Atypical (S03)

Synopsis : En fin de saison 2, Sam avouait ses sentiments à Paige, Casey n’avouait pas explicitement ses sentiments à Izzie, Doug faisait comprendre les siens à Megan et Elsa… j’en sais rien, je m’en fiche d’Elsa, désolé. Ah, et Julia, ce sont les scénaristes qui s’en fichent, malheureusement !

Saison 1 Saison 2 | Saison 3

12.jpg

Pour commencer, je continue mon visionnage de la série avec Pauline, comme en saison 1 et comme en avril dernier. Cela fait donc à peine plus de six mois que nous avons vu la saison 2, mais elle nous paraît beaucoup plus loin et floue que ne l’était la saison 1 dans notre esprit. Et du coup, nous sommes insupportables dès le résumé Netflix à nous rappeler à peu près des mêmes choses au même moment. C’est malin.

Enfin, on est toujours plus supportable qu’Elsa, même si elle était un peu moins agaçante en saison 2 (m’enfin quand même, le baiser interrompu Izzie/Casey, c’est impardonnable !) et même si je l’ai trouvée légèrement mieux écrite cette saison. M’enfin, je n’en dis pas plus pour ne pas spoiler. En tout cas, avec cette saison 3 vue pendant le #WESéries et la saison 2 vue en avril, je peux compter cette série dans mon challenge séries 2019. Et croyez-moi, j’en profite pour en switcher une que je ne finirai pas ; l’occasion est trop belle.

Sur ce, c’est parti pour les critiques plus ou moins complètes des épisodes. Eh, ça va être long, accrochez-vous ! Petit changement sur cette page : vous avez d’abord les intros sans spoilers sur chaque épisode en haut de page, puis les critiques complètes en bas de page. Comme d’habitude, les titres d’épisodes de la partie sans spoiler vous permettent d’accéder directement à la critique complète. J’ai un peu retravaillé la présentation, histoire de justifier la publication de cet article presque 48h après visionnage de la saison ehe !

Note moyenne de la saison : 16,5/20

S03E01 – Best Laid Plans – 16/20
Drôle de reprise, avec un rythme très haché et confus, mais ça fait plaisir de retrouver les personnages et de voir qu’ils n’ont pas tellement changé en notre absence. Après, c’est peut-être aussi ce que j’aurai à reprocher, il y a tellement peu de changements que je n’ai pas l’impression de partir sur une nouvelle saison pour l’instant. Ca devrait être différent dès l’épisode 2.
S03E02 – Standing Sam – 17/20
C’était beaucoup mieux, je trouve, on sent que la saison est lancée sur de nouvelles intrigues. Il se passe moins de choses, mais ça passe mieux, c’est plus fluide et c’est tant mieux. En plus, j’ai plus accroché aux gags, et j’ai ri. C’est toujours bon signe quand je ris.
S03E03 – Cocaine Pills and Pony Meat – 16/20
Les intrigues de cet épisode sont sympathiques, mais ça commence à traîner en longueur pour certaines d’entre elles, et ça me frustre de voir que ça va donc prendre toute la saison pour avancer plus. Mais bon, c’est parfois le principe des séries, il faut savoir ralentir le rythme pour savourer vraiment l’évolution des personnages. Après, il y a un personnage que je n’aime pas dans cette série (comment ça, vous ne le saviez pas déjà ?).
S03E04 – Y.G.A.G.G – 15/20
Wow, la fin est d’une violence, je ne m’y attendais pas là. En tout cas, la bande-son de cette série est toujours aussi exceptionnelle, c’est dingue. Quant à l’épisode, c’était un entre-deux, avec d’excellentes scènes très hilarantes et d’autres moins percutantes, dirons-nous.
S03E05 – Only Tweed – 16/20
Est-ce que c’était un épisode de trop ? J’ai eu du mal à tout suivre cette fois, jusqu’à la partie centrale de l’épisode, qui est excellente. Le seul problème, c’est qu’il se passe tellement de choses que j’ai l’impression qu’on passe à côté de certaines intrigues qui sont mises de côté en cours de route et qui mériteraient pourtant d’être davantage développées.
S03E06 – The Essence of a Penguin – 16/20
Voilà encore un bon épisode qui me rappelle ce que j’aime bien dans cette série et surtout dans ce personnage de Sam. La manière dont toutes les intrigues se croisent dans cet épisode est particulièrement habile, et je trouve que ça donne de la consistance à une saison qui commençait à battre de l’aile, l’air de rien.
S03E07 – Shrinkage – 17/20
Ce fut long, mais cet épisode fait avancer les choses. ENFIN. Tout se passe dans cet épisode, et ça fait un moment qu’on l’attendait. C’est du coup le meilleur épisode de la saison, dans lequel il se passe même des choses que j’espérais voir depuis la saison 1, parce qu’il y a des intrigues par lesquelles une série est obligée de passer un moment ou un autre, surtout quand il s’agit d’une sitcom.
S03E08 – Road Rage Paige – 18/20
Et hop, encore un meilleur épisode encore que le précédent. Tout avance de manière parfaitement fluide dans cet épisode qui oscille bien entre humour et drama. C’est très agréable à regarder et ça passe totalement bien de voir tout ça. Je suis content, ça me paraît meilleur qu’en saison 2 soudainement.
S03E09 – Sam Takes a Walk – 17/20
La frustration, la tristesse, les clichés, voilà un peu ce que j’ai ressenti tout au long de l’épisode. Cela ne l’empêche pas d’être un bon épisode, avec deux intrigues sur trois vraiment intéressantes. Bon, comme d’habitude avec cette série, il y a toujours l’intrigue d’un personnage à laquelle je n’accroche pas, c’est plus fort que moi.
S03E10 – Searching for Brown Sugar Man – 18/20
C’est une bonne conclusion de saison et/ou de série. Oui, il y a des pistes pour une saison 4 mais les scénaristes ont eu la sympathie et l’intelligence de régler tous les gros problèmes en un épisode. C’était un peu précipité dans le rythme, mais comme les solutions proposées me conviennent, je ne dirai rien de trop négatif.

Aller à l’épisode : 01 | 02 | 03 | 04 | 05 | 06 | 07 | 08 | 09 | 10

Saison 1 Saison 2 | Saison 3


301

Épisode 1 – Best Laid Plans – 16/20
Drôle de reprise, avec un rythme très haché et confus, mais ça fait plaisir de retrouver les personnages et de voir qu’ils n’ont pas tellement changé en notre absence. Après, c’est peut-être aussi ce que j’aurai à reprocher, il y a tellement peu de changements que je n’ai pas l’impression de partir sur une nouvelle saison pour l’instant. Ca devrait être différent dès l’épisode 2.

Four out of five.

« On ne l’aime pas du tout, elle » me dit Pauline dès qu’elle voit Elsa à l’écran. On est mal barré ! Bon, on reprend dans cet épisode exactement là où la saison 2 nous avait lâchés… avec le problème qu’on avait à peu près tout oublié, à commencer par Paige sans voix et Sam. Ces deux-là se décident à être un couple pour de bon, maintenant que les sentiments de Sam sont connus au grand jour.

De son côté, Elsa se met à fumer et c’est reparti pour le festival du décolleté, alors qu’elle réussit à foutre le feu chez elle et envoie un SMS à Casey, histoire d’encore la faire chier alors qu’elle tenait la main d’Izzie.

« C’est toujours la mère qui fait chier », me dit Pauline. Pour défendre Elsa, elle était déprimée que son mari ne se pointe pas – faut dire, il était occupé avec sa nouvelle amie…

Un mois plus tard, Sam se rend à sa thérapie de groupe, et ça se fait avec le coach, pas Miss Whitaker. C’est une bonne idée pour retrouver tout le monde : la scène est à mourir de rire, mais elle provoque aussi une crise pour Sam quand il apprend que quatre étudiants sur le spectre de l’autisme sur cinq ne valident pas leur diplôme en quatre ans. Il passe alors son épisode bloqué là-dessus, forcément.

Il a de quoi stresser le pauvre. Il demande comme d’habitude de l’aide à Zahid. Ce dernier a décidé de devenir infirmier, et il demande à Sam de faire en sorte qu’il n’échoue pas. C’est mal barré. Faudrait déjà que Sam arrive à se concentrer sur autre chose que les statistiques, ou sur autre chose que Paige qui détourne avec brio son attention en lui disant qu’elle veut coucher avec. Allez, normal, rien que ça.

Le problème, c’est qu’il en oublie de s’inscrire à l’université – mais ça finira bien, grâce à Casey et des cours de fac bien peu demandés apparemment.

Autrement, Izzie était partie en Floride pendant un mois et elle revient pour une séance de jogging qui stresse Casey. Elle se fait belle comme elle peut, avant de voir Izzie… qui fait comme si de rien n’était. Allez, bon courage Casey, ce n’est pas gagné. Le seul problème, c’est qu’Evan sort toujours avec Casey, et il squatte toujours la maison. Elle passe donc ses nerfs sur lui et sa coupe de cheveux bizarre (je fais une fixette sur les cheveux, mais bon, si c’est Elsa qui leur coupe les cheveux, tout s’explique).

Il se passe plein de choses pour Casey dans cet épisode, parce qu’elle a un coming out à gérer, mais aussi une appendicite à vivre. Au moins, on la voit sur un lit d’hôpital, grâce à ça, et Izzie peut venir la réconforter ensuite. Bien sûr, Evan pense à faire de même et après une scène de gênance extrême dans le lit où ils sont trois, Casey s’isole, donne quelques bons conseils à son frère (merci) et finit par comprendre qu’Evan comprend que quelque chose ne va pas.

Il est vraiment un petit ami en or, à lui donner un cadeau tout choupi et personnel… mais bon, ça ne fait que retarder l’inévitable coming-out, alors c’est plus frustrant qu’autre chose, surtout quand Casey demande à Izzie de la couvrir pour le week-end suivant où elle dormira chez Evan. Quant à Paige et Sam, ils n’ont pas le temps de coucher ensemble car elle se barre dans une autre université… Est-ce qu’on est débarrassé d’elle pour quelques épisodes ?

Enfin, on retrouve (enfin !) Julia, enceinte jusqu’au cou, à une réunion où Doug et sa nouvelle amie expliquent aux flics comment s’occuper des personnes qu’ils croisent pour ne pas provoquer de problèmes mentaux chez ceux qui sont malades. La scène était sympathique, mais Elsa a trouvé le moyen de la gâcher bien vite. Pareil pour Julia : ça fait plaisir de la revoir, mais ça finit par m’agacer car elle se retrouve à devoir donner des conseils à Elsa plutôt que d’accoucher en paix. Et comme je n’ai pas du tout envie de vous parler d’Elsa, ben… on dira juste qu’elle a avoué à Doug qu’elle fumait. Mais je n’en ai tellement rien à faire d’elle, j’ai pas suivi.

Aller à l’épisode : 01 | 02 | 03 | 04 | 05 | 06 | 07 | 08 | 09 | 10


Épisode 2 – Standing Sam – 17/20
C’était beaucoup mieux, je trouve, on sent que la saison est lancée sur de nouvelles intrigues. Il se passe moins de choses, mais ça passe mieux, c’est plus fluide et c’est tant mieux. En plus, j’ai plus accroché aux gags, et j’ai ri. C’est toujours bon signe quand je ris.

302.jpg

I’m exciting Evelyn.

Oh quel début d’épisode encore, parfait pour le Bingo (est-ce que les cactus sont des plantes ?) ! Par contre, Elsa est insupportable à encore vouloir tout gérer – je sais, c’est une maman, c’est normal en théorie, mais je n’accroche pas au personnage et je la trouve juste insupportable dans sa manière de faire.

Zahid rend visite à Sam pour son premier jour à Denton. L’arrivée à la fac est toujours l’occasion de changer l’équilibre d’une série… mais aussi celui de Sam, et chez Sam, c’est moins habituel et facile. Il survit étonnamment à l’étudiante chargée de l’accueillir, puis se fait remarquer par deux étudiants qui adorent aussitôt ce qu’ils pensent être son humour.

Le voilà donc au sein d’un trio pour être plus cool, comme Zahid lui a conseillé. Ils le forcent à sauter son rendez-vous avec son nouveau psy, Rudolph, puis lui donnent la bonne idée de venir vivre sur le campus. C’est rigolo, mais ça sent la mauvaise idée. Au moins, ça donne l’opportunité de voir Randall de This is us dans un nouveau rôle, celui de… Sam. Bon, IMDB l’appelle Lacrosse Sam comme c’est le sport qu’il fait, alors pourquoi pas.

J’ai adoré voir le soutien que lui apporte aussitôt Casey, car j’ai trouvé ça mignon de la voir aider son frère à s’adapter à son nouvel environnement et découvrir au passage que ses amis, le trio là, sont loin d’être des gens cools, en fait. Finalement, Sam prend donc la décision de ne pas aller vivre sur le campus, dommage, je trouvais que c’était une idée cool franchement.

Pendant ce temps, Doug et Elsa vont en thérapie conjugale, et Elsa est assez insupportable, c’est fou, non ? Je ne supporte pas son humour, c’est dingue comme je me sens irrité chaque fois qu’elle est là. Et c’est tout ce que je trouve à dire sur elle, alors qu’elle a ici une jolie scène et une jolie prestation d’actrice, à expliquer son premier mensonge l’aidant à devenir plus confortable avec sa tromperie. Sympa.

Doug le prend assez mal, mais c’est lui qui a demandé. Le seul problème, c’est que sa nouvelle amie dont je ne sais toujours pas le nom – Megan, ils le disent en fin d’épisode ! – l’appelle à la rescousse. Il se rend donc chez elle pour une mini urgence avec sa fille, avant de… mentir à Elsa sur les messages qu’elle lui envoie. Exactement comme Elsa en saison 1, donc. Aïe.

En parallèle, Casey reprend les cours et retrouve le copain d’Izzie qui est toujours aussi connard avec elle. Quand il leur apporte des milkshakes, j’ai eu espoir durant toute la scène qu’il finisse avec un milkshake dans la tronche, alors j’étais heureux quand c’est arrivé. Il n’y a pas vraiment de conséquences pour elle en plus, à part une rapide remontrance de la coach et moins encore de sa mère.

Aller à l’épisode : 01 | 02 | 03 | 04 | 05 | 06 | 07 | 08 | 09 | 10


Épisode 3 – Cocaine Pills and Pony Meat – 16/20
Les intrigues de cet épisode sont sympathiques, mais ça commence à traîner en longueur pour certaines d’entre elles, et ça me frustre de voir que ça va donc prendre toute la saison pour avancer plus. Mais bon, c’est parfois le principe des séries, il faut savoir ralentir le rythme pour savourer vraiment l’évolution des personnages. Après, il y a un personnage que je n’aime pas dans cette série (comment ça, vous ne le saviez pas déjà ?).

303.jpg

College makes no sense.

Sam débarque en retard à l’un de ses premiers cours avant de comprendre que définitivement, l’éthique, ce n’est pas fait pour lui. J’ai adoré l’échange avec sa professeure qui n’a clairement aucune idée de son problème. C’était plutôt intéressant à voir, mais ça lance Sam sur une nouvelle étape compliquée : prendre des notes en cours.

Il essaie donc de prendre des notes de tout ce qu’il se passe, aidé par Zahid (avec une très bonne blague au passage), puis par Paige qui parle tellement qu’elle est clairement une très bonne idée pour prendre des notes. Pour se faire au rythme de la fac, il se sert aussi de son portable et planifie des alarmes pour pouvoir se rendre partout où il faut à temps (mais pas avant d’avoir volé le planning d’Elsa mouahaha).

Le seul problème, c’est que c’est difficile à vivre quand même comme transition, alors il n’arrive pas à dormir. Et Elsa l’aide aussitôt, du mieux qu’elle peut.

Elle l’aide donc à mieux dormir, et forcément Sam rate son réveil parce qu’il a oublié de mettre son réveil – ou juste de charger son iphone après s’en être servi toute la journée. C’était tellement prévisible, pas comme la balle qu’il se prend dans la tronche en arrivant à la fac. Qui rate encore un cours ? Sam. Il a au moins l’occasion de se faire un ami de Lacrosse Sam, de parler avec son père et… de décider de vouloir voir Rudolph. En fait, il n’est pas psy comme je pensais, il est juste là pour aider les étudiants à trouver leurs marques. Et ça permet à Sam de retrouver une partie de son trio de l’épisode précédent – Jasper. Oh, et Excited Evelyn prend des notes anonymement pour lui, c’est bien cool.

De son côté, Casey passe toujours tout son temps avec Izzie… Et Evan. Pourtant, la manière dont elle regarde Izzie laisse vraiment peu de doutes sur ses sentiments. Et quand Izzie lui propose de partir à Los Angeles avec elle, Casey est super excitée de s’y rendre. Bizarrement, ça ne plaît pas trop à Evan qui adore le Connecticut et n’a pas du tout envie de voyager autant que sa copine et la copine de sa copine (pun intended).

Il est bien dans sa petite vie Evan, surtout maintenant qu’il est livreur de pizza. OK ? Bof. Izzie fait quand même tout ce qu’elle peut pour être dans la vie de Casey autant qu’elle peut, et Casey n’a pas l’air de vouloir se rendre compte de ce qui est en train de se passer, mais putain, les scénaristes en font tellement, c’est fou.

Les actrices aussi, cela dit. Et Casey se retrouve en froid avec Evan lorsqu’elle décide de lui offrir un livre pour qu’il puisse choisir son futur et pourquoi pas aller à l’université aussi. Casey se rend compte qu’elle a été trop loin et ressemble à sa mère, alors elle retourne s’excuser auprès d’Evan, lui disant que tout ça, c’est parce qu’elle l’aime trop. MOUAIS.

Doug débarque chez lui avec Megan, et ça ne fait pas si plaisir à Elsa qui comprend qu’ils étaient en train de boire un verre ensemble. Il n’en faut pas plus pour que sa jalousie se réactive, mais en même temps, après le mensonge de l’épisode précédent, je la comprends un peu. UN PEU seulement, hein.

Sinon, Julia a accouché d’un petit Hanzo. C’est un prénom inattendu, ma foi, mais Elsa s’en fiche pas mal tant qu’elle peut continuer de raconter sa vie à Julia pour avoir des conseils gratuits. J’aime tellement cette actrice – non, je ne parle pas d’Elsa. Heureusement que Julia est là pour aider Elsa, en plus. Elle lui explique donc qu’elle n’est pas du tout en train de prendre du recul. Il y a tellement à faire pour elle.

Elle tente, mais elle n’y arrive pas : elle se remet à arroser les plantes de Paige alors qu’il ne faut pas ; puis elle rapporte son manteau à Megan, parce que cette dernière a réussi à l’oublier quand elle prenait un verre avec Doug. Elsa est toujours aussi gênante, en fait, je ne sais pas comment le formuler autrement. La tête de Megan résumait bien les choses… ou alors la scène avec les gants de New-York. GÊNANT.

Aller à l’épisode : 01 | 02 | 03 | 04 | 05 | 06 | 07 | 08 | 09 | 10


Épisode 4 – Y.G.A.G.G – 15/20
Wow, la fin est d’une violence, je ne m’y attendais pas là. En tout cas, la bande-son de cette série est toujours aussi exceptionnelle, c’est dingue. Quant à l’épisode, c’était un entre-deux, avec d’excellentes scènes très hilarantes et d’autres moins percutantes, dirons-nous.

304.jpg

You’ve got a ghost girl.

Sam et Paige passent des heures en visio, mais après tout ce temps à parler seule, elle finit par s’inquiéter pour Sam qui n’a pas d’autres amis que Zahid. Il y a de quoi s’inquiéter, mais Casey est tellement géniale qu’elle s’amuse encore avec son frère. Tout ça pour finalement éviter de passer du temps avec Evan, encore. Faut dire il lui parle d’un chien qu’il aurait alors on a connu mieux.

Bon, finalement, l’idée est que le chien est en train de mourir et que son père en profite pour reprendre le contact et lui demander de venir avec sa sœur. C’est l’occasion de présenter aussi la nouvelle belle-mère, de leur dire que le chien va bien et d’essayer de voler l’argent mis de côté par la grand-mère pour les études d’Evan. C’est beau. Même Casey qui était là pour rester cool et convaincre Evan de l’être finit par péter un câble.

C’était génial et ça mène à un joli baiser avec travelling, à la Veronica Mars limite… Sauf que Casey n’a pas l’air si amoureuse que ça malgré tout, contrairement à Evan qui en est archi-fan.

De son côté, Sam est perturbé d’avoir perdu son crayon préféré et il passe donc sa journée à le chercher en arpentant les couloirs de la fac en regardant les pieds des gens jusqu’à ce qu’il retrouve Abby, une fille dont il ne connaît que les chaussures. Eh, ça lui fait une pote, même si elle semble complètement fan de lui à un point non rassurant.

Le seul que ça rassure, c’est Zahid : il est tellement heureux de savoir que Sam est invité à une soirée étudiante qu’il le force à y aller pour pouvoir s’y rendre lui aussi. Paige est ravie à cette idée… mais la fête est loin d’être une fête à l’américaine comme Zahid imaginait. Sam y prend son pied à faire des concours de dessin avec Abby et ses amis, mais Zahid ne rencontre l’amour que dans les poubelles de la maison, finalement. Elle s’appelle Gretchen et il passe directement 64h avec elle. Normal. She came in like a wrecking ball.

Elsa, elle, est toujours à faire ses réunions avec ses amies bizarres et à focaliser sur Cindy, la plante de Paige qu’elle a failli tuer. Elle est tellement gênante. Elle finit par décider de faire du tri chez elle pour donner des vêtements, parce qu’elle en a effectivement beaucoup, beaucoup trop. Et je suis sûr qu’elle a quand même l’impression de ne rien avoir en plus.

Finalement, elle obtient l’aide de ses amies, puis d’Izzie, parce que pourquoi pas. Elle s’incruste tellement dans la vie de Casey, c’est beau. Le tout est un peu gênant, avec une Elsa beaucoup trop proche des potes de ses gamins, comme toujours. Je sais, ça existe, mais ça me fait toujours bizarre, surtout quand les parents sont aussi intrusifs et fouineurs.

Même si Megan demande à Doug si Elsa est OK avec leur « amitié », il est évident rapidement que ce n’est pas exactement une amitié, hein. Et quand Doug confronte Elsa sur sa visite à Megan, il comprend bien qu’il est mal à l’aise et que ce n’est pas pour rien. Finalement, on ne le retrouve que sur la fin d’épisode à venir en aide à Casey et les autres car la voiture d’Evan est en panne.

Sinon, Paige faisait semblant d’aller bien à la fac depuis le début. En fait, elle se fait moquer d’elle, parce qu’elle ressemble à une souris (?), et finit par péter un câble, en balançant sa bouffe à ses colocataires. Je sens que c’est mal barré pour elle.

Aller à l’épisode : 01 | 02 | 03 | 04 | 05 | 06 | 07 | 08 | 09 | 10


Épisode 5 – Only Tweed – 16/20
Est-ce que c’était un épisode de trop ? J’ai eu du mal à tout suivre cette fois, jusqu’à la partie centrale de l’épisode, qui est excellente. Le seul problème, c’est qu’il se passe tellement de choses que j’ai l’impression qu’on passe à côté de certaines intrigues qui sont mises de côté en cours de route et qui mériteraient pourtant d’être davantage développées.

305.jpg

I talk to Siri more than I talk to my mom.

L’épisode est un peu étrange du côté de la vie de Sam qui stresse à se préparer un « Socrative seminaire », où il obtient finalement un F, parce qu’il ne parle pas du tout alors que c’est une note orale. Forcément. Il se débrouille malgré tout pour faire craquer sa formidable prof qui lui propose de rendre un devoir écrit pour cette fois.

De son côté, Paige doit défendre son cas auprès d’un jury de l’université, parce qu’elle a quand même infligé des brûlures au premier degré à un autre étudiant… du coup, elle décide d’organiser un grand dîner qui est le centre de cet épisode, et ce n’est pas rien quand même, mais on y reviendra juste après.

Avant ça, Casey se réveille avec Evan dans son lit, et ce n’était pas tellement prévu comme ça, alors elle a peur de se faire choper par son père. C’était plutôt drôle, mais pas autant que le moment où elle attire autant que possible l’attention de sa famille pour qu’Evan puisse s’enfuir.

S’enfuir, il le fait, mais un peu trop bien : il ne se rend pas auprès de Doug pour bosser avec, mais il est aussi absent du dîner de Paige et Sam parce qu’il bosse. Pour le remplacer, Casey fait appel à Izzie et elles passent la soirée à se comporter comme deux vraies copines. Et je ne suis pas le seul à le dire, parce que c’est exactement ce que pense Gretchen, la nouvelle copine de Zahid.

Elle le balance même quand Evan finit par se pointer et se disputer avec les filles, mais pas avant qu’on assiste à une belle scène entre Paige et Casey qui oublie la tablette avec Paige dans les toilettes où elles parlaient. C’est juste l’occasion pour Paige de voir le pénis de Zahid, histoire qu’on s’amuse un bon coup avec un gag tout naze.

Finalement tout finit bien : Izzie décide de s’en aller (putain !), Doug offre une bougie à Elsa pour la consoler d’avoir croisé sa mère et fait une crise d’angoisse (pourquoi ? j’imagine que ça aura un impact plus tard) et Sam se contente d’avoir un C à son examen écrit.

Bien sûr, il reste à gérer la crise d’Evan qui ne s’est pas rendu aider Doug, parce qu’il a appris qu’il y avait un contrôle et qu’il est dyslexique. Lors de la réconciliation, Izzie est laissée de côté jusqu’à ce qu’Evan demande à Casey de ne rien lui dire. C’est si étrange.

Oh et sinon, Sam obtient un C à l’oral, ce qui est beaucoup mieux que son F, merci à Gretchen de l’avoir entraîné (donc tout le monde la déteste) ; mais découvre aussitôt que Paige a laissé tomber la fac, parce que la distance ne lui allait plus, j’imagine.

Aller à l’épisode : 01 | 02 | 03 | 04 | 05 | 06 | 07 | 08 | 09 | 10


Épisode 6 – The Essence of a Penguin – 16/20
Voilà encore un bon épisode qui me rappelle ce que j’aime bien dans cette série et surtout dans ce personnage de Sam. La manière dont toutes les intrigues se croisent dans cet épisode est particulièrement habile, et je trouve que ça donne de la consistance à une saison qui commençait à battre de l’aile, l’air de rien.

306.jpg

You bought a canoe ?

On reprend dans la lignée de l’épisode précédent, avec l’arrivée de Paige après avoir quitté la fac. Elle a tellement honte d’elle-même qu’elle n’ose parler à Sam en le regardant directement dans les yeux. Elle nous fait une vraie Rachel Berry, finalement. Pleine de rêves, elle s’est rendue à la fac pour mieux découvrir que c’était dur de s’y faire des amis, qu’elle n’était pas à son aise là-bas et que c’était facile de s’enfoncer dans le shopping en ligne.

Elle me fait beaucoup de peine dans cet épisode, mais ça ne l’empêche pas d’être insupportable. Et puis, elle se remet vite de sa dépression en cherchant du boulot. Maintenant que Paige est rentrée, Elsa est forcée de dire au revoir aux plantes, mais même là, je n’arrive pas à accrocher à elle quoi. C’était tout de même mieux quand Paige lui rend ses plantes et prend un boulot de serveuse déguisée en pomme de terre, parce que cette fois, Elsa comprend qu’elle doit intervenir pour l’aider.

On continue de suivre les cours de dessin de Sam, aussi, même si c’est la première fois qu’on les voit vraiment. C’est que c’est le but de cet épisode aussi : son prof lui demande de dessiner l’essence d’un pingouin plutôt qu’un pingouin. Ce n’est pas gagné cette affaire. Comme il a besoin d’aide, il se tourne à nouveau vers Zahid.

Zahid est forcé par Gretchen d’abandonner quelques-uns de ses t-shirts qu’il refile à son boss, mais on sent bien que ces gags sont mauvais signes pour sa relation avec elle plus tard. Elle est si cinglée : elle contrôle tout ce qu’il fait et décide pour lui à peu près tout ce qu’il est censé aimer. Voilà qui finira mal.

En tout cas, Zahid aide Sam à se rendre plus régulièrement à l’aquarium, mais ça ne l’aide pas spécialement à comprendre ce qu’est l’essence du pingouin, surtout quand Zahid et Gretchen passent leur temps à s’engueuler plutôt qu’à l’amener sur place.

Une fois qu’ils y sont, Sam sauve tout de même la vie du pingouin qu’il observe en remarquant un changement de routine de sa part, et ça lui permet finalement de connaître son essence… il a peur des conditions extrêmes autour de lui et suit un planning bien régulier.

De son côté, Casey est vexée par sa dispute avec Izzie, et ma foi, moi aussi je suis vexé de savoir qu’elle lui fait la gueule parce qu’Izzie a engueulé Evan en révélant ainsi que Casey lui racontait sa vie. Même si elles se réconcilient à peu près, Izzie ne vient pas le lendemain à l’école, et Casey fait tout ce qu’elle peut pour obtenir de ses nouvelles.

Elle peut remercier Elsa de lui donner une bonne idée pour le coup : aller lui donner des vêtements pour ses frères et sœurs. On découvre ainsi que sa mère a disparu avant de revenir… et finalement Izzie revient s’excuser d’avoir eu ce comportement jaloux envers Casey. Pourquoi ? You know why. « Elle est toute… elle ne respire plus » comme dirait Poluss.

Enfin, Evan s’excuse auprès de Doug pour obtenir une seconde chance et passe ainsi la journée à l’observer au boulot. C’est l’occasion pour lui de se faire apprécier de Doug et de son collègue, parce qu’il fait du bon boulot à s’occuper d’un enfant pendant que les ambulanciers s’occupent de sa mère.

Aller à l’épisode : 01 | 02 | 03 | 04 | 05 | 06 | 07 | 08 | 09 | 10


Épisode 7 – Shrinkage – 17/20
Ce fut long, mais cet épisode fait avancer les choses. ENFIN. Tout se passe dans cet épisode, et ça fait un moment qu’on l’attendait. C’est du coup le meilleur épisode de la saison, dans lequel il se passe même des choses que j’espérais voir depuis la saison 1, parce qu’il y a des intrigues par lesquelles une série est obligée de passer un moment ou un autre, surtout quand il s’agit d’une sitcom.

307.jpg

How was the bathroom ?

Et donc Izzie est restée dormir chez Casey, dans son lit, et ça ne semble pas la déranger pour dormir ? Dans quel monde, tu dors comme ça après une telle scène ? La réaction de Casey est tellement plus normale : elle ne dort pas, et elle finit par dormir, oui, mais par terre. C’est beau. Et ensuite, elle passe tout son épisode à éviter Izzie autant que possible, quitte à être vraiment peu douée à son entraînement d’athlétisme et à s’engueuler avec Evan.

Le vrai problème, c’est qu’Izzie pense alors que Casey l’évite parce qu’elle ne ressent pas la même chose qu’elle. Et on en arrive ENFIN au baiser, de nuit, sur le terrain d’athlétisme. Ce fut long à venir, particulièrement dans cet épisode, mais ça fait plaisir qu’il se passe enfin quelque chose. Eh, ça fait sept épisodes que ça dure, quand même !

Sinon, les cours d’éthique continuent toujours, hein, mais c’est pour apporter une introduction intéressante à l’épisode sur les dilemmes impossibles que Sam ne voit pas comme des dilemmes… jusqu’à ce qu’il soit confronté à l’un d’eux, en fait. Ouep, en faisant l’inventaire au magasin, Sam comprend qu’il manque une fitbit turquoise et comme il sait que Gretchen en a une depuis l’épisode précédent, il est évident que c’est elle la responsable.

Et ça met Sam dans l’embarras quand Casey et Evan lui conseillent de prévenir Zahid avant. C’est beau !

Julia revient enfin dans cet épisode. Je suis tellement frustré de sa participation aléatoire à la série ! Et le pire, c’est que sa vie continue et n’est toujours vraiment pas au point… malheureusement, on en saura pas beaucoup plus parce que Sam l’interrompt pour obtenir des conseils. Et comme d’habitude, c’est brillant : elle lui explique simplement que Zahid est en train de se perdre et de changer pour sa copine.

Il suffit donc de lui rappeler qui il est. J’aime ce conseil de Julia, mais il y a le problème que Zahid ne le prend pas si bien et devient agressif avec son ami. Et ce n’est que le début : les choses empirent quand Sam prend la décision logique de le dénoncer. Tout aussi logiquement, Zahid décide d’arrêter de lui parler : ils ne sont plus amis. C’est un bon cliffhanger, mais ça ne vaut pas le baiser des filles, interminable.

Elsa continue d’arroser ses succulentes, faut qu’on m’explique pourquoi ??, mais découvre des tickets pour les Fleetwood Mac. Persuadée que Doug va l’inviter à leur concert, elle en parle à ses amies et j’ai tellement hâte qu’elle découvre que c’est pour Megan, pas pour elle. Elle s’est remise à son look gênant de quand elle se pensait cool et elle finit par retenir ses larmes (merci pour le Bingo) quand elle comprend que Doug va bien au concert avec Megan. Le problème, c’est que ça ne m’intéressait pas plus que ça la tromperie de Doug, quoi. Elsa décide donc d’en arriver à la conclusion qu’il faut qu’elle rompe. OK, next.

Aller à l’épisode : 01 | 02 | 03 | 04 | 05 | 06 | 07 | 08 | 09 | 10


Épisode 8 – Road Rage Paige – 18/20
Et hop, encore un meilleur épisode encore que le précédent. Tout avance de manière parfaitement fluide dans cet épisode qui oscille bien entre humour et drama. C’est très agréable à regarder et ça passe totalement bien de voir tout ça. Je suis content, ça me paraît meilleur qu’en saison 2 soudainement.

308.jpg

Wow you have pretty… everything.

Le baiser était long, mais on y revient encore. Elles sont tellement mignonnes ensemble… mais la parenthèse enchantée n’est qu’une parenthèse : elles tombent sur la sœur d’Evan. Casey se met à culpabiliser et décide d’aller parler à Evan durant la nuit, pour mieux se faire griller par Doug qui la prive de sortie, logique. C’est abusé quand même, parce qu’elle lui demande comment il aurait préféré savoir pour Elsa le trompant et il ne comprend pas qu’il est question de sa fille, pas de lui.

Heureusement, Casey peut compter sur Izzie pour être trop mignonne… mais Evan aussi l’est, et il revient la voir pour en savoir plus sur ce qui ne va pas pour elle. Admettons. Elle lui ment honteusement, il est à peu près sûr qu’elle le sait, mais elle ne dit rien pour autant.

Oh, elle finit par le faire, mais ça lui prend bien du temps et des conversations. Et c’est horrible à voir, parce qu’elle n’ose pas parler et qu’il comprend peu à peu ce qu’il en est. De manière logique, il est assez énervé et quitte la pièce, ce qui laisse Casey encore plus dévastée.

Elle peut heureusement compter sur Elsa – c’est bien la première fois qu’elle a une réaction humaine de maman aimante que je peux vraiment apprécier.

Trois ans plus tôt (oh putain), Sam se fait embaucher au magasin et rencontre Zahid. Admettons, c’est un flashback intéressant vu la situation présente, mais ça retarde toutes les intrigues à la fois. J’aime bien leurs interactions, au moins.

Dans le présent, Zahid refuse toujours de parler à Sam, et ça lui pose problème, parce qu’il aimerait lui parler de Paige. Il en a marre qu’elle l’emmène en cours, parce qu’elle s’énerve au volant et ça lui fait peur. C’est marrant, parce qu’il se lance alors dans une recherche d’un nouveau Zahid, et il n’y arrive pas, dans un montage avec de bons gags.

Il n’empêche que ça permet de bonnes scènes où Evan donne le meilleur conseil possible à Sam, à savoir demander à Paige comment elle va. Tout ça lui permet d’avoir droit à scène où il couche avec Paige, mais seulement après le moment. Il rentre ensuite chez lui tout heureux… pour découvrir que non, Evan ne sera finalement pas son nouveau Zahid, puisqu’il vient de rompre. Eh, j’ai tellement de peine pour lui (Sam ? Evan ? Les deux !). D’abord énervé, Sam est calmé par Elsa (décidément, elle fait trop de bonnes choses dans cet épisode) et se rend auprès de Casey avec qui il partage une super scène où il lui dit que Zahid lui manque. Ils ont le cœur brisé, quoi.

Sinon, Elsa revoit sa mère et se réconcilie avec elle devant un magasin. Ce n’était pas bien passionnant. De son côté, Doug en parle à son collègue, mais là aussi, j’ai eu du mal à accrocher. Où est passée Megan ? De toute manière, ils ne disent rien de la rupture à leurs enfants, mais bon, ça se comprend.

Aller à l’épisode : 01 | 02 | 03 | 04 | 05 | 06 | 07 | 08 | 09 | 10


Épisode 9 – Sam Takes a Walk – 17/20
La frustration, la tristesse, les clichés, voilà un peu ce que j’ai ressenti tout au long de l’épisode. Cela ne l’empêche pas d’être un bon épisode, avec deux intrigues sur trois vraiment intéressantes. Bon, comme d’habitude avec cette série, il y a toujours l’intrigue d’un personnage à laquelle je n’accroche pas, c’est plus fort que moi.

309.jpg

They’re dead. It’s a mass grave.

L’épisode commence par Casey qui a toujours le cœur brisé, tout comme son frère qui aimerait retrouver son meilleur ami. C’est plutôt chouette, et il se met à dessiner sa rage, ce qui intrigue Abby. Je l’aime bien Abby, on l’a déjà revue dans l’épisode précédent, et ses gags passent bien. Elle fait une amie intéressante pour Sam.

Ce dernier ne parle pas plus que de son travail pour le cours de dessin à Paige, ce qui la frustre un peu après l’épisode précédent, mais ça fait de bons gags. Comme c’est Sam, il finit par oublier sans oublier Zahid en se concentrant uniquement sur un massacre de pingouins en Argentine. Et malgré cette nouvelle obsession pas très rassurante, toute sa famille le laisse tout seul.

Allez, ils envoient Paige le surveiller quand même. Seulement, au passage, il a retrouvé des affaires de Zahid dans son placard et il utilise donc sa rage non contre Paige, mais contre Zahid. Il va donc lui rendre son t-shirt, fait une grande scène publique et finit par accident à mettre le feu au t-shirt, et au magasin. Mais bon, tout va bien. Et le manager vit dans le magasin, ce qui explique le gaz qu’il allume par accident. Joli.

Bon, et sinon, je disais que la famille avait laissé Sam seul, mais c’est pour accompagner Casey dans une compétition sportive où elle a sa propre chambre avec Izzie. Le seul problème, c’est qu’elles commencent par se disputer, parce qu’Izzie découvre que Sam les a vu s’embrasser, et elle n’aime pas l’idée de faire de leur relation quelque chose de connu publiquement.

C’est abusé, et la réaction logique de Casey est de s’en confier à Sharice qui passait par là. J’avais totalement oublié l’existence de Sharice, mais je ne vois vraiment pas pourquoi Casey se dit que c’est une bonne idée de lui dire ça. L’ex meilleure-amie disparue cette saison finit par inviter Casey et Izzie à une fête avec l’équipe de Newton…

Une fois Casey et Izzie réconciliées, elles décident d’y aller, mais le baiser manqué entre les deux finit par provoquer une dispute. Izzie pense alors que c’est une bonne idée d’aller embrasser un garçon, plutôt que Casey. N’importe quoi !

Pendant ce temps, les parents retournent dans une maison de vacances pas loin de l’événement sportif de Casey et retrouvent un jeu de société qu’ils avaient fabriqué pour Sam. Et pas qu’un peu, c’est un vrai jeu leur machin franchement. Bon, les scènes ne sont pas trop mal fichues, avec Doug encore amoureux d’Elsa et qui lui fait savoir, à la fois avec la bouteille de vin et avec sa manière de toujours s’occuper d’elle aussi.

Finalement, l’épisode se termine sur ces deux-là qui se redécouvrent des sentiments après la victoire de Casey à sa course. Elsa lui coupe donc les cheveux, comme avant… sur un tapis. Je vous jure les séries ! Entre ça et les chaussures sur les canapés et lits dans cette série…

Aller à l’épisode : 01 | 02 | 03 | 04 | 05 | 06 | 07 | 08 | 09 | 10


Épisode 10 – Searching for Brown Sugar Man – 18/20
C’est une bonne conclusion de saison et/ou de série. Oui, il y a des pistes pour une saison 4 mais les scénaristes ont eu la sympathie et l’intelligence de régler tous les gros problèmes en un épisode. C’était un peu précipité dans le rythme, mais comme les solutions proposées me conviennent, je ne dirai rien de trop négatif.

310.jpg

And more importantly, you need to drop the drama.

Doug doit se rendre New-York avec Megan, ce qui continue de poser problème à Elsa… C’est un bon test pour savoir s’ils vont se manquer et s’ils sont bien en couple. Megan revient soudainement dans la série, du coup, en appelant Doug pour lui dire qu’elle est à l’hôtel et qu’elle l’attend. C’est fou comme ça sent mauvais pour Doug, tout ça. En tout cas, Elsa retourne se confier à Julia qui m’aura bien trop manqué cette saison et qui lui fait comprendre que ce n’est pas la meilleure de ses idées de le laisser aller à New-York.

Elle décide donc de rejoindre Doug, mais celui-ci a fait un petit bisou à Megan avant de revenir auprès de sa femme pour savoir ce qu’il en était de leur couple, préférant travailleur leur relation que celle avec Megan.

Autrement, Paige recommence à être insupportable dans cet épisode à venir apporter un panier de réconfort à Sam. Il est stressé par ses examens, mais aussi par le mariage à venir de Zahid. Il veut l’en empêcher et peut compter sur l’aide inattendue d’Abby pour le retrouver. C’est une bonne intrigue qui permet de vraiment apprécier Abby à sa juste valeur pendant tout l’épisode.

Les scénaristes semblent se vouloir se débarrasser de l’intrigue Izzie/Casey en laissant Izzie accepter d’être embrassée en public, mais c’est finalement pour que la coach appelle Casey et lui explique que Los Angeles est intéressée par elle. Seul problème, ça suppose qu’elle change complètement son mode de vie : bouffe saine, pas de drama. Pas. De. Drama.

C’est mal barré tout ça, surtout quand elle commence directement en mentant directement à Izzie avant d’être embarquée dans le roadtrip pour retrouver Zahid et l’empêcher de se marier avec Gretchen. Bon, pas de quoi s’inquiéter vraiment, Netflix a spoilé son propre épisode avec une image de la fin en couverture de toute manière. Je ne m’attendais quand même pas à la rupture entre Gretchen et Zahid parce qu’elle aurait retrouvé son ex !

En chemin pour s’y rendre, Sam a embarqué Paige, qui semblait un peu jalouse d’Abby, mais avait surtout à gérer son propre stress et sa crise, avec un canoé à revendre. Comme elle le fait, elle se remet à conduire à peu près normalement – et on apprend que c’est finalement Sam qui l’achète, c’est tellement chou. La réaction d’Abby est clairement la meilleure.

Du côté de Zahid, le mariage est annulé, il souffre comme d’habitude et les réconciliations avec Sam sont rapides et mignonnes. J’ai aimé la scène avec l’Elvis du pauvre qui les fait redevenir meilleurs amis, c’était efficace. Pas plus efficace que le fait que tout le groupe s’arrête manger une pizza là où Evan travaille. C’est l’occasion de le revoir, d’avoir de vraies réconciliations et le conseil, surtout, de ne pas lâcher la course et de bien lâcher sa vie perso.

Finalement, j’ai adoré la fin qui voit Paige envisager de devenir la nourrice d’Hanzo… et même si c’est bizarre, elle est tellement douée que Julia décide clairement de l’embaucher, non ? Si ça peut lui permettre de revenir sur le devant de la scène pour une saison 4 éventuelle. Les pistes pour celles-ci sont sympathiques : Zahid propose à Sam de devenir son colocataire, Casey annonce à Izzie qu’elle renonce à tout pour la course (mais l’embrasse quand même) et Doug remet son alliance après une nuit de réconciliation (pendant, d’ailleurs) avec Elsa.

Aller à l’épisode : 01 | 02 | 03 | 04 | 05 | 06 | 07 | 08 | 09 | 10


310-2.jpg

EN BREF – C’était une chouette saison, mais on a mis un peu plus de temps que prévu à rentrer dedans, parce que le premier épisode reprenait un peu trop là où la saison 2 s’était arrêtée, et donc on n’entrait pas encore pleinement dans les intrigues attendues pour la saison 3. D’ailleurs, celles-ci ont mis trop longtemps à se mettre en place cette année, je trouve. Il faut attendre six épisodes pour qu’il se passe enfin quelque chose du côté de ce qu’on attendait dès l’épisode 1 – c’est frustrant et Netflix le sait bien vu les vignettes choisies pour mettre en avant la saison 3.

La série reste vraiment plaisante dans l’ensemble et j’espère qu’on aura une saison 4 car les pistes ouvertes en fin de saison peuvent être intéressantes et chouettes à suivre. Cela dit, les scénaristes ont bien compris que sur cette plateforme, il était rare d’avoir plus de trois saisons car ça n’attirait plus de nouveaux abonnés… Je garde les doigts croisés : la série a plein de retours positifs du côté de la critique quand même !

Saison 1 Saison 2 | Saison 3

 

 

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.