Le Dernier Bar avant la fin du monde

Salut les sériephiles !

Felicia02
Photo prise au 1er sous-sol du Dernier bar

Je me suis exilé dans la capitale pour quelques jours et c’est depuis celle-ci que je me débrouille pour vous rédiger cet article, un peu plus rapidement que d’habitude, oups. Comme je suis à Paris et comme j’ai passé une bonne partie de mon anniversaire là-bas, je me suis dit qu’il était temps que je vous parle un peu plus en détail du Dernier Bar avant la fin du monde, mon bar parisien préféré pour tout un tas de raisons, mais avant tout parce que j’y ai rencontré Felicia Day et fêté mes quatre derniers anniversaires. Une sorte de tradition (avant, j’allais au McDo, autant dire que j’ai gagné au change !).

 

La première question qui se pose avec ce bar, c’est le pourquoi du comment de son nom. C’est assez facile, il a ouvert en décembre 2012 et si vous avez bonne mémoire, vous vous souviendrez que le monde devait voir sa fin arriver le 21 décembre 2012. On attend encore, mais bon, comme pour le bug de l’an 2000, on nous a fait chier pour rien je crois. Pour rien ? Eh bien non, on a gagné un super bar au passage.

Image result for dernier bar avant la fin du monde

Le principe est assez simple : proposer un point de ralliement geek dans Paris, à quelques minutes de marche de Châtelet-les-Halles (ou à la sortie « Théâtre du Châtelet » du métro). Bien sûr, comme on est en plein centre de Paris, on ne va pas se mentir, les tarifs peuvent parfois sembler prohibitifs avec des cocktails entre 8 et 12€ et l’happy hour uniquement du lundi au vendredi. Si les cocktails sont vraiment bons, ce n’est même pas pour ça que je continue à y aller régulièrement, mais bien pour la bouffe.

Image result for death star
Je passe chaque fois du côté obscur avec la Death Star, j’avoue.

C’est bien simple, les plats sont variés, la carte change régulièrement et les noms des plats comme de l’alcool sont sympas. Pour se faire une idée, les Mojito deviennent Poison Ivy, les Cuba Libre sont des Death Star (et ils déchirent !), et on y mange par exemple des Bruschetta Mario (ou Luigi, mais en ce moment, je conseille vraiment la Mario).  Comme c’est un bar hyper ouvert d’esprit, les végé, vegan et gluten-free pourront y trouver aussi leur bonheur, un gros plus du bar – parce que si je ne le suis pas, j’aime manger vegan parfois, parce qu’en fait, ben, c’est bon, surtout au restaurant. Au niveau du repas, on peut s’en tirer pour moins de 20€ avec plat/dessert + une boisson sans alcool, ou du thé (délicieux), ou du café. Bref, ça va pour ce coin de Paris et ça vaut le coup aussi pour les desserts en goûter (la Carbocream est une tuerie).

Aucun texte alternatif disponible.
La Mixture du Corsaire était aussi une valeur sûre, mais ils ne la proposent pas en ce moment 😥

Bon, mais vous vous doutez bien que je ne vous vends pas juste un resto, sinon, je n’y passerais pas mes anniversaires. Non, ce qui est bien au dernier bar, c’est qu’il y a tout un tas de jeux de société qui sont proposés en libre-service. L’occasion d’en découvrir de nouveaux et de passer un bon moment. Vous êtes seuls ? Pas de souci, il y a aussi des livres disponibles (et il y a même les Harry Potter). Vous êtes plus geek que lecteurs ? Il y a des jeux vidéos en sous-sol.

dernier bar.jpgAh oui, il y a trois étages, chacun avec son ambiance : le rez-de-chaussée qui fait bar/resto, le -1 qui fait bar et sert souvent de salles pour les événements et le -2 qui est un grand sous-terrain avec un autre bar. Du coup, vous pouvez changer d’ambiance rien qu’en changeant d’étage* et c’est cool. Et bien sûr, il y a une terrasse, même si en ce moment, bon, voilà quoi. Enfin, comme vous pouvez le voir ci-contre, je ne la vends pas sans l’avoir testée (cette photo date de 2015 en revanche, et si vous êtes super curieux, ce sont les mains de Laura et Poluss, mouahaha). Vous pouvez aussi y voir les menus, présentés sous la forme d’un journal pour les geeks, avec des news et un horoscope rigolo.

Bref, vous l’aurez compris, c’est un bar pour les geeks et dédié à la culture de l’imaginaire, le seul bar dans lequel j’ai eu l’occasion d’entendre en fond sonore le générique d’Albator aussi bien que l’épisode musical de Buffy ! Le planning du bar est en plus complet avec plein d’événements, des jeux type blind-test aux conférences sur des gros sujets d’actu, des concerts, des expos, des dédicaces… le tout, toujours dans une ambiance SF/Fantasy/imaginaire. Ça grouille d’activités et on ne s’y ennuie jamais : de toute manière, même quand il n’y a rien d’organisé, il y a la déco. Ma prochaine étape sera de tester une de leur Murder Party !

Voilà, je vous ai parlé dans cet article du bar de Paris, mais il y en a un deuxième qui a ouvert à Lille. Si vous avez l’occasion d’y passer un jour, n’hésitez pas !

* le seul défaut visible finalement, c’est que ce n’est pas trop friendly pour toutes les personnes en handicap car il y a des marches dès l’entrée du bar. C’est malheureusement souvent le cas à Paris.