Fear the Walking Dead – S05E08

Épisode 8 – Is Anybody Out There? – 17/20
Cet épisode vient marquer tranquillement la fin de cette première mi-saison et il le fait bien ; paraissant presque être une fin de saison. Les intrigues arrivent toutes à leur conclusion naturelle dans cet épisode : rien n’aura paru trop rapide, quelques petites parties de l’histoire auront été trop lentes, mais dans l’ensemble, cette saison 5 est réussie : c’est chouette à suivre, il reste des choses à découvrir pour la suite ; c’est efficace.

Saison 5


Spoilers

508.jpg

We keep looking for people to help, but we make sure we’re living too.

Noooon, c’est déjà la mi-saison pour Fear the Walking Dead ! Pour moi, c’est synonyme, déjà, de la fin d’été qui approche, même si bon, cette année la pause est très courte, la série revenant dès le 12 août (en J+1). Elle aura à peine le temps de me manquer finalement. Tant mieux, je préfère comme ça, franchement. Cet épisode commence de manière étonnante avec l’ensemble de nos héros qui passent un moment à la radio : tour à tour, ils envoient des messages radios pour trouver de nouvelles personnes à aider. En pleine apocalypse, c’est une idée qui laisse sceptique : personne ne leur répond. Alicia explique donc à Morgan que ce n’était peut-être pas une bonne idée cet entrepôt pour aider les gens finalement… Et c’est alors qu’elle arrive à le convaincre que Logan les contacte finalement.

Tout ça n’était qu’un flashback, évidemment, histoire de déprimer encore un peu plus pour Alicia qui n’est plus si souriante que ça dans le présent. Le fameux Logan est désormais à la place de nos héros dans l’entrepôt et il fait face à un mouvement de contestation parmi ses suiveurs qui ne retrouvent pas un objet qu’ils cherchent apparemment.

Dans le présent, on retrouve Alicia sous la douche, une scène qui a tellement marqué l’actrice qu’elle l’a spoilée au Comic Con. Bon, ça va, c’était vraiment un petit spoiler à ce stade. Il est intéressant de voir qu’elle prend sa douche avec le camion de Grace : elle a retrouvé ses amis et elle leur a avoué avoir bouffé du sang contaminé. C’est déjà ça.

On n’a pas vraiment beaucoup plus de temps que ça pour s’inquiéter pour elle : l’alarme sonne toujours au loin et elle attire les zombies. Le problème, c’est que Grace, Morgan et elle ont une horde qui les colle aux basques, alors ils partent aussi vite que possible. Grace essaie de rassurer Alicia comme elle peut, Morgan aussi, mais tout ça n’empêche pas de lire l’inquiétude sur le visage d’Alicia. Finalement à court d’idées, ils décident de se débarrasser des zombies en les laissant s’en aller vers l’alarme de l’usine.

Le seul problème, c’est que celle-ci s’arrêtent alors que les zombies venaient juste de les doubler. Ceux-ci font donc demi-tour, parce que l’explosion de l’usine, ça fait apparemment moins de bruit qu’un simple zombie resté au niveau de la voiture. Dommage.

De son côté, June meurt d’envie de rejoindre Dwight et surtout John, toujours hors de portée de radio. Elle est interrogée par Dylan qui se demande comment elle peut avoir encore de l’espoir de le revoir alors que la situation est assez désespérée tout de même. Malgré tout, elle reste confiante : ils ont vu tellement de choses mauvaises ces derniers temps, qu’ils doivent avoir encore un bon capital de bonnes nouvelles à venir. Soit.

Pourtant, Dwight et John sont tellement loin qu’ils n’entendent même pas l’alarme de l’usine nucléaire alors qu’elle sonne encore. C’est dire. Alors qu’ils tombent en panne d’essence, ils découvrent que l’usine a explosé… mais ils sont loin de l’avion encore. L’avion n’est pas encore réparé, mais les communications radio fonctionnent enfin à peu près. Cela lui permet de prévenir June : il ne sera peut-être pas de retour à temps à l’avion. Elle propose de venir le chercher, il refuse, ils se font leurs adieux par radios interposées. Ces acteurs sont vraiment bons : John demande à June de l’abandonner et de se trouver une raison de vivre, quoiqu’il arrive. Et c’était trop triste, franchement.

Juste après ça, Morgan, Alicia et Grace débarquent au niveau de l’avion, toujours suivis par les zombies. Tout le groupe se met à aider les enfants à embarquer ou les zombies à mourir une deuxième fois. Le truc, c’est que l’essence risque de manquer, alors June finit par décider de respecter sa promesse.

Tout le groupe monte donc à bord de l’avion… et John et Dwight aussi, parce qu’ils arrivent au dernier moment avec une voiture qu’ils ont trouvé par miracle, d’une manière ou d’une autre. Tellement d’espoir et de chance ce couple.

Tout ça nous mène donc à une fin de mi-saison plutôt positive : l’avion décolle et tout le monde est à son bord. Al et Victor pilotent ça comme des chefs au-dessus de la fumée de l’explosion, Grace se débarrasse d’une partie de l’arme de Morgan et le flirt entre eux continuent, John demande June en mariage et elle accepte. Pourtant, il a une bague de merde à lui offrir. C’est l’apocalypse, il aurait pu trouver mieux franchement.

En parallèle de tout ça, Sarah retourne à l’entrepôt pour réclamer à Logan qu’elle lui rende et pour… obtenir son aide. Elle a besoin de quelque chose pour éclairer la piste d’atterrissage. C’est logique, mais je ne vois pas trop à quel moment ces deux-là sont devenus assez amis pour qu’elle espère son aide. Evidemment, il lui refuse, malgré une jolie conversation et un très bon monologue de la part de Sarah sur la culpabilité qu’il ressentirait de ne pas avoir aidé des gens dans le besoin.

Logan se barre évidement, et il n’a laissé que trois fusées éclairantes pour Sarah et son frère. Ils sont dépités et cherchent une nouvelle solution quand Daniel surgit finalement de nulle part, histoire de retrouver Skidmark et d’apporter des guirlandes de Noël à nos héros. C’est assez pour éclairer la route et je ne vois pas trop comment ça peut ne pas attirer les zombies, mais bon… La série me répond vite avec l’arrivée d’un zombie auprès de Wendall pile au mauvais moment. Il s’en occupe mal, et un deuxième arrive juste au mauvais endroit pour couper l’électricité.

Le truc, c’est que l’électricité est nécessaire pour éclairer la piste d’atterrissage. Wendall parvient au dernier moment à rallumer les guirlandes et l’avion peut se poser sans problème. Bref, on a droit à des retrouvailles heureuses pour tout le monde. Bizarrement, on a surtout droit à Daniel et Al, quand je m’attendais quand même à Alicia le retrouvant.

Cela finit par arriver une fois que les enfants ont été évacués de la piste, et c’était plutôt sympa et marrant. Il rencontre aussi Dwight à qui il promet une coupe de cheveux, puis retrouve Charlie et Victor. C’est un peu gros : Daniel et Charlie sont super proches l’un de l’autre désormais. Et l’avion n’attire apparemment aucun des zombies alentours.

Par contre, ça attire un appel à l’aide de la part d’une femme, puis Logan. Il interrompt la communication radio pour finalement proposer au groupe son aide. Il leur fait prendre conscience qu’il n’y a plus beaucoup d’essence dans la région et que tout va empirer avec le temps passant. Effectivement, c’est logique. Par chance, son frère avait laissé un journal avec l’emplacement d’une réserve. C’est Luciana qui a le journal et Logan propose donc à nos héros une alliance, pour qu’ils puissent continuer à aider d’autres gens par la suite. Bon, ce n’est pas le cliffhanger du siècle, ça, c’est cool, je vais pouvoir attendre calmement la suite !

Saison 5

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.