đŸłïžâ€đŸŒˆ Films vus en 2020 #32

Salut les cinéphiles,

Comme promis la semaine derniĂšre, j’aborde aujourd’hui les films vus en juin
 et pour la peine, je vous propose un pĂȘle-mĂȘle des films LGBT vus durant la pĂ©riode de la Pride. Je me suis dit qu’il valait mieux les compiler plutĂŽt que de les rĂ©partir alĂ©atoirement dans les articles comme j’ai pu le faire lors de mes visionnages
 Et finalement, je me rends compte que j’ai surtout vu la partie « gay » du drapeau, trĂšs peu de trans et pas du tout de lesbien. Je me rattraperais !

PS : Finalement, il y en a tellement qu’on continuera la liste la semaine prochaine !

Voir aussi : ÉtĂ© 85, puisqu’il est encore au cinĂ©, autant le caser ici 😉

hoje eu quero voltar sozinho gif | WiffleGif

Hoje eu quero voltar sozinho (Au premier regard)

Leonardo a quinze ans et s’apprĂȘte Ă  vivre la rentrĂ©e Ă  Sao Paulo
 Le twist ? Leonardo est aveugle et perpĂ©tuellement aidĂ© par sa meilleure amie qui a clairement des sentiments pour lui. Seulement voilĂ , l’arrivĂ©e d’un nouvel Ă©lĂšve, Gabriel, va bouleverser leurs habitudes.

J’ai bien aimĂ© le film qui apporte un regard (sans mauvais jeu de mots) intĂ©ressant et pertinent sur le handicap de l’adolescent. C’est par moment une bonne comĂ©die pour adolescents, je trouve, mĂȘme s’il est classĂ© comme « Romance/Drame », et c’est en tout cas une chronique juste et pertinente. Par certains aspects, ça m’a rappelĂ© Atypical, mais ce qui rend le film atypique, c’est aussi qu’il est un film LGBT, histoire de rendre tout ça encore un peu plus touchant. C’était trĂšs sympathique Ă  regarder.

Photo du film Clément, Alex Et Tous Les Autres - Photo 3 sur 6 ...

Clément, Alex et les autres

Le film raconte la vie d’un propriĂ©taire d’un appartement gay qui ne souhaite avoir que des gens de la communautĂ© comme colocataires. Il vient tout juste de rompre avec l’un d’eux, le laissant lui et son autre colocataire lesbienne Ă  la recherche d’une troisiĂšme personne pour occuper une chambre. PrĂ©visible, mais sympathique et avec de bons moments comiques.

Il ne s’agit pas vraiment d’un film, on est sur un format hybride avec un court-mĂ©trage assez long, mais pas encore long mĂ©trage pour autant… Bon, ce n’est pas grave, ça n’empĂȘche pas de le voir et d’en ressortir avec un avis finalement assez mitigĂ©. Production française, j’ai trouvĂ© que c’Ă©tait sacrĂ©ment bien montĂ© et plutĂŽt intĂ©ressant dans la galerie de personnages attachants qu’il propose.

Pour autant, pour un format court, j’ai trouvĂ© ça vraiment long Ă  regarder et il y a toute une partie qui se la joue film d’auteur français qui m’a un peu dĂ©crochĂ© du film. C’est d’autant plus gĂȘnant que la fin est dans ce genre-lĂ  et que du coup, ben, merci, non merci. De mĂ©moire, c’est inspirĂ© d’une piĂšce de thĂ©Ăątre et ils ont ajoutĂ© des passages dont on aurait pu se passer, je trouve, mais qui apportent tout de mĂȘme un certain recul.

C’Ă©tait sympathique Ă  regarder, mais ça ne m’a pas marquĂ© outre mesure. Quant au comique, il n’Ă©clipse pas le drame… C’est mĂȘme plutĂŽt l’inverse.

Another Gay Movie Sneak - Let's Play Ball GIF | Gfycat

Another gay movie

J’ai vu toute la saga, mais autant dire que ça ne mĂ©rite pas vraiment un article Ă  part ou un paragraphe par film, parce que j’en ai qu’une chose Ă  dire Ă  chaque fois, alors je vous la joue de maniĂšre gĂ©nĂ©rale. Si c’est trĂšs drĂŽle Ă  regarder, la saga est largement en-dessous de Another Teen Movie Ă  mon goĂ»t, mais peut-ĂȘtre aussi que j’ai vu ce dernier au bon moment – Ă  savoir quand j’Ă©tais adolescent.

Peut-ĂȘtre qu’Another Gay Movie m’aurait plu tout autant Ă  l’Ă©poque, mais Ă  voir Ă  27 ans bon, c’Ă©tait drĂŽle et loufoque, mais la compilation de clichĂ©s peut ĂȘtre lassante et ce n’est pas spĂ©cialement accrocheur. De toute maniĂšre, cette saga a le but de faire rire et c’est vrai que j’ai beaucoup rigolĂ©. Par contre, il y a un humour trĂšs particulier et un cĂŽtĂ© parfois pipi-caca ou inceste qui m’a laissĂ© totalement de marbre (et heureusement que c’Ă©tait tournĂ© Ă  l’humour, sinon j’en aurais vomi).

Deux mois plus tard (dĂ©jĂ  !), je dois bien avouer que je n’en garde pas un souvenir impĂ©rissable. Pire, j’ai dĂ©jĂ  oubliĂ© les trois quarts du films, comme trop souvent face Ă  ce genre de parodies : je regarde, je ris, j’oublie. Je pense que je pourrais le revoir aujourd’hui et ĂȘtre surpris de certains dĂ©tails. Il faut dire aussi que je ne suis pas restĂ© attentif tout du long… Oups !

nicochronicle Tumblr blog with posts - Tumbral.com

The Cakemaker

Un film vraiment bien notĂ©, mais qui m’a particuliĂšrement dĂ©rangĂ© par moments tant son histoire est Ă©tonnante. On y suit la vie d’un pĂątissier qui s’embarque dans une relation avec un homme mariĂ© Ă  une femme, vivant dans un autre pays.

DĂ©jĂ , rien que ça, c’Ă©tait bizarre. Mais quand l’homme mariĂ© meurt et que son amant dĂ©cide d’aller rendre visite Ă  sa femme, on entre dans une histoire vraiment perchĂ©e Ă  laquelle j’ai eu du mal Ă  accrocher aussi, parce que mince, quoi, dis la vĂ©ritĂ© putain. Ou au moins, dis que tu connaissais le mari, parce que lĂ , t’es flippant.

Le personnage principal reste une Ă©nigme Ă  mes yeux et c’est embĂȘtant pour un film qui se dĂ©roule de son point de vue et souhaite que l’on s’attache Ă  lui. LĂ  encore, c’est un film avec de trĂšs jolis moments, mais le drame l’emporte totalement. De toute maniĂšre, c’est une constante des films LGBT avec laquelle j’ai beaucoup de mal : la fin est trop souvent dans le drame, les happy ends n’existent pas et mince, ça finit par ĂȘtre lassant. Enfin, j’y reviendrai probablement dans le prochain article oĂč l’on verra la compilation embĂȘtante de films Ă  la fin dĂ©sastreuse (et au moins un autre coup de cƓur).

Un autre coup de cƓur ? J’ai gardĂ© le premier pour la fin de cet article !

Voir aussi :More than only, un film LGBT coup de cƓur.

The Danish Girl - Emilisterique

The Danish girl

Depuis le temps que j’avais envie de voir ce film, c’est enfin chose faite et je ne le regrette pas. En plein dĂ©bat sur la transphobie de JK Rowling, ça me paraissait ĂȘtre la chose Ă  faire de regarder ce film, mĂȘme s’il prĂȘte Ă  dĂ©bat par le choix de son interprĂšte – un homme incarnant une personne transexuelle quand il serait apparemment trop simple d’embaucher directement une personne concernĂ©e.

Et force est de constater qu’Eddie Reydmane est vĂ©ritablement un acteur d’exception : dans le rĂŽle de la premiĂšre transition, il excelle et nous vend totalement son personnage. C’est le mĂ©tier mĂȘme d’un acteur, je le sais bien, mais ce ne doit pourtant pas ĂȘtre si Ă©vident Ă  faire. Ici, le changement de personnage est visible selon qu’il interprĂšte Lili ou l’homme qu’elle Ă©tait avant.

Bien sĂ»r, il s’agit lĂ  encore d’un drame puisque c’est inspirĂ© d’une histoire vraie, mais le film m’a totalement conquis. J’Ă©tais plongĂ© dans son ambiance et son personnage principal est loin d’ĂȘtre le seul Ă  ĂȘtre attachant. La seule, d’ailleurs. Tout dans le film m’a plu, Ă  commencer par l’histoire, donc, mais aussi le casting, les costumes, le maquillage et la rĂ©alisation qui est magnifique. ForcĂ©ment, avec une artiste au cƓur de son histoire, il fallait que le cadrage du film soit parfait et il l’est. La photographie d’un film est souvent un facteur que l’on nĂ©glige en tant que grand public, mais quand c’est bluffant comme dans ce film, on se rend compte que c’est loin d’ĂȘtre un dĂ©tail tout de mĂȘme.

Bref, c’est Ă  voir, et si possible avant de se renseigner sur tout ce qui ne va pas d’un point de vue militant (malheureusement, il y a des choses). Partons du principe qu’il faut bien commencer quelque part et que c’est mieux que rien du tout, c’est toujours ce que je tente de faire dans ce genre de situation !

Rendez-vous la semaine prochaine pour les six prochains films 😉

Voir aussi : Tous les films évoqués sur le blog

 

2 commentaires sur « đŸłïžâ€đŸŒˆ Films vus en 2020 #32 »

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icÎne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Google. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.