Shadowhunters – S03E13-14

Épisode 13 – Beati Bellicosi – 14/20
L’intrigue repart de plus belle dans tous les sens dans cet épisode qui propose de bons rebondissements. On sent que les scénaristes sont contents d’avancer dans la série : certaines intrigues arrivent naturellement à leur conclusion et permettent de laisser la place à d’autres… y compris à de plus anciennes, mises de côté depuis la reprise.

> Saison 3


Spoilers

13.jpg

Another magic sword ?

Oui, je sais, c’est honteux d’avoir pris deux semaines de retard dans cette série, mais au moins, ça me fait double dose de n’importe quoi ce soir, et ça, c’est chouette. En plus, ça reprend sur une petite intrigue que j’avais totalement zappé, avec Jordan qui veut capturer ou tuer Heidi, rien que ça.

Après plus d’un an sans les voir, ça manquait clairement de réintroduction, mais c’est tout un problème qui s’explique parce que la série devait juste être en pause.

Bon, bref, donc on suit Jordan et son second, Nick, qui chassent désespérément Heidi dans les égouts. Le problème, c’est que Nick s’énerve bien trop facilement et se transforme en loup pour chasser Heidi qui n’hésite pas à le planter avec une dague en argent qui finira par le tuer.

Il a le droit d’agoniser à poil quelques temps avant quand même, laissant le soin à Jordan de déposer son pieu plutôt que d’arrêter Heidi, parce qu’elle lui fait du chantage. Même une fois encerclée, Heidi ne se laisse pas arrêter.

Elle s’enfuit et rejoint un certain Griffin, qui doit être un vampire aussi. C’est bizarre, je n’ai aucun souvenir de lui, donc j’imagine que c’est un nouveau personnage qu’on ne connaissait pas encore. Il fait partie de la famille de Camille cela dit, donc peut-être que je l’ai juste oublié. En tout cas, il s’en fout de Heidi, même s’ils sont techniquement de la même famille.

Bref, Heidi se retrouve abandonnée de tous. Elle décide donc de s’en prendre à Nora Kendall, une de ses potes de lycée, qu’elle transforme en esclave. C’est marrant comme idée, mais franchement, qu’est-ce que c’est que toute cette intrigue qui sort de nulle part ?

Pendant ce temps, Isa se réveille dans l’appartement de Simon et les deux sont tout contents de voir que leur plan a marché. Cela sent bon l’absence de conséquences, franchement. Ils découvrent ensuite que Clary est en vie par… SMS. Ben oui, ça ne vaut pas de passer un appel une nouvelle comme ça, franchement. Simon se précipite pour la câliner, de même qu’Isa. Très rapidement, il est révélé que les autres instituts sont au courant qu’il ne faut pas tuer Jonathan ; mais aussi que tout le monde va faire son possible pour le retrouver bien vite, lui et/ou le sabre qu’il recherche.

Jace profite en tout cas du retour de Clary avec une nouvelle rune sur la poitrine pour mater ses seins. Cette nouvelle rune est ce qui explique qu’elle est liée à Jonathan, et elle se sent liée à lui au point de le sentir en elle en permanence. Ouep, ça sonne drôlement sexuel, je sais.

En matant Clary, Jace se rend surtout compte qu’il connaît déjà cette nouvelle rune ; et que ça date de son enfance. Il finit par retrouver la trace de cette rune dans un livre sur Michael et Lucifer, mais ses recherches sont interrompues par une Clary souffrant d’une brûlure inexpliquée : celle que s’inflige Jonathan tout seul.

Elle demande alors à Jace de la débarrasser de la rune, mais ça ne fonctionne bien sûr pas. Au mieux, ça avertit Jonathan des envies de Clary de reprendre son indépendance. Ce chanceux Jonathan doit ensuite sentir les désirs de Clary qui est toute heureuse de passer un peu de bon temps avec Jace. C’est vrai que ça faisait longtemps qu’il n’avait pas couché ensemble dis donc, ça nous aurait presque manqué les plans suggestifs. Presque. En réaction, Jonathan s’écrit sur le bras qu’elle lui manque, histoire qu’elle le voit aussi. Terrible cette liaison entre ces deux-là.

De son côté, Magnus continue de se réadapter à la vie sans pouvoir et découvre qu’Isa a recommencé à se droguer au venin de vampire. Il ne peut toutefois pas l’aider dans son manque… Et en parle à Alec, bien évidemment. Il faut noter aussi qu’Isa continue son enquête sur la Garde et les tortures qui ont lieu en secret. Alec profite de cette excuse pour la surveiller et travailler avec elle, mais Isa sait bien ce qu’il fait.

On est dans une série suffisamment cheesy pour que ce ne soit pas si grave en tout cas. Alors qu’ils ont rendez-vous avec un garde censé les aider dans l’enquête d’Isa, ils entendent un combat à l’épée et trouve le garde en question poignardé à mort. Il leur murmure quelques mots en latin malgré tout, histoire de faire avancer l’intrigue, j’imagine.

Après tout ça, Simon retrouve Jordan chez lui et là, j’avoue que je suis surpris : il me semblait qu’il se détestait cordialement ces deux-là. Jordan découvre que son protégé ne peut plus l’être : il n’a plus besoin d’un protecteur maintenant que la marque de Caïn a disparu. Mouais.

Les deux font en tout cas équipe pour retrouver Heidi au plus vite, et ils sont manipulés par Nora qui leur dit s’être fait mordre par la vampire. Certes, c’est vrai, mais il n’empêche qu’elle est devenue son esclave. Grâce à ça, Jordan s’attaque à l’hôtel de Griffin, et les deux étalent toute leur testostérone, pour le plaisir. Ennuyeux à souhait.

Ce n’est qu’après cette scène qu’Heidi revient à l’hôtel pour entendre Griffin se plaindre des loups-garous. Il n’en faut pas beaucoup plus pour qu’elle arrive à le convaincre de contre-attaquer… c’était tellement évident qu’elle manipulait tout le monde ; ils ne sont vraiment pas malins dans cette série. Jordan s’en rend toutefois compte, mais c’est trop tard.

En parallèle, Maia découvre que son nouvel alpha de meute de loups-garous est insupportable : il instaure un couvre-feu par peur de ce qui est arrivé à Nick. On note aussi qu’elle est soulagée de savoir que ce n’est pas Jordan qui est mort.

Par ailleurs, Luke fait appel à Maryse pour décoder un message en latin ayant appartenu à Jocelyn. Le but ? Retrouver l’épée que Jonathan cherche lui aussi. Le but inavoué ? Passer du bon temps avec Maryse bien sûr. Luke n’a pas une vie super simple ces derniers temps, alors ça ne lui fait pas de mal de raconter sa vie.

Le rencard qui n’en est pas un est interrompu par Maia qui vient se plaindre de Russell, l’alpha, à Luke. Ouep, elle veut que Luke redevienne son alpha quoi, et elle casse le couvre-feu pour ça. Le truc, c’est que l’ex-alpha ne veut pas du poste. En revanche, il veut que Maia prenne le pouvoir sur la meute. C’était évident, ça.

Après tout ça, Maia retourne bosser au bar, ignorant décidément le couvre-feu. Elle y reçoit la visite de Simon, à qui elle révèle ses envies de devenir alpha. Le problème, c’est que cela signifie faire passer en second sa relation amoureuse… or, elle ne veut pas faire passer Simon en second. Voilà donc comment une scène suffit à casser mon ship préféré de la série.

Simon prend plutôt bien la rupture, parce que lui aussi sent bien que leur relation a déjà changé de toute manière. C’était une jolie manière de faire rompre le couple cela dit ; c’est chouette de les avoir se quitter en bon terme après toute la merde qu’ils ont traversé cette saison.

Maia rentre enfin auprès de la meute pour mieux tomber sur Jordan qui lui révèle qu’il compte quitter la ville parce qu’il a pris conscience qu’il avait merdé. C’est toutefois trop tard : Heidi envoie Griffin et les autres vampires dans le restaurant où la baston générale ne met pas longtemps à commencer.

C’est parfait tout ça : ça permet à Jordan de se racheter une conduite auprès de Maia en s’interposant entre elle et Griffin pour lui sauver la vie. Oui, il se sacrifie pour elle et se prend un bon coup de poignard bien gênant… mais pas autant que l’alpha qui se fait égorger. Le cliffhanger est excellent, franchement : Maia et Jordan sont coincés dans le restaurant avec plein de vampires qui veulent leur peau.

Ah et sinon, Maryse et Luke parviennent à ouvrir le coffre de Jocelyn, qui contient comme prévu des livres qui pourraient peut-être aider à trouver l’épée de Jonathan. Cette petite victoire les pousse dans les bras l’un de l’autre. Rien de tel que des livres couvert de l’écriture de son ex pour embrasser son crush du moment, apparemment. Cela s’arrête sur un simple baiser entre eux, en tout cas.

C’est tant mieux, parce que ça permet à Isa et Alec d’interroger leur mère quand elle est de retour à l’institut. Les derniers mots du garde assassiné ? Un programme top-secret des plus hautes autorités évidemment.


Épisode 14 – A Kiss from a Rose – 15/20
Ah non, mais comment je vais m’en sortir si je commence à être triste devant une série comme ça ? Et à fond dans l’intrigue, en plus ! Si ce n’était pas si mal joué et si les répliques n’avaient pas tendance à être si nazes, je crois que j’aurais même mis une trop bonne note à cet épisode. Bref, j’ai eu ma dose de divertissement, quoi, et ça tombe bien, c’est ce que j’étais venu chercher.

> Saison 3


14.jpg

I suppose I’ll just have to get my hands on the real thing.

L’avantage de Netflix, c’est que cet épisode a commencé tout de suite après le cliffhanger précédent. L’inconvénient, c’est que ça manquait sacrément de cohérence d’avoir Clary de retour dans l’appartement avec Jonathan.

Bref, ça sentait bon le rêve érotique de Jonathan, mais ça ne l’était même pas ! Non, c’est encore mieux : c’est un jeu de rôle érotique avec une fée qui prend l’apparence de Clary. Mon dieu, manquait plus que ça dans cette série. Malheureusement pour Jonathan, la fée est moins intelligente que Clary (ça doit être quelque chose !) et se trompe, alors il se motive à repartir à la recherche de Clary.

Au petit matin, les vampires s’en vont du restaurant des loups-garous qui, de toute manière, est censé être fermé. Ils prennent donc soin de barricader Maia et Jordan à l’intérieur, pour mieux venir les cueillir le lendemain. Cela signifie que toute la meute est morte en tout cas, donc ça craint pour Maia. Quant à Simon, il n’a aucune raison de s’inquiéter pour elle maintenant qu’ils ont rompu.

Malheureusement, ils ont bien besoin d’aide parce que Jordan a été poignardé avec de l’argent et que Maia se découvre claustrophobe après des heures à être coincée dans la même pièce. Passionnant. Je suis quand même dégoûté dans l’ensemble de la direction que prend cette intrigue : Maia ne sera pas alpha d’une meute inexistante et c’est mal barré pour que Jordan survive.

En tout cas, c’était sympa de voir ces deux-là être réconciliés. Ouais, il est même possible que le shippeur en moi se soit manifesté quand il a commencé à faire ses adieux à Maia. Fais chier, si je me mets à être triste devant cette série, je ne suis pas sorti de l’auberge franchement.

Finalement, Simon s’inquiète non de Maia… mais bien de Jordan : il sait qu’il a disparu alors qu’il cherchait Heidi, et ça ne le rassure pas. Hop, revoilà le shippeur en moi. Il se rend auprès de Luke pour partir à sa recherche, et ensemble, ils sèment les flics qui filent Luke avant de se rendre au restaurant où ils retrouvent plein de cadavres, puis Maia et Jordan.

Ce dernier est encore en vie, mais de peu. Simon et Maia s’occupent de l’emmener auprès des soins nécessaires alors que Luke effectue quelques rituels et prières avant de se faire arrêter par les flics.

Après le petit message de son frère, Clary a bien passé la nuit dans le lit de Jace. Ce dernier se sent super romantique et décide d’emmener Clary faire du patinage, parce qu’il a vu une photo d’elle et sa mère en train d’en faire dans son chevet. Stalker, craignos et ringard, il a toutes les qualités qui plaisent à Clary apparemment.

On enchaîne donc avec des plans ultra romantiques de ces deux-là sur la glace. Je n’ai jamais trop compris ce qu’il y avait de romantique là-dedans, en vrai, mais bon, c’est dans un clip de Lorie ET dans un épisode de Buffy, ça doit donc l’être, pas vrai ? Et comme toujours dans cette situation, le mec s’avère complétement naze sur des patins.

C’était très drôle de voir Jace s’exploser au sol, cela dit, même s’il est capable de se relever super vite comme si de rien n’était. Il s’absente donc pour changer de patin, parce que son égo prend mal d’être tombé.

Quand il revient, il n’est plus tout à fait lui-même : il a croisé Jonathan qui s’est fait un malin plaisir de l’assommer et de prendre sa place. Bien évidemment, Clary est trop débile pour s’en rendre compte immédiatement, y compris quand Jace prend beaucoup la défense de Jonathan ou parle exactement comme lui. Débile.

Elle finit par comprendre ce qu’il en est, toutefois, en l’embrassant. À l’aide d’une rose (oh quel jeu de mot pour le titre), Clary découvre donc la vérité à propos de son frère ayant encore réussi à l’enlever. Cette fois, elle peut toutefois prévenir Isa, en pleine autopsie (j’y arrive), qu’elle est enlevée par Jonathan une fois de plus (ça devient lassant) et que Jace est probablement en danger (comme d’hab).

Malgré l’avertissement de sa mère qui lui a dit de ne pas se mêler des affaires du Conclave, Isa prend la décision de faire une autopsie du garde qui est mort dans l’épisode précédent avec pour dernier mot « à l’intérieur ». Elle espère donc y trouver des infos, et peut le faire grâce à l’autorisation d’Alec, bien sûr. Malheureusement, son autopsie est interrompue par Clary et elle part aussitôt à la recherche de Jace.

Elle le retrouve bien vite et il n’en faut pas beaucoup plus pour qu’ils traquent ensuite Clary grâce à une de ses runes. Celle-ci est à deux doigts d’arrêter son frère – elle a en fait tout ce qu’il faut pour ça… mais elle le laisse s’échapper, étant incapable de faire le nécessaire au dernier moment. Et ça, ça fait plaisir à Jonathan qui s’échappe, alors que ça laisse perplexes Isa et Jace.

De son côté, Magnus retourne voir son remplaçant sorcier pour lui demander de l’aide puisqu’il veut réobtenir des pouvoirs, bien évidemment. Lorenzo prend un malin plaisir à utiliser ses pouvoirs devant Magnus qui n’en a plus, ce qui était assez drôle à voir finalement.

Je trouve que ça sort de nulle part cette intrigue : Magnus semblait plus s’être fait à son absence de magie qu’autre chose, et là, paf, ça le prend d’un coup de venir voir Lorenzo qu’il aurait pu venir voir depuis quelques épisodes déjà.

En échange des possessions matérielles de son choix, Lorenzo accepte de redonner un peu de magie à Magnus qui, comme premier acte, décide de… se créer une nouvelle veste. Franchement, sans commentaire.

Il est tout heureux de revenir à l’Institut et de faire à Alec la démonstration de ses pouvoirs, mais il cache bien sûr à son mec le prix qu’il a payé – et qu’on ne connaît pas encore non plus. Grâce à ses pouvoirs, toutefois, il trouve dans les documents de l’Institut de quoi retrouver la fameuse épée recherchée par Jonathan.

C’est l’occasion de découvrir une inscription en latin sur cette épée qui leur fait comprendre que Jonathan pourra faire se lever une armée de démons. Et pas de chance, l’épée qu’ils ont n’est pas l’originale. Ils rentrent donc bredouille à l’appartement de Magnus… qui finit par avouer à Alec qu’il a donné celui-ci à Lorenzo. Ouep, malin le Grand Sorcier, il a dépouillé Magnus de son bien le plus précieux, l’énorme appartement qu’il a depuis des années.

C’est triste, mais pas tant que ça pour Magnus : il a besoin de sa magie pour se sentir important et utile, pas de son appartement. Bon, il pense quand même à intégrer Alec dans ce dont il a besoin pour se sentir important. Ce petit discours est tout sympathique, mais Alec attend encore l’arrivée de Lorenzo dans l’appartement pour le menacer de se venger.

Après cette dure journée, Magnus décide de fêter ça dans le bar habituel, puis d’ouvrir un portail pour l’Institut. C’est comme cela qu’il se rend compte que sa nouvelle magie n’est pas si parfaite que ça : il se met à saigner du nez quand il l’utilise… Isa, de son côté, termine l’autopsie et trouve une clé USB.

Enfin, Clary passe sa soirée à culpabiliser d’avoir laissé Jonathan s’échapper et de ne pas l’avoir reconnu plus tôt. Elle ne dit même pas à Jace que c’est lors du baiser qu’elle a compris et, à l’inverse, elle n’ose plus l’embrasser parce que ça lui rappelle de mauvais souvenirs. Ah ben voilà, si en plus on lui donne de nouvelles raisons de pleurer, on est mal barrés les amis !

Le cliffhanger ? Il est tout pourri et voit Jonathan être sûr que les choses vont s’accélérer pour son plan. On verra bien.

> Saison 3

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.