Veronica Mars – S04E08

Épisode 8 – Years, Continents, Bloodshed – 20/20
Même s’il est hors de question d’envisager que cette saison puisse être la dernière de la série avec une fin pareille, même si je suis loin d’approuver toutes les décisions scénaristiques de l’épisode, même si j’ai vu le puzzle se mettre en place un chouilla trop vite à cause d’une bribe de spoiler, j’étais, suis et resterai un marshmallow. With all my LoVe.

Saison 4


Spoilers

408.jpg

Follow the nail.

Pourquoi seulement huit épisodes, franchement ? Et purée, pourquoi ce résumé qui me fait directement penser que j’ai oublié un suspect : le collègue de la chef de police. Il a le motif en plus, à vouloir la promotion pour être calife à la place du calife. La première scène de l’épisode est cependant loin de tout ça, avec une reprise exactement là où le précédent s’arrêtait. Les Mars se laissent donc convaincre par Penn qu’il est possiblement innocent ou, en tout cas, qu’ils n’ont pas de raison de ne pas au moins mener l’enquête.

Equipée du matériel de Mars Investigation, Matty décide de placer des micros dans le bureau de Big Dick et de copier ses disques durs. Oh, tu prends trop de risques, Matty. Celui-ci n’appelle pas la police, probablement inquiet de ce qu’elle pourrait trouver dans la maison. Il prend un club de golf pour exploser le disque dur de Matty, qu’elle a laissé traîner sur le bureau.

Il passe ensuite au sabre, puis au flingue, le tout en appelant Clyde, très heureux de se dire que les mexicains sont là pour le tuer. Et c’est effectivement le cas : c’est chaud pour Matty, mais finalement, elle s’en sort sans problème car les mexicains tuent Big Dick, le décapitant, sous les yeux de Matty qu’ils ne remarquent même pas alors que Big Dick a laissé entendre qu’il y avait quelqu’un d’autre dans la maison.

Matty décide en tout cas de mentir aux Mars lorsqu’ils apprennent la nouvelle, et elle est assez maligne pour ramener le matériel. Bien sûr, Veronica voit que le matériel d’écoute a été ouvert, mais elle lui fait suffisamment confiance pour ne pas s’en formaliser. Quant à Matty, elle leur dit que tout va bien, quand il est évident que ce n’est pas le cas, mais Veronica n’a pas trop le temps de s’occuper d’elle. Elle préfère suivre la piste de la sixième bombe, revenant pour cela aux membres de la fraternité de l’épisode 6. C’est une bonne piste : l’un des trois étudiants finit par avouer tout ce qu’il a sur le cœur. Patrick, un autre étudiant, a probablement été tué par leurs deux amis en commun parce que les quatre étaient ensemble quand ils ont agressé un livreur de pizza qu’ils pensent avoir laissé pour mort, noyé. Rien que ça.

Un livreur de pizza ? Il y a de fortes chances que ce soit Penn, alors Veronica et Keith trouvent enfin un mobile anti-spring-breakers à Penn. C’est toujours trop simple à mon goût : le livreur de pizza bosse bien dans la même boîte que de Penn, mais Matty découvre, en fouillant leurs archives sous ordre des Mars, qu’il s’agit en fait d’un certain Don. Comme le type assez insupportable des Murderheads. Ah oui, euh, insupportable mais malgré tout assez insignifiant pour que je ne le mentionne pas vraiment dans les critiques jusque-là.

Au moins, la surprise est totale : je m’attendais à un vrai personnage, pas simplement à un type vu uniquement en caméra depuis tout ce temps. Il peut encore avoir un complice cela dit, et la police n’arrive pas à l’attraper à temps. Il reste peu de temps avant la prochaine bombe, ce qui force Veronica et Keith à faire libérer Penn pour qu’il les aide à retrouver Don.

Le truc, c’est qu’une bombe est sur le point d’exploser et tout le casting de la série vit sa vie comme si de rien n’était. Putain, mais restez chez vous ! Logan se rend à la mairie où il tombe sur Parker, en plein divorce. Si elle a changé physiquement, elle est toujours la même dans sa manière de parler. Oh, pour expliquer ce que Logan fait à la mairie, il faut peut-être que je revienne sur une scène du début d’épisode. Les préparatifs du mariage semblent y rendre Veronica toute heureuse étonnamment ; voulant se marier à la mairie dès le lendemain même si, contrairement à Logan, elle n’a encore parlé à personne de cette grande nouvelle. Et c’est donc pour ça que Logan est à la mairie.

Autrement, on a Wallace qui a accepté un nouveau poste, et ce n’est que lorsqu’il envoie une photo à Veronica que je comprends qu’il s’agit d’un poste lié aux Kane. L’école s’appelle Kane High en même temps, je suis à la ramasse quand je m’y mets ! C’était un clin d’œil sympa, avec même une photo de Wallace et Jake Kane. Qui l’eut cru ?

Allez, Veronica trouve encore le moyen de faire de l’humour au milieu de tout ça, alors que Penn les amène dans ce qui pourrait être la planque de Don, Matty appelle Keith. En route vers Kane High elle aussi, elle annonce que le ticket qui accusait Don était étrange, comme s’il avait été un faux placé là après coup. Certes, Veronica et Penn retrouvent Don suicidé dans sa planque, avec une lettre d’aveu, mais d’un coup, Penn paraît à nouveau très suspect.

Et à un quart d’heure de la bombe, Veronica s’inquiète soudainement de Kane High, comprenant que la bombe peut s’y trouver. La cérémonie a lieu pile à la même heure que la bombe, évidemment, sinon ce ne serait pas drôle. Plutôt que de fuir, Veronica décide de s’y rendre, avec Keith et Penn, alors que ni Wallace, ni Matty ne décrochent le téléphone. Heureusement qu’il y a une alerte à la bombe en cours, hein.

Malgré le stress montant crescendo dans cet épisode, j’ai trouvé cool de revoir notre ancien principal préféré être embauché pour diriger cette nouvelle école et nous réintroduire dans la série Jake Kane. On aura tout vu dans cette saison 4 finalement – à part Lily, ou Mac, ou… ouais bon, huit épisodes quoi. Le petit discours tout sympa de Jake est interrompu par Veronica qui annonce la présence de la bombe et la panique s’ensuit rapidement.

Au milieu de tout ça, Keith décide de se sacrifier et demande à Veronica de partir, ce qu’elle accepte de faire, alors que Keith reste donc auprès de Penn pour le convaincre d’arrêter la bombe. Il finit par y arriver, et j’étais surpris : la présence de cette bombe à Kane High… je m’attendais déjà à ce qu’ils se soient plantés, franchement.

Après tout ça, Penn finit donc par révéler qu’il est bien le tueur, arrête la bombe pour ne pas mourir et les Mars sont acclamés pour les héros qu’ils sont. Penn, lui, s’avère juste être un pauvre type rêvant de gloire… et clairement, le pire est qu’il l’obtient. Il n’a pas tort de dire qu’il y aura des documentaires sur lui ou de penser que son livre se vendra.

Voilà qui marque donc la conclusion de cette enquête : Penn est arrêté par la police, et on n’en parle plus. Il reste encore beaucoup de temps dans l’épisode pour conclure toutes les intrigues cela dit. On commence par Keith qui reçoit les résultats de ses analyses, remis en main propre par Clyde, qui aimerait rester ami avec lui… mais bon, il peut toujours rêver : il reste un criminel qui s’est arrangé pour faire baisser la valeur marchande du quartier.

En parallèle, Logan retourne chez sa psy. Plutôt que de récupérer la licence de mariage, il a rattrapé Parker pour obtenir plus d’informations sur son divorce, pris de doute pour le mariage. C’est atroce, parce que Veronica, elle, pense vraiment vivre la meilleure journée de sa vie : non seulement, elle a une robe de mariage toute simple et classe, mais en plus, elle apprend que son père n’a pas de grave maladie – ce sont les médicaments qu’il prend pour sa hanche qui lui causaient quelques problèmes de mémoire ! – et qu’elle est désormais riche grâce à l’argent donné en échange de l’arrestation de Penn.

Sa bonne humeur est de courte durée quand elle reçoit un SMS qui dit « désolé ». Finalement, ce n’est qu’un problème de communication de plus entre eux : il s’excusait d’être en retard. J’ai adoré voir Wallace s’énerver, mais ça ne valait pas le mariage. Malheureusement, comme je pensais avoir été spoilé sur le sort de Logan et comme il restait encore dix minutes, ma joie à moi a été d’encore plus courte durée… ben oui, on enchaîne sur une scène où Veronica raconte sa journée à Logan et où on comprend que la joie de Penn peut tout à fait être une menace envers la vie de Veronica.

Du coup, quand Logan sort garer la voiture à un autre emplacement sans que Veronica ne l’entende à cause de l’eau de la douche, une scène faisant écho à deux autres de cette courte saison, j’ai vraiment eu l’envie d’arrêter l’épisode. Et effectivement, les indices glissent un à un sur Veronica jusqu’à ce qu’il soit presque trop tard : elle comprend quelques secondes trop tôt que sa voiture va exploser. Le pire, c’est que le coup du décalage horaire, j’en ai eu peur dès la première écoute du poème, c’était obligatoire. Malheureusement, le temps qu’elle se dirige vers la fenêtre pour avertir Logan, dans la voiture, une explosion retentit dans la rue. Sérieusement ? Douze ans d’attente pour une conclusion comme ça ?

Certes, on reprend un an plus tard pour un nouveau Spring Break, mais c’est un grand non. Veronica nous fait la conclusion en voix-off, mais une voix-off qui s’annonce clairement à son défunt mari : elle lui raconte les dernières nouvelles de Neptune… Les riches s’enrichissent, notamment Clyde ou Maloof qui rejoint le Sénat. Les pauvres, eux, non ; avec tout le front de plage qui devient inabordable, la loi NUTT étant finalement passée.

Il n’y a que le motel de Matty qui parvient à rester ouvert sans être racheté : elle avait bien la fameuse bague de fiançailles, et ça lui a donné assez d’argent pour rembourser les dettes de son père. Je suis content pour elle, mais pas encore prêt à pardonner cet ultime twist. Veronica a même perdu sa maison merde.

Finalement, il est révélé que Veronica est en thérapie avec la psy de Logan, et c’est à elle qu’elle raconte tout ce cas de la saison 4. La conclusion de la saison ? Veronica est désormais sans Logan (mais avec sa bague), Matty travaille avec Keith (qui a une petite amie) et un message vocal de Logan à sa psy nous apprend que Veronica est l’être la plus forte qu’il connaisse. Il veut se marier avec elle parce qu’elle est si forte et trouve toujours le moyen de se reconstruire.

Alors, oui, mais si vraiment la conclusion de la série est que Logan est mort, ce sont les fans qui ne vont pas se reconstruire éternellement franchement. Une part de moi se demande même si, finalement, it never rains in Southern California n’était pas une meilleure idée… J’ai plutôt envie d’une saison 5 à la mords-moi-le-nœud nous révélant que finalement Logan est en vie, parce que j’en suis là de mon déni. J’y crois pas, quoi, c’est… odieux de revenir douze ans après pour offrir cette conclusion ? Je crois que c’est le mot, oui, odieux.

408-1.jpg
(robe blanche, lit, larmes… ça a un mauvais côté « coup du dentiste » en plus 😥 )

EN BREF – Cette saison était superbe du début à la presque fin. Meilleure que le film, elle nous plongeait à nouveau au cœur de Neptune, avec un ton résolument plus adulte et des intrigues réduites à un gros fil rouge et aux relations entre les personnages. Bref, c’était le meilleur des ingrédients de Veronica Mars qui constituait cette nouvelle saison. Malgré tout, huit épisodes, c’est trop court, et il y a encore des frustrations. Outre Logan, j’aurais aimé une meilleure conclusion pour Nicole par exemple, ou une scène de plus pour Weevil.

M’enfin, j’ai bien compris le message cette fois : be careful what you wish for. J’ai terriblement envie d’une saison 5 (ça marcherait mieux qu’un second film, du point de vue de l’histoire et des retours), même sans Logan, mais Rob Thomas a été trop loin dans le vice là, Veronica a beau se reconstruire sans cesse, je comprends qu’elle veuille quitter Neptune une fois de plus. Je n’en reviens pas de cette fin pour LoVe. Une saison à se déchirer, s’aimer et se perdre comme ça ? Je me sens maltraité en tant que fan.

Et le pire, c’est que malgré tout, je sais que je reste un marshmallow.

408-2.jpg

8 commentaires sur « Veronica Mars – S04E08 »

  1. A cause du résumé j’ai cru que le flic était complice de Penn 🙈
    Déçue qu’on n’ait pas de conclusion pour Nicole.
    Bon sinon dégoûtée par la fin. Je comprends pas ces séries qui se sentent obligées de ruiner leur fin de saison comme ça après avoir offert ce que les fans espéraient depuis le début. J’avais aussi compris l’histoire du décalage horaire ça me semblait évident. J’ai vu plein de gens qui pensent qu’il n’est pas vraiment mort mais je n’y crois pas.
    C’est vraiment dommage car la saison est excellente sans ça.

    J’aime

    1. Arrête de penser comme moi 😂

      Le créateur a expliqué en long, en large et en travers que Logan ne reviendrait pas et la suite ne serait probablement pas à Neptune… Mais j’avoue, on ne voit pas le corps exploser, il y a une voiture qui passe juste avant… Bon, il doit y avoir un corps quand même xD

      J’aime

      1. Ah oui j’ai oublié de dire que j’ai failli couper avant la fin aussi 🙈 quand Logan sort pour la voiture et que Veronica ne l’entend pas j’ai immédiatement compris et du coup j’ai voulu arrêter là 🙈🙈

        Aimé par 1 personne

  2. Bon j’ai enfin vu la série et ce dernier épisode et je dois dire que je ne suis absolument pas d’accord avec cette fin et que c’est même une faute de goût. Bon j’avais été spoilée donc ça n’a pas été une surprise mais je ne vois pas la série sans Logan. Veronica Mars ce n’est pas seulement Veronica mais c’est aussi Veronica et son père ou Veronica et Logan, qu’ils soient ensemble ou pas. Cette série n’a jamais été très joyeuse mais là c’est le pompon. Pour ce qui est du reste, j’ai beaucoup aimé malgré des réserves. Le premier épisode m’a déprimée car Veronica était déprimante mais après ça allait, même si je l’ai trouvée trop sarcastique sans le côté marshmallow attachant qu’elle avait. Sauf quand il y avait Logan et ça a compensé. Et la relation Veronica/Keith a été merveilleuse comme toujours. Je ne sais pas s’il y aura une nouvelle saison, franchement je m’en fous. Si c’est pour avoir une Veronica cynique sans avoir quelque chose pour équilibrer, franchement j’ai pas envie. Et je ne pense pas une seconde que Logan soit vivant, même si j’aimerais.

    J’aime

    1. Entièrement d’accord pour Logan. Je ne vois pas non plus en quoi vouloir faire entrer Veronica dans une ambiance plus sombre et adulte exige de se débarrasser de Logan. Leurs problèmes de couple étant à peu près réglés, il suffisait d’avoir Logan en mission ailleurs… Surtout qu’on a vu dans cette saison qu’il pouvait très bien avoir sa part du boulot à faire !

      Je te rejoins aussi sur le côté un peu plus sarcastique de Veronica, j’ai eu du mal avec certains passages aussi où elle est beaucoup plus… méchante qu’avant. Je trouve qu’on ne voyait pas toujours comment être de son côté (notamment dans le 1er épisode effectivement).

      Si Logan est vivant, ce sera pour la saison 6 ou 7 de toute manière XD Je trouve bien que la série évolue et change de ton, mais effectivement, il faut quelque chose pour compenser… Matty pourrait faire l’affaire à la rigueur, mais j’ai l’impression, après lecture des déclarations de Rob Thomas, que l’idée serait plutôt de s’éloigner de Neptune. Pas sûr que ça fonctionne. Je serai au RDV quoi qu’il arrive par contre !

      J’aime

      1. Veronica Mars sans Logan et sans Neptune, non merci ! Pour le coup, ce ne serait plus Veronica Mars. Bien sûr que s’il y a une autre saison je regarderai (du moins le début) mais je préfère qu’il n’y en ait pas d’autre.

        J’aime

      2. Je comprends ce que tu veux dire… mais en même temps, j’aime tellement l’univers et leur manière de raconter des histoires, j’ai envie de plus !

        J’aime

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.