Arrow (S01)

Synopsis : Inspirée des comics DC, cette série raconte comment un riche héritier que tout le monde a cru mort pendant cinq ans revient en ville et devient un justicier masqué se battant contre les méchants de ce monde avec juste un arc et des flèches.

  Saison 1 | Saison 2
Arrowverse

02

Pour commencer, je n’ai jamais été un grand fan de DC et j’ai subi l’ensemble des saisons de Smallville où le personnage de Green Arrow fait plusieurs apparitions. Quand j’ai entendu parler du projet de cette série, il y a six ans, j’ai aussitôt su que je passerai mon chemin, surtout que c’était de nouveau sur la CW. Je pensais avoir déjà assez donné. Le truc, c’est qu’aujourd’hui, la CW a bâti un véritable empire autour de cette série : l’Arrowverse, un univers réunissant plusieurs séries ; et notamment Supergirl que je regarde. À coups de crossovers, ils ont finalement réussi à me convaincre de tout regarder… et me voilà.

Note moyenne de la saison : 15,5/20.

S01E01 – Pilot – 16/20
Un bon épisode introductif qui nous présente un casting beaucoup plus large que je ne le pensais. La série n’est pas exceptionnelle pour le moment, mais elle fait bien son travail de divertissement et est assez différente de ce que j’en imaginais.
S01E02 – Honor Thy Father – 14/20
Du côté de la forme, la série semble se diriger vers un format procédural duquel je ne suis pas adepte. En revanche, il y a aussi un bon fil rouge et beaucoup de petits détails qui font que certains personnages commencent à être attachant. Je sens que je vais accrocher un poil plus que ce que j’imaginais, et c’est tant mieux, car six saisons m’attendent !
S01E03 – Lone Gunmen – 15/20
Si on est définitivement dans un procédural, je suis surpris par le rythme bon d’évolution des dynamiques. La saison sera longue, mais au moins, les personnages ont des relations qui changent, ce qui aide vraiment à donner envie de regarder. En revanche, certaines intrigues (coucou Thea) commencent déjà à me taper sur le système après trois épisodes.
S01E04 – An Innocent Man – 15/20
Un épisode sympathique qui continue de faire avancer les pions de l’échiquier plus vite que ce que je n’aurais cru. C’est une excellente chose car ça évite de trop s’ennuyer dans le côté procédural. En plus de tout, une double intrigue se met désormais clairement en place avec une Moira de plus en plus louche.
S01E05 – Damaged – 15/20
La saison est sacrément régulière en terme de rythme et d’intérêt, avec quelques petits temps morts négligeables et une intrigue de fond vraiment bien maîtrisée. On sent que les scénaristes nous promènent le long d’un chemin tout tracé, et ce n’est pas désagréable… même si parfois un peu prévisible.
S01E06 – Legacies – 14/20
Arrow commence à étendre son univers et surtout ses intrigues, car voler les riches, c’est fun, mais pas toujours suffisant pour tenir toute une saison. L’épisode n’est pas des plus passionnants et ralentit quelque peu le rythme du fil rouge, mais il est nécessaire d’avoir quelques bouches trous quand on envisage 23 épisodes. Cela permet toujours de mieux connaître les personnages.
S01E07 – Muse of Fire – 13/20
On continue sur les épisodes “gap-filler” qui ne font pas avancer le fil rouge, mais permettent toujours de développer les personnages. Pour une fois, je me suis trompé sur la conclusion de l’épisode, mais ça n’a tout de même pas suffi à me convaincre d’augmenter la note, car je me suis ennuyé durant ces 40 minutes.
S01E08 – Vendetta – 15/20
Mouais. L’épisode était assez long, mais mon intérêt s’est ravivé dans le dernier acte, ce qui lui permet de regagner des points. En plus, je me suis fait surprendre une deuxième fois par la conclusion d’une intrigue – je crois que j’en attends trop, tout simplement. Après tout, ce n’est que la saison 1.
S01E09 – Year’s End – 16/20
C’est improbable, mais cet épisode de Noël s’en tire plutôt bien. Les scénaristes jonglent très clairement avec toutes les intrigues en cours et se promènent tranquillement jusqu’au cliffhanger de mi-saison qui aurait pu être plus impressionnant, mais qui reste malgré tout efficace.
S01E10 – Burned – 16/20
Malgré des longueurs, des flashbacks inutiles et des répétitions, cet épisode propose l’une des meilleures intrigues « à la semaine » de la série pour l’instant (bon, il n’y en a pas encore eu des masses, mais bon). Le fil rouge a aussi l’occasion d’avancer, ce qui est évidemment une très bonne chose, même si je m’attendais à le voir avancer autrement que comme ça. Je prends ce qu’on me donne.
S01E11 – Trust but Verify – 13/20
Un classique épisode sur la confiance entre les personnages et blablabla, avec des secrets bien gardés et des révélations uniquement pour le public. Bon, au moins, cela permet d’affirmer l’amitié Diggle/Oliver et l’importance de la liste, définitivement pris dans le désordre. Heureusement, les cliffhangers aident un peu.
S01E12 – Vertigo – 15/20
L’épisode était on ne peut plus banal, mais il introduit le personnage du Comte, un dealer interprété par Seth Gabel. Et comme j’aime bien l’acteur, ça aide pas mal. Les choses continuent autrement d’avancer plutôt vite, et c’est tant mieux. Il reste toutefois onze épisodes et je ne suis pas dupe, ça ne fait que commencer et il reste beaucoup à développer, notamment sur l’intrigue Malcolm.
S01E13 – Betrayal – 15/20
Si le cas de la “semaine » est on ne peut plus classique/prévisible dans cet épisode, il apporte néanmoins de bons moments à la série. De plus, le fil rouge avance enfin vers quelque chose de nouveau et d’attendu depuis facilement une dizaine d’épisode. Le cliffhanger donne du coup très envie de poursuivre.
S01E14 – The Odissey – 16/20
Un épisode plutôt bon qui apporte enfin quelques réponses (et tout autant de questions). Si on avance en parallèle dans deux intrigues, ces deux-là ont du mal à vraiment former un tout réussi et se terminent en plus par un pas en arrière. Bon, j’en retiens tout de même pas mal de positif et un épisode meilleur que d’autres malgré l’absence d’une grosse partie du casting, c’est déjà ça.
S01E15 – Dodger – 15/20
L’épisode retombe beaucoup trop dans le schéma procédural pour moi, même si les scénaristes ont subitement envie d’y inclure de la romance dans tous les sens – et tant pis pour la crédibilité. On a donc un épisode qui jongle entre de bonnes scènes (merci Felicity pour l’humour apporté à la série) et d’autres terriblement mauvaises (merci Felicity pour ton impulsivité pas crédible deux secondes). Humph.
S01E16 – Dead to Rights – 17/20
Beaucoup de choses sont mises en place de manière très subtile dans cet épisode qui, assez clairement, est l’un des premiers à nous emmener vers ce qui sera la fin de saison – malgré un ou deux autres épisodes plus lents encore, j’imagine. C’est du coup très bien fait, on voit se mettre en place des rouages d’écriture intéressants alors que d’autres se débloquent enfin ; rendant tout cet épisode drôlement intéressant pour la suite.
S01E17 – The Huntress Returns – 16/20
La série parvient à bien capitaliser sur l’ensemble de ses personnages dans cet épisode qui exploite avec justesse les pistes ouvertes dans le passé de la série. Si on n’avance pas spécialement dans le fil rouge, tout le monde a son rôle à jouer et ça fonctionne bien dans l’ensemble. Les flashbacks affaiblissent toutefois considérablement le tout, dommage.
S01E18 – Salvation – 17/20
Les flashbacks continuent de fragiliser la série qui pourrait autrement être excellente, malgré un épisode très procédural encore cette semaine. Seulement, c’est un procédural qui prend bien le temps d’exploiter l’ensemble du casting et de nous faire suivre de fausses pistes sur ses intrigues fil rouge, alors ça passe très bien.
S01E19 – Unfinished Business – 15/20
Voici un épisode qui ralentit à nouveau le rythme et sert surtout de transition avant les épisodes finaux. C’est dommage, car il y avait de bons moments dans ces quarante minutes ; mais l’ensemble s’avère ennuyeux, sans que je ne puisse vraiment décider pourquoi. Peut-être que je suis simplement fatigué, en tout cas, je n’ai pas accroché autant que lors d’autres épisodes et j’ai trouvé ça longuet.
S01E20 – Home Invasion – 16/20
Un guest-star que j’adore, une double intrigue plutôt prenante et des scènes de combat bien maîtrisées font de cet épisode un moment agréable à passer en compagnie de toute l’équipe. En revanche, on ne se sent pas trop encore en fin de saison – mais il reste quelques épisodes encore, c’est bien normal.
S01E21 – The Undertaking – 17/20
Avec un changement de perspective, les flashbacks de cet épisode sont bien plus intéressants que d’habitude, et ça fait du bien. Tout le fil rouge avance, les réponses sur le grand mystère de la saison pleuvent et tout indique cette fois qu’il ne reste plus grand-chose à faire pour en arriver enfin à la fin de saison. C’est que ça commençait à traîner en longueur ! Le problème, c’est que ce n’est que la première saison – je ne sais pas si je vais réussir à tenir le rythme pour la suite de ce défi Arrowverse. Allez, je ne vais pas me décourager maintenant quand même !
S01E22 – Darkness on the Edge of Town – 17/20
Je dois dire que je m’attendais à légèrement mieux maintenant que je suis si proche de la fin de la saison, mais cet épisode faisait bien monter la tension et était plutôt très bien écrit, avec un traitement de toutes les intrigues en parallèle. En fait, il y a désormais des sous-intrigues qui ne me plaisent plus autant qu’au début. Dans l’ensemble, ça restait un bon épisode, mais je suis sûr qu’ils peuvent faire mieux.
S01E23 – Sacrifice – 19/20
Si les flashbacks m’empêchent de monter à 20, cet épisode de conclusion était une sacrée réussite pour une fin de saison. Les enjeux étaient bons, les personnages bien traités dans leur globalité et de nombreuses pistes sont déjà ouvertes pour la saison 2, aussi bien du côté des dynamiques entre personnages que du côté des différentes périodes de la série.

  Saison 1 | Saison 2
Arrowverse

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.