Grey’s Anatomy (S14)

Synopsis : La saison 13 s’achevait (faut-il que je précise « spoiler pour ceux n’étant pas à jour » ?) sur un incendie de l’hôpital qui voyait Stéphanie comprendre qu’elle préférait démissionner pour enfin vivre sa vie pour elle. La réparation de l’hôpital pourrait être une piste intéressante pour ce début de saison. Par ailleurs, Owen apprenait que sa sœur, Megan, était encore en vie après l’avoir cru morte pendant des années : le cliffhanger le voyait avec Amelia devant l’hélico ramenant sa sœur. Meredith se retrouvait à devoir apprendre la bonne nouvelle à Nathan, faisant ainsi une croix sur son couple avec lui. Jackson se rapprochait dangereusement de Maggie et Alex avait croisé le mari de Jo. Enfin, autre départ inattendu mais peu bouleversant, Minnick quittait l’hôpital, virée, et probablement Arizona par la même occasion.

Saison 13 | Saison 14 Saison 15 | Saison 16 | Saison 17
Station 19 : S01 | S02 | S03 S04

Capture d'écran 2017-05-19 14.10.33

Pour commencer, c’est l’une des premières fois, je crois, que je sais aussi peu de choses avant une reprise de Grey’s Anatomy. J’ai réussi par je ne sais quel miracle à passer à côté de tous les articles nous racontant tout ce qui allait se passer dans les premiers épisodes ou les annonces de casting (à l’exception du changement d’actrice pour la sœur d’Owen).

Je suis donc particulièrement pressé de découvrir ce lancement de TGIT pour la saison 2017-18 et de retrouver les personnages de la série, surtout que d’avoir écrit le synopsis me fait prendre conscience qu’il y a énormément à gérer. J’espère que la série le fera mieux que l’an dernier où certaines intrigues étaient totalement laissées à l’abandon (Jo/Alex en tête, l’actrice étant enceinte). Cependant, si cette saison 13 de Grey’s m’avait paru laisser trainer les choses sans fin, j’avais trouvé les épisodes individuellement très bons, tout comme en saison 12. Je trouve que depuis sa fin de saison 11, la série a réussi à prendre un coup de neuf très agréable, même quand elle recycle certaines de ses intrigues.

J’espère donc la voir continuer sur cette lancée pendant cette nouvelle saison et j’entame les critiques des épisodes en étant plutôt confiant ! Sur cette page, retrouvez mon avis sur les épisodes sans spoiler. Pour les critiques complètes, cliquez sur les titres des épisodes.

Note moyenne de la saison : 17/20

S14E01 : Break Down the House – 20/20
Cet épisode reprend très exactement là où la saison précédente s’était arrêtée, ce qui est une excellente chose. Grey’s Anatomy soigne son retour en proposant une bonne dose de comédie dans ce premier épisode, mais aussi sa dose habituelle de drama, tout en proposant quelques retours bien gérés. Je n’hésite pas une seule seconde à surnoter très légèrement ce retour réussi.
S14E02 : Get Off On The Pain – 20/20
Oui, un deuxième 20, je n’y vais pas de main morte pour cette saison qui repart vraiment de la meilleure des manières selon moi. Si le premier épisode était super drôle, celui-ci n’hésite pas à le surpasser du côté de l’humour, pour mieux nous rappeler à sa fin que, eh oh, c’est Grey’s Anatomy, pas une comédie. Et ça marche grave bien. Si toute la saison est à ce niveau, Grey’s sera une franche réussite pour sa saison 14.
S14E03 : Go Big or Go Home – 17/20
Un épisode sur la normalité des docteurs et le fait qu’ils ne sont que de simples humains avec leurs erreurs. Le thème est un grand classique de Grey’s Anatomy, mais il a toujours merveilleusement bien fonctionné.
S14E04 : Ain’t That a Kick in the Head – 16/20
Shonda Rhimes surprend une nouvelle fois en allant bien vite dans ses intrigues cette année. Il y a tellement de personnages à gérer qu’elle peut se le permettre. Du coup, tout ça donne une impression de renouveau permanent dans la série et ses intrigues. Si à terme, cela nous fait oublier la moitié de ce qu’il se passe dans chaque saison, c’est tout de même hyper efficace lors du visionnage.
S14E05 : Danger Zone – 16/20
Un épisode spécial centrant son intrigue loin de l’hôpital mais bouleversant profondément les habitudes établies au cours des deux dernières saisons, de manière durable. Bien que se concentrant sur des membres secondaires du casting principalement, et sur Owen que je n’aime pas,  j’ai trouvé l’épisode divertissant et réussi.
S14E06 : Come on Down to My Boat, Baby – 15/20
Les scénaristes ne chôment pas et font avancer toutes les intrigues en même temps, tellement vite que ça en paraît par moment expéditif. Le spin-off à venir commence aussi à être introduit, mais vraiment pas de la manière dont je l’imaginais jusqu’ici. Un bon épisode, mais qui laisse une impression de brouillon une fois terminé.
S14E07 : Who Lives, Who Dies, Who Tell your Story – 17/20
La série passe le cap des 300 épisodes en faisant souffler un véritable vent de nostalgie sur l’hôpital, mais sans oublier pour autant de faire avancer ses intrigues. Si les ficelles sont par moment bien trop grosses, l’épisode s’avère malgré tout bien trop efficace et file un sacré coup de vieux.
S14E08 : Out of Nowhere – 19/20
Si vous pensiez que Grey’s avait fait le tour des situations catastrophiques qui pouvaient arriver dans l’hôpital le plus poissard de Seattle, vous vous trompiez lourdement. Les scénaristes surfent sur une tendance tristement à la mode pour proposer un épisode réussi, montant en tension progressivement et se terminant par un cliffhanger sorti de nulle part qui me donne déjà envie d’être en janvier.
S14E09 – 1-800-799-7233 – 17/20
Cet épisode de reprise peine un peu trop à donner un rôle à l’ensemble des membres du casting, mais il est tout de même excellent avec de bonnes surprises en cours de route. Certains acteurs sont vraiment mis à l’honneur cette semaine et leurs performances déchirent tout, mais ça a tendance à faire de l’ombre sur le reste de l’épisode, où l’intrigue est trop légère en comparaison. Un bon retour, mais ils peuvent faire mieux.
S14E10 – Personnal Jesus – 18/20
Un excellent épisode qui refait le point sur un personnage trop souvent laissé de côté ces derniers temps, et le fait bien. Si certaines intrigues sont tout de même précipitées, l’ensemble est finalement solide et touchant. Cela m’aura rappelé de vieux épisodes de Grey’s Anatomy comme ils n’en avaient plus fait depuis un moment, et c’est tant mieux.
S14E11 – (Don’t Fear) The Reaper – 16/20
L’épisode était long à démarrer, mais finalement, il réussit comme d’habitude à apporter toutes les émotions nécessaires, même s’il nous prive d’une grande partie du casting. Enfin, côté casting, il y avait tout de même de quoi faire – et de quoi être heureux. Après tout, cet épisode se concentre sur ceux qu’on ne voyait pas trop depuis le début de cette saison. Hop, encore un chapitre de Grey’s Anatomy qui s’écrit et qu’on oubliera d’ici deux ou trois mois.
S14E12 – Harder, Better, Faster, Stronger – 17/20
Une fois de plus, la série se réinvente avec l’introduction d’un nouveau fil rouge avant une pause forcée par les JO. L’attente ne sera heureusement pas trop longue avant la suite et force est de constater que du côté de l’écriture, les scénaristes savent gérer leur temps et, pour une fois !, leur très large casting : il n’y a que peu d’absent à l’appel, malgré les nombreux nouveaux, et ça fait du bien.
S14E13 – You Really Got a Hold On Me – 15/20
Franchement, je m’attendais à une meilleure gestion de spin-off/crossover : ce « backdoor pilot » n’est pas du tout convaincant pour donner envie de regarder la série. Ils auraient pu commencer l’épisode par l’arrivée de l’équipe d’urgence sur place, par exemple, histoire de vraiment donner une idée de ce qu’on pourrait attendre. Si le personnage d’Herrera a de bons côtés, je ne la vois pas porter une série sur ses épaules. Quant au reste de l’épisode, il était plutôt bien, comme d’habitude, parce que Grey’s sait toujours faire de bons épisodes.
S14E14 – Game People Play – 17/20
La saison repart sur un épisode qui sait rebattre les cartes juste comme il faut pour apporter du piment aux dix épisodes qu’il reste. Il y a des personnages qui retrouvent enfin leurs racines et pas mal d’avancées dans des intrigues qui trainaient trop jusque-là, alors c’est du tout bon, une fois de plus pour la série.
S14E15 – Old Scars, Future Hearts – 15/20
Cet épisode était plein de bonnes idées et de bonnes intentions, mais ça finit en pétard mouillé avec quelque chose d’assez classique et prévisible. Je n’ai pas accroché particulièrement à cet épisode qui prend trop de temps pour faire avancer les choses – même si la dernière scène boucle une intrigue qui aura définitivement pris trop de temps à avancer. Bref, du Grey’s Anatomy un peu paresseux cette semaine : même s’il y aura eu du positif en cours de route, je reste beaucoup trop sur ma faim.
S14E16 – Caught Somewhere in Time – 16/20
Bon, il semblerait que cet épisode prenne pour la première fois les virages concrets pour les départs annoncés de deux membres importants du casting, et c’est hyper frustrant car je suis contre ! Quoiqu’il en soit, le tournant pris nous prépare déjà à ce qui sera probablement la fin de saison et ça permet d’offrir un épisode vraiment intéressant, avec de bonnes tranches de rire et quelques passages déprimants !
S14E17 – One Day Like This – 17/20
Coupe budgétaire ? Économie ? Voilà un épisode qui tourne avec un casting extrêmement réduit, mais qui tourne bien quand même. On sent un scénario qui s’éclate à faire parler les personnages, et les faire parler encore plus. Après 14 saisons, la série peut se le permettre et réussit à ne pas être trop ennuyante malgré ce rythme lent et très différent de ce dont on a l’habitude. Il ne se passe pas grand-chose, mais c’était passionnant malgré tout – ou alors, c’est parce que j’ai accroché aux personnages mis en avant.
S14E18 – Hold Back the River – 16/20
Encore un bon épisode qui ne marquera pas les esprits sur le long terme, mais qui s’en sort relativement bien dans le développement des personnages. C’est fou comme la série a une capacité à s’adapter chaque année et à fournir des épisodes qui semblent s’écrire d’eux-mêmes. Bien évidemment, comme toujours, les scénaristes s’appuient énormément sur les personnages qui quitteront prochainement la série, et c’est frustrant car je les aime beaucoup, mais bon.
S14E19 – Beautiful Dreamer – 17/20
Pas besoin d’une saison complète pour me faire accrocher à certains personnages alors que d’autres intrigues sont clairement en train de tisser la toile qui constituera la fin de saison. Celle-ci n’est que dans un mois, mais elle approche déjà beaucoup trop vite avec cet épisode qui semble vouloir commencer à accélérer le rythme. Il y a de toute façon beaucoup de choses en cours qui permettront à ce final d’être explosif. En attendant, Grey’s continue de se politiser et d’être résolument anti-Trump, ce qui n’est pas une surprise.
S14E20 – Judgement Day – 17/20
Un épisode plutôt marrant qui part sur une intrigue assez classique de pas mal de séries, surtout du côté des soaps. Même si Grey’s n’en est pas un, ça fonctionne bien malgré tout. Ces quarante minutes étaient donc plutôt humoristiques, et c’est tant mieux : ça fait un moment qu’ils n’avaient pas fait ce genre d’épisodes. En plus, la suite sera forcément moins marrante avec les révélations apportées par cet épisode : sous le couvert de l’humour, il s’en passe des choses dans cet épisode !
S14E21 – Bad Reputation – 17/20
Si j’ai toujours un peu de mal avec la nouvelle intrigue de fond de cette saison, j’ai particulièrement accroché à deux sous-intrigues de cet épisode. L’une en particulier permet de tourner une page, ou plutôt de commencer à en écrire une nouvelle, et ça me donne très envie de voir la suite. L’autre se contente de s’appuyer sur 14 ans de scénarios alambiqués, ce qui fonctionne bien. Quant aux cliffhangers, ils promettent de nouvelles directions pour la fin de saison, et peut-être même pour la saison 15 maintenant que la série est officiellement renouvelée.
S14E22 – Fight For Your Mind – 15/20
Petit épisode cette semaine avec des résolutions bien trop rapides qui ne me disent rien de bon pour les deux derniers épisodes à venir. C’était un épisode sympathique sans plus et très déconstruit avec une multitude d’intrigues partant dans tous les sens. On verra bien ce que donnera la suite.
S14E23 – Cold As Ice – 19/20
Que quelqu’un arrête Shonda Rhimes. S’il vous plaît. Vraiment. Difficile d’en dire plus sans spoiler, mais les « raisons créatives », ça n’excuse pas tout. Et après cet épisode, je ne vois pas trop l’intérêt d’un 24 épisode. Mais bon.
S14E24 – All of Me – 20/20
Cela va être dur de ne pas spoiler un minimum, donc à vos risques et périls si vous lisez ça, mais c’était l’un des épisodes les plus drôles de Grey’s Anatomy depuis longtemps (et pourtant on a eu les cookies), mais ça ne l’a pas empêché de viser juste dans les émotions qu’il voulait transmettre. Les quelques cliffhangers mis en place tout au long de l’épisode sont extrêmement efficaces pour donner envie de revenir et, vraiment, c’est fou de se dire qu’en 14 ans, ils parviennent encore à surprendre sur leur manière d’écrire les fins de saison.

Saison 13 | Saison 14 Saison 15 | Saison 16 | Saison 17
Station 19 : S01 | S02 | S03 S04

15 commentaires sur « Grey’s Anatomy (S14) »

    1. Surtout qu’ils n’y vont pas de main morte avec des saisons de 24 épisodes, voire plus, et 6 saisons de Private Practice en parallèle 😂😂 mais c’est vraiment cool

      J'aime

  1. Je viens de lire ton analyse du quatrième épisode et je suis ravie de découvrir ce genre d’article. D’autant plus que ce quatrième épisode vient de me rallier à cette série. Et oui, après avoir été ma série préférée de tous les temps et d’ailleurs ma toute première série, j’avais eu beaucoup de mal avec la saison 13, que j’avais plus ou moins détestée ^^’
    Mais après quelques doutes sur le début de la 14, cet épisode 4 me rend à nouveau accro et j’ai l’impression que Grey’s Anatomy trouve une nouvelle dynamique après tous les drames qui se sont succédés depuis la mort de Derek et j’avoue que j’attends avec impatience le cinquième épisode 🙂

    J'aime

    1. Oh, merci pour ton commentaire ! Grey’s Anatomy a réussi à me rallier en toute fin de saison 11 après avoir été une de mes séries préférées et ma toute première en VO 😉
      J’ai bien aimé la saison 13, un peu influencé par le fait que j’adorais l’actrice incarnant Minnick, j’avoue. Cependant, elle avait le gros défaut de patiner dans plein d’intrigues, et je ne m’en suis pas rendu compte tout de suite. La saison 14 avance vite, mais pour l’instant, elle avance dans toutes les intrigues en cours à la fois, alors c’est agréable !
      Vivement le 5e épisode effectivement 🙂

      J'aime

  2. Bon après Scandal, il fallait bien que je fasse un tour sur ton avis du 300ème de GA ^^
    Et j’avoue que toute la pub de la semaine dernière m’avait agacée et j’avais un à priori négatif sur l’épisode même si au final je l’ai trouvé très émouvant
    Le point d’orgue pour moi serait le discours d’Avery sur Mer parce que forcément c’était adorable et étonnamment vrai
    Et j’avoue il a manqué la fameuse formule de Derek que j’aurais adoré retrouver ici, en plus de tout le reste ^^

    Aimé par 1 personne

    1. Même point d’orgue, c’est le moment où j’ai craqué. Je ne regarde pas les promos et je ne suis pas les pages de la série pour éviter les spoils ou pour ne pas être soulé lol

      J'aime

      1. Après avoir terminé le dernier épisode avant l’année pro, il fallait bien que je vienne évacuer cette frustration en lisant ton article… C’est la première fois que je regarde GA en quasi direct par rapport aux sorties. Punaise là tout de suite, je regrette !! Je veux l’épisode suivant tout de suite… :’/
        Quand on pense que GA nous a tout fait, et qu’il est impossible d’être encore plus dramatique, les scénaristes arrivent encore à trouver des trucs… J’ai été bluffée par la façon dont la situation se dégrade vite et pour tout le monde… Janvier me semble si loin. Et également le début de l’épisode, tout tranquille, quand tout le monde est heureux ^^
        Aller, je vais maintenant m’attaquer à Scandal
        Et je profiterais peut être de la pause hivernale pour me mettre à jour dans Murder, qui sait ? ^^

        Aimé par 1 personne

      2. Je te souhaite de te mettre à jour dans HTGAWM, mais joue la malin et termine à quelques jours de la reprise 😂

        J’aime beaucoup ton commentaire, c’est exactement ça !

        J'aime

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.