The Outpost – S02E02

Épisode 2 – This One Strange Town – 15/20
Les très bons moments du premier épisode retombent cette semaine : il y a moins de tension et plus de scènes qui ne permettent que de passer le temps en attendant d’en arriver à des épisodes plus importants. Dans l’ensemble, il y a toujours des moments sympas par rapport à la saison 1. Je suis surtout surpris de voir que la série s’envisage davantage sur le temps long que l’an dernier (j’ai l’impression) avec de nouvelles intrigues ouvertes dans cet épisode… mais clairement pas fermées à la fin de ces quarante minutes !

Saison 2


Spoilers

202.jpg

That’s the problem with dirty money: you can’t spend it. I’m secretly rich and that’s the same as being poor.

Oui, je sais, j’ai d’autres séries qui attendent, mais c’est bien celle-ci que j’ai décidé de regarder en ce début de soirée. Bien sûr que ce n’est pas la meilleure qu’il me reste, mais le début de saison a réussi à me motiver et c’est une série qui reste assez simple à commenter. Or, j’avais envie d’un truc à regarder rapidement.

Cette semaine commence par notre nouvelle ennemie qui arrive à l’Outpost pour se rappeler au bon souvenir de Talon. Je ne vois pas bien l’intérêt de la scène, à part nous faire ce petit rappel, puis nous expliquer que les Black Bloods étaient en guerre contre les humains. Ils ont pris la décision d’utiliser le portail pour attaquer les humains depuis l’intérieur de leur camp…

C’était un joli plan à la Troie, mais le problème, c’est que la tribu de Talon a refusé de rouvrir le portail, alors qu’elle avait l’Asterkinj. C’est dommage une telle faille dans le plan, mais c’est bon pour les humains. Oh, bien sûr, aujourd’hui, la nouvelle ennemie est là pour récupérer l’Asterkinj, parce qu’elle pense bien être l’élue de la fameuse prophétie de la saison 1.

Elle n’est pas débile cette méchante : avant de venir, elle a fait en sorte d’avoir une police d’assurance. Elle a laissé son Lu-Qiri pour surveiller la Dragman : si elle ne rentre pas, il a pour ordre de la tuer. Le combat est égal, cela dit ; et aussi inutile : elle ne peut pas tuer Talon, sinon l’Asterkinj mourra aussi. Elle affirme que la Dragman bosse pour elle désormais, et elle oblige Talon à réfléchir pendant 48h avant de se rendre.

Bref, on en revient à l’épisode de la fin de semaine dernière quoi. Sans surprise, Talon a envie de boire, Janzo est insupportable parce que débordé par les affaires et Gwynn… se bourre la gueule aussi. Elle est complétement torchée dans l’auberge. Ah, Gwynn, elle est si géniale ! Le truc, c’est qu’elle est aussi débordée en tant que reine.

Elle a envoyé des messages aux tribus alentour et les réponses sont mauvaises : personne ne la suit en guerre, tous jurent allégeance au Prime Order. C’est bête. Par chance, Janzo connaît un remède à l’ivresse et c’est super efficace : on passe de Gwynn bourrée à une reine capable de prendre de bonnes décisions. Elle n’a juste pas envie de trouver un remplaçant pour Garrett.

Talon la remotive comme elle peut, tout en lui mentant sur la situation de l’armée de démons que Gwynn espère encore et qui n’est pourtant pas prête d’arriver. Elle redonne assez confiance à Gwynn pour que le lendemain elle décide de bluffer avec un nouveau capitaine. Le problème, c’est que sa stratégie est mise au point avec Naya, qui en connaît tous les secrets. De manière toujours aussi peu discrète, Naya dit s’inquiéter pour l’espion traître parmi eux et Gwynn comprend que Naya n’a pas d’alibi qui tienne…

Pourtant, elle continue de se laisser berner comme une bleue. Bon, c’est ce qu’elle est, mais quand même. Après tout ça, l’Outpost reçoit de la visite… d’alliés ! C’est improbable ! C’est une ancienne tribu bannie par le Prime Order qui revient en tant qu’alliée, mais avec son propre plan aussi, évidemment. Menée par un roi beau gosse, cette tribu créée rapidement un tas de remous pour la série. Déjà, on voit que la tenancière n’aime pas bien la reine-mère. Elles se connaissent, et j’ai vite parié qu’elles étaient sœurs.

Cela n’empêche pas Gwynn de recevoir le chef de cette tribu pour voir ce qu’il a à lui dire. Persuadée qu’il va lui demander de l’argent, elle tombe de haut quand il lui demande… sa main. Ouep, il veut lui faire un héritier, évidemment. Gwynn n’apprécie pas trop l’impertinence de son invité, et on la comprend : il veut juste un fils, et il est prêt à une relation libre avec elle. Bon, c’est assez drôle tout ça et je l’aime bien ce chef impertinent et grande gueule.

Il laisse finalement trois jours à Gwynn pour qu’elle prenne sa décision et se rend boire à l’auberge. Là-bas, Elinor, la tenancière, reçoit bien la visite de sa sœur, Gertrusha. Tout le monde la connaît apparemment, même Janzo. Les sœurs sont clairement dans une rivalité évidente, et ce n’était pas spécialement génial à voir. Bon, comme l’an dernier, cette partie de l’intrigue ne m’intéresse pas quoi. Bon, comme elle veut impressionner Gertrusha, Elinor décide de vendre autant de Calipsum que possible en très peu de temps, de manière à avoir de l’or. Elinor est un personnage marrant, je ne dis pas, mais son intrigue ne parvient jamais à me convaincre.

Bon, dans tout ça, Talon a deux jours pour se décider, Gwynn trois jours pour se décider et la chose la plus logique à faire selon elles est donc de parler de tout ça autour d’un jeu de cartes. Et presque sans alcool ! Bon, ça n’empêche pas les deux amies d’être super cool ensemble. Pas de quoi passer le Bechdel Test pour autant : après Garrett dans leur première scène, les voilà qui parlent de Janzo (Gwynn étant sûre que Talon en est amoureuse) et du mariage possible pour Gwynn.

C’est une scène qui comblait le temps, quoi, avant que Talon retourne auprès de Janzo. Elle est donc à l’auberge, et elle s’y fait draguer par le possible futur mari de Gwynn. Elle trouve ça marrant et lui propose donc de se battre contre lui. Comme d’hab, quoi.

Gwynn demande à Naya de faire en sorte que Janzo et Talon tombent amoureux l’un de l’autre, et c’est plus drôle qu’autre chose : il est évident que Naya développe des sentiments pour Janzo, vu sa réaction. Elle accepte malgré tout l’ordre de la reine et décide donc de changer le look de Janzo. Et c’est efficace. Elle le force à se tenir droit, et ça ne se change pas si facilement que ça le port de quelqu’un, et lui coupe les cheveux… Voilà qui fait déjà beaucoup de bien au surjeu permanent de Janzo et qui lui donne assez de confiance pour se battre contre le chef des « alliés ».

Il se fait donc attaquer par lui et c’est finalement Talon qui vient à sa défense. Ce qui est bien, c’est toutefois que Janzo a trouvé du courage… pour défendre l’honneur de Naya, pas de Talon. Voilà un couple plus intéressant, quoi. Talon et Janzo sont tellement mieux à être juste amis, je n’aime pas bien cette pseudo romance entre eux.

Ils finissent l’épisode à parler ensemble histoire que Talon prenne une nouvelle décision stratégique. En parallèle, l’épisode se termine sur le Marshall qui arrive à l’endroit où est censé se trouver le cadavre de son fils. Le cliffhanger, c’est toutefois qu’il ne le trouve pas. Tout ce qui est encore là, c’est son épée… Evidemment !

Saison 2

4 commentaires sur « The Outpost – S02E02 »

  1. Franchement pour le moment ils ont « tué » Garret pour ce baron insupportable ? Je trouve le mec imbuvable ! Et toi aussi tu penses que Gwynn soupçonne Naya à un moment ? J’ai trouvé qu’elle avait un drôle d’air mais je n’étais pas sûre. Et le relooking de Janzo lui allait très bien, c’est là où l’on voit que l’acteur joue très mal les benêts en fait ! 😀

    J’aime

    1. Ah, c’est donc un baron ! Sans ST, je n’avais pas réussi à récupérer son titre. Il n’a pas de nom, on est d’accord ?

      Oui, j’ai trouvé aussi pour Gwynn… ça peut aussi être très mal écrit avec cette série, au choix. Avec les informations qu’elle semble avoir, elle devrait déjà être sûre !

      Je dirais qu’il les joue bien : il est aussi insupportable que les vrais benêts !

      J’aime

      1. Oui c’est un baron et il a même un prénom et un nom Tobin Aegisford. Tobin n’est pas prononcé dans l’épisode mais dans mes sous-titres il restait un « label » pour les sourds et les malentendants et c’était le prénom de ce monsieur 🙂

        J’aime

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.