Lucifer – S05E02

Épisode 2 – Lucifer! Lucifer! Lucifer! – 17/20
Je dirais que j’aime davantage cette saison que les précédentes, malgré ses deux petits épisodes. Le rythme y est meilleur à l’échelle de la saison, parce qu’on sent que chaque épisode fait des pas de géant dans l’intrigue. Le seul problème, c’est qu’ils peuvent le faire avec du rab de quinze à vingt minutes sur le format habituel de ce genre de série… Or, ça se sent : l’enquête est interminable. Heureusement que les personnages et les relations évoluent également au passage. « Plus c’est long, plus c’est bon » est clairement un mensonge avec cette série !

> Saison 5


Spoilers

Do you even know how to be Lucifer?

Qu’est-ce que la série fout dans l’espace ? Me suis-je trompé en cliquant sur Netflix ? Il y a pourtant peu de doutes à avoir vu le titre de l’épisode. Les scénaristes sont juste partis loin avec une étrange histoire de cosmonaute, de pomme à manger dans la réserve d’une autre cosmonaute et de meurtre dans le projet Red 2 Mars.

Avant d’enquêter sur le meurtre de Judy la cosmonaute qui est finalement bien sur Terre, évidemment, Ella apprend le retour de Lucifer de la part de Chloé qui le cherche partout, et c’est toujours aussi cool de la voir déprimée de ne pas avoir de ses nouvelles. On enchaîne finalement avec l’équipe, ce qui nus permet d’apprendre que Red 2 Mars a pour but de mettre en place la première colonie sur Mars. Rien que ça.

Les scénaristes n’ont pas trouvé l’occasion de nous montrer les fesses de Tom Ellis lors du premier épisode, mais ils trouvent vite ce qu’il faut pour ça : comme Lucifer est désormais un imposteur, il s’entraîne à se faire passer pour le Diable. Nu, devant son miroir, parce que pourquoi pas ? Dans le genre nudité inutile, on se remet là, c’est reparti pour une saison à chercher tous les prétextes pour dénuder le casting. On va se marrer.

En tout cas, s’il s’entraîne, il n’est pas bien doué et ne donne pas le change longtemps devant Chloé : il ment à Ella, ce que Lucifer ne fait jamais (c’est vrai que c’est ce qui fait que j’aime tant le personnage habituellement), avant d’être sympathique avec Dan (qui pourtant donne toutes les raisons du monde de le prendre pour un boulet). Bon, il reste en retard pour l’enquête, mais Chloé est totalement perdue face à ce nouveau Lucifer.

Comme chaque fois qu’un personnage a un cas de conscience, Chloé se rend aussitôt chez Linda. Cela fait plaisir de retrouver Linda dans son rôle de psy où elle excelle bien plus que dans celui de maman angoissée. Elle apprend avec étonnement la nouvelle position de Lucifer sur l’honnêteté, mais c’est une scène plutôt marrante qui commence à nous mettre Chloé dans la peau de Lucifer. Oui, Linda donne de bons conseils à Chloé, mais tout ce que notre détective retient, c’est qu’elle doit à présent rappeler à Lucifer ce qu’il aimait tant sur Terre.

Bizarrement, elle ne pense pas à elle, même si elle pense être la raison des changements de Lucifer à cause de sa déclaration d’amour qui change tout de même bien des choses dans leur relation, mais plutôt à tous les petits plaisirs de Lucifer. Lorsqu’il est temps d’en revenir à l’enquête, Chloé et Lucifer enquêtent donc plein de suspects avec une inversion des rôles particulièrement savoureuse. Lucifer mène donc l’enquête avec sérieux alors que Chloé tente de lui montrer tout le fun qu’ils peuvent avoir ensemble.

La série s’en tire très bien, comme souvent, à faire en sorte que l’enquête soit menée en mettant malgré tout au cœur de son intrigue l’évolution des personnages. Chloé dépitée et surprise par les actions de Lucifer, ce n’est pas une première, et ça marche toujours. Par contre, je suis triste que cela nous mène à l’absence du vrai Lucifer…

C’est sans surprise que Maze est la première à pouvoir s’en rendre compte en lui tombant dessus pour se venger de son départ sans elle. Ainsi donc, elle découvre que Lucifer n’est pas de retour : celui qui est là est finalement Michael, son frère jumeau. Allons bon. C’est gros de nous sortir le frère jumeau et c’est gros d’avoir une réponse si vite, mais j’ai bien aimé cette nouvelle relation avec Maze. J’espère qu’elle ne trainera pas à prévenir le reste du casting.

Que vient faire Michael sur Terre ? Il est énervé d’avoir entendu dans la Cité d’Argent tous les autres anges être ravis de la maturité de Lucifer étant revenu sur son trône de lui-même. Mon dieu. Il est jaloux de son frère, et c’est tout ce qui le motive à revenir sur Terre. Ma foi, ça suffit à vrai dire, mais je m’attendais à une intrigue plus large.

C’est un peu le cas avec Michael capable de manipuler tout son petit monde, à commencer par Maze. Il parvient ainsi à convaincre celle-ci qu’elle a tout intérêt à l’aider pour se venger de Lucifer et s’assurer qu’il revienne pour de vrai. Oui, Michael veut faire en sorte que Lucifer quitte l’Enfer pour venir se venger, et en attendant, il compte faire des dégâts avec les jouets de Lucifer. Cela explique pourquoi il était important que Maze et Chloé ne soient plus aussi proches que dans l’épisode précédent, et ça explique la raison de leur rupture amicale trop rapide.

Michael enchaîne ensuite avec des retrouvailles avec son frère, Amenadiel. Persuadé d’avoir affaire à Lucifer, celui-ci est énervé de savoir que Charlie est à nouveau en danger, puisque plus rien n’empêche les démons de revenir s’en prendre à son fils. Bizarrement, ça n’a pas choqué Linda, tout ça… Par contre, je suis à peu près persuadé qu’on va finir par se diriger vers une intrigue où tout le monde saura que Michael n’est pas Lucifer mais fera comme si, pour mieux le faire tomber.

Il n’empêche qu’Amenadiel a désormais peur pour son fils et qu’il décide de le porter non-stop, ce qui fait que Linda est forcée de débarquer au Lux pour le confronter et lui apprendre que Lucifer ment à nouveau. Amenadiel comprend peu à peu ce qu’il se passe, surtout quand Linda lui dit de ne pas se laisser dominer par sa peur – or, la peur, c’est ce qui fait plaisir à Michael, justement.

En attendant, Michael galère à se faire passer pour Lucifer, même si ça marche plutôt bien de le voir en équipe avec Chloé lors d’une course poursuite où il finit par la sauver avec ses ailes. Il arrive à lui redonner des étoiles dans les yeux, pour mieux s’assurer de la faire tomber de haut le soir-même. En effet, il n’invite pas Chloé chez lui, mais s’arrange pour qu’elle le croit, afin qu’elle puisse mieux le surprendre dans les bras de Maze. Quelle connasse, Maze !

J’adore notre démone habituellement, mais là, c’est abusé, parce que Chloé n’a pas l’air trop au courant de ce qu’il se passe concernant Michael. La scène entre eux dans l’ascenseur est géniale, et pas seulement parce qu’elle nous donne à peu près tous les points « ascenseur » du Bingo Séries. Bref, Michael réussit son coup et fait souffrir Chloé, dont le jeu d’actrice est vraiment au point. Habituée à souffrir à cause du diable, Chloé n’a plus aucun suspect. Il nous reste encore Dan, heureusement.

Il est celui qui a le plus de soupçon ce soir-là, même si Lucifer a toujours été une énigme pour lui après tout. Chloé, elle, doit à nouveau gérer celui qu’elle pense être Lucifer le lendemain, ce qui lui permet de découvrir que désormais son pouvoir est de faire révéler aux gens ce dont ils ont le plus peur, pas ce qu’ils désirent le plus. Voilà qui nous change tout.

Chloé décide alors d’accepter ce nouveau Lucifer, ou c’est en tout cas ce qu’elle lui dit. Elle le dit aussi à Maze, empirant son propre cas en faisant comprendre à Maze qu’elle la pardonne parce qu’elle sait qu’elle est seule et dans un état fragile. Pas exactement ce qu’il faut pour forcer la démone à lui reparler… En revanche dire qu’elle envisage de coucher avec Lucifer devrait suffire. Maze ne dit pourtant rien et continue de perdre bien des points à mes yeux.

On enchaîne alors sur une scène méga gênante où Lucifer et Chloé font du café ensemble – à la base pour Ella s’endormant sur son microscope (il y aura un épisode sur elle et ses mauvaises relations, c’est obligé) – et où Chloé récupère de l’argent dans la poche de Lucifer. Sérieusement ? Qu’est-ce que c’est que cette technique de drague ? Je n’ai pas été aussi gêné devant un écran depuis au moins les films Harry Potter et les lacets d’Harry. Je ne sais pas à quoi jouent les scénaristes, mais ça n’a rien de sexy tout ça.

J’étais du coup heureux que Chloé pense à une nouvelle idée pour faire avancer l’enquête et que Michael se retrouve confronté à Linda faisant l’erreur de l’interroger sur la garde de l’Enfer parce qu’elle s’inquiétait sur Charlie. Je veux dire, avec ça, Michael comprend immédiatement ce qu’il lui reste à faire là. Par contre, il fait l’erreur de relever la plus grande peur de Linda – celle d’être une mauvaise mère – à voix haute. Si avec ça elle ne se méfie pas.

Quant à l’enquête, et bien, elle avance, mais on s’en fout, non ? Judy a le bon goût d’être détestée par tout l’équipage, de coucher avec celui qui finance la mission (Brody) et d’être tuée après avoir découvert que le projet d’exploration de Mars n’était qu’un coup de pub parce que Brody détestait l’espace. La meurtrière ? Une idiote qui n’était pas au courant de tout ça, couchait avec le numéro 2 du projet et était jalouse de Judy qu’elle pensait en couple avec lui. Rien que ça.

Ecoutez, je ne suis pas là pour le procédural, je ne vais pas faire semblant dans la critique, surtout quand les scénaristes prennent vraiment le temps de développer en parallèle enquête et personnages, mais j’avoue que tout ça retombait plutôt bien sur ses pattes (de mouton ?).

L’épisode se poursuit alors avec un rencard prévu entre Chloé et Michael, afin de coucher ensemble. Maze essaie heureusement de l’empêcher, découvrant au passage que Michael a désormais pour but de voler la vie de Lucifer… Elle se fait maîtriser en deux temps moins de trois mouvements par Michael et est assommée par lui, laissant ainsi Chloé dans la gueule du loup.

Heureusement, les scénaristes nous révèlent que Chloé a tout compris, laissant tout de même le doute planer un bon moment. Ben oui, on la voit séduire Michael et tenter de coucher avec lui, et ça dure tellement longtemps que j’en suis venu à douter de savoir si elle avait vraiment compris à qui elle avait à faire. Du coup, c’était jouissif de la voir lui tirer dessus pour vérifier ses soupçons.

J’ai adoré la scène de confrontation, permettant à Chloé d’apprendre toute la vérité sur Michael. Elle sait aussi qu’il l’a manipulée avec la peur, ce qui était une déduction que je ne m’attendais pas à voir de sa part. Elle est toujours aussi forte notre détective, ouf ! Et elle comprend désormais que Lucifer ne changera pas, parce qu’elle a une relation spéciale avec lui.

Michael lui révèle donc enfin qu’elle a été créée spécialement pour plaire à Lucifer. Eh, ça faisait longtemps qu’on n’avait pas entendu parler de ça. Elle vire Michael de l’appartement de Lucifer et l’épisode n’est toujours pas terminé pour autant. Oui, nous sommes sur des épisodes à rallonge sur Netflix, et vraiment, ça se sent bien trop.

On termine donc sur une confrontation entre Amenadiel et son frère, le premier ayant deviné à qui il avait affaire et faisant remarquer à juste titre que Michael a juste peur de rester toujours derrière Lucifer, parce qu’il est moins bon que lui, et c’est tout. Le montage final nous révèle également que Linda vit mal d’être possiblement une mauvaise mère, que Maze est toujours énervée après la famille complète de Lucifer et que Chloé reste à contempler Los Angeles (zéro intérêt, oui).

Le cliffhanger ? Amenadiel rend visite à Lucifer en Enfer pour lui demander de revenir à la surface, parce qu’il est temps. Ben moi qui m’attendais à ce que Michael reste quelques épisodes, je suis surpris de le voir déjà disparaître dans la foule du Lux et d’apprendre ce retour prochain de Lucifer.

> Saison 5

6 commentaires sur « Lucifer – S05E02 »

  1. Oui, je pensais aussi que la supercherie de Michael allait durer bien plus longtemps et que Lucifer n’allait pas revenir aussi vite !
    Et oui, Maze peut être blessée par sa dispute récente avec Chloé mais en arriver là en aidant Michael, c’est abusé !

    J'aime

  2. Je suis bien contente que Chloe ait rapidement deviné que Michael n’était pas Lucifer. J’ai adoré quand elle lui tire dessus. Gros travail de Tom Ellis qui excelle à être un Lucifer pas du tout crédible en Michael 🙂

    J'aime

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.