Ce que c’est que la paralysie du sommeil

Salut les sériephiles !

Cela va déjà faire un mois que j’ai fait ma dernière paralysie du sommeil, et j’avais promis de revenir sur le sujet plus longuement dans un article après avoir remarqué que c’était un thème qui intéressait certains d’entre vous sur Twitter ou sur les autres réseaux sociaux. Ce n’est pas vraiment une définition qui fera partie du lexique du sériephile, mais j’ai décidé de le faire sous cette forme pour bien traiter l’ensemble du sujet.

Résultat de recherche d'images pour "haunting of hill house bent neck lady"
C’est ça. Très exactement ça.

Alors qu’est-ce que c’est une paralysie du sommeil ? C’est un truc assez horrible qui comme son nom l’indique fait que vous n’arrivez pas du tout à bouger durant la nuit. Cela ne dure pas toute la nuit, mais une minute ou deux. À l’endormissement ou au réveil, votre corps se retrouve dans entre deux phases de sommeil et vous vous retrouvez avec votre cerveau réveillé et votre corps endormi. Du coup, ça ne fonctionne pas bien et vous ne bougez plus. Le problème dans tout ça, c’est que votre cerveau se met alors à imaginer des choses : vous entendez du bruit, ou vous voyez des choses, ou carrément vous les sentez (certains disent léviter, voire sortir de leur corps, c’est fun, fun, fun). Pour couronner le tout, vous avez souvent l’impression d’étouffer, ou qu’on vous appuie sur la poitrine, bref, vous n’arrivez pas à respirer bien comme il faut, quoi – alors que si, c’est juste une impression en théorie.

C’est quoi ce nom ? Vous êtes paralysés pendant votre sommeil. Celui qui a inventé le nom n’est pas un génie, croyez-moi.

Image associée
C’est tellement bien joué…

Dans les séries ? Je crois bien n’en avoir jamais entendu parler dans une série avant l’arrivée de The Haunting of Hill House qui a consacré un épisode complet à ça. Il faut dire que ça fait peur comme expérience, alors il y a de quoi faire, surtout que ça peut statistiquement arriver à n’importe qui. Il n’y a pas de facteur particulier qui expliquerait les crises… même si apparemment ceux qui en ont fait une ont plus de chance d’en refaire. Joie ! C’est aussi un symptôme de la narcolepsie, mais fort heureusement, je ne suis pas narcoleptique et c’est parfois associé au fait de dormir sur le dos (effectivement, mes crises se produisent toujours quand je suis sur le dos) ou au stress. Ce qui est bien, c’est que c’est tout à fait un facteur de stress en plus ! Ah, et sinon, côté série, les Gentlemen de Buffy qui empêchent leurs victimes de crier et de se débattre pendant qu’ils leur arrachent le cœur, ça m’y fait penser aussi.

Résultat de recherche d'images pour "buffy gentlemen attack"
De rien.

Quelle origine ? Croyez-le ou non, on en trouve des traces assez loin dans l’Histoire, puisque ça remonte aux traités médicaux dans… l’Antiquité ! Rien que ça. Forcément on en retrouve un peu partout, de Shakespeare à Cervantes, en passant bien évidemment par Le Horla de Maupassant. Côté cinéma, je ne l’ai jamais vu, mais la bande-annonce de The Nightmare ressemble énormément à ce que j’ai pu vivre. C’est un documentaire, sous fond de film d’horreur. Sympa et dispo sur Netflix.

Scientifiquement, je le disais plus haut, ça s’explique parce que votre corps est entre deux phases de sommeil. Ainsi donc, ça se produit en l’absence de tonus musculaire (parce qu’on dort) lorsque le sommeil paradoxal fait une petite intrusion bien remarquée.

De mon côté, ma première crise remonte à peu près à mes sept ou huit ans, ce qui correspond aussi à ma première crise d’asthme. À vue de nez, je dirais que j’en ai fait moins d’une dizaine dans ma vie, ce qui est quand même beaucoup trop. Dans la majorité des cas, je me suis contenté d’entendre des choses derrière la porte de ma chambre – des conversations, des bruits de verres qui trinquent (alcoolique jusque dans mes paralysies du sommeil ?) et, le plus souvent, des talons qui claquent sur le parquet. Même quand j’ai vécu dans une maison sans parquet. Flippant.

Bon, pas traumatisant, d’accord, mais flippant. Il n’y a qu’une fois où j’ai pu apercevoir quelque chose, mais croyez-moi, j’en suis encore tellement terrifié que je ne risque pas de l’oublier : je me suis réveillé cloué au lit, avec l’impression d’étouffer et la certitude de voir la porte de la chambre, au pied de mon lit, s’ouvrir pour laisser entrer une silhouette encagoulée – en noir, tant qu’à faire – qui s’approchait peu à peu de moi. Heureusement, la crise s’est arrêtée après une minute, mais une minute dans ces conditions, c’est extrêmement long.

Résultat de recherche d'images pour "bataclava tv show"

Et aujourd’hui ? J’ai beau savoir, ça me fait flipper à chaque fois quand ça m’arrive. La peur de rester coincé, la peur de s’étouffer, la peur de ce qu’on entend… eh, ça ne se contrôle pas. Mes crises ne durent jamais plus d’une minute, ça part comme ça vient, ça revient comme c’est parti, c’est fait de touts petits riens, ça se chante et ça se danse et ça revient ça se retient comme une chanson populaire.

Maintenant que vous avez ça en tête… Bon week-end !

17 commentaires sur « Ce que c’est que la paralysie du sommeil »

    1. Oui, on me l’a conseillé aussi, mais je n’ai pas tellement eu l’impression que ça fonctionnait jusqu’ici. Puis, quand tu commences à voir des trucs, tu penses à autre chose, aussi. J’évite d’en faire, et puis voilà. :’)

      J'aime

      1. j’en ai eu cette nuit… et comme je ne savais plus si je rêvais ou dormais j’ai regardé ma montre connectée… Car si on arrive lire soit disant on ne rêve pas…car depuis peu je fais comme dans Evil des para, somnambulisme et rêve conscient… Et je ne sais plus du coup si je suis réveillé ou pas… Le somnambulisme avec un rêve conscient imbriqué c’est la crise d’angoisse intérieur… Cette nuit … 4 rêves imbriqués et là je ne sais donc plus ce qui était vrai et faux…

        J'aime

      2. tu sais même cette nuit … je me suis retrouvé dans la salle de billard vers 6h du mat… c’est le froid qui m’a réveillé… Comme dirait le psy… C’est l’angoisse de la crise sociale qui parle

        J'aime

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.