The Magicians – S05E02

Épisode 2 – The Wrath of the Time Bees – 17/20
C’est un très bon épisode encore, surtout du point de vue du développement des personnages. C’est vraiment très efficace comme début de saison, même si certains détails de certaines intrigues me dérangent parce que ça manque d’explications à mon goût. Les trajectoires des personnages commencent à nouveau à se croiser, et c’est une excellente nouvelle si tôt dans la saison.

> Saison 5


Spoilers

02

Time is a motherfucker, isn’t it?

Je le regarderai au plus tard à 22h que je disais naïvement dans l’article du jour à propos de cet épisode. C’est raté et j’en arrive à le lancer en sachant parfaitement que je le terminerai trop tard pour que ce soit raisonnable et que je sois pleinement réveillé… mais bon, c’est pas grave, cette série, je refuse catégoriquement d’avoir le moindre épisode de retard : il est hors de question qu’on me spoile dessus.

Dès les premières secondes, l’épisode parvient encore à me rendre tout nostalgique avec une Alice qui parvient directement à me rendre triste : elle est toujours à essayer de ressusciter Quentin, et pour ce faire, elle brûle une photo de son amant dans l’espoir que la momie devant elle prenne vie. Et le pire, c’est encore que ça bouge bien rapidement.

La scène est hyper prenante avec une Alice dont le visage est plein d’espoir de manière vraiment visible… jusqu’à ce que la peur gagne du terrain quand elle voit que ça bouge. Malheureusement pour elle, son sort fonctionne bien : elle ressuscite Quentin, mais pas celui qu’elle voulait. Elle ressuscite en effet une version enfant de lui, et je tire mon chapeau aux scénaristes qui réussissent bien leur coup : c’est super déprimant pour Alice, mais ça permet de retrouver les répliques du personnage qu’on adore. Et ça sublime la performance d’actrice d’Olivia Taylor Dudley.

En parallèle, Julia se rend à Brakebills pour avancer dans sa nouvelle quête. Elle interroge ainsi Fogg pour obtenir de nouvelles informations… Et quand il lui conseille d’aller parler au professeur X, la classe de celle-ci explose. Normal. Elle n’a pas trop le temps de s’en préoccuper cela dit parce qu’elle est vite détournée de sa quête par Alice à qui elle rend visite, découvrant donc qu’elle a ressuscité Quentin. Evidemment que quand elle l’aperçoit, elle sait immédiatement de qui il s’agit ; c’est son meilleur ami après tout.

Bien sûr, Julia est hyper énervée, mais on comprend au moins comment Alice a fait grâce à elle : elle a volé son livre de vie à la Bibliothèque ainsi que son Essence pour les mettre dans cette momie qui ne disparaîtra que lorsqu’elle aura accompli la mission pour laquelle Alice l’a réanimé : traduire une lettre qu’un Quentin de 12 ans ne peut pas lire. Au moins, il peut lire ses livres sur Fillory, parce qu’Alice a ceux de Plover aussi.

Et en plus, ça permet à Julia de retrouver un peu Quentin et d’avoir une jolie conversation avec lui. C’était si triste de voir Julia confrontée à son passé… et comprendre qu’Alice a très bien réussi son sort. La seule différence, c’est qu’elle ne pose pas la bonne question à Quentin : son corps, son cœur veut le voir répondre à une autre question. Outch.

Alice prend le temps de parler au petit Quentin, pour comprendre que ce dont elle a besoin, c’est d’un deuil accompli en lui disant au revoir. Les au revoir sont terribles et le petit est trop intelligent à cerner Alice sans même la connaître. J’ai aimé son côté refus de grandir autant que son côté fan de magie avec la pièce, déjà. C’était génial… et ça permet finalement à Alice d’être prête à aider Julia dans sa quête. Toute cette intrigue était exceptionnellement bonne et triste à la fois, avec tout ce qu’il faut pour être du grand Magicians.

Trois siècles plus tard, à Fillory, Eliott tombe sur le fantôme de Fen : il la voit donc se faire pendre avant de pouvoir lui parler. Elle est géniale à être toute heureuse et satisfaite de ce qui lui est arrivé… avant d’être soudainement frappée de lucidité de savoir qu’elle va mourir.

Eliott décide en tout cas de continuer sa quête pour remonter le temps, se rendant demander de l’aide à Jane Chatwin. Cette dernière refuse néanmoins, conseillant à Eliott de faire son deuil plutôt que de chercher à tout prix à remonter le temps pour sauver des morts et annuler les conséquences de leurs sacrifices. Il ne l’entend pas comme ça : il endort sa confiance et lui vole ses objets magiques. Comme ça, c’est fait.

De son côté, Margo tente de s’enfuir de sa cellule avec sa magie, ce qui ne fonctionne que moyennement. Si elle n’arrive pas à s’enfuir, elle trouve tout de même un message caché dans une brique, par Josh. Celui-ci peut donc raconter sa version de l’histoire et de l’attente des autres Grands Rois… qui a mené à une révolution du peuple de Fillory. Au moins, la lettre est plus ou moins adressée à Margo, c’est toujours ça de pris. Et c’est si triste.

Après ça, Eliott parvient à retrouver Margo et ensemble, ils mettent au point un super plan pour envoyer des abeilles dans le passé afin de faire passer le message que Josh et Fen vont mourir. Le seul bémol dans le plan, c’est que Margo oublie que Josh est allergique aux abeilles, alors elle le tue au moment où Fen filmait le tout sur Insta, oui, oui, à Fillory. Et bien sûr, Fen est morte juste après ça.

Le futur ne change donc pas plus que ça, parce que trois siècles, c’est long, et que de toute manière les rois sont morts dans les deux versions. Margo est toujours dans sa cellule, mais elle trouve dans le livre d’Histoire de Fillory ramené par Eliott trois timbres qui leur permettent d’envoyer une lettre à qui ils veulent, quand ils veulent.

Avec une lettre, ils peuvent donc prévenir Josh de ce qui l’attend… Ainsi, avec Fen, notre roi parvient à empêcher l’invasion de Fillory. C’est en tout cas de qu’il croit, mais le château est aussitôt envahi et il est tué, au désespoir de Margo et Eliott qui lise tout ça dans leur Livre d’Histoire, comprenant que les timbres ne sont pas vraiment une solution viable car il y a trop de variables et qu’ils sont trois siècles plus tard.

Il est alors révélé qu’Eliott a utilisé un des timbres pour lui-même sans qu’on ne sache exactement ce qu’il en est ; mais bon, les possibilités sont claires. Margo n’a plus qu’un timbre à utiliser et elle comprend qu’elle ne peut que s’en servir pour dire adieu à Josh, alors qu’elle est coincée dans une cellule à attendre sa décapitation. L’angoisse.

Finalement, Margo voit Josh lui rendre visite : dans sa lettre, elle le prévenait de ce qui l’attendait et de comment faire pour… débarquer trois siècles plus tard. Alors niveau mindfuck et non linéarité du temps, l’épisode se place là, mais c’est très chouette de voir Josh retrouver Margo, lui offrir la clé qui la libère de sa cellule et lui expliquer que Fen et l’ensemble du gouvernement a pris la décision de se déplacer trois cent ans plus tard.

À défaut de retourner dans le passé, nos héros sont donc réunis dans le futur. Logique. Tout cela laisse donc Eliott confronté à un choix terrible : envoyer ou non une lettre à Quentin, juste avant qu’il ne se sacrifie pour le sauver… Sacré cliffhanger. Eliott est clairement en plein deuil de Quentin, mais il s’enferme dans une colère très néfaste, allant jusqu’à s’embrouiller avec Margo. Franchement, les scénaristes vont sur un terrain glissant avec cette intrigue – déjà qu’on leur reprochait le queerbaiting de l’an dernier, là, c’est pire car ils nous font du Quentinbaiting en plus. L’acteur a quitté la série… à moins que ce ne soit que pour une saison ? Eh, on peut rêver… mais ça fait souffrir !

Pendant ce temps, Kady et Pete passent la soirée dans un bar où ce dernier s’amuse à draguer une jolie inconnue alors que Kady est draguée par un autre Hedge, Eugene. La drague est tellement efficace qu’elle couche bien rapidement avec lui, pour mieux le regretter au matin. Mouais. La gueule de bois est regrettable, mais bon, j’imagine que si on le voit parler et au réveil, c’est qu’il aura peut-être un semblant d’importance.

L’intrigue du Kady croise contre toute attente celle de Penny 23 qui découvre donc que Kady est retombée dans l’alcool alors qu’elle devait être sobre. Le problème est alors que sa gueule de bois semble être autre chose qu’une gueule de bois parce qu’elle a une sacrée amnésie aussi. Kady remonte donc la seule piste qu’elle a : Eugene. Elle le drogue avec un sérum de vérité pour savoir s’il est celui qui lui a fait ça, et elle découvre vite que non.

Il est bien gênant à lui avouer qu’il est attiré par elle juste parce qu’elle ressemble à sa cousine, mais elle découvre aussi qu’il est perturbé d’avoir perdu quelques souvenirs. Ils mènent donc ensemble l’enquête pour essayer de comprendre ce qu’il s’est passé, remontant dans leurs souvenirs grâce à l’aide de Penny 23. Ainsi donc, ils s’observent se rencontrer et faire l’amour (weeeeeird), avant de finalement voir Eugene se lever dans la nuit pour faire un sort d’oubli sur Kady qui se défend, partageant ainsi les effets du sort.

L’épisode permet donc à Kady de comprendre qu’Eugene est en fait un assassin endormi, réveillé lorsqu’il voit une carte de visite qui est en fait son ordre de mission : s’en prendre à Kady donc. Dans leurs souvenirs, l’Eugène du présent semble découvrir cette partie de sa soirée mais quand Kady lui montre la carte, il n’a aucun souci à s’en prendre de nouveau à elle, avant de finalement se suicider quand elle a le dessus sur elle.

Penny 23 et Kady assistent totalement impuissants à la mort d’Eugène, avant de se rendre auprès de Pete qui est leur dernière piste : il a quitté le bar avec la vieille amie d’Eugene qui lui a remis la carte. Seulement, Pete n’a pas plus d’infos que ça, et ils se retrouvent tous dans une impasse. C’est alors l’occasion pour les scénaristes de nous rappeler la souffrance de Kady vis-à-vis de Penny 23 parce qu’apparemment, cet épisode n’était pas encore assez violent et triste… Elle explique ainsi qu’elle s’était sentie soulagée d’avoir cassé sa sobriété avant de s’enfuir quand Penny veut lui prendre les mains. Dur, dur, dur.

> Saison 5

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.