The Crossing – S01E05

Épisode 5 – Ten Years Gone – 16/20
Quelques réponses nous sont apportées dans l’épisode, mais pas d’inquiétude, il y a autant de nouvelles questions qui surgissent en parallèle. La série commence à vraiment bien me plaire avec son histoire de science-fiction assez poussée. C’est amusant de voir à quel point ça peut être grossier sur certains détails et poussé sur d’autres. Dans l’ensemble, c’est toujours aussi divertissant et je me demande pourquoi ce n’est pas une série plus estivale, car on en retrouve tous les éléments, y compris le petit nombre d’épisodes, apparemment.

> Saison 1


Spoilers

05.jpg

We failed. We didn’t change the timeline.

J’ai beaucoup hésité à lancer cet épisode hier soir car j’avais plus envie d’aller dormir que de rester devant mon écran, mais la perspective d’un divertissement simple et pas prise de tête (de même que l’envie d’avoir la résolution du cliffhanger, j’avoue) a suffi à me convaincre de faire play. La série marque donc des points car elle me pousse à être régulier quel que soit mon état de fatigue.

Dès la première scène, la série nous éclaire enfin sur le rôle de Marshall dans tout ça : en fait, il était en voiture avec ses parents lors de la première vague d’immigration, en 2008. Ils ont eu du bol : ils sont apparus au milieu d’une route, de nuit. Son père a toujours raconté ça à tout le monde pour expliquer la mort de sa femme, mais d’un coup, Marshall est sûr de lui. C’est drôlement intéressant : cela rajoute du contexte à la mythologie de la série et on sait désormais qu’il y a dix ans que les premiers arrivés sont… euh… ben, arrivés, en fait.

On n’en sait pas beaucoup plus sur Hannah en tout cas, Marshall ayant parlé avec Caleb, mais la conversation n’ayant été que dans le sens des questions de Caleb à Marshall. Ce dernier est ensuite recontacté par son père qui le paye pour qu’il quitte la ville et se trouve un job, s’inquiétant suite à un appel de Nestor. Comme personne ne le croit, Marshall décide de quitter Port Canaan pour New-York avec sa copine du moment. Il est prêt à tourner une page, mais bon, nous sommes dans une série, ça ne peut être si simple.

Il reçoit alors un appel d’Hannah, et cette fois, c’est vraiment Hannah, qui lui promet de le rappeler le lendemain et de tout lui expliquer quand elle pourra. Le téléphone passant aussi à New-York, Marshall prend la décision de quitter la ville.

De son côté, Jude s’inquiète de ne pas voir Emma venir à leur rendez-vous, mais il reçoit la visite de l’agent Foster et doit s’en contenter… ou juste s’en inquiéter, au choix : il apprend ainsi qu’Emma a disparu et mène aussitôt l’enquête, allant plus vite que les agents fédéraux. Il retrace même l’historique internet de son hôtel et comprend qu’elle était sur une piste.

Il décide de tout révéler à Nestor afin d’avoir un nouveau partenaire, car les choses s’accélèrent. C’est un peu tôt dans la série pour avoir quelqu’un qui nous fait le résumé de la série, mais c’est pourtant ce que fait Nestor. Heureusement, il fait rapidement le rapprochement avec l’histoire passée de Marshall et propose de le contacter.

C’est con, il était prêt à quitter la ville quand Nestor débarque et lui demande toutes les infos dont il se souvient. Du coup, Marshall décide de ne plus partir avec sa copine car il a enfin trouvé des gens pour le croire. Il révèle également à Jude et Nestor, en voyant une photo dans le bureau du shérif, que l’homme que Reece a tué il y a deux épisodes et « offert » à Jude n’est autre qu’un des visiteurs du futur. Franchement, c’est gros qu’ils le croient comme ça, ça fait monter de toute pièce cette affaire.

Sophie se débrouille pour avoir accès à un laboratoire et continuer son antidote, mais les scénaristes semblent s’en ficher pas mal cette semaine – et à vrai dire moi aussi, donc ce n’est pas plus mal que ce soit traité en arrière-plan de tout le reste. Sophie révèle qu’elle en sait pas mal sur les Apex et elle essaye ainsi d’en savoir plus sur les Apex. Cela dit, ça tourne en rond, surtout que Reece ne veut rien dire du futur.

Elle s’enferme malgré tout dans ses flashbacks où elle élève Leah et apprend à connaître Sophie comme elle peut. Les deux deviennent amies, quoi, même si la dynamique est assez claire et donne le pouvoir à Reece, s’énervant de découvrir que Sophie lui ment sur l’état de sa fille, pire que ce qu’elle pensait.

Concernant Sophie, on apprend qu’elle a une maladie cardiaque et que sa mère l’a abandonnée dans une église à cause de ça. Pas le temps de vraiment ému néanmoins : Leah est en train de mourir et un garde les surprend. Reece le met K.O rapidement, au moins.

Sophie arrive à temps pour sauver la vie de Leah et elle est surprise elle-même de voir que le traitement fonctionne hyper bien et hyper rapidement. Bref, elle se retrouve désormais avec la certitude que les Apex pourraient sauver pas mal de choses et elle a encore de quoi faire pour étudier la moelle épinière de Reece (on se croirait dans The 100).

De son côté, Eve ne culpabilise pas trop de ce qu’elle a fait à Emma en fin d’épisode la semaine dernière. En revanche, elle s’inquiète de l’état de son mari et a organisé une réunion de tous les immigrés du futur intégré à notre société. Ceux-ci sont dégoutés de découvrir que tous leurs plans pour changer le futur n’ont pas fonctionné. Loin d’être les méchants qu’on nous vend depuis quelques épisodes, ils seraient donc plutôt des gentils aux méthodes peu orthodoxes.

En 2010, nous retrouvons Lindauer obtenir une promotion après avoir empêché une attaque dont il connaissait l’existence avant qu’elle n’ait lieu. Eve, quant à elle, se refait une vie avec notamment un bébé. C’est beau. Tu m’étonnes qu’elle ne veuille pas voir Paul aujourd’hui.

Le plan était pourtant simple : ils devaient tuer 27 personnes responsables de l’existence des Apex, malgré leurs doutes. Ils ont mis huit ans à y arriver et ont célébré comme ils pouvaient ensuite, en buvant du champagne. Lindalauer culpabilise de ne pas avoir tué sa cible, mais quelqu’un d’autre l’a fait pour lui quelques mois plus tard, donc ils sont persuadés que tout va bien.

Une semaine plus tôt (une seule semaine !), ils ont alors appris l’arrivée des 500 migrants et seulement 47 survivants… mais ça a tout changé pour eux. Aujourd’hui, ils se retrouvent à avoir peur de voir leur couverture s’effondrer. Leur scientifique, Jake, se met même à douter de l’intérêt d’un nouveau plan plus actif comme Eve le voudrait. Malheureusement pour lui, il n’a pas le droit de le faire car Eve et sa pote l’en empêche, menaçant de le tuer.

Le nouveau plan plus actif d’Eve ? Tuer tous ceux qui ont le marqueur pour devenir des Apex, et apparemment ça fait pas mal de monde. Bref, finalement, grâce à Eve, ils deviennent bien les méchants qu’on nous vendait – et ils ont l’air de lutter contre la fin de l’espèce humaine en éliminant eux-mêmes une bonne partie de la population désormais.

Le cliffhanger nous révèle un nouveau mystère avec une petite fille repêchée en mer lors du premier épisode et dans le coma depuis. Les médecins se rendent compte qu’elle a été marquée au fer rouge dans le cou. Encore une nouvelle intrigue ? Humph, il va falloir commencer à ralentir le rythme et vous occuper de vos intrigues en cours les cocos, on n’a déjà pas eu de nouvelles d’Emma cette semaine.

> Saison 1

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.