Niles Fitch (#80)

Salut les sériephiles,

C’est fou ce confinement ! Je ne regarde pas tellement de séries, je lis beaucoup, je cuisine tout autant, je passe du temps au téléphone, et paf on est dimanche soir à plus de 23h et l’article du jour n’est pas encore en ligne. C’est une catastrophe pour le blog, ça, non ? Finalement, je me suis moins occupé du blog en confinement qu’hors confinement. Le monde à l’envers, je vous jure ! Bref, c’est contre la montre que je vais écrire cet article, mais au moins, je sais déjà sur qui je veux écrire cette semaine, et c’est…

Résultat de recherche d'images pour "niles fitch"
Je sais, mon article est en retard… mais on est encore le bon jour !

La performance de la semaine :
Niles Fitch

La série concernée : This is us
L’épisode : S04E17 – After the Fire – 18/20


Pourquoi ? A première vue, son nom n’évoque pas grand-chose, alors que pourtant, Niles Fitch joue Randall Pearson dans This is us et le joue à merveille. J’ai déjà eu l’occasion de le dire dans pas mal de mes critiques des saisons 3 et 4, mais j’adore cet acteur qui fait un excellent travail, comme une grosse partie du casting de la série que je n’arrête plus de citer dans mes performances de la semaine.

Pour cette semaine, j’ai choisi Niles Fitch parce que je voulais en parler depuis quelques temps et parce qu’on arrive à la fin de la saison. Au-delà de ça, Randall était au cœur de l’épisode de cette semaine et sa version adolescente encore plus : en effet, (spoilers attention) Randall imaginait ce qu’il se serait passé s’il avait empêché son frère d’aller dans les flammes. Rien que pour cette scène où l’adolescent se dresse contre son père et l’empêche de retourner dans l’incendie – alors qu’on sait ce qu’il s’est vraiment passé – j’avais envie de tirer mon chapeau à Niles Fitch.

Résultat de recherche d'images pour "niles fitch"

Le truc, c’est que ce n’est pas tout ce qu’il a fait, loin de là. Cette semaine, on a eu l’occasion de le revoir jouer avec la jeune Beth. L’alchimie entre les deux « adolescents » est aussi excellente que celle des deux adultes choisis pour les interpréter, et ça sublime vraiment le jeu de l’acteur. On vit à travers son regard les émotions du personnage : il incarne à la perfection l’amour (et son sourire reconnaissable entre mille, qui se joue aussi dans le regard) et le drame, la joie et la tristesse (avec des larmes communicatives – et même plus que celle de l’acteur adulte). Et avec les réalités alternatives de cet épisode « what if ? » on a quand même eu de quoi faire pour le voir passer à travers toutes ces émotions.

En effet, l’épisode commençait par la meilleure version possible des événements pour Randall, avant d’enchaîner avec la pire. C’est définitivement dans la pire version de Randall que Niles Fitch a eu le plus de choses à jouer : sa réaction au rejet de William, sa colère contre Rebecca et son inattendue conversion vers le sport dans une fraternité universitaire. Parce que oui, Niles Fitch n’a pas qu’un sourire craquant, il a aussi la masse de muscles. Inattendu par rapport au Randall adulte, il avait bien caché son jeu.

Résultat de recherche d'images pour "niles fitch"
Après, Randall adulte non plus n’est pas sans muscle, hein.

Bref, c’est un acteur que je suis content de retrouver dans chacun de ses épisodes, et j’ai hâte de le revoir ailleurs… Ce qui a déjà été le cas, tant mieux pour moi.


Résultat de recherche d'images pour "niles fitch atypical"

Vu aussi dans : Il a commencé sa carrière à… 4 ans ! Bon, pas devant la caméra cependant : il était tout d’abord mannequin, puis a interprété le rôle de Simba pour Le Roi Lion version Broadway. Ce n’est tout de même pas rien.

En ce qui concerne la télévision, il a eu ses épisodes dans Army Wives ou New-York Unité spéciale avant d’obtenir des rôles plus conséquents dans Mistresses ou Atypical. Bref, sa carrière ne se limite pas à This is us. Pourtant, il reste assez humble et semble dire que c’est son travail dans la série qui lui permet de s’améliorer toujours plus car il travaille avec de grands acteurs. Alors, OK, c’est vrai que j’ai envie de parler de l’ensemble du casting de cette série chaque semaine dans ces articles, mais bon, même si ça joue d’avoir des collègues efficaces, ça ne rend pas forcément notre travail efficace… J’imagine que c’est pareil pour les acteurs.


L’info en + : Dans le genre anecdote de tournage assez dingue, Niles Fitch a avoué, tout de même, qu’il avait dû passer son permis de conduire en urgence suite à un script où Jack apprenait à Randall comment conduire. L’acteur n’avait pas le permis, ce qui compromettait le tournage… C’est dingue, quand même, les scénaristes écrivent des choses sans vérifier ce que savent faire ou non les scénaristes ? Voilà, c’est inutile comme info, mais ça m’a fait rire.

En plus, il en parle en disant que ça a énormément stressé sa mère. C’est mignon de se dire que sa mère suit sa carrière comme ça, mais aussi un brin flippant. Sa page Wikipedia précise quand même que s’il est né à Atlanta, sa famille a déménagé à New-York puis à Los Angeles afin qu’il puisse vivre sa carrière de mannequin et d’acteur. D’un bout à l’autre des USA ? Sympa les parents, ils sacrifient vraiment tout pour leur gosse là – mais en même temps, il doit leur rapporter pas mal d’argent.

Résultat de recherche d'images pour "niles fitch"
Oui, cet article est déjà terminé, désolé !

Voir aussi : Les performances des semaines précédentes

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.