Agents of S.H.I.E.L.D – S06E07

Épisode 7 – Toldja – 17/20
Cet épisode aurait dû avoir une bien meilleure note (si, si), mais la fin n’était pas du tout à mon goût, comme vous le verrez en lisant la critique. Il y a également des scènes dont la série fait l’économie alors que j’aurais aimé les voir… mais bon, heureusement, l’ensemble reste toujours très bon. C’est l’avantage d’une série où l’on aime à peu près tous les personnages.

> Saison 6


Spoilers

607.jpg

By the end of the day, I’ll be the one in charge.

Comme tous les week-ends, quoi de plus normal que de commencer ce samedi par un petit épisode d’Agents of S.H.I.E.L.D ? Je suis vraiment impatient cette semaine, parce que j’ai bon espoir d’avoir enfin des retrouvailles dont on nous prive depuis une demi saison déjà. À défaut, j’aurais déjà eu un plan très sympathique de la ville de Kitson. Les effets spéciaux sont au point, non ?

On reprend donc en plein milieu du casino où débarquent Enoch, Jemma et Leo, qui sont toujours censés être des fugitifs. Tout le monde les regarde, mais personne ne dit rien pour autant, alors qu’ils comprennent vite qu’ils sont piégés sur cette planète, puisqu’un figurant utilise leur téléporteur. Pauvre Jemma, elle m’a fait de la peine à vouloir rentrer chez elle… ce n’est pas gagné cette fois, effectivement.

Elle m’a fait rire en tout cas, à parler de la drogue qu’elle avait prise la dernière fois devant un Fitz étonné de découvrir un nouvel aspect de sa future femme. Ah lala, ces deux-là me font tellement rire. Bon, malheureusement, ils sont rapidement faits prisonniers sur Kitson, ce qui ne surprend personne d’autre qu’eux.

Ils rencontrent ainsi enfin le personnage de Kitson, mystérieux maître de ce monde qui leur fait un petit historique de la planète avant de leur expliquer qu’il a l’intention de les punir. Malgré les négociations plutôt marrantes de Fitz, il est donc révélé qu’Enoch ne sera pas tué, car ses composantes peuvent être utiles, alors que Fitzsimmons seront… décapités. Mais comme tout le reste sur Kitson, c’est l’occasion d’un jeu.

Ils doivent donc retenir le plus longtemps possible la lame de la guillotine qui veut leur trancher la gorge. Par chance, ils sont mis en opposition avec un autre criminel qui, lui, n’a pas le destin habituel de Fitzsimmons. Ainsi donc, le couple de terriens est sauvé par une femme qui décide de les acheter et de truquer le jeu. Dès le début de l’épisode, cette femme à la perruque rouge était mystérieuse, j’ai hâte de savoir ce sur quoi ça débouchera comme intrigue, surtout que j’avais bien aimé l’actrice dans le rôle de Violet dans True Blood.

Elle s’appelle Izel et libère aussi Enoch, en les achetant à Kitson. Elle veut se rendre sur Terre pour récupérer ce qu’on lui a voler, et ça sent mauvais. Oh, Fitzsimmons sont tout heureux de l’aider à trouver un vaisseau, mais moi, je la vois bien être du mauvais côté cette nouvelle toute badass. La toute fin d’épisode voit donc nos héros embarquer dans le vaisseau où Jemma avait mangé de la drogue. Tout le monde ne participe cependant pas au voyage, puisqu’Enoch décide de s’en aller avant. Ca, c’est triste, je trouve. La scène d’adieu est sympathique, mais je ne suis pas assez accroché à Enoch pour pleurer, hein, même s’ils semblent avoir voulu faire en sorte de… On note qu’Enoch donne quand même de quoi le contacter à Fitz, alors tout n’est pas fini pour leur amitié, même si le super-ordinateur part en quête d’une nouvelle planète pour les Chronicom.

Au S.H.I.E.L.D, May se ramène avec ses nouveaux prisonniers et particulièrement Sarge. Il perturbe tout le monde, notamment Daisy, qui le découvre pour la première fois. On notera que Deke est de retour, et je suis frustré de ne pas avoir eu droit à ses retrouvailles avec Daisy, c’est une scène que j’attendais vraiment ! À l’inverse, les retrouvailles Daisy/May étaient à la hauteur de ce que j’en voulais, j’ai bien ri.

Daisy fuit en tout cas la présence de Sarge et donc le speech de May qui réintroduit les informations apprises il y a deux semaines. Sarge énerve vite tout le monde, en tout cas, ce qui fait qu’il se retrouve rapidement isolé par Mack qui lui promet d’apprendre à le connaître. Il l’interroge donc dans une cellule où il lui reproche le meurtre de l’agent du début de saison, puis cherche à obtenir plus d’informations sur la fin du monde annoncée. Tout ce qu’il obtient, en revanche, c’est la certitude de Sarge qu’il sera rapidement aux commandes.

En parallèle, je suis super content de retrouver la relation Daisy/Deke, à défaut de retrouvailles. Ils sont toujours beaucoup trop drôles à suivre et ça change des relations précédentes de Daisy. Leur scène est pleine d’humour avec Daisy qui travaille tout en parlant sans prêter beaucoup d’attention à Deke, avec tout un tas de quiproquos générationnels qu’elle n’éclaircit pas. J’ai beaucoup aimé, surtout que ça mène tranquillement à Deke apprenant la mort de son grand-père.

Forcément, il débarque auprès de Mack pour remettre en cause son autorité, extrêmement vexé de ne pas avoir été mis au courant. TU M’ETONNES. Mack se défend plutôt mal sur le coup, je trouve, mais il est convaincant malgré tout, particulièrement quand il promet d’aider à retrouver Fitzsimmons, où qu’ils soient dans l’espace. Son but ? Flatter Deke avec quelques compliments pour ensuite le mettre au travail. C’est efficace.

La série profite aussi de cette scène pour nous expliquer que la théorie de Deke sur l’existence d’un multivers est confirmée – et ça leur permet sûrement d’expliquer pourquoi on est si loin de la chronologie du MCU désormais. Je pense que c’est aussi une explication possible pour le délire Sarge/Coulson, sur lequel on avance peu, même si Mack confronte Sarge à un hologramme de Coulson.

Alors que Daisy fait tout ce qu’il faut pour éviter de bosser sur le cas Sarge, qui remue trop de choses avec Coulson, Mack la retrouve et lui demande personnellement de l’aide. J’aime cette relation entre eux, avec une Daisy toujours aussi franche avec lui, même si c’est le directeur. En tant que première membre du fan-club du ship Yoyo/Mack, elle n’hésite pas à lui dire qu’il fait une connerie et qu’il est évident qu’il l’aime.

De son côté, Yoyo reprend l’interrogatoire du méchant arrêté il y a maintenant de ça trois épisodes. Il est resté muet jusque-là, mais apprendre que Sarge est là lui délie la langue. On note qu’il est sacrément malade et qu’il est un peu concon à croire Yoyo sur parole. Elle aurait pu l’interroger plus tôt et lui mentir, du coup. En tout cas, il est convaincant à ne plus être si méchant et raconter à demi-mot ce qui est arrivé à sa planète. En plus, il a le même discours que ce que Sarge a raconté, alors c’est top. On note aussi qu’il demande simplement la libération de Sarge plutôt que de quoi se sauver.

C’est ensuite le nouveau (ex meilleur ami de Deke) qui débarque dans sa cellule pour s’occuper de sa santé. Il ne respire plus… puis se met à cracher du feu. J’ai eu peur pour la survie du nouveau, mais finalement, il s’en sort sans mal alors que Daisy met rapidement K.O le « dragon » qui vient de naître. Ce fut rapide et efficace, n’en déplaise à l’autre cinglée qui les écoutait en cellule ou à Sarge qui comprend que son plan n’a pas fonctionné.

Autrement, Deke réussit avec brio la mission confiée par Mack, qui consistait à se servir de la technologie de Sarge pour trouver comment s’occuper des Shrikes. C’est sans mal qu’ils y parviennent et récupère deux Shrikes qui voulaient se rencontrer et les arrêtent. Ils ont alors l’idée complétement DÉBILE de… les réunir dans le même sas ??? Mais enfin ! Quel est l’intérêt de réunir deux aliens voulant détruire la planète en se réunissant ??? On m’explique ?

Sur ce coup-là, la série manque de crédibilité et ne s’arrête même pas là ! Yoyo demande en effet à un agent d’OUVRIR le pod d’isolement pour TIRER sur les montres alors qu’ELLE SAIT que ça ne fonctionne pas. Mais enfin ? Un agent meure dans l’opération. Au S.H.I.E.L.D, Mack est forcé de demander l’aide de Sarge pour savoir quoi faire : alors que les Shrikes détruisent le pod, Yoyo apprend ainsi que le froid peut les détruire. Une petite dépressurisation plus tard et tout va bien, tout le monde est sauvé. Par contre, Mack perd toute crédibilité de directeur et s’en remet à Sarge pour le reste des opérations.

> Saison 6

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.