Comment tu fais pour tenir un blog ? Ben, j’ai un agenda.

Salut les sériephiles !

Il fallait une couverture passe-partout, pour le sortir en classe. Le hasard fait ensuite bien les choses pour le crayon à papier et le stylo trois couleurs (sans vert…..) de la MGEN qui sont parfaits pour m’accompagner partout.

Après sept bonnes heures de cours, rien de tel qu’une heure d’administratif pour vous motiver à passer sur votre blog histoire d’écrire l’article du jour, croyez-moi. Aujourd’hui, il était censé être question de mon agenda, comme c’est la rentrée, avec en bonus quelques photos de mon agenda 2021… sauf que je n’ai pas terminé de préparer celui de 2021. J’ai donc cherché des photos que je pouvais assumer pour 2020, et c’est parti pour voir un peu plus en détail comment je m’organise pour tenter de trouver le temps de faire à peu près tout. Non, parce qu’on me demande parfois comment je gère ma vie perso, le boulot et le blog. Ben comme ça. Et c’est facile !

Et c’est comme cela que je rédige mes articles du mercredi, voyez-vous !

Pendant des années, j’achetais des agendas que j’abandonnais au bout d’un mois et demi malgré toute ma bonne volonté (affichée sur le blog parfois) ou je notais les choses sur Word ou Excel, avec plus ou moins de régularité. Pour 2020, j’ai décidé d’avoir une version papier des tableaux que je remplissais sur Word depuis août 2019 et ça semble vraiment bien fonctionner. Je me projette désormais par semaine, avec un agenda que je créé moi-même, histoire qu’il me convienne véritablement.

Merci à Gaëlle qui m’a offert ce carnet à Noël (il était trois fois moins épais à ce moment-là aha). J’y note tous les films que je regarde, mais j’y note surtout plein d’éléments pour penser à faire tout ce qu’il faut dans ma vie. Il faut bien avouer qu’il y a quelques pages de ce carnet qui ne me servent finalement pas tellement – comme celle sur le challenge séries, mais j’y croyais. Et vous aurez vite compris avec ces images que, non, le soin n’y est vraiment pas ma priorité. Le but, c’est l’efficacité, rien d’autre. Et je vous montrerais bien une page bien sale de semaine horrible pour vous en convaincre, mais c’est trop personnel pour oser l’exposer comme ça. Bref, on est à mi-chemin entre l’agenda et le bullet journal, j’ai même parfois tenté des dessins, mais je ne prends pas le temps de faire des trucs vraiment stylés. Ce n’est pas l’esthétique qui compte (notons que j’ai relu après la rédaction de cet article, celui sur mon agenda de 2017 et j’y disais déjà la même chose, quasi mot pour mot, la tristesse est totale !)…

Depuis un peu plus d’un an, je me débrouille donc avec quatre catégories : Blog, Vie Perso, Boulot, Tâches. Et on voit qui a la priorité dans mon agenda, hein.

J’ai lutté très fort pour trouver une semaine où rien n’était écrit (et j’ai gommé des choses ici, mais bon)

Dans la rubrique blog, j’inscris toutes mes idées d’articles du jour, les dates de Bingo, les articles TFSA, tout ce qui me permet de cocher des trucs le soir venu parce que c’est publié. Je procède avec une semaine minimum d’avance, parfois bien plus. Au moins, j’ai une visibilité long terme sur le blog comme ça, et ça m’aide à être régulier ! C’est souvent là aussi que j’inscris les dates de retour de séries ou les jours où je veux voir les épisodes, avec plus ou moins de succès quand vient le temps de cocher ce que j’ai fait !

Côté vie perso, je note tout simplement tout ce qui concerne mes sorties à droite à gauche, des dates de vacances aux dîners prévus, en passant par les séances de ciné ou les coups de tête improvisés. Au moins, ça me permet d’avoir meilleure mémoire, de constater qu’il y a des gens que je n’ai pas vu depuis une éternité et qu’il est temps d’y remédier et surtout, de ne pas dire oui à deux soirées ayant lieu en même temps.

Pour le boulot, il s’agit des échéances, évidemment, mais aussi d’une planification à long terme des cours ou contrôles à préparer, avec les éventuelles dates reloues, type exercice incendie ou conseil de classe. Enfin, dans « tâches », je case tout le reste, des RDV d’assurance maladie à « passer l’aspirateur », histoire de ne pas me laisser déborder par les trucs chiants ou la crasse.

Et ainsi, en un clin d’œil sur la colonne du jour, paf, je sais où j’en suis et je peux m’organiser par horaire pour savoir comment tenter de tout faire – ou en tout cas pour faire le maximum.

Et chaque mois a aussi sa double page de notes et de… points du Bingo ehe 😉 Cela dit, l’an prochain s’étalant sur plus de semaines, il faudra que je réduise l’espace du Bingo pour avoir chaque mois l’espace pour les films que je regarde…

Je déteste rester inactif – même si comme tout le monde, j’ai mes moments d’ennuis ou mes moments où je suis trop cassé pour faire quoique ce soit – alors je fais le plus possible comme cela. En plus, ça me permet aussi d’avoir l’impression de toujours avancer dans un projet ou un autre en venant cocher chaque jour ce que j’ai fait ou non ; et en replanifiant ce que je n’ai pas fait au lendemain ou à un jour où ce sera faisable.

Et ça, c’est plutôt cool !

Mon agenda

Salut les sériephiles !

Image result for scream tv show

Nous y sommes après l’avoir redouté depuis quelques jours : la rentrée est à nos portes. Que vous soyez ou non étudiant, c’est la période où tout le monde est morose et où les effectifs de voitures/de gens dans les transports sur la route du boulot augmente. Triste période à laquelle je n’échappe pas, bien que j’ai la chance de faire mes études à distance… chez moi.

Il n’empêche que je donne quelques cours à domicile, que je dois me rendre de temps à autres à la fac et que je passe beaucoup de week-ends à assister à des conférences, sans oublier quelques allers retours en BU. Dans tout ça, il me faut donc, comme tout le monde, préparer au mieux ma rentrée pour gérer le blog, en plus de tout le reste !

Image result for alison hendrix agenda show

Comme tous les étudiants, j’ai un agenda. La différence, c’est que le mien est à mi-chemin entre l’agenda classique (date des devoirs et dissertations à rendre, donc) et le bullet-journal. Le choix du meilleur agenda a été compliqué et j’ai finalement opté pour un de la collection campus pour plusieurs raisons.

Agenda01.jpg
Oui, c’est ma grille du bingo 5 et non, je n’ai ni « tweet », ni « tente »…

La première est le format/poids : je vais le trimballer dans toutes mes aventures, il ne devait pas être trop encombrant. Une deuxième raison est qu’il possède autant d’espace pour un lundi qu’un dimanche. Je ne compte plus les agendas qui prévoient un espace ridicule pour le week-end (et ceux qui n’ont tout simplement rien de prévu pour le dimanche !). Ce n’est pas possible pour moi, j’ai même généralement plus de choses prévues les week-ends qu’en semaine, puisque je vais sur Paris, je vois du monde, j’ai des conférences…

Agenda02.jpg
Ce à quoi mon agenda NE ressemble PAS les week-ends.

Pour gérer au mieux mon agenda, j’ai complété celui-ci avec des demi-feuilles A4 à chaque mois. Chacune est elle-même pliée en quatre parties distinctes : les dates de mes sorties dans le mois, celles de mes projets/devoirs pour le concours, les choses qu’il me reste à organiser et, bien sûr, un espace pour mes idées par rapport au blog.

Agenda03.jpg

Comme j’aime que les choses soient bien faites quand même, j’ai aussi prévu tout un code-couleur qui tiendra autant de temps que possible. En bleu, je note tout ce qui concerne ma vie perso et le blog ; en noir, les anniversaires ; en vert, ce qu’il faut que j’organise ; en marron, des infos que je ne veux pas oublier ; en rouge les événements/sorties et voyages ; en bleu clair les séries ; en rose, les journées d’études auxquelles je compte me rendre et en gris ce qui concerne les cours particuliers que je donne. Un vrai psychopathe de la couleur.

Image result for afraid tv show

En doré, j’écris parfois quelques citations ou moments marrants de la journée, histoire d’avoir de bons souvenirs quand je le retrouverai dans un an ou deux. Je sais bien que cette organisation extrême, j’aurais du mal à la tenir sur le long terme, mais ça a plutôt réussi pendant mon essai en août, alors je garde espoir.

Tous les bloggeurs ne sont pas aussi fous que moi, je vous rassure, mais rien ne vaut un peu d’organisation pour ne rien oublier. Contrairement au bullet journal, mon agenda est loin d’être esthétique à voir, mais je m’en fiche pas mal : seule compte l’efficacité.

On se donne RDV mardi pour une deuxième partie sur mon organisation de rentrée 😉