Station 19 – S03E05

Épisode 5 – Into the Woods – 13/20
Encore un épisode qui bavarde beaucoup et avec plein de très mauvaises décisions de la part de tous les pompiers. Franchement, ça ne donne pas envie d’être secouru par des personnes comme ça… Heureusement, les liens entre les deux séries continuent de se renforcer et c’est une bonne chose, parce que ça permet de sortir la tête de la qualité de la série hors de l’eau.
> Saison 3

Spoilers

305.jpg

Always look forward.

Quoi de mieux pour un dimanche qu’un bon gros rattrapage de quatre épisodes de productions Shonda Rhimes ? C’est difficile ces affaires de crossovers qui me forcent à suivre les séries dans l’ordre, de même que c’est difficile pour toute notre caserne 19 de suivre l’entraînement imposé par Maya. Cette dernière est vexée de savoir qu’Andy a déménagé depuis une semaine et qu’elle ne sait même pas où vit sa nouvelle meilleure amie.

Pour s’en remettre, elle reçoit les conseils de Pruitt qui lui propose d’organiser une journée de camping sur le jour off de ses collègues pour faire du team building. Ben oui, bien sûr, passer encore plus de temps entre collègues, ils vont être ravis ! Si Pruitt lui demande d’inviter gentiment les autres, Maya semble surtout donner des ordres à ses collègues pour organiser son week-end en plein hiver.

Et du coup, tout le monde s’y rend avec une grande volonté. Oh, certes, Miller prépare un dimanche romantique avec JJ, mais celle-ci continue de le maltraiter apparemment et il se retrouve tout seul, alors il se rend à la caserne pour partir avec les autres, tous plus ou moins présents, et avec des +1 pour certains.

Ainsi, Vasquez ramène sa femme au camping, ce qui promet déjà de bons moments. Pour toujours en rajouter, Maya a réellement invité Pruitt alors qu’il a traité Andy de salope il y a quelques temps. Quant à son idée du fun sur un week-end de camping, c’est juste une torture supplémentaire. Elle en fait trop, tout le temps, et c’est insupportable. Elle ose encore espérer des compliments pour toute son organisation en plus ! Heureusement pour elle, elle a toujours son père qui lui envoie des SMS gentils. C’est chouette de la voir un peu plus humaine dans au moins une scène… même si le reste de l’épisode continue de lui donner tord parce qu’elle est proche d’un personnage qui s’avère être un connard là.

Pour faire du camping, nos pompiers se rendent dans des bois où ils croisent Scott et Rachel, un couple qui aura clairement besoin de leur aide, déjà rien que parce qu’il manque de foutre le feu à la forêt dans laquelle ils sont. Admettons. Bien que tous ensemble pour le camping, les pompiers se séparent assez vite : c’est l’occasion de voir Vic toute seule avec Jackson (oh, ça sent les plannings infernaux pour les acteurs !), une scène chouette parce qu’on sait que Jackson adore le camping.

J’ai bien aimé l’installation des tentes qui permettait de voir l’organisation de tous et des scènes assez bien fichues pour faire avancer chaque intrigue : Miller se plaint de JJ à Travis, Andy évoque son père avec Jack, tout en ayant remarqué qu’il ne dit plus rien à Vasquez, ce qui n’est pas dans ses habitudes. Oui, c’est sympathique, mais ce n’est pas exceptionnel non plus comme épisode, surtout que Maya est toujours aussi étouffante avec ses collègues, alors ça gâche un peu tout.

Bon, Andy est probablement celle qui gâche le plus le week-end, ruinant même les efforts de Maya pour son team building en cramant sa pomme de pain de la paix qui était censée leur faire dire du bien de la personne à gauche d’eux. Certes, c’est une grosse connasse de faire ça, mais qu’est-ce que j’ai kiffé. C’est fou de se dire que j’adorais Maya il y a deux saisons et que maintenant je suis content quand on s’en prend à elle.

La soirée est gâchée ? Pas grave, il y a le matin pour coucher ensemble. Malheureusement pour eux, Jackson et Vic sont interrompus, de même que Jack et la femme de son collègue (complétement folle), par les cris de Rachel hurlant qu’il y a un ours dans les bois. Effectivement, son mari est défiguré par l’ours, elle est légèrement blessée et il y a un début d’incendie. Quelle chance pour eux : un tas de pompiers et un chirurgien sont quasiment sur place, ouf !

J’ai eu du mal à accrocher à tout le suspense médical de cette affaire, comme on ne connaît pas spécialement ce couple, mais j’ai bien ri de voir Vasquez comprendre que sa femme le trompait (ou en tout cas le soupçonner) et j’ai accroché à fond à la scène où Jack, Pruitt, la femme de Vasquez, Maya et Andy sont confrontés à l’ours et à son bébé. Andy est celle qui gère à fond la situation, grâce à de vieux conseils de son père qui sont ceux à appliquer – allez, je les retiens, on ne sait jamais, ça pourra servir plus tard si je me retrouve face à un ours. Cela reste un travail d’équipe : quand le nez de Scott (arraché par les ours) est retrouvé, c’est à Maya de courir à toute vitesse pour rejoindre à temps les ambulances où les patients sont amenés par Travis, Vic, Jackson et Vasquez.

Pas de bol pour elle, c’est un échec, et il faut donc que tout le monde se dépêche de rejoindre sa voiture. C’est triste comme tout, parce que pour une fois, elle aurait une bonne raison d’être égoïste, mais elle ne l’est pas. Et ça permet un trajet en voiture de la gêne où Pruitt s’excuse à sa fille de l’avoir traité de salope… en face de ses collègues et amis. Magnifiques. Et Andy se met alors à parler du deuil de Ryan qu’elle a du mal à vivre. C’est trop gros, honnêtement, mais pas plus que le fait que Jack est en train de conduire une voiture dans laquelle se trouve les trois femmes avec qui il a couché au cours de la dernière année, HEIN. Ah, les séries…

Autrement, Ben refuse de se rendre au camping, préférant rester à la caserne. Ma foi, ça m’irait bien si on pouvait passer un épisode sans le voir, mais comme Sullivan reste aussi à la caserne avec ces douleurs, c’était trop optimiste. On en voit donc un souffrir en permanence et l’autre se lancer dans l’inventaire des médicaments du véhicule de soins. Inutile de dire qu’on arrive très vite à Sullivan envisageant de voler des anti-douleurs.

Il le fait tout en bavardant avec Ben de ses problèmes de couple, parce que depuis la fausse couche, Ben ne sait plus comment se comporter avec Miranda… On les retrouve plus tard avec un Sullivan complétement défoncé et un Ben qui commence à s’inquiéter pour lui. À la fin de l’épisode, il le confronte donc comme il peut, mais ce n’est pas évident de confronter son supérieur hiérarchique apparemment.

Cela paraît plus simple de confronter son ex pour Miller qui demande carrément à JJ de l’épouser pour essayer de mieux comprendre ce qu’elle fait chez lui alors qu’elle ne semble pas spécialement intéressée par lui. La scène est très chouette, mais j’ai quand même du mal à cerner JJ moi aussi. Elle mériterait d’avoir tellement plus de scènes et de temps d’écran pour qu’on l’aime davantage !

Contre toute attente, l’épisode propose aussi une scène entre Travis et Pruitt où l’ex capitaine avoue que son cancer est de retour. Je ne les ai jamais vus comme un duo très proches et j’ai du mal à voir la logique de la scène, mais bon, c’est ce que les scénaristes ont choisi de faire, alors il faut faire avec ! La scène est plutôt mignonne en plus, mais bon, le secret ne l’est progressivement plus et ça n’est pas bon signe si Andy finit par être la dernière au courant.

Au moins, elle est tenue au courant par Jack de sa liaison avec Eva, la femme de Vasquez. C’est mauvais signe tout ça : Andy lui explique calmement que c’est contre le code des pompiers et que ça craint beaucoup pour lui. Si ça venait à se savoir, il serait transféré et exclu à jamais de la vie de la famille des pompiers. Et pour se consoler de leurs vies de merde que font Andy et Jack ? Ils décident de coucher ensemble, bien évidemment. C’est si naze ! En plus, ils font ça au nez de Maya (sans mauvais jeu de mot par rapport au nez transporté par elle, hein).

D’ailleurs pour en savoir plus sur ce nez et ce Scott qui se l’est fait arracher par un ours, il faut clairement regarder l’épisode de Grey’s Anatomy ! En effet, en fin d’épisode, on a confirmation que le nez est bien arrivé à destination puisque Maya a rencontré ainsi Carina. Je suis tellement heureux de ce rapprochement à venir entre les deux : Carina fera forcément du bien à Maya, non ? Elle est tellement insupportable en ce moment qu’une liaison ne pourra que la détendre, et c’est nécessaire. Quant au flirt entre elles au comptoir de Jo (les travaux de réparation les plus rapides du monde !), il est mignon comme tout.

Voir aussi : Grey’s Anatomy – S16E14 – A Diagnosis – 16/20

Cet épisode recommence sinon en 2006 avec un flashback concernant Maya et son entraînement pour les JO. C’est une nouvelle mode dans la série ces flashbacks, mais non merci. L’idée de cette semaine est de nous montrer que le père de Maya est un grand dingue voulant toujours faire du sport. Bref, ce n’est pas de la faute de Maya si elle est aussi insupportable aujourd’hui ; c’est juste à cause de son père qui était pareil. Beau message.

Il est tellement insupportable, d’ailleurs, qu’il empêche sa fille de sortir la plupart du temps. Et ça pose problème à notre Maya adolescente avec appareil dentaire, parce qu’elle commence à se faire draguer. Son flirt adolescent était sympathique, mais mon dieu, j’ai eu du mal quand même à la supporter, même à cet âge-là. Et puis, le coup de s’arrêter en pleine course pour s’occuper de son amie, c’était tellement prévisible, de même que la violence de son père ensuite une fois dans le cadre familial. Mais du coup, vu le contexte familial de Maya, on pourrait croire qu’elle saurait comment ne pas être aussi insupportable ! Et non, elle préfère lui ressembler et suivre ses conseils malgré tout, quitte à rompre avec sa copine. Tristesse !

> Saison 3

2 commentaires sur « Station 19 – S03E05 »

  1. Salut,

    Un autre épisode bien moyen.

    Sur les conseils de Pruitt, Maya organise un weekend camping afin que l’équipe ressoude les liens. Mais que viennent donc faire Jackson, Pruitt et Eva dans l’affaire???? Pour moi, c’est complètement illogique!!!

    Les flashbacks étaient intéressants. On y apprend que le père de Maya était un vrai tyran, elle en a souffert mais se comporte de la même manière avec ses collègues. Allez comprendre!

    Je n’ai pas trop accroché à l’attaque de l’ours.

    Je n’ai pas aimé:
    Ben & Sullivan: rien à faire, je n’aime pas ces 2 personnages. Je n’accroche à aucune de leurs histoires.
    Jack & Eva: ça me gave!!!
    Maya & Andy: ça devient lourd à force!

    J’ai aimé:
    Travis, Vic & Dean au début de l’épisode.
    Travis & Dean au campement.
    Travis & Pruitt à la fin de l’épisode.
    Mais bon, rien de surprenant là 😉

    Allez, Adishatz!!

    J'aime

    1. Pardon, je découvre tes commentaires qui étaient dans les indésirables du blog, probablement à cause de la longueur !

      Le camping était illogique, il ne faut pas chercher plus loin !! En tout cas, j’aime bien, on est souvent d’accord sur ce qui fonctionne ou non dans la série…

      J'aime

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.