The Outpost – S01E03

Épisode 3 – The Mistress and the Worm – 12/20
Si j’ai vu de meilleures séries, j’en ai sûrement vu de pires aussi dans ma vie. Cet épisode continue d’entretenir certains mystères autour de personnages qui sont les raisons pour lesquelles je suis encore là, alors je pense que je reviendrai encore la semaine prochaine ; mais ce n’est pas une série exceptionnelle du tout. Heureusement que c’est l’été, sinon j’aurais déjà passé mon chemin.

Saison 1


03.jpg

You should know that by now.

On ne m’arrête plus aujourd’hui, mais j’ai toute une semaine d’épisodes à rattraper et je ne vais pas me gêner pour le faire, on est dimanche après tout. C’est donc reparti pour un épisode de cette série que je n’aime pas plus que ça, mais qui semble avoir assez de charme pour me garder malgré moi.

Cet épisode débute par l’auberge de Janzo où est ramené le corps du Plagueling afin qu’il regarde ce qu’il en est. Le problème ? Il n’y avait jamais eu de Plagueling en ville auparavant. Le Plagueling s’appelle Kell, mais je le note surtout pour m’en rappeler plus tard. Le capitaine est insupportable avec Janzo : Kell était son pote et il ne veut pas le laisser l’autopsier.

Il lui sauve malgré tout la vie quand la créature de la gorge de Kell s’avère être plus en vie que prévu. Cela n’est pas bien intéressant et Janzo demande simplement qu’on lui ramène plus de cadavres à étudier. Quant à Talon, elle passe la scène à s’amuser de la relation pas terrible entre ces deux-là.

Elle n’a pourtant pas elle-même une super relation avec le capitaine qui veut carrément la voir se barrer : maintenant que Gwynn s’est associée à elle, chaque crime de Talon pourra se répercuter sur elle. Et s’il demande à Talon de partir, inutile de dire que celle-ci n’entend pas faire ce qu’on lui dit de faire. Cela se saurait.

Elle le fait cependant quand Gwynn l’invite chez elle… et lui fait prendre un bain de force, avant de brûler les vêtements de Talon, mais pas sa veste. Mouais. Ce n’est pas fou tout ça, mais elles deviennent donc amies grâce au caractère insistant de Gwynn, que j’aime de plus en plus.

Pendant ce temps-là, un homme se fait tuer sur les murailles par un autre homme, et une femme se fait tuer dans la rue juste après avoir parlé avec Talon, nouvellement habillée d’une jolie robe jaune qu’elle déteste, merci Gwynn. Voilà un endroit où il ne fait pas bon vivre décidément. De retour à l’auberge, Talon demande un job, histoire de pouvoir rester plus longtemps.

Elle ne choisit pas spécialement le bon endroit pour travailler puisque la maîtresse des lieux retrouve la tête du premier cadavre de l’épisode, Bill, dans son courrier du jour. Il s’agit d’un de ses fils adoptifs, au même titre que Janzo. Et elle n’est pas plus affectée que ça, franchement.

Elle passe le reste de l’épisode à chercher comment devenir la femme la plus riche de la région en récupérant le réseau d’un homme cherchant désespérément à la tuer.

Talon, elle, est vite repérée par Marshal comme en lien avec la femme qui s’est fait tuer : elle se retrouve sous sa fenêtre en fait. Il ne peut l’accuser car elle a été tuée par un Greyskin. Talon continue d’avoir sa fausse tête de badass et ça devient énervant de la voir si têtue et être manipulée par tout le monde. Culpabilisant du meurtre de la vieille, elle retourne voir le vieux qui lui a parlé de prophétie pour obtenir des informations sur comment se débarrasser du Greyskin, qu’il appelle un Lu-Qiri (Kiri, Kiri, Kiri ! ♫). C’est aussi l’occasion d’une vanne pourrie sur le bain de Talon, et apparemment, c’est le genre d’humour à attendre de la série, même si c’est très pipi-caca. Pourquoi je regarde encore ? Pour Gwynn, pour certains mystères, évidemment.

De son côté, le Capitaine raconte à Marshal son meurtre de Plagueling alors qu’après plusieurs hésitations, Janzo finit par sortir de la ville pour étudier les Plaguelings, ce qui nous permet d’avoir le capitaine lui disant de se méfier de Talon (il est en boucle) et quelques théories loufoques sur comment devenir un de ces monstres.

Loin d’écouter le capitaine, Janzo continue de sympathiser avec Talon et se renseigne sur ce qu’elle recherche en bossant à la taverne : un homme avec un tatouage au bras pouvant lui apporter des réponses sur sa revanche. Pour sa première nuit, Talon se fait toutefois bien voir de sa boss en lui sauvant la vie de justesse.

En parallèle, Marshal interroge Gwynn parce qu’il s’interroge sur la raison pour laquelle son père l’a écoutée comme ça – et il y a un secret à creuser, c’est sûr. Dans la scène suivante, Garret s’occupe de rompre une énième fois avec Gwynn, parce que son père ne veut pas qu’il sorte avec. Mouais, ou parce qu’il commence à voir qu’il est amoureux de Talon, au choix. Il la retrouve en haut d’une muraille où elle cherchait le monstre qui lui échappe et où ils se mettent à flirter de manière ridicule.

Le cliffhanger nous révèle que l’homme que cherche Talon, celui avec le tatouage, apprend la mort de Toru et son dernier message écrit avec le sang. Ainsi donc, il reste une Sang-noir en vie et on veut toujours la tuer, à cause de la grande prophétie. Mouais, mouais, mouais.

Saison 1

4 commentaires sur « The Outpost – S01E03 »

  1. T’es sur que le mec avec le tatouage à la fin est le même que celui que Talon recherche ?
    Sinon perso Gwynn m’énerve beaucoup trop mais bon, c’est à peu près le cas de tous les personnages ^^

    J'aime

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.