mayday (2) – 16/20
Je comprends mieux la campagne de renouvellement pour une saison 4, parce que ça aurait vraiment été une fin extrêmement frustrante pour la série si elle avait dû s’arrêter là. L’épisode est réussi dans l’ensemble, même s’il n’avait pas assez de budget pour ses effets spéciaux, et j’ai bien aimé certains des twists de fin. En vrai, tout cela est suffisant pour me faire revenir en saison 4, mais je me demande combien de temps je vais mettre à la voir (déjà que je n’ai pas encore terminé Lucifer ou vu la saison 4 de Stranger Things, imaginez !)

Spoilers

Ben et Grace veulent tout faire pour retrouver Cal, Michaela poursuit son enquête de son côté.

I don’t give a damn about the science, it’s my son!

Incroyable ! Je vais enfin terminer cette saison ? Même moi, je n’y croyais plus. Le tout se passe dans un train qui a une ou deux minutes d’avance, en plus, c’est improbable vraiment. Tout aussi improbable est le début de cet épisode qui nous ramène de nouveau dans le vol 828 pour que l’on découvre Angela en train de papoter avec Adrian. Elle était déjà insupportable avant le crash, franchement, à dire qu’il faut être patient et appuyer sur le bouton pause là. N’importe quoi.

Dans le présent, on se retrouve à devoir supporter un autre sermon d’Adrian et Eagan – les deux essayant de convaincre un max de passagers qu’ils ont affaire à une surveillance constante de la NSA, à cause de Ben et Michaela qui ont filé les noms à la NSA évidemment. Ce n’est pas une super idée, mais ça fonctionne : il y a des passagers qui cherchent donc à acheter des armes pour s’en prendre à eux. Pas de bol : ils sont des passagers du vol 828 et ne peuvent plus acheter d’armes aux USA. Bon, ça ne suffit pas à les empêcher d’y accéder, bienvenue aux USA. Ils sont toutefois arrêtés dans leur tentative de braquage de magasin d’armes. L’un, Randall, parvient à s’enfuir et prévenir la secte – dont Angelina fait évidemment partie – tandis que l’autre, Erika est arrêtée par la collègue de Michaela. Moi, j’en arrive à espérer qu’Angela soit celle qui se fasse tuer car elle n’est pas dans l’Appel, par contre.

Pendant ce temps, Michaela essaie aussi de contacter les autres passagers, en vain. Par chance, sa collègue sympa se souvient plus d’elle que la réciproque n’est vraie : elle appelle donc Michaela et Zeke quand elle arrête Erika. Cela permet au couple marié d’assister à l’interrogatoire d’Erika – contre l’avis de Jared. Cette fois, il a fait le lien entre Saanvi et la Major, il sait que Michaela lui cache quelque chose et il en a marre d’elle cette fois.

Zeke rassure Michaela en lui rappelant qu’il reviendra de son côté comme à chaque fois, mais Michaela joue la drama queen persuadée que c’est terminé. Pendant qu’ils papotent comme ça, la partenaire de Michaela (enfin, l’ancienne) fait extrêmement bien son taf et fait comprendre à Erika qu’elle est de son côté pour de vrai – et que Michaela aussi d’ailleurs.

La police peut donc intervenir pour arrêter toute la secte – mais trop tard. Ces idiots laissent toutefois derrière eux les recherches de Ben, volés par Eagan et dont il se sert pour convaincre les passagers que Ben travaille pour la NSA.

En parallèle, Grace essaie de convaincre le Dr Gupta qu’il faut arrêter de s’enfermer dans la science, mais c’est un vrai dialogue de sourd qui s’opère. Il est pourtant évident que Cal et les passagers ont raison, sauf que ça ne suffit pas à faire bouger de sa science la scientifique. En vrai, je peux la comprendre, mais j’ai plus de mal avec la « finesse » de Vance qui la laisse continuer ses expériences pour mettre soi-disant en place un plan.

Cela gagne effectivement du temps à Ben et Grace : ils en ont besoin, parce qu’ils ne savent pas encore où aller placer le bout d’avion. Ils n’ont pas forcément besoin de le jeter dans un océan, après tout, on se souvient tous de ce qui est arrivé au bout de l’arche de Noé. La réponse n’est pas simple à trouver, mais Grace est celle qui a l’idée de base : regarder les dessins de Cal. Lui qui passe sa vie à dessiner le futur n’a bien sûr pas pris avec lui son carnet de croquis, alors ça la force à rentrer chez lui. Au moins, ça va lui donner une raison de faire exister Olive.

Celle-ci savait que quelque chose n’allait pas bien, mais elle ne savait pas trop encore quoi. Elle aide sa mère à retrouver les dessins de son frère, et grosso modo, c’est un puzzle qui leur indique où mettre l’avion. Cela tombe bien, c’est exactement ce qu’ils cherchaient. Grace a la bonne idée d’envoyer des photos à Ben, ce qui lui permet de lancer les scientifiques d’Eureka dans les recherches aussi.

Pas de bol pour eux, la nouvelle directrice de la NSA, Zimmer veut vraiment arrêter les expériences. Elle écoute tout de même les arguments de Vance et leur permet de travailler plus longtemps sur les dessins. La solution vient pourtant d’ailleurs : c’est Olive qui la trouve en remarquant que Cal a utilisé deux fois la même page. Elle est trop forte pour retirer de la boue des parchemins, alors du crayon sur du crayon, elle sait faire désormais. J’ai bien ri, mais j’ai trouvé mignonne la scène avec sa mère quand même. Je suis trop bon public.

Sous la carte du ciel de Cal ? Il y a un dragon. Cette fois, c’en est trop pour Zimmer qui veut mettre fin au projet… mais contre toute attente, cette fois, c’est Gupta qui ne veut plus arrêter : le dragon est selon elle la constellation qu’elle regardait quand elle voulait avoir la preuve que sa grand-mère était au Paradis dans les étoiles. Eh oui, plus tôt dans l’épisode, elle nous a révélé qu’elle a perdu sa grand-mère quand elle était petite et qu’elle voulait la savoir dans les étoiles, au point de les regarder tous les soirs. Et comme sous le dragon, il y a le mot « grand-mère » dans sa langue maternelle, Gupta se met à croire aux passagers – et à avoir la foi.

Il était temps. Son avis fait pencher la balance en faveur de Vance cette fois, et le projet peut donc continuer sans elle. Grâce à la constellation du dragon, Ben, Saanvi et Vance savent donc où se rendre en pleine mer, et ils le font aussitôt, malgré une tempête qui arrive. Avant de partir, Vance appelle toutefois son fils et l’appel n’est pas innocent : j’ai d’abord cru que c’était une manière de nous dire que Vance allait encore mourir, mais finalement non.

Michaela et son ex-partenaire découvrent ainsi qu’Eagan et Adrian ont pour but de se rendre chez Vance – et ça ne traîne pas, Eagan et Randall y sont déjà et prennent le fils en otage (plus exactement : Eagan empêche Randall de le tuer). Vance est toutefois prévu par Ben, alors il se rend chez lui, lui aussi. Il y retrouve Michaela, Zeke, l’ex-partenaire de Michaela et Jared. Oui, ils viennent d’être rejoints par Jared, en vrai : il s’est renseigné sur l’ex-partenaire et a tout de suite compris que Michaela faisait n’importe quoi.

Ce que j’aime bien, c’est que Michaela est ravie de le voir arriver pour qu’il donne l’alerte alors qu’elle est littéralement avec une flic à ce moment-là, mais bon, faisons comme si de rien n’était. Malgré les protocoles qui indiquent qu’il faut un négociateur dans ce genre de situation, Vance veut foncer dans la maison ; puis Michaela et… C’est finalement Jared qui le fait, aidé en radio par Michaela, elle-même aidée par des infos sur les sentiments des deux ravisseurs, grâce à Zeke.

Eagan souhaite une admission claire de la part du gouvernement qu’ils font une chasse aux sorcières des passagers du 828, mais ça ne mène à pas grand-chose : Michaela réussit à monter par l’intermédiaire de Jared Eagan et Randall l’un contre l’autre. C’est suffisamment efficace pour que Jared et Vance parviennent à libérer le fils de ce dernier rapidement. Le but de ces scènes était ailleurs de toute manière : Jared découvre que Vance a pour pote d’armée le type qui a détourné son attention du meurtre de la Major en affirmant qu’elle était tuée pour d’autres raisons que le 828. Oups.

Jared comprend donc ce qu’il en est et confronte Michaela, surtout qu’il a vu Saanvi le jour où Michaela a voulu démissionner. Il comprend bien ce qu’il s’est passé et, contre toute attente, il décide finalement de protéger Michaela une fois de plus. Il en arrive même à envisager de larguer Sarah, parce qu’il ne pourra pas lui mentir toute sa vie.

En parallèle de cette prise d’otage d’un personnage dont nous n’avons pas grand-chose à faire, il y avait aussi l’intrigue de Ben tentant de retrouver Cal. Ce n’est pas évident, mais ce n’est pas très compliqué non plus : Vance ordonne au capitaine du bateau de ne prendre ses ordres que de Ben et Saanvi désormais qu’il doit se rendre chez lui. Partant de là, le capitaine fait tout le contraire et prend ses ordres du gouvernement.

Le gouvernement met toutefois un certain temps à répondre : c’est trop long pour empêcher vraiment ce qui devait se dérouler. Ainsi, Ben et Saanvi parviennent à convaincre le capitaine de foncer droit sur une tempête, et une fois que c’est fait, alors que le capitaine tente de faire demi-tour, Saanvi s’éclipse pour se démerder afin d’être celle qui fera tomber dans l’eau l’avion. Décidément, elle tient vraiment à être celle qui rendra tous les morceaux !

Ben se prend un éclair dans la tronche mais se relève comme si de rien n’était, Saanvi tombe à l’eau, la queue (ou l’aile ?) tombe à son tour, Ben plonge pour sauver Saanvi. Franchement, j’étais content de le voir plonger : avant ça, on avait juste de très mauvais effets spéciaux de la tempête. Le morceau d’avion disparaît dans un flash lumineux une fois dans l’eau, il n’y a pas de Cal à l’horizon et Ben ne peut donc que sauver Saanvi. Il faudra s’en contenter.

La tempête s’estompe aussi vite qu’elle est arrivée, le bout de l’avion aussi et Ben… est déprimé de savoir qu’il ne retrouve pas Cal comme il l’espérait au moment où il l’espérait. Saanvi lui demande de garder la foi et elle fait bien : juste après, ils ont un Appel. Oui, oui, tous les deux : Saanvi peut enfin ravoir des Appels et a sa rédemption.

En parallèle, Michaela doit s’expliquer avec Zeke après avoir parlé avec Jared – il a clairement senti des émotions entre eux – mais elle ne le peut pas, parce qu’elle a un Appel aussi : elle y voit Adrian les mains pleines de sang. Et Adrian est toujours aussi convaincu de la culpabilité de Ben. On ne s’en sort plus ! Il arrive presque à convaincre Michaela en plus, lui rappelant qu’elle sait très bien que son frère a perdu la boule de toute manière.

On ne sait pas bien comment ou pourquoi, mais Michaela décide de se rendre ensuite vers le siège de son neveu. Cal est là dans l’avion, il est désormais le seul passager assis. Ben et Saanvi le retrouvent, Michaela le retrouve en s’excusant de ne pas pouvoir arrêter le meurtre, Cal affirme que tout se déroule comme il se doit et on sent que la série se dirige vers un vrai gros problème quand Michaela se met à suivre une piste de sang qui la mène au livre d’Angelina – et à sa place.

Pendant ce temps, Angelina est toujours aussi insupportable : elle apprend la complication du fils de Vance trouvé par Eagan et Randall et elle se met aussitôt à envisager le pire. L’épisode a trop fait en sorte qu’on l’oublie pour qu’elle ne soit pas la clé de ce qu’il se passe : Angelina débarque chez les Stones, se démerde pour enfermer Olive dans sa chambre et va kidnapper Eden, s’attaquant au passage à Grace.

Son sort reste franchement abusé en fin de saison : Angelina la poignarde et la laisse pour morte, embarquant Eden avec elle. Grace semble donc bien mourir, mais avant ça, elle peut retrouver Cal tout de même. Toutefois, ce n’est plus le Cal enfant que l’on connaît. L’acteur grandissait trop vite de toute manière, il fallait s’en débarrasser… mais de là à tuer Grace pour qu’elle expire dans les bras de son fils devenu quasi adulte en prenant cinq ans dans la gueule en une journée (ou alors, il s’est baladé cinq ans dans le multivers ?), c’est vraiment abusé.

Ce qui est vraiment abusé aussi ? Ce n’est même pas le cliffhanger de l’épisode. Non, non, il y en a un autre : Gupta quitte le travail pour mieux voir apparaître dans le cockpit de l’avion un pilote. Celui-ci l’appelle à l’aide, juste avant que tout l’avant de l’avion disparaisse. Mais what the fuck ?

Et juste comme ça, la série était annulée ? Cela aurait été violent, merci Netflix. Je ne te remercie pas de nous faire subir vingt autres épisodes (qui vont durer une heure en plus, on connaît Netflix ; on aura bien l’équivalent des six saisons prévues à la base), mais merci de nous offrir une conclusion à tout ce bordel.

EN BREF – Si je ne doute toujours pas que les scénaristes ont un plan et savant où ils vont, il faut bien reconnaître quand même qu’ils ne sont pas sympathiques avec l’audience en prévoyant des détours immenses qui n’apportent pas forcément énormément de choses. Grosso modo, une énorme partie du fil rouge de la saison consiste à avancer avant d’opérer un gros demi-tour qui n’aide pas à tout comprendre, mais nous laisse sur une fin de saison offrant une avancée majeure et pour le moment incompréhensible.

Bon, peut-être qu’avec quelques efforts, on pourrait commencer à voir les premières réponses, mais je vais leur laisser m’éclairer tout ça avec la saison 4, qui devrait arriver d’ici quelques mois désormais. Je suis curieux de voir ce qu’ils feront de la suite de cette série.

En attendant, je laisse là pour m’en souvenir à la reprise que la saison s’arrête sur le meurtre de Grace par Angelina, qui kidnappe aussi Eden au passage. Olive est enfermée, Cal adolescent débarque pour dire adieu à sa mère, Saanvi peut de nouveau avoir des Appels, Jared en veut à Michaela de lui avoir caché le meurtre de la Major par Saanvi et doit rompre avec Sarah, Eagan est arrêté par la police, Adrian est dans la nature ; et ça doit être à peu près tout, je crois. C’est déjà pas mal.

Il reste beaucoup de mystères pour les vingt prochains épisodes, je vais essayer d’avoir foi en eux comme ils ont foi dans les Appels… mais bon, ça demande beaucoup de foi quand même parce que toute la saison n’a pas été une partie de plaisir et qu’on a totalement laissé de côté le lifeboat pour les deux derniers épisodes de la saison finalement. Plus on avance, plus les passagers du 828 semblent devoir finir dans des sectes quoiqu’il arrive – et il y a tellement de choses à dire sur la médiocrité des acteurs et de certains passages de la série que je manque de temps pour tout évoquer à l’écrit.

C’est pas mal pratique les fringues extensibles selon l’âge, ça s’achète où ?

 

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.