Future Man (S02)

Synopsis : En fin de saison 1, tout le monde pensait, et surtout Josh, que le futur était sauvé des Biotics et que tout allait bien qui finissait bien – même s’il était en prison. Pourtant, la dernière scène nous montrait qu’il s’apprêtait à recevoir de la visite… Alors qu’en est-il ?

Saison 1 | Saison 2 | Saison 3

15.jpg

Pour commencer, je dois avouer que j’étais impatient de retrouver la série… mais que je ne sais pas pourquoi, maintenant que la saison 2, j’appréhende un peu de la lancer. Comme pour You’re the worst jeudi, je pense que c’est la peur d’être déçu, de tomber sur une saison moins bonne ou n’arrivant pas à me remettre dans le délire.

Oui, parce que quand même, cette série a son propre univers et son ambiance WTF, et il faut s’accrocher. J’ai donc mis un temps fou à faire play alors que j’avais pris le temps de faire un résumé de la saison 1 pour me remettre dedans. Je n’ai vu qu’une poignée d’épisodes de cette seconde saison pour le moment, et voici donc ce que j’en ai pensé…

Note moyenne de la saison : 18/20

S02E01 – Countdown to a Prologue – 20/20
Honnêtement, tout y est. Je retrouve avec plaisir les personnages et l’humour perché de la série, mais aussi et surtout sa propension à être extrêmement bavarde et à proposer de manière toute simple une intrigue hyper poussive. Cette saison 2 redémarre donc à merveille et je suis rassuré de voir que j’aime toujours autant la série !
S02E02 – The « i » of the Tiger – 17/20
Ce deuxième épisode continue le travail de présentation de cette saison avec toujours ce même humour, mais je le trouve un brin moins efficace dans sa manière d’amener les choses. Une chose est sûre, ils compactent en trente minutes l’équivalent d’un épisode complet de certains dramas, voire même d’un film. Il faut donc s’accrocher et ça nuit au rythme général ; mais ça reste une excellente série.
S02E03 – A Wolf in the Torque House – 16/20
Zut. Si l’épisode est bon, je ne suis pas ravi du schéma de construction de cette série. L’introduction est en effet sacrément longue avec ces trois épisodes, et ça casse totalement le rythme qu’ils auraient pu créer. Je ne sais pas, il aurait fallu mélanger au moins les épisodes deux et trois, je crois. Là, j’ai l’impression qu’on n’avance pas et il ne reste déjà plus que dix épisodes.
S02E04 – Guess Who’s Coming to Lunch ? – 16/20
Malgré quelques scènes tout bonnement insupportables, les surprises de cet épisode m’ont permis d’être très heureux de continuer cette saison 2. Si l’humour est toujours bien présent, je trouve qu’elle manque pour l’instant d’un but bien précis. Errer comme ça, ça finit par être long et j’espère que le prochain épisode saura trouver un nouvel élan !
S02E05 – J1. Judgement Day – 18/20
Apparemment, il suffisait de demander pour que ça se produise : la saison se trouve un but et si ce n’est pas aussi original qu’en saison 1, c’est bien suffisant pour justifier de nouveaux épisodes. Cela me convient donc très bien et l’épisode est passé assez vite. Il s’y déroule un tas de choses et le rythme est toujours aussi rapide – c’est fou.
S02E06 – The Binx Ultimatum – 16/20
Cette saison n’arrive pas à me convaincre autant que la précédente, car j’ai l’impression qu’elle part moins loin dans le délire. Peut-être que c’est la timeline qui me pose problème, peut-être que je suis trop fatigué pour tout suivre, mais en tout cas, j’ai la fâcheuse impression que ça pourrait être mieux. L’essentiel est que ce soit toujours très sympa à regarder, cela dit, sinon, j’aurais probablement arrêté pour passer à autre chose.
S02E07 – Homicide : Life in the Mons – 18/20
De bonnes surprises tout au long de l’épisode accompagnent une parodie qui aurait pu probablement être plus efficace. Cet épisode fait apparemment office de mi-saison, et on sent bien qu’il se dirige vers une fin intéressante dès le départ. Je ne m’attendais pas à une telle scène de fin ; et à vrai dire, je ne m’attendais pas non plus à une grosse partie de ce qui précède. Cela donne l’impression que ça vaut le coup de tourner en rond un bon moment.
S02E08 – The Last Orchata – 19/20
Ah, ça repart beaucoup mieux avec cet épisode qui s’éclate de nouveau et pousse toujours plus loin le délire. Mes quelques inquiétudes de voir la série prendre un coup de vieux s’envolent d’un coup avec cet épisode qui prouve qu’elle est toujours polymorphe, et que ses transformations amènent bien le meilleur d’elle-même à chaque fois.
S02E09 – The Ballad of Pup-E. Q. Barkington – 18/20
Dans la continuité des précédents, cet épisode réserve quelques bonnes surprises au milieu d’un nombre incroyable de bavardages – même les scènes d’action semblent vouloir parler. Alors même que cet épisode est plus court que les autres, il m’a paru plus long tant il y a d’informations données à la minute. Tant mieux.
S02E10 – Exes and OS – 18/20
Un bon épisode qui apporte de nombreuses réponses et boucle certaines boucles, tout en prenant soin de donner une bonne cohérence à l’ensemble de la saison. Toutefois, la cohérence ne m’empêche pas de me poser un certain nombre de questions qui sont pour le moment sans réponse. C’est donc bien… mais y a un mais ; et j’attends de voir la suite pour mieux tout appréhender.
S02E11 – Dia de Los Robots – 18/20
Dernier épisode de transition avant la fin de saison, cet épisode parvient assez bien à se servir de tous les éléments présentés jusqu’à maintenant dans la saison. On voit que l’écriture est toujours aussi maîtrisée puisque de nombreux détails finissent par devenir des parties importantes du plan de l’épisode, alors que d’autres gags fonctionnent bien grâce à une pré-introduction dans les épisodes précédents.
S02E12 – The Brain Job – 20/20
Je ne m’attendais pas du tout à un tel épisode. Il se passe en 28 minutes tellement de choses que j’ai du mal à croire que ça n’a duré que 28 minutes. Comme toujours avec cette série, je suis bluffé par leur capacité à débiter les gags et les références, à enchaîner parodies et rebondissements et à proposer des scènes totalement jouissives à voir. Grosse réussite.
S02E13 – Ultra-Max – 20/20
Rien que pour cet épisode, la série vaut le coup d’être vue. Ce scénario d’épisode était aussi tordu que logique, imprévisible que prévisible, drôle que sérieux, etc, etc. Les scénaristes ont tout donné pour une fin de saison qui s’avère donc à la fois ouverte et fermée, qui peut faire office de fin de série ou non et qui, franchement, était possiblement leur meilleur épisode. Un coup de maître, l’air de rien ; mais peut-être que si moi j’ai accroché, ça n’aura pas été le cas de tout le monde.

Saison 1 | Saison 2 | Saison 3

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.