High School Musical: The Musical: The Series – S01E09-10

Épisode 9 – Opening Night – 15/20
Moins fun que les précédents épisodes, celui-ci réussissait toutefois à faire aboutir toutes les intrigues à un stade parfait pour l’épisode final qui suit. On sent que les scénaristes ont tout fait pour que la tension monte petit à petit au cours de cette demi-heure, et c’est efficace ! Ca rend curieux de voir la suite et je ne vais pas me priver pour la voir tout de suite, du coup.

> Saison 1


Spoilers

09.jpg

Let me guess, opening night jitters?

Deux mois ? Cela fait deux mois que je n’ai plus regardé la série, et je ne sais même pas pourquoi. Je l’aimais bien pourtant, à voir un épisode par semaine. C’était un petit bonbon sympa, mais on a changé d’année, et voilà, j’ai oublié de revenir. Pourtant, il ne me reste que deux épisodes, c’est donc un peu bête et pour ce dimanche soir, je me suis dit que j’allais en regarder au moins un.

Et quel épisode ! C’est la première soirée de spectacle pour toute la troupe d’adolescents et c’est clairement la folie pour tout le monde, sauf EJ carrément prêt pour la soirée en tant que Troy – wait what ?…

Oui, huit heures plus tôt, Ricky s’entraînait à chanter une chanson pour Nini, ayant déjà oublié Gina suite à son déménagement, et Nini était avec sa meilleure nouvelle recevant une bonne nouvelle. On est loin du chaos du spectacle, y compris quand Miss Jen arrive au théâtre pour profiter du calme avant le spectacle.

Elle n’est pas la seule à avoir eu l’idée en revanche : Ricky s’y pointe, puis Nini. Et les deux sont complétement incapables d’assumer leurs sentiments. Ninin voudrait offrir un cadeau à Ricky, mais elle n’ose pas quand elle le voit hésitant sur leur relation ; il dit le contraire de ce qu’il pense quand il la voit hésitante et les personnages se séparent sur un gros malentendu. C’est si compliqué que ça de communiquer à cet âge-là ?

À 35 minutes du spectacle, le stress monte chez tout le monde, y compris chez les scénaristes qui cherchent à boucler toutes les intrigues de la saison sans trop y parvenir : des fleurs sont livrées, cette nouvelle Darby est parfaite et Gina est remplacée par Courtney. Et forcément, on en arrive vite à un cercle avec tous les ados avant le spectacle. Ah, les productions scolaires et tout le stress qui va avec, c’est génial à voir et l’écriture réussit bien à nous le vendre.

Loin du stress du spectacle, Ricky et Nini sont juste dans un stress relationnel qui est tout mignon à voir, avec une chouette balade romantique. Finalement, c’est l’heure d’accueillir les spectateurs, et ça apporte son lot de moments gênants : Miss Jen rencontre la mère de Ricky alors qu’elle draguait son père ; Big Red foire complétement le jeu de sons et lumières. Finalement, tout est arrangé par le coach sportif et le spectacle commence, avec EJ sur son téléphone et Nini et Ricky jouant super mal.

Sérieusement. Ils sont mauvais et c’en est presque respectable de voir ces acteurs pas si mauvais si mal jouer intentionnellement. Malgré tout, le spectacle continue et en arrive à Stick to the statu quo, avec heureusement le retour de Gina juste à temps pour faire la choré. C’est nécessaire, car Courtney ne pouvait la faire…

La reprise de ma chanson préférée de ce film est plutôt bien réussie, mais ça casse aussi totalement l’impression de médiocrité qui se dégageait de la production scolaire jusqu’à présent. Sérieusement ? Leur Taylor et leur Sharpay sont de bien trop bons danseurs pour ça, c’était hallucinant à voir. Et il y en a un autre qui hallucine : Ricky retrouve Gina totalement par surprise et même s’ils ne sont séparés que depuis une semaine, il est totalement perturbé car il se rend compte que ses sentiments ont changé. Ah, l’adolescence !

C’est la période de toutes les crises, et justement Nini nous en fait une elle aussi : elle découvre la doyenne de sa fac de rêves dans le public, car elle a été invitée par Courtney. On se croirait dans le troisième film pour le coup.  La production scolaire continue avec Get’cha head in the game et j’ai bien ri de voir Ricky simplifier à mort la chorégraphie de Troy avec le ballon… mais notre attention est vite détournée par le nouveau copain de la mère de Ricky qui débarque en plein milieu du spectacle.

Ben oui, bien sûr, elle fait ça sans prévenir son fils. Quelle mère parfaite ! Tout perturbé, Ricky a alors besoin de parler à Nini, mais il apprend de Courtney que la soirée est bien trop importante pour elle pour qu’il puisse se permettre de tout gâcher. Il décide donc, comme Courtney, de changer de rôle et laisse la place à EJ, car il est sûr qu’il pourra permettre à Nini de briller bien plus. Get your head in the game, hein ?

L’épisode se termine ainsi comme il avait commencé, avec un EJ prêt à déchirer dans le rôle de Troy pour l’acte 2. Mamamia.

> Saison 1


Épisode 10 – Act Two – 16/20
C’est une fin de saison bien courte que propose cette saison 1 : l’épisode dure moins longtemps, et ça se sent dans sa construction avec une fin précipitée. Malgré cela, les intrigues entamées trouvent bien une conclusion naturelle, et tout est fait pour donner envie de revenir pour une deuxième saison maintenant qu’on est attaché aux personnages. Pas de doute, c’est réussi !

> Saison 1


10.jpg

Is that it ?

J’aurais pu finir cette série bien plus tôt, mais bon, c’est comme ça. C’est parti pour l’acte 2 avec tout le monde bien surpris de voir EJ jouer Troy, particulièrement sa cousine… Et Carlos qui se retrouve à jouer le rôle de Chad à la place d’EJ. J’ai tellement ri de ce changement de casting. C’est bien plus prenant que le changement pour Taylor, parce que Gina déchire tout dans ce rôle. Même en faisant semblant de mal jouer, l’actrice s’en tire à merveille.

Le spectacle est donc bien plus intense que prévu d’un coup, et en plus, Big Red se retrouve finalement seul en régie pour l’acte 2. Tout est parti pour être sacrément raté… En plus, alors qu’il s’est éclipsé pour aider Nini, voilà que Ricky se met à l’appeler en plein milieu du spectacle. Heureusement, elle a son portable en silencieux. Malheureusement, ça signifie qu’elle découvre le remplacement de Ricky par EJ une fois sur scène. C’est un peu chaud pour elle. La scène est assez violente et elle en sort dès que possible, avec une gêne palpable tout du long.

On enchaîne sur un très bon solo pour Miss Darby, mais malheureusement, l’émerveillement de Big Red pour sa copine est coupé par une scène entre Ricky et sa mère. Ouep, il confronte sa mère et lui dit ses quatre vérités tel un adolescent en pleine crise, et ça rappelle que cette série est justement une série pour adolescents.

Le spectacle doit continuer malgré tout, et il continue avec Big Red déchirant tout en régie, ce qui lui offre un joli terme de saison. Enfin, bon, ce n’est pas aussi joli que pour Nini et Ricky. Il est temps de chanter la dernière chanson du specatlce, Breaking Free, et Nini se retrouve totalement bloquée face à EJ tentant désespérément d’être son parfait Troy. Il comprend néanmoins que les répliques de Troy sont parfaites et font écho à la situation de Nini : elle a besoin d’un ami qu’elle connaît depuis la maternelle.

Pour surmonter le trac de Nini, il décide donc ce s’éclipser de scène afin de l’encourager à aller chercher son vrai Troy, avec son flash de portable évidemment. C’est un sympathique rappel du début de saison et ça fonctionne vraiment bien de voir le couple se retrouver comme ça. Bien sûr, on enchaîne avec « We’re all in this together » et des saluts vraiment sympathiques de la part de toute la troupe, mais aussi de Miss Jen.

Dans les petits trucs sympas, Miss Jen peut en effet enfin dire la réplique de sa scène coupée, EJ est celui qui a offert le billet d’avion à Gina, et ça c’était inattendu, et Gina accepte de tourner la page Ricky bien vite. Malheureusement pour Ricky, la vie n’est pas si tendre et simple pour lui : il reste stressé de ne pas savoir où il en est avec Nini, alors que celle-ci est dégoûtée de voir que la doyenne de sa fac de rêve s’en va avant même la fin de la dernière chanson.

Personnellement, je trouve que c’est déjà un miracle qu’elle soit restée si longtemps ! Et on en arrive rapidement à une scène où Ricky refuse de laisser Nini lui dire au revoir sans lui dire qu’il l’aime, à base d’histoires de quand ils étaient en maternelle. C’est gnangnan à souhait, mais c’est pour ça qu’on est là, j’imagine. Et ça fonctionne à peu près, comme les multiples clins d’œil au fait qu’ils veulent une saison 2 – qu’ils ont d’ailleurs.

La scène se termine par un baiser entre Ricky et Nini (wouhou, un vrai baiser dans High School Musical !) et l’échange des cadeaux qu’ils n’osaient pas s’échanger. Le bouquet de fleurs mystérieux de l’épisode précédent ? C’est un cadeau de Big Red à sa Miss Darby, évidemment. Gina ? Elle doit reprendre l’avion, mais c’est sans compter sur une idée géniale de cette même Miss Darby. Reste à savoir quoi, mais c’est ce qu’on appelle un cliffhanger pour revenir en saison 2.

Ce n’est pas le seul d’ailleurs : Nini se voit finalement offrir une place dans la fac de ses rêves, mais cela suppose de partir dès le mois suivant. On n’en a pas fini avec le syndrome de l’abandon de Ricky, c’est moi qui vous ledit !

Le générique de fin est sympathique lui aussi, avec Big Red faisant des claquettes. Franchement ça sortait de nulle part, mais c’était chouette, surtout que ça termine aussi par un baiser pour lui !

10-2.jpg

EN BREF – J’étais vraiment sceptique quand j’ai vu l’annonce de cette série, et encore plus quand j’en ai vu le titre. Finalement, c’était une vraie bonne idée, avec un concept apportant une bonne dose d’humour, des références plutôt bien gérées aux différents films de la franchise et un vrai talent pour la parodie. C’est le genre de séries pour ado qui passe encore très bien quand on est adultes et c’est clairement le but d’ailleurs : faire retomber en enfance toute la génération qui a apprécié les films à l’époque. Pari réussi, malgré tout le ridicule apparent du projet. C’est un joli coup de maître de Disney + !

10-3.jpg

> Saison 1

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.