High School Musical: The Musical: The Series – S01E01

https://open.spotify.com/episode/1yNKvSMEVciLeFsDoOviOu?si=2sVDhpSgRwil_I-Kj9Izqw

Épisode 1 – The Auditions – 16/20
C’est sympathique, il y a quelques bonnes blagues, des clichés comme on aime dans ce genre de production et les chansons originales restent en tête (la version Spotify est meilleure que celle de la série, ça aide). La nostalgie fonctionne bien avec des extraits fréquents et des reprises des chansons des films – je n’accroche que moyennement à ces reprises, en revanche. Bref, c’est un épisode d’introduction très rythmé, avec ses défauts, c’est sûr. On est sur une série pour (pré)ados, on sait à quoi s’attendre. J’en attendais quand même plus – il y a un ou deux temps morts, mais je crois que c’est parce que les meilleures blagues étaient dans la bande-annonce que je n’aurais pas dû regarder…

> Saison 1


Spoilers

01.jpg

I don’t hate musicals. I just think it’s weird when people like burst into songs in the middle of the flastreet.

Honnêtement, c’est dès le départ bien trop rythmé, mais surtout plein de nostalgie avec une vidéo des Wildcats regardée par la nouvelle professeure, Miss Jen. Au moins, on est immédiatement dans l’ambiance, puisqu’on est plongé dans un tourbillon d’informations et de présentation de personnages, à commencer par un couple, Nini et Ricky, ayant chacun un meilleur ami dont les noms m’échappent. Les meilleurs amis ? De bons stéréotypes, une black et un roux. Disney n’apprendra jamais, hein ?

Le format mockumentary fonctionne en tout cas à merveille et s’incruste vite dans la série, avec des personnages qui parlent face caméra pour nous expliquer leurs sentiments profonds. Cela me rappelle parfaitement l’ambiance de Lost & Found Music Studios, en quand même mieux. Et les plans avec zoom constant, c’est digne de Glee, non ? Autrement dit, on est sur une sorte de Disney Channel, et c’est entraînant – on est là pour ça. Malgré ça et malgré cette intro qui avait tout pour les faire finir ensemble, on commence par une rupture entre Nini et Ricky, OK. Je vois ce que vous faites, chers scénaristes.

Cette rupture s’explique parce que Ricky n’a pas répondu au « je t’aime » de Nini de la bonne manière. Faut dire, elle lui a fait une vidéo Instagram, avec une chanson certes entraînante, mais hyper gênante. Ouais, c’est ça, tout ce passage avec l’insta de Nini était gênant à souhait, dégoulinant de plein de bons sentiments et me rappelant que, ben en fait, je ne suis plus adolescent, ni le public visé, mince !

Ricky s’est contenté d’un « oh », puis s’est barré faire une pause dans son couple en allant passer quelques semaines loin de la ville. A priori, ça a déprimé Nini pendant au moins 48h, où elle est restée coincée dans sa chambre, ce qui l’a finalement décidé à changer du tout au tout.

Et ce changement lui fait du bien, puisqu’elle réussit à charmer EJ en étant cette Nini 2.0. EJ ? C’est l’autre beau gosse du lycée, à voir comme une sorte de star. Elle en est toute amoureuse et est très heureuse de sa nouvelle situation, évidemment. Voilà pour les présentations.

On peut donc enchaîner avec Miss Jen et son introduction un peu excessive (mais la blague « Millenial ? » passe tellement bien !) pour annoncer son envie de faire un High School Musical the Musical. Elle présente ainsi Carlos, le chorégraphe, qui a tout du fan favorite dès le départ, j’ai hâte d’en découvrir plus sur lui, surtout qu’il a une voix de dingue ! Et du côté de l’histoire, Nini veut aussitôt devenir Gabriella alors que Carlos se révèle beaucoup trop fan de l’High School Musical original.

Comme dans toutes les productions musicales se respectant, il nous faut toutefois un ennemi au projet, et c’est évidemment le prof de sport qui s’y met. Il n’aime pas particulièrement High School Musical, et encore moins voir les élèves se consacrer à ce projet, surtout quand ils se retrouvent à voler les DVD du CDI et à casser le matériel de la salle informatique. C’est donc pareil dans tous les établissements du monde, y a pas qu’en France ?

En tout cas, difficile de ne pas sentir un vent de nostalgie devant la série quand même, notamment dans les séquences de transition, avec la musique originale, ou lors des nombreux visionnages d’extraits par les personnages. Ca rend si nostalgique de revoir Troy et Gabriella un peu tout le temps.

La première journée de cours passée, on découvre un peu les personnages chez eux aussi, parce qu’après tout, c’est une série et il faut des choses à explorer. Le format série est ambitieux, apparemment, j’ai peur que tout ça, loin des chansons, m’ennuie sur le long terme. Je n’ai pas spécialement accroché à la soirée de Nini avec sa grand-mère. C’était un peu mieux pour Ricky.

En effet, on le voit envisager de reconquérir Nini et se décider à passer les auditions, même si son meilleur pote essaie de le démotiver – alors qu’il est clairement très fan des films. Là-dessus, les scénaristes font mouche, il y a tellement de gens qui n’assument pas qu’ils aiment ces films !

Le lendemain, c’est parti pour les auditions, qui commencent par nous introduire les danseurs, et notamment Gina qui déchire tout à l’écran. Vraiment. On ne voit qu’elle, non ? Alors évidemment, Miss Jen veut en faire une Gabriella.

Oui, mais Nini aussi veut ce rôle. On se marre bien grâce à ça, parce que la compétition est claire entre les deux filles, Gina se montrant assez froide avec elle. Ce sera donc une antagoniste pour Nini, et ça me va bien comme dynamique. J’ai aimé aussi entendre Miss Jen dire que Nini ferait une parfaite Kelsey, mais c’est parce que j’adorais Kelsey. Cet épisode manquait de Ryan, d’ailleurs !

Pas de bol pour Ricky, il arrive trop tard pour l’audition de Troy, qu’EJ déchire. Il arrive même après l’audition de Gina en Gabriella (pas fan), mais pile pour celle de Nini. Celle-ci a un accent anglais quand elle stresse, et pour la réconforter, EJ la motive en lui disant… qu’il l’aime, ben oui évidemment.

C’est le moment parfait pour le flashback dramatique qui nous montre que Ricky n’a pas super bien géré le « je t’aime » de Nini, posté sur Instagram. Désolé, mais vu ton post Insta, c’est normal hein ! En tout cas, maintenant qu’EJ lui dit qu’il l’aime, Nini comprend la difficulté et l’embarras dans lequel elle a mis Ricky.

Et voilà l’état d’esprit dans lequel elle est pour son audition, interrompue par l’arrivée tardive de Ricky qui comprend qu’il est trop tard pour se présenter. Un classique. L’autre classique ? L’événement improbable qui fait que Nini passe son audition dans le noir (un petit feel Coyote Girl inattendu, j’avoue !). Elle commence à chanter, et c’est bien pour accentuer la timidité de la chanson. Et pour sortir de cette timidité, Nini est mise en valeur par les flashs des portables de Ricky, d’abord, puis EJ, jaloux de voir Ricky se rapprocher. Les flashs de portable les plus puissants du monde !

L’audition est parfaite grâce à ça, et c’est sûr que Gina ne fait pas le poids. Désolé, mais en revanche pour les chansons, j’ai eu beaucoup de mal avec les reprises, surtout pour les reprises de Gabriella qui ne sont pas au niveau de ma nostalgie. Les chansons originales, ça passe un peu mieux.

Ricky ? Il foire complètement l’audition de Chad, mais se retrouve à improviser une scène inexistante dans laquelle il fait une déclaration à peine voilée à Nini. Il enchaîne avec une reprise de la chanson instagram de Nini, en quand même un peu mieux. Je ne suis pas un grand-fan de la chanson, mais ce « I think I kinda you know » reste clairement en tête. Et puis, c’était tout mignon cette déclaration d’amour adolescente, non ?

On est là pour les bons sentiments comme ça et ce #UltimateComeback, non ? Nini n’est que moyennement convaincue et lui dit qu’il en faudra plus que ça pour la récupérer, sauf qu’ils sont interrompus dans leurs explications. En effet, Miss Jen n’attend pas pour afficher le casting de sa représentation, et c’est le retournement de situation faussement surprenant attendu qui tombe sur nos personnages : le rôle de Gabriella revient à Nini, n’en déplaise à Gina qui se force à la féliciter et est sa doublure, alors que le rôle de Troy est pour Ricky. Evidemment. EJ ? Il fait une bonne doublure pour Troy, ou juste un Chad, quoi. Il est tellement vexé d’être Chad, j’ai bien ri.

Et sinon, Sharpay sera joué par un garçon, j’ai hâte de voir ça – cet épisode manquait de Sharpay vraiment très fortement. Ah, et si on vous demande ou si vous vous le demandez, je suis #TeamRicky, évidemment !

L’épisode est également ponctué d’interviews des acteurs et de moments où on nous dit qu’ils sont tous amis, ce qui est encore plus déroutant avec le côté mockumentary. Enfin, ils proposent également une nouvelle chanson originale qui interviendra plus tard dans la série, et ouais, OK, ça le fait, ça a de la gueule et les personnages qui m’ont le moins convaincu et sont les plus secondaires sont ceux qui avaient les meilleures voix, honnêtement. OK, j’avoue, j’adore « Born to be brave ». Pfiou, je suis si prévisible.

https://open.spotify.com/episode/4j0TDltsIz7Ari4cyEJgb3?si=48Leh1CFRGC2RJdU3vcWcw

> Saison 1

5 commentaires sur « High School Musical: The Musical: The Series – S01E01 »

  1. Ça y est, je commence enfin à regarder la série. Ce premier épisode est mignon même si un peu gênant entre le post instagram et l’audition de Ricky. La nouvelle chanson est sympa, ça passe et les reprises m’ont bien plu. Je suis d’accord pour les stéréotypes et la prof de théâtre en fait trop mais on ressent bien l’esprit des films.

    J'aime

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.