Walker – S03E03

Épisode 3 – Rubber Meets the Road – 10/20
C’est un cas typique de « be careful what you wish for » : j’ai regardé cet épisode parce que je n’avais pas le temps de rédiger une critique complète et que ça me paraissait facile de poser mon cerveau devant… mais je regrette franchement d’avoir posé mon cerveau à ce point. La série s’enferme grosso modo dans ce que je souhaitais voir arriver il y a deux épisodes, mais ce n’est pas brillant pour autant. Frustrant, surtout quand il n’y a pas vraiment d’intrigue en retour.

Spoilers

Petit flashforward de deux mois pour voir tout le monde se remettre (ou pas) de l’enlèvement de Cordell et Liam par… par qui au juste ?

Vraiment, le premier truc que j’ai à dire sur ce début de saison c’est que je n’ai toujours pas compris qui avait enlevé Cordell, mais l’entendre dire à Liam que désormais, des arrestations ont lieu dans tout l’Etat, ça m’a laissé bouche bée. Quel est le putain de lien ? La seule partie qui me rassure, c’est de voir passer d’autres commentaires de gens regardant la série et étant à peu près aussi paumé que moi avec ce début de saison.

Si on met de côté l’intrigue fil rouge qui a donc été saccagée et est désormais mise de côté à nouveau, je me rends compte que la rivalité avec les Davidson finit par manquer à la série. Ils m’ont beaucoup pris la tête l’an dernier, mais là, ils sont juste mis de côté et évacué de manière tellement rapide que ça en devient grossier. Alors certes, on se garde encore l’ado qui sort avec Stella et le père relou, sauf que ce n’était vraiment pas les personnages que je voulais garder le plus. Dan semble toutefois sur le point de se barrer pour aller aider Denise à ouvrir son propre cabinet, laissant donc le ranch à son fils. Pardon, mais c’est un ado, sérieusement…

Allez, commençons à entrer dans le vif du sujet : Stella n’a plus envie d’aller à la fac. Elle a passé une demi-saison à nous prendre la tête avec son envie d’y aller et de prendre son indépendance, mais finalement, l’indépendance, ça ne lui dit plus. Sans mauvais jeu de mots avec le spin-off (si), c’est à se demander si l’actrice ne s’est pas fait cast out par Katherine McNamara à ce stade.

Bref, Stella parvient dans cet épisode à dire son père qu’elle préfère rester, et moi ça m’a fait grogner de désespoir. Déjà, en début d’épisode, le discours de Cordell pour le diplôme de sa fille, c’était schématique, mais là, c’est vraiment désespérant de voir les scénaristes s’embarquer dans cette voie où elle va rester à vie dans le ranch familial. On aurait pu s’en débarrasser sans que ça ne soit un problème… Maintenant, elle va juste tourner en rond pour devenir ranger à son tour, et au secours, quoi.

C’est d’autant plus pénible à imaginer qu’elle est un boulet incroyable quand il s’agit de récupérer sa voiture. Personne n’a donc remarqué que sa voiture avait disparu depuis deux mois, parce que oui, elle a décidé de cacher qu’on lui avait volé sa bagnole, préférant mentir dans l’espoir de la retrouver. Allez savoir pourquoi, au bout de deux mois, les ados ont subitement une piste sérieuse pour retrouver la voiture.

Franchement, j’avais préféré oublier la médiocrité de cette scène après le deuxième épisode, alors j’étais gêné de voir qu’il fallait y revenir dans ce troisième volet. Stella, August et le copain de la rousse dont je ne retiens toujours pas le nom (Colton) sont donc sur l’enquête et ils finissent par retrouver la nouvelle propriétaire de la voiture.

Son but ? Un petit pimp up de la voiture, puisqu’elle fait désormais des courses avec. Cela n’a aucun sens : on dirait que c’est une pro de la course et que ça fait un moment qu’elle est dans ce délire-là avec ses frères, mais à aucun moment elle n’aurait pu prévoir en commençant à l’arnaquer que Stella aurait eu une telle voiture. Pire, elle n’était pas intéressée du tout par la caisse au départ.

Pire, on nous montre une Stella être capable de voler la voiture en connectant deux trois câbles ensemble avec Colton, parce que c’est bien connu que c’est super simple. PIRE, Stella se fait arrêter en cours de route par la voleuse et elle ne se fait pas tabasser immédiatement ? PIRE : Stella parvient à convaincre que ouin, ouin, il faut lui rendre sa voiture parce que c’est le rêve de son papa de l’emmener en roadtrip avec ????? PUTAIN, mais elle est face à des voleurs qui savent que le père est ranger, A QUEL MOMENT cette crise d’ado geignarde te motive à rendre la voiture ?

Vraiment, c’est désolant de nullité comme intrigue, mais c’est à peu près tout ce que je retiens de l’épisode désormais. Enfin, ça et Liam qui ironise sur le fait que le ranch est un lieu super sûr pour lui. Je reconnais que c’est à se demander pourquoi ils ont voulu le garder ? La mort d’Emily, Liam qui se prend une balle, Cordell qui se fait enlever ; les caméras l’an dernier… Eh, tirez un trait sur votre baraque, elle vous porte la poisse.

Ce pauvre Liam est désormais en gros choc post-traumatique après son enlèvement. Nous n’avons pas vu grand-chose de ce qui lui était arrivé, mais c’est sûr que c’est suffisant pour être bien affecté. Pas de Ben à l’horizon pour l’instant, ça aurait pourtant pu être intéressant de traiter l’état de Liam à travers sa relation amoureuse. Que nenni. On préfère montrer le contraste avec son frère.

Une fois n’est pas coutume, Cordell refuse de s’écouter ou de parler sentiments avec qui que ce soit. Il reprend donc une vie à peu près normale après deux mois de vacances, retournant au boulot et c’est tout. Tout le monde sait qu’il peut vriller à n’importe quel moment, tout le monde sait qu’il a été torturé, mais Cordell affirme que tout va bien alors tout va bien.

Même Cassie était plus lucide que ça à stresser de devoir de nouveau faire équipe avec Cordell. J’ai trouvé qu’elle était un vrai petit rayon de soleil dans cet épisode ; parce que bordel, moi non plus, je n’aurais pas envie d’avoir Cordell comme partenaire quand on voit tout ce qui lui arrive. Cela dit, Cassie n’ayant pas de bol avec ses partenaires, je ne suis pas sûr que j’aurais envie non plus d’être le partenaire de Cassie.

BREF, j’ai trouvé bien juste la scène où elle remet en cause Cordell et lui avoue qu’elle, elle ne va pas bien. Ce n’est pas suffisant pour que Cordell reconnaisse quoique ce soit, et pourtant, lui, il est toujours hanté par son passé et quelques flashbacks de l’armée. La saison va être longue, vraiment. Je me rends compte que l’épisode n’avait juste pas d’intrigue, une fois de plus…


Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.