Charmed (2018) – S01E01

Épisode 1 – Pilot – 18/20
Si la série ne fonctionne pas du tout au premier degré (je veux dire, même en tant que série pour ado, bof quoi), elle est excellente au second degré : on y trouve beaucoup d’humour si on accepte de le voir comme ça et toute l’ambiance du Charmed d’origine. Pourtant, on est définitivement face à une série de 2018, avec ses maladresses, ses innovations et son ton propre. Bref, c’est marrant et intrigant, et c’est une bonne réécriture qui ne prend pas la tête mais s’éloigne énormément de l’histoire de base pour proposer quelque chose de neuf. Je suis… sous le charme.

> Saison 1


01

This is not a witch hunt. It’s a reckoning.

Bien, tout commence à merveille avec une actrice habillée, mais quand même à moitié à poil : on se croirait effectivement devant Charmed. La première scène ? Une des sœurs qui part en soirée avec les bottes de l’autre, une chamaillerie digne d’adolescentes et une mère qui les interrompt rapidement, parce qu’elle s’engueule avec quelqu’un au téléphone. Ce n’est pas bien subtile dans le féminisme de façade tout ça : la mère s’avère être une universitaire dans le droit des femmes, et elle est en guerre contre un type qui a fait face à une accusation de harcèlement sexuel. Bienvenue en 2018.

Après une rapide morale de leur mère demandant aux deux sœurs de toujours chérir leur lien du sang, les deux jeunes femmes se séparent, permettant enfin de connaître le nom de la première : Mel, parce qu’elle envoie un SMS pour demander à quelqu’un de se mettre nu. Quelqu’un ? Sa copine bien sûr, même si c’est pour l’instant révélé avec seulement une image floue.

Son autre sœur, Maggie, celle habillée comme au mois d’août alors qu’il a l’air de faire froid, se fait suivre par Ryan qui dit vouloir l’accompagner. Elle se rend à une fête étudiante tout ce qu’il y a de plus cliché, mais dans le genre cliché décérébré. Les deux sœurs sont toutefois rappelées en urgences chez elle, cependant, parce que leur mère laisse entrer un corbeau avec de très mauvais effets spéciaux par sa fenêtre. Elle s’enferme aussitôt dans le grenier pour faire une incantation en latin qui se termine par la phrase « entendez ça : je suis trois ». Magnifique.

Maggie et Mel rentrent donc chez elles et y trouvent des corbeaux. Elles trouvent aussi qu’il fait drôlement froid, et même plus qu’à l’extérieur en fait : comme nous l’avons tous vu dans le trailer, elles montent alors dans le grenier où elles trouvent une fenêtre explosée à travers laquelle leur mère est clairement passée, puisque son cadavre est deux étages plus bas.

Ne pas avoir de générique, c’est quand même assez triste pour Charmed ; je trouve qu’ils ont raté une opportunité importante, mais bon. La série enchaîne avec une scène se déroulant… trois mois plus tard. On y retrouve la troisième sœur, Macy, qui se balade dans la rue et tombe sur la maison de Maggie et Mel. Elle est traumatisée de la voir et fait aussitôt des recherches confirmant ses craintes : elle vient de retrouver sa mère biologique, qu’elle reconnaît car elle avait une photo, mais celle-ci est morte.

À la fac, Mel prend très mal que sa mère soit remplacée par un homme pour enseigner le droit des femmes, ce qui est d’autant plus révoltant qu’il s’agit de l’homme contre lequel sa mère se battait. Il a clairement l’air d’être un démon, surtout quand il regarde Mel s’en prendre physiquement à un de ces potes. Le ridicule est à son paroxysme, mais c’est justement ce qui est drôle : Mel s’avère obsédée par la mort de sa mère qu’elle refuse de voir comme un accident. Elle en parle à sa copine et à un pote, et on comprend qu’elle est énervée après la vie.

C’est totalement cliché, et quand elle rentre, elle se fait engueuler par Maggie, ce qui me perturbe parce que Maggie est censée être Phoebe et Mel Piper. C’est perturbant, mais bon, il faut bien des changements dans les caractères. Et puis, c’est un changement partiel : Maggie est tout aussi écervelée que Phoebe à l’époque puisqu’elle décide de rejoindre une sororité à la fac. Cela énerve encore plus Mel, mais elles sont interrompues par l’arrivée de Macy qui leur annonce qu’elle pense être leur sœur. Rien que ça. Les plombs sautent au même moment., évidemment, parce qu’un éclair frappe au loin (ou au près ?).

Mel envoie rapidement chier Maggie qu’elle pense être un vautour attiré par un argent qui n’existe même pas. Forcément, on retrouve alors chacune des sœurs de son côté, et chacune va ainsi découvrir son pouvoir. Macy se plaint à son copain de la réaction de ses sœurs dont elle prétend ne pas vouloir être plus proche : pourtant, dès qu’il gratte un peu la surface de ce mensonge, Macy s’énerve et dévoile qu’elle maîtrise la télékinésie. Elle envoie sa bouteille de bière s’éclater contre un mur, justifiant ensuite cette bouteille éclatée par le fait qu’elle est fatiguée et maladroite. C’est tellement ridicule, j’adore !

Maggie ? Contrairement à Phoebe, elle ne peut pas voir l’avenir, mais simplement lire dans les pensées des personnes qu’elle touche. Elle s’en rend compte quand elle rencontre quelques Kappa. Difficile de s’intégrer quand on entend les pensées des gens. Enfin, Mel découvre qu’elle peut figer le temps quand elle parle avec sa copine et que celle-ci trouve les mots pour la calmer. Pourquoi pas. Elle est quand même terrifiée par ce qui lui arrive, et elle se barre rapidement pour mieux se faire enlever.

Oui, elle se fait enlever… et se réveille aux côtés de ses sœurs, ligotées par le nouveau Léo, leur être de lumière qui s’appelle Harry. Celui-ci est tout bonnement insupportable et paraît plus démoniaque qu’autre chose quand il leur explique qu’elles sont des sorcières. Ca valait le coup de les ligoter, tiens. Macy refuse de croire qu’elle a des pouvoirs, parce que c’est une scientifique qui ne croit que ce qu’elle peut prouver. Harry l’ignore, de même qu’il ignore en permanence les trois sœurs qui ont un sale caractère, franchement. D’ailleurs, il est amusant de voir que les pouvoirs ont une explication à travers le caractère des sœurs, ce qui n’avait jamais été explicité dans la série – on savait simplement que c’était lié à leurs émotions.

Maggie comprend alors que leur mère était une sorcière, Mel confirme sa théorie que sa mère n’est pas morte par accident en réparant une fenêtre alors qu’elle avait bu (tu m’étonnes qu’elle préfère la penser tuée par quelqu’un) et Macy a confirmation qu’elle est bien la sœur des deux autres. Quant à moi, je déteste déjà le nouvel être de lumière, qui n’a rien de Léo, ma foi, à part peut-être le physique désastreux. Il leur présente donc toutes la mythologie de manière hyper rébarbative, à la Nathalie de Charmed pour ceux en ayant une connaissance parfaite de la saison 3 de la première version. À la Gideon, sinon ? Bon, sinon, elles ont aussi un Livre des Ombres aussi mince que le premier tome d’Harry Potter. On va pas tenir huit saisons avec un livre pareil, je vous le dis.

Si Mel est évidemment super heureuse d’être une sorcière, parce que ça lui permet d’enfin lutter contre le monde entier, ce n’est pas le cas de ses sœurs. Et le problème, c’est que la série reprend l’intrigue de Paige : elles ont 24h pour décider si elles veulent être sorcière ou non. Si elles ne le veulent pas, elles oublieront tout et aucun acte magique ne sera conservé. Pourquoi pas. Quant à Harry, il révèle une nouvelle manière de disparaître, directement inspirée d’Harry Potter, franchement. Pas de quoi s’inquiéter, on ne la verra jamais : les scénaristes veulent déjà faire des économies et nous disent littéralement qu’il voulait leur montrer à quoi ça ressemble, mais qu’il vaut mieux pour le personnage se déplacer comme un humain. Ben voyons. J’appelle ça des économies.

Après tout ça, Macy passe tout son temps à chercher une explication à la télékinésie, Maggie retourne à sa sororité et Mel est la seule à vouloir rester sorcière. Elle est retrouvée par sa copine qui s’inquiète pour elle, et qu’elle fige de nouveau. C’est toujours aussi ridicule, parce qu’elle passe son temps à bouger quand elle la fige… mais la bonne nouvelle, c’est qu’elle comprend que son pouvoir fonctionne quand elle arrête de s’énerver. Sans blague.

Pour retourner à la fac, Maggie décide de passer par les bois qu’elle connaît par cœur et tombe sur un chien tout mignon qui s’avère être un démon la poursuivant. Elle retourne en panique chez elle et hurle à Mel tout ce qui lui est arrivé, révélant au passage qu’elle est blessée et a du sang vert sur la joue. Après qu’on se soit débarrassée de la copine de Mel, qui a forcément tout vu et entendu, l’être de lumière revient donc pour leur expliquer que le démon-chien a un maître. Et aussitôt, Maggie pense que c’est Lucy, la chef des sœurs de la fac, qui est responsable de cette attaque.

Moi, je suis plutôt content de voir que la série ne reprend pas des démons que l’on connaît déjà, mais essaye d’en inventer d’autres. Je pense que ce ne sera pas toujours le cas, mais pour un premier épisode, c’était nécessaire, histoire de trouver un moyen de se différencier de l’originale.

Alors que Mel répète qu’elle veut être sorcière, Maggie est heureuse d’avoir enfin trouvé quelqu’un à blâmer pour la mort de leur mère. Jusque-là, elle se sentait responsable de ne pas avoir accouru à son SMS. Elle pète un câble contre et se fait enlever par les Kappa, sans surprise, juste après que Macy nous invente la première potion de la série. Grâce à la science, elle trouve en effet un moyen de faire s’évaporer le sang de démon en deux deux. C’est marrant et ça évite les longues recherches dans le Livre des Ombres (qui contient d’ailleurs une photo d’une certaine Melinda, ancêtre des filles, ben voyons !).

Je suis un peu irrité par cette manière de zapper les recherches, c’est très millenial tout ça ; à croire qu’on ne sait plus ouvrir un livre pour avoir des infos. Pff. Bon, Maggie est enlevée par les Kappa, parce qu’elle intègre la sororité. Du moins en théorie.

En pratique, elle se cache donc dans les toilettes, terrifiée par Lucy, que l’on essaye de nous faire croire être une démone. Evidemment, ce n’est pas elle, et Mel l’apprend à ses dépens en lui balançant une poudre qui ne la fait pas s’évaporer. Oh, ce n’est pas la seule à l’apprendre à ses dépens : Maggie est draguée par un Brian qui lui paraît drôlement entreprenant et dont elle lit les pensées. C’est donc lui le démon, et il l’attaque…

Finalement, il était juste possédé, ce qu’elle découvre quand Macy lui balance la poudre anti-démon à la gueule. C’est mieux que quand Mel l’a balancée à la tronche de Lucy. Comme Macy a sauvé Maggie, cette dernière peut embrasser Brian qu’elle est heureuse de découvrir simple humain. Les trois sœurs peuvent alors se retrouver et parler un peu de tout ce qui leur arrive, partageant leur pouvoir, surjouant l’humour autour du déclencheur des pouvoirs de Mel et parlant de leur mère, dont elles pensent avoir arrêté le meurtrier.

Macy est donc directement invitée dans la chambre d’une de ses sœurs où elle découvre une vidéo de sa mère et où les sœurs apprennent à se connaître, quitte à ce que Maggie use de ses pouvoirs pour comprendre la solitude de Macy. Pendant la nuit, une porte s’ouvre toute seule et Macy a froid… comprenant soudainement qu’en présence de Brian, personne n’avait froid, donc que ce n’était pas le démon à tuer.

Elle ne dort pas de la nuit et tombe sur Maggie au petit matin pour lui révéler toute sa théorie. Le problème, c’est que Mel est déjà à la fac en train de protester, ce qui est hilarant rien que dans la manière dont c’est filmé. Après, c’est aussi censé être flippant quand Mel se rend rapidement compte qu’elle a froid et que le démon qui a tué sa mère n’était pas Brian. Allez, ça fonctionne bien, il faut leur reconnaître ça. Mel se rend donc dans la fac (où bosse aussi Macy, tant que j’y pense) et découvre qu’un professeur est en fait le démon à abattre.

Par chance, alors qu’elle se fait attaquer, ses sœurs débarquent avec Cameron, l’insupportable type que Mel avait agressé plus tôt et qui était l’assistant du démon – sans savoir que c’était un démon. Cameron se fait rapidement poignarder par un bloc de glace, mais ce n’est rien qu’Harry ne puisse soigner : il a des pouvoirs d’être de lumière, et il a déjà soigné Maggie plus tôt dans l’épisode.

Quant aux trois sœurs, elles doivent donc faire un choix : pour tuer le démon, figé par Mel, il faut qu’elles utilisent le pouvoir des trois ; mais pour ça, elles doivent se tenir la main et accepter leur destinée. Mouais, c’est ce qui s’appelle leur forcer la main, littéralement. Mel est déjà à fond dans son rôle de sorcière, Macy se laisse convaincre car elle veut comprendre la science derrière la magie pour gagner un prix Nobel (euuuh ?) et Maggie est donc sans argument pour s’opposer à ses sœurs.

Le démon explose alors en fumée, devenant une sorte de croque-mitaine du froid. Et ma foi, ça fonctionne bien : grâce à son pouvoir, Macy attire ses sœurs à elle et toutes les trois se prennent la main, activant le pouvoir des trois et récitant la première vraie formule de la série. Le démon se meure donc, mais ses derniers mots sont qu’il n’a pas tué la mère, que ça commence. Mystérieux, juste ce qu’il faut pour revenir ?

Non, ce n’est pas le cliffhanger pour autant ! En effet, Mel refuse ensuite que la mémoire de Cam soit effacée : personne ne le croira s’il raconte ce qu’il s’est passé. La série fait preuve de beaucoup de subtilité dans son féminisme en critiquant donc le témoignage foireux de Cameron, l’homme un peu débile.

On ne s’arrête toujours pas là : la fin d’épisode voit Macy emménager chez ses sœurs, parce que pourquoi pas, elle les connaît depuis 48h, c’est bien suffisant pour vivre ensemble. Elle est accueillie par Maggie, mais aussi par Mel et sa planche oui-ja. Grâce à celle-ci, elles peuvent contacter leur mère qui leur communique un super message : « Ne faites pas confiance à Harry ».

Et comme elles lisent ça à voix haute, Harry apparaît derrière elles… Voilà un mystère qui me plaît et qui me fera revenir devant cette série parfaitement délirante.

> Saison 1

21 commentaires sur « Charmed (2018) – S01E01 »

  1. Je vais tenter la chose mais j’ai tellement aimé l’original que j’ai un peu peur ahah ! 😉

    J'aime

  2. Quand l’épisode a commencé, j’étais super contente de voir Valerie Cruz qui joue la mère mais au bout de 5 min bye bye Valerie 😥 Bon n’ayant jamais vu une seule scène du premier Charmed, la série me rappelle plutôt Witches of East End, surtout que la plus jeune soeur ici me fait penser à Freya de Wiches of E.E, aussi superficielle en apparence. Bon je n’ai pas vraiment vu l’humour mais l’épisode m’a plutôt plu, donc je vais persister.

    J'aime

    1. Je ne connaissais pas Valerie Cruz. Elle risque de revenir en tant que guest de temps à autres s’ils s’inspirent de l’originale 🙂
      Pas vu non plus Witches of EE… alors bon, on n’a pas vu la même la série finalement ehe ! Quant à l’humour, je préfère prendre le « I’m drunk and clumsy » au 1000e degré que de manière sérieuse quoi… :’)

      J'aime

      1. J’adore Valerie Cruz. Elle n’a jamais de grands rôles dans les séries, mais elle est super. Tant mieux si on risque de la revoir. Et ok, en lisant ton truc de drunk and clumsy, je te confirme que l’humour m’a laissée de marbre !

        J'aime

      2. Mais tu l’as pris au premier degré ? Je veux dire la bouteille est quand même balancée sur le mur d’en face et elle te sort qu’elle est maladroite ? C’est soit écrit avec les pieds, soit à prendre au 1000e degré non ? XD

        J'aime

      3. Non mais c’est que je ne sais même pas de quoi ou qui tu parles ! 😀 Je n’ai aucun souvenir de ça, c’est dire si ça m’a marquée, alors pour l’humour, ça n’a même pas atteint mon cerveau !

        J'aime

      4. Aaaah ! C’est quand Macy découvre son pouvoir : elle s’énerve et sa bouteille s’envole contre le mur du bar. Et elle est perturbée donc elle se barre, en justifiant l’explosion de sa bouteille par le fait qu’elle est fatiguée et maladroite mdr C’était déjà dans la bande-annonce, et ça me fait juste trop rire

        J'aime

      5. (sinon, c’est « tired and clumsy », on va pas dire qu’on est bourré sur la CW, mais je veux absolument que ce soit « drunk », je ne sais pas pourquoi)

        J'aime

    2. Bon je suis allée revoir la scène en question et bon je m’en souviens (ouf !) et elle dit bien drunk and clumsy. Mais désolée, ça ne me fait pas rire même si je peux comprendre que ça soit rigolo.

      J'aime

      1. Oui, j’ai revérifié aussi pour le drunk… je ne sais pas pourquoi j’ai mélangé une fois et je mélange à chaque fois maintenant mdr

        J'aime

  3. Et bah franchement … j’ai adoré ! 😂
    Je sais pas à quoi je m’attendais, et de toute façon je connais très mal la série originale que je n’ai vu qu’une fois, mais vraiment j’ai trouvé ça sympa. Je la prends vraiment au 2nd voire 3ème degré et je trouve que si tu pars de ce principe là, ça fonctionne super bien. On peut pas dire que le casting soit hyper charismatique mais le trio fonctionne. J’espère que ça va continuer comme ça. Clairement ça me donne envie de voir la suite.

    « celle habillée comme au mois d’août alors qu’il a l’air de faire froid » => je me suis fait la réflexion pendant tout l’épisode mdr.
    « Bon, sinon, elles ont aussi un Livre des Ombres aussi mince que le premier tome d’Harry Potter. On va pas tenir huit saisons avec un livre pareil, je vous le dis. » => j’ai ri 😂

    Aimé par 1 personne

    1. Et du coup je relis mes messages sur WhatsApp et donc le truc qui m’a le plus choquée c’est la copine qui a ses lunettes alors qu’elles dorment ??????? 😂

      Aimé par 1 personne

  4. Même en le prenant au second degré, je n’ai pas réussi à vraiment trouver quelque chose de bon à ce pilote. Je trouve le jeu des actrices mauvais, l’humour autour de l’être de lumière ne m’a pas du tout convaincu, je le trouve en décalage avec le ton de la série et les revendications féministes à tout va… J’ai trouvé ça too much d’accentuer autant là-dessus. Bref, je vais m’arrêter là pour cette série mais je vais pour le coup me remettre la série originale !

    J'aime

    1. L’être de lumière va clairement être le fil rouge de la saison puisque la mère dit de ne pas faire confiance, d’où le décalage je pense. Le mauvais jeu est drôle… Et digne de la série originale ? 😂 😇 Dommage, mais ça ne peut pas plaire à tout le monde.

      J'aime

      1. Oui bon, c’est vrai que le jeu de la série originale n’était pas top non plus 😂 Mais je pensais justement que le remake allait essayer de relever le niveau ! Je lirai tes avis pour savoir ce qui se passe avec l’être de lumière mais j’ai déjà à faire avec d’autres séries.

        J'aime

      2. Ah non, tu ne vas pas pouvoir t’arrêter avant de savoir ce qui se trame autour de ce Harris ! 😁 Mais vu que tu as adhéré au pilote, tu devrais normalement apprécié la suite.

        J'aime

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.