The Good Place débarque sur Netflix

Salut les sériephiles !

Image result for the good place

Belle journée qui commence avec l’arrivée sur Netflix de l’excellente saison 1 de la comédie The Good Place débutée l’an dernier aux USA. Et comme une bonne nouvelle n’arrive jamais tout à fait seule, la plateforme nous régale aussi avec les deux premiers épisodes de la saison 2, respectant cette année la diffusion américaine. J’adore ce mode de diffusion Netflix qui se fait trop rare alors que c’est pratique d’avoir enfin de la HD en (quasi) direct des États-Unis !

Pour ceux qui ne connaissent pas encore la série, vous passez à côté d’une petite pépite qui en a surpris plus d’un l’an dernier. Franchement, devant l’idée de base, je ne pariais pas vraiment sur la qualité globale de ce qui allait être proposé… et c’était un tort total. L’idée de base, donc, est l’histoire d’Eleanor qui a la mauvaise nouvelle d’apprendre en début de pilot qu’elle est morte.

Image result for the good place

Ce n’est qu’un demi-problème : elle se retrouve par erreur au paradis alors qu’elle devrait être en Enfer, une information qu’elle se refuse bien sûr à communiquer à l’architecte de son quartier de The Good Place (le Bon Endroit), Michael. Très vite, la série développe un excellent humour, avec quelques running-gags faciles, comme cette impossibilité de dire des insultes (« fuck » devient « fork » – putain/fourchette). Cela vaut le détour (je sais, je le dis de trop de séries, mais c’est vrai, elle est dans mon top 20 des séries de la saison dernière). The Good Place est l’une de mes nouvelles comédies préférées de 2016, alors je suis impatient de la reprendre aujourd’hui.

Image result for the good place

Le quiproquo de base que j’imaginais durer éternellement comme souvent dans ce type de série s’avère rapidement être un simple prétexte, mais je ne vais pas en dire plus sans lancer la traditionnelle spoiler alert pour la suite de l’article. Critique de la saison 1 par ici.

Image result for the good place

La série avait un rythme très vif et soutenu, n’hésitant pas à enchaîner les rebondissements : très vite, Eleanor comprend qu’elle n’est pas la seule à ne pas être à sa place, après l’avoir révélé aussi à Chidi. La fin de saison était renversante, révélant toutes ses références littéraires de manière totalement surprenante, à commencer par Huis clos de Sartre. Promis, ce n’est pas moi qui y vois mon dada littéraire, ils l’ont confirmé. Et comme j’adore cette pièce, ça ne pouvait que me faire plaisir, surtout que je ne l’avais pas vu venir ! Pourtant, les indices étaient là dès le départ (méga-spoiler).

Image result for the good place

Eleanor comprenait qu’elle se trouvait en fait dans la Bad Place, de même que Jason, Tahani ou Chidi. Le Bon Endroit était proprement infernal avec un Michael qui tombait le masque dans un rire machiavélique impeccable ! Cela faisait parfaitement sens avec tout ce que nous avions vu depuis le début de la série où Eleanor n’avait pas eu une minute pour se reposer et où tout l’enfer résidait dans les petits trucs du quotidien, comme ce tableau de clown, soit disant plaisant à la vraie Eleanor.

Image result for the good place

La série s’avérait royalement écrite avec des indices dans tous les coins, y compris sur sa réécriture finale. Souvenez-vous : la saison s’achevait sur un reboot du quartier, Eleanor se retrouvant entichée d’un facteur… elle a passé sa saison à dire qu’elle fantasmait dessus ! Pas le temps d’en profiter cela dit, Janet lui apporte un papier rédigée plus tôt par Eleanor elle-même : trouve Chidi.

Image result for what the fork is a chidi
La suite aujourd’hui !

 

8 commentaires sur « The Good Place débarque sur Netflix »

  1. Je suis contente d’avoir une diffusion Netflix pour cette saison 2 !
    Il m’avait manqué un petit truc pour que cette saison soit un grand Waouuuuh pour moi, mais j’ai passé un bon moment ! Et les personnages sont juste magiques !

    J'aime

  2. Je me rappelais même plus de la fin (enfin, après qu’elle comprenne qu’ils sont tous dans « The Bad Place » en fait)… Le coup du facteur m’a pas marqué, visiblement. C’était marrant à regarder, oui, pour occuper vingt à trente minutes de son temps par-ci, par-là, mais je suis un peu moins enthousiaste qu’à la sortie du dernier épisode, l’année dernière. On va voir si la hype me reprend cette année !

    Aimé par 1 personne

    1. J’ai revu le dernier ce matin avant de regarder le début de la saison et je ne regrette pas car ça reprend vraiment plein d’éléments de la saison 1. Quant au facteur, c’était un rapide gag dans plusieurs répliques d’Eleanor au départ 🙂

      J'aime

    2. Mais pareil, le mec m’avait pas du tout marqué… du coup j’ai re-regardé le dernier épisode avant d’enchainer sur la saison 2 …. Je me demande si le fichier avait pas été coupé avant la fin 🙂

      J'aime

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.