The Rain – S03E02

Épisode 2 – Ne lâchez jamais – 16/20
Il y a des facilités évidentes dans le scénario, parce que cette saison finale n’a que six épisodes pour tout boucler… Pourtant, ça reste mieux qu’en saison 2 pour l’instant et j’accroche bien aux différentes révélations et à la manière dont la saison se met en place. Je pense que ça va être facile d’en venir à bout si tout reste à ce niveau jusqu’au bout. C’est cool.

> Saison 3


Spoilers

302.jpg

Zéro surprise de voir l’épisode recommencer par Simone flottant sur l’eau. On en est toujours au même point avec cette série : c’est super prévisible, mais ça ne l’empêche pas d’être bien. Une fois sur le rivage, Simone est secourure par quelqu’un – mais qui ? Bien sûr, le jeune de l’épisode d’avant et sa sœur, Luna. Allons savoir comment ils la retrouvent si vite.

Ils l’emmènent en tout cas dans une communauté où Luna lui dit de se taire, effrayée qu’elle soit surprise par « les autres », contrairement à ce que pense son grand frère. Ce dernier souhaite juste avoir quelques informations sur le monde extérieur, de l’autre côté du mur.

Il lui révèle que son collier GPS est foutu, mais aussi qu’ils vivent dans une sorte de jardin d’Eden, un paradis épargné par le virus qui plaît beaucoup à Simone. Simone, elle, elle plaît beaucoup à ce nouveau personnage qui se débrouille même pour essayer de la voir en maillot de bain, alors qu’elle a failli mourir dans une chute d’eau.

Concrètement, elle survit à sa chute sans le moindre bleu visible et juste quelques douleurs qu’elle joue plutôt bien, sans plus, surtout que les scénaristes et la production veut les oublier au plus vite. Elle passe donc un joli moment sur le bateau avec ce mec qui la drague et lui fait oublier son passé de merde. Daniel, c’est son nom, manque toutefois de prudence, clairement et est repéré rapidement par « les autres ». Les autres, ce sont ses parents.

Clairement, le père est méfiant – à raison – et a peur de cette nouvelle arrivante qui ne fait pas partie de sa famille. Alors qu’il se montre vraiment terrible avec Simone et menaçant avec Daniel, un flashback nous révèle qu’au moment du commencement de l’épidémie, cette famille partait pour quelques jours de camping avec la nouvelle copine de Daniel.

J’aime bien les flashbacks dans cette série, parce que les débuts de l’épidémie font vraiment partie de l’ADN de l’intrigue et font toujours de bonnes scènes. Après quelques jours (semaines ?) de quarantaine avec sa nouvelle belle-famille, Emilia s’est donc décidé à voler la bouffe et s’enfuir avec les provisions. Daniel n’a pas réussi à l’en empêcher, et le père l’a suivie pour récupérer les provisions. Jusque-là, c’est plutôt logique. Ils sont pourtant importants pour la série.

La pauvre Emilia a la mauvaise idée de passer par une serre où elle meure dans un accident, mais ça permet de découvrir comment le virus régresse finalement. J’aime bien les flashbacks, par contre, je n’arrive pas à accrocher à Daniel et Luna. Du tout.

Luna propose immédiatement à Simone de partager ses secrets, allons savoir pourquoi : elle emmène rapidement Simone à la frontière de son paradis perdu. Ainsi, on découvre que le virus évite soigneusement cette zone. Mieux que ça encore, Luna possède un remède au virus.

Euh ??? Pardon ? C’est une solution tellement simple à tous les problèmes de la série ça. Luna révèle donc que quelques gouttes du pollen d’une fleur permettent d’inverser les effets du virus sur la nature. Ce n’est pas rien, ça. Immédiatement, Simone se met en quête de suivre Daniel pour obtenir plus d’informations. Elle découvre à son tour la secte dans laquelle se trouve une jolie plante violette capable d’inverser les effets du virus.

Si elle y voit une solution à tous ses problèmes, le père de Daniel a juste peur de ce que Simone pourrait faire à leur paradis. Il ne veut surtout pas que le secret de leur jardin d’Eden soit découvert par le reste du monde et il est prêt à tuer Simone pour si peu. Ayant déjà perdu une copine, Daniel est moins motivé à cette idée par contre. Il n’hésite donc pas à s’en prendre à son père pour permettre à Simone de s’enfuir. Mouais, on a connu meilleur cliffhanger.

Pendant ce temps, et malgré les caméras braquées sur sa cage de verre, Rasmus passe du très bon temps avec Sarah. Personne ne semble parler de ce qui lui est arrivé, la priorité pour Rasmus étant de prouver qu’ils peuvent bien faire ce qu’Apollon a toujours voulu. Sarah devient bien évidemment un sujet parfait aux yeux de Sten, mais lele n’aime pas trop l’idée.

Elle n’est jamais venue à Apollon pour être un rat de laboratoire, elle voulait juste coucher avec Rasmus apparemment. Il faut dire qu’elle se sent une avec lui, même quand ils ne couchent pas ensemble : elle le « sent », grâce au virus. Bon, pour en revenir à ce qu’il se passe pour Sarah et Rasmus, il est assez fou d’avoir Rasmus qui continue de s’obstiner à vouloir suivre le plan de Sten quand tout le monde lui dit assez lourdement qu’il est complètement dingue.

Le virus ferait plus de mal au monde qu’autre chose… mais en même temps, c’est sûr que Simone semblait juste être dans un discours de peur. Sarah, elle, a eu le virus et ne veut pas le transmettre… Elle est effrayée par celui-ci, encore, mais par contre, nous, on n’a toujours pas eu le droit de savoir comment elle était arrivée à Apollon exactement. Je ne sais pas si la série nous l’explicitera à un moment, en plus.

Ailleurs dans la base d’Apollon, Patrick se retrouve à devoir jouer les papas auprès de Fie. C’est génial à voir, il est super attachant avec elle à entrer dans son rôle à merveille. Patrick étant Patrick, il espère bien dormir avec Fie dans le même lit, hein, mais il n’en a pas le temps de toute manière. Outre Simone, Martin ressuscite lui aussi… ce qui n’a aucun sens. Je veux dire, ça n’a aucun sens de le voir « mort » prêt à être balancé dans le vide, ça n’a aucun sens qu’il parvienne à s’en sortir en tuant deux gardes en sortant de son brancard. Mais par contre, ça fait une bonne scène, c’est cool.

Il débarque rapidement dans la base pour libérer Patrick et Fie, sauf qu’en chemin, Fie entend la voix de sa sœur. Elle n’en croit pas ses oreilles, puis ses yeux et comprend que sa sœur est bien en vie. Sarah reproche à Fie de l’avoir abandonnée et je suis un peu frustré que la scène tourne court bien rapidement quand il pourrait y avoir bien plus à développer entre elles…

En entendant tout ça, Patrick décide de trahir une fois de plus Martin et de le laisser derrière lui. La fuite permanente ne l’intéresse pas trop… Et en plus, la résurrection de Sarah fait un bon argument en faveur d’Apollon, dont le plan est clairement possible désormais. Si Martin est arrêté quand il révèle sa présence, il peut tout de même avoir droit à sa confrontation avec Rasmus.

Celui-ci lui rend le traqueur qui permettrait de retrouver le corps de sa sœur, mais qui est bien en panne. Leur conclusion ? Simone est forcément morte puisque le GPS n’indique plus sa position. Euh, c’était un collier les gars, pas une puce sous sa peau franchement.

La série prend tout de même le temps de développer davantage Fie et Sarah, finalement. Je ne sais pas pourquoi j’avais oublié l’existence de Fie dans l’entre-saison, parce que je l’aime vraiment beaucoup. Sarah lui reproche de ne s’intéresser à elle que parce qu’elle souhaite survivre. Ah. Ce reproche est important pour la suite : Sarah essaie de convaincre Rasmus qu’il n’a peut-être pas envie de sauver tout le monde finalement…

Je ne l’aimais pas beaucoup en saison 2, mais là, il va être dur de ne pas la détester si elle veut sacrifier tout le monde juste parce qu’ils n’ont pas rêvé d’être là comme eux – alors même qu’ils n’ont pas le même rêve. Pour la convaincre, Rasmus lui parle de tous les autres patients malades qui sont là dans l’espoir d’obtenir un virus capable de guérir leurs maladies.

Elle lui demande à voir tout ça, le forçant à ne pas respecter certaines règles posées par Sten. C’est très gênant, parce que Rasmus l’amène rencontrer Mathilde et les autres pour mieux découvrir qu’ils sont tous morts. Oui, Sarah a eu la bonne idée de révéler qu’elle était morte quand elle a contracté le virus et ça a donné des idées à Sten. C’était obligé.

Forcément, Rasmus se décide alors à se méfier de Sten. Il était temps. Il refuse donc de communiquer à Sten les informations dont il dispose, ne captant peut-être pas qu’il y a des caméras braquées sur sa cage en permanence. Rapidement, Rasmus met en place un plan anti-Apollon en fin d’épisode. Il faut dire qu’il y obtient de nouvelles informations grâce à Fie ayant eu un éclair de génie grâce à Patrick.

La colocation entre ces deux-là est vraiment une excellente trouvaille et permet à Fie de comprendre que le virus a trouvé sa place en Sarah parce qu’elle n’avait pas de système immunitaire (c’était sa maladie), exactement comme il faut de la place dans un verre pour le remplir d’eau. Dès qu’il est au courant, Rasmus embauche aussi Martin dans son plan, Martin étant de toute manière en plein deuil.

> Saison 3

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.