American Horror Story – S09E06

Épisode 6 – Episode 100 – 15/20
Bof. Ils tenaient une super intrigue avec ce début de saison 9, mais comme d’habitude, ils abandonnent une bonne piste pour se concentrer sur des conséquences moins intéressantes. Quant au titre de l’épisode, il fait espérer de grandes choses quand ce n’est finalement qu’une sorte d’hommage à cet anniversaire particulier de la série… Je m’attendais à des retours ou au moins un clin d’œil ; finalement, la série propose un épisode classique. Pas la peine d’en faire un événement, donc.

Saison 9


Spoilers

906.jpg

They can’t make you testify against your spouse.

La saison s’appelle 1984, mais l’épisode débute en 1985. Allons comprendre. Dingue de me dire en tout cas qu’ils n’en sont qu’à leur centième épisode alors que ça fait déjà neuf ans que la série existe… Avec ce titre, je ne sais pas trop à quoi m’attendre, mais je sens que ça risque de me déplaire, là.

Bon, en attendant, en 1985, il y a une touriste allemande qui veut se réveiller tôt le lendemain pour aller à Disneyland qui est gênée par la musique

Mr Jingles l’empêche toutefois de la tuer – ou juste de la violer, allons savoir. Il veut dormir aussi Mr Jingles et on comprend que ça commence à lui peser sur les épaules de vivre avec Ramirez. Ce dernier a tué onze victimes depuis l’été 84 et il en a marre de voir Ramirez tuer. Le truc, c’est qu’il n’a pas trop le choix : Satan l’a ressuscité et il a accepté d’être son serviteur, donc il se doit de faire ce que Ramirez lui demande.

C’est vrai qu’à Redwood on a eu des victimes coincées sur le périmètre, mais eux ne l’étaient pas car ils sont des disciples de Satan. Bim, un douzième meurtre peut avoir lieu grâce à ça… Ce n’est pas la touriste allemande, juste une victime qui restera inconnue. C’est toutefois la victime de trop, permettant à la police d’identifier Ramirez et de placarder sa photo partout en ville grâce à la presse.

Benjamin saisit cette occasion pour trahir Ramirez et dénoncer sa présence en plein centre-ville, restant alors pour voir son ancien allié se faire dégommer par la foule heureuse de mettre la main elle-même sur ce meurtrier en série qui sévit dans la région. Oups.

Après le générique, on reprend de manière étonnante sur des canards en train d’être photographiés par un nouveau personnage… Il est clairement à proximité de Camp Redwood notre photographe, alors j’ai de la peine pour lui, d’avance. Il passe des photos d’animaux a celle d’un tag indiquant que Brooke veut votre sang.

Nous sommes cette fois en 1989 et ce pauvre touriste se fait dégommer par Montana. Celle-ci a toujours un joli profil en maillot de bain et réussit en effet à exciter le touriste qui se fait planter quelques fois par son couteau, pour le principe. Cela impressionne Xavier, qui réclame toutefois le prochain meurtre, même si ça blase les anciens morts de Redwood.

Ils cohabitent encore et toujours avec Ray qui est forcé de jouer les hommes de ménage pour le couple Il en a marre de le faire, cependant, et il leur dit clairement, tout en étant choqué de voir qu’ils n’en ont rien faire du sort réservé à Brooke, accusée des meurtres. La pauvre. Elle n’a tué que Montana, en légitime défense…

En même temps, j’aime bien l’évolution de Xavier. Il a fait le bien dans sa vie et ça a mené à son meurtre par Margaret, alors évidemment qu’il est méchant dans sa mort.

Plus tard encore, on découvre un reportage télévisé qui nous montre que Margaret est devenue une héroïne du rêve américain. Avec l’argent de son ex-mari, elle se décide en effet à racheter tous les manoirs et lieux hantés des États-Unis pour en faire des attractions touristiques, et ça marche du tonnerre. Elle a même un nouveau mari en la personne de… Trevor !

Trevor a survécu ! Pardon ? Après quelques mois dans le coma, il est désormais marié à Margaret et c’est bien drôle à voir. J’imagine qu’il fait tout ça pour l’argent, mais ça marche bien. Les deux se détestent, mais trouvent encore le moyen de coucher ensemble. En 1985, ils se sont arrangés pour qu’il ne révèle pas que Brooke est innocente, en échange de l’assurance que Margaret assurera sa stabilité financière. Pour cela, elle a exigé que Trevor se marie avec elle, histoire qu’il ne témoigne pas contre elle.

Brooke ? Après plusieurs appels des décisions prises à son procès, elle se retrouve dans le couloir de la mort, accusée du massacre de Redwood. Elle y retrouve évidemment Ramirez qui se moque d’elle et lui propose tout de même un marché avec Satan pour la protéger de la mort, marché qu’elle refuse. J’ai bien cru qu’elle allait accepter et enfin devenir intéressante… mais non.

Du côté de Margaret, les affaires ne se déroulent pas si bien, avec des ventes que les gens refusent par respect pour les morts et un nouveau double meurtre découvert à Redwood grâce à Ray ne faisant plus le ménage derrière Xavier et Montana. C’est une bonne chose pour Margaret finalement : elle organise aussitôt un concert au camp pour faire le buzz.

Il est donc révélé, enfin, que Chet est bien mort au fond du lac… et il a très envie de tuer Margaret quand il la voit, mais ce n’est pas si simple : Montana l’en empêche. Alors que Brooke se dirige vers la mort, en refusant une nouvelle fois l’offre de Ramirez, les choses peuvent enfin s’accélérer. Ramirez lance un nouveau rituel satanique, Brooke adresse ses derniers mots à Margaret qu’elle menace de mourir brûlé et peut donc passer à l’injection qui la verra mourir. Ce n’est pas si évident pourtant.

En effet, c’est bien Brooke qui est tuée par le gouvernement, alors que Ramirez lui, réussit à s’échapper de prison grâce à un rituel satanique de plus. La mort de Brooke n’est que temporaire cela dit, parce que Donna s’arrange pour la faire survivre. Wait what ? J’avais oublié son existence dans tout ça, mais c’est vrai qu’elle s’en tirait aussi en vie !

Dans tout ça, Mr Jingles s’en tire bien également. Il a désormais une vie de famille, en Alaska où il oublie son passé de meurtrier avec une femme oubliant son passé de prostituée, et un enfant tout mignon. C’est beau. Comme quoi on peut refaire sa vie facilement. Il s’appelle désormais Donald, bosse dans un vidéoshop où il déconseille aux gens de regarder des films d’horreur.

Malheureusement pour lui, avec le concert de Margaret à Redwood, quelqu’un remonte clairement la piste de son passé et décide de s’en prendre à lui. Il rentre donc chez lui pour trouver sa femme morte et une menace, gentiment déposée sur le ventre de son bébé. Aussitôt, il redevient Mr Jingle, abandonnant son bébé auprès de sa tante. Bien.

Saison 9

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.