The Rookie – S02E03

Épisode 3 – The Bet – 15/20
L’épisode est sympathique, mais moi, j’ai vraiment du mal en ce moment et je sens que ma panne de séries ne passe pas trop… J’espère que ça ne va pas trop durer ! En attendant, rien d’exceptionnel avec cet épisode qui permet toutefois de passer de bons moments avec ces personnages, dont le développement fonctionne très bien.

> Saison 2


Spoilers

203.jpg

Being here with me isn’t a win?

Mieux vaut tard que jamais, je profite de mon tout début de vacances pour regarder un nouvel épisode de cette série. Cela fait un moment déjà que je laisse les épisodes s’accumuler, alors ce n’est pas plus mal de reprendre, non ? En plus, ça commence par un gag sympathique avec des abeilles attaquant Lucy et John. OK, j’ai oublié tous les prénoms, je dois vous le dire, mais ça va revenir, forcément.

Il est intéressant de voir ensuite la vie romantique de John qui prend un nouveau tournant quand sa copine envisage de venir aménager chez lui, même si elle fait passer ça pour une blague. Et il n’en faut pas plus que ça mène à un nouveau développement sur les quiproquos dans leur couple.

De son côté, Angela est énervée de voir que sa voiture ne fonctionne pas et retourne auprès de son copain qui lui propose de l’amener au travail, mais pas de la ramener car il doit passer chez sa mère. Il n’en faut pas plus pour qu’elle s’incruste, même si elle sent bien qu’elle n’était pas spécialement invitée. Et ça la stresse.

Au travail, on a toujours le problème du départ de Bishop qui n’est pas compensé. Du coup, John se retrouve à bosser avec Angela – et forcément, ça pose un problème pour le bleu qu’il nous reste, West, obligé de faire équipe avec un flic qu’il déteste.  Je plains vraiment West, mais je me plains aussi en tant que téléspectateur, parce que ce n’est pas glorieux. En effet, on voit West être forcé de prendre le lead sur une arrestation.

Cela mène à une course poursuite où il est assez malin pour arrêter un délinquant… celui-ci ayant toutefois déjà eu l’occasion de se débarrasser de son flingue dans le jardin d’une propriété privée où un enfant le retrouve, tirant sur sa mère parce que les enfants dans les séries sont toujours super cons. Le problème, c’est que tout ça se fait quand West ne puisse le voir ou le filmer, alors ils n’ont rien pour le garder en cellule.

C’est d’autant plus problématique qu’il est soupçonné d’autres choses mais est libéré avant que quoique ce soit ne puisse être prouvé. West est ainsi placé en dilemme moral lorsque son supérieur lui conseille de mentir dans son rapport et de dire qu’il a vu l’homme jeter l’arme. C’est faux, alors il ne veut pas le faire, même quand il apprend que la mère du gamin est morte à l’hôpital. Sympa la vie de ce gamin dis donc.

C’est mieux pour John, évidemment, parce qu’il se retrouve à découvrir les bons plans d’Angela pour enquêter sur un trafic de drogue, tout en galérant à lui donner des conseils sur sa vie amoureuse. Il faut dire aussi qu’il est mal placé pour ça, étant lui-même en position délicate avec sa copine et son ex, médecin à l’hôpital. Inutile de dire que la série n’a aucun mal à les placer tous les trois dans les mêmes scènes juste après.

Tout en bossant avec Angela, John repère une course poursuite dans le rétroviseur, et ça finit avec un sacré jumpscare lorsque la victime tombe du ciel sur une voiture. Heureusement, il survit et tout ce petit monde finit donc à l’hôpital où l’on apprend par XXX qu’il est un agent sous couverture dont elle n’avait plus de nouvelles depuis un moment. Evidemment. C’est toujours pareil dans ce type de séries.

À son réveil, l’homme avoue qu’il a sauté volontairement, parce qu’il voulait faire pire que le tuer. C’est curieux comme choix de mots, tout ça.

Comme Angela a une soirée à laquelle assister, elle laisse John faire la surveillance de l’agent tout seul… et on sent aussitôt qu’il va se faire avoir comme le bleu qu’il n’est plus. Ainsi quand une infirmière vient faire des tests sur l’agent, on comprend tout de suite vers quoi on se dirige. Cela fournit de bonnes scènes de course poursuite dans l’hôpital et force John à faire confiance à l’agent. J’ai beaucoup aimé cette partie de l’intrigue. On a beau savoir que ça va bien se terminer, j’ai senti un petit coup de stress quand même. Allez comprendre.

Pendant ce temps, Lucy fait toujours équipe avec Tim et elle se décide désormais à le caser avec quelqu’un en échange de manches courtes qu’elle veut récupérer. C’est dommage, ça souligne une grossière erreur de montage : au tout début, on l’a vue avec des manches courtes. Mais bon.

Elle a à peine dit ça qu’elle retombe sur Rachel, une ancienne… euh amie ? Le lien entre elles n’est pas bien explicite. En tout cas, elle comprend vite qu’elle peut l’aider à gagner son pari de mettre Tim en couple. C’est marrant, même s’il est évident que tout ça ne fait que gagner du temps avant de nous mettre un jour Lucy et Tim ensemble.

En attendant, donc, on a des scènes marrantes avec un pari dingue, que Lucy pense perdre quand elle voit Rachel baffer Tim. Il est clairement en train de manipuler le pari, c’est obligé qu’il a grillé Lucy à des kilomètres. En tout cas, Lucy et West, qui s’est retrouvé embarqué dans cette intrigue maintenant qu’il vit avec elle, les surveillent avant de retourner au travail et de régler l’affaire de West d’une manière bien trop simple, parce qu’il n’y avait plus le temps de faire autrement.

Il fallait en effet leur garder une scène pour que Lucy réconforte West et qu’il arrête de se torturer d’avoir été incapable de stopper le gosse avant qu’il ne tue sa mère. C’est merveilleux. La toute dernière scène me laisse plus sceptique : Lucy se rend chez Rachel pour la remercier d’avoir accepté de l’aider dans son pari… et découvre que Tim a passé la nuit chez elle. Allez, elle aura ses manches courtes, mais elle me paraît beaucoup trop heureuse pour quelqu’un qui vient de pousser son collègue qu’elle décrit elle-même comme beau et au grand cœur dans les bras d’une autre.

Autrement, de manière inattendue, j’ai obtenu le point du Bingo Séries sur le verre de vin avec la soirée d’Angela qui rencontre la mère de Wesley et découvre surtout qu’il est riche, extrêmement riche. Ce n’est pas hyper passionnant, parce que ça rajoute une tension entre Angela et Wes, mais finalement tout va bien. Tout va bien aussi pour John, qui se réconcilie avec Jess après avoir réussi à protéger l’agent et mettre fin à une affaire compliquée… En plus, il apprend même que son ex pour qui il a clairement encore une montagne de sentiments n’est plus vraiment en couple, alors la vie est belle, même si un choix se profile à l’horizon.

> Saison 2

2 commentaires sur « The Rookie – S02E03 »

  1. J’avais bien aimé les échanges entre John et Angela dans cet épisode sur leurs histoires de cœur.
    Pour Lucy, elle ne doit pas voir vers où les scénaristes aimeraient bien aller, elle se réjouit juste de ses nouvelles manches courtes pour être jalouse de son amie 😄
    Je suis un peu en retard dans la série mais je compte bien me rattraper pendant les vacances, a part l’épisode de reprise, je suis contente de cette deuxième saison.

    J'aime

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.