Glow – S03E03

Épisode 3 – Desert Pollen – 18/20
Certaines intrigues de cet épisode ont réussi à vraiment me surprendre, le tout toujours en me faisant rire. Comme on est sur Netflix, qui dit rire ne veut pas dire pour autant que ce n’est pas déprimant, parce que bienvenue sur cette plateforme qui mélange toujours tout. Mais dans cette série, ça fonctionne bien cela dit. Autrement, c’est une saison plus dénudée que dans mon souvenir, quand même.

> Saison 3


Spoilers

303.jpg

Whatever you are, it’s a problem.

Oh mon dieu, il y a désormais Faith d’Unreal dans la série, et avec des cheveux courts ! J’adore le fait que sa carrière continue, c’est tellement cool de la revoir. Elle joue ici le rôle de Denise, une coach sportive qui énerve Cherry parce que son équipe est plus ponctuelle et fiable que celle de Glow. La frustration de Cherry est donc une des intrigues de cet épisode, surtout qu’elle cherche toujours à tomber enceinte et que son ovulation met du temps à arriver.

Elle passe ses nerfs et sa frustration sur les filles en les forçant à se rendre à un cours de danse donné par Denise. Tant qu’on continue de voir Denise, ça me va. Par contre, les filles sont un peu plus blasées que ça, bizarrement. Je les comprends, on connaît meilleur réveil de lendemain de soirée qu’un cours de danse imposé.

Debbie se rend rapidement en-dehors de l’ambiance, mais il faut dire que sa soirée a duré toute la nuit. Par conséquent, elle s’enfuit du cours, après quelques petites blagues avec Ruth, pour se donner bonne contenance. Elle passe alors du temps avec Sandy qui lui donne quelques bons conseils… mais pas les bons. Heureusement, Ruth se rend compte du vrai problème que traverse Debbie dans cet épisode : elle ne mange plus rien. Elle sort sa poitrine pour lui remonter le moral, dans une scène bien drôle, interrompue en plus par Sam… Qui d’autre que Sam forcément ?

Qu’importe, Ruth réussit à s’occuper de Debbie heureusement. Elle a simplifié avec Manny, un des cuisiniers, qui leur fait des cheeseburgers. Ruth prend surtout le temps de rassurer Debbie sur son poids. Il y avait du boulot, bizarrement, alors que tout le monde sait que Liberty Belle est super sexy. M’enfin, Denise n’a pas été tendre avec son cul trop gros en début d’épisode, alors ce n’est pas si surprenant.

Après le cours de danse, Cherry parle un peu avec Denise et elle apprend que sa grossesse a sacrément ralenti sa carrière. Forcément, une danseuse enceinte, ça passe mal dans un spectacle, surtout quand il y a eu des complications. Tout ça fait réfléchir Cherry qui, le soir, avoue à son mari qu’elle n’est plus sûre de vouloir un bébé, manière soft de lui annoncer qu’elle n’en veut pas.

En parallèle, She-Wolf et Tamme parviennent à échapper au cours de danse parce qu’elles se sont inscrites à un cours de théâtre. C’était marrant car c’est un duo qui me paraît inhabituelle, et parce que les deux femmes ont une personnalité de dingue quand même. Tamme n’arrive pas à entrer dans un nouveau personnage cela dit, alors que She-Wolf est excellente… mais ne plaît pas à son prof à cause de son look.

Bref, elles sortent vite du cours qu’elles ne supportent pas vraiment et on découvre alors que Tamme se coince régulièrement le dos, mais n’en a parlé à personne d’autre que She-Wolf. Cela explique pourquoi elle est passée au jacuzzi au moins.

De son côté, Sam en veut toujours à Ruth qui lui a grosso modo dit qu’il était trop vieux pour elle, et il lui fait savoir par des remarques narquoises. Forcément. Il occupe sa journée non pas avec un cours de danse, mais avec un court de tennis, où Bash l’a invité pour un match en double. Bon, il n’est pas fan de leurs adversaires hyper bavards en permanence, Lev et Jerry, mais quand Bash se met à jouer seul contre lui, il n’aime pas non plus l’idée de se faire battre alors bon, il ne sait pas trop ce qu’il veut.

Le soir, après une longue journée, Melrose décide malgré tout de faire la fête. Personne n’accepte de la suivre, à part Jenny, et c’est dommage, parce que du coup, elle réussit à charmer un des clients de l’hôtel qui la prend pour une prostituée. Enfin, c’est ce qu’elle pense – et moi aussi j’avoue – jusqu’à ce qu’il lui révèle que c’est en fait lui le gigolo qu’elle doit payer. Forcément, ça part en engueulade. Je note surtout que la série ose le full frontal masculin et me paraît encore plus dénudée qu’elle ne l’était auparavant en deux épisodes là. Ou alors, j’avais oublié ? Mystère. C’est le festival de la nudité cette saison en tout cas. Hâte de revoir le gigolo dans la série en tout cas – il n’y a plus grand-chose à découvrir de lui, je sais, mais je suis sûr que ça va finir en super relation amoureuse pour Melrose !

De manière plus déprimante, cela dit, Debbie remonte dans sa chambre pour découvrir la vidéo que Mark a faite de Randy en train de marcher et lui dire bonjour. Et tout ce que ça lui inspire ? Aller vomir le cheeseburger et le milkshake ! Purée, je suis si dégoûté pour elle !

> Saison 3

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.