Lucifer – S05E08

Épisode 8 – Spoiler Alert – 16/20
Si c’est un très bon épisode du point de vue de l’intrigue, il est malheureusement très, très prévisible et pas toujours bien joué. Ca manque de twists surprenants et réussis pour moi, à l’exception du cliffhanger me faisant peur pour la suite de la série. Je ne suis pas tout à fait convaincu par la direction que prend la série, surtout qu’il y aura une saison 6, mais bon, ça n’empêche pas cet épisode d’être une mi-saison solide proposant deux épisodes en un (avec une transition totalement flinguée et des grosses ficelles en veux-tu en voilà, par contre).

> Saison 5


Spoilers

I’m a good guy.

C’est bizarre, mais j’ai fait une pause entre les deux épisodes et je n’étais pas prêt à reprendre sur ce coup de feu initial qui nous montre la mort de Lucifer sans le moindre chichi. Chloé en est dévastée, Dan reste haineux et Lucifer… respire ?

Chloé est rassurée de voir qu’il va bien malgré l’impact de balle en lui, ce qui suffit à Dan pour comprendre qu’elle savait qu’il était le diable. C’est un raccourci rapide, mais les scénaristes ne semblent pas avoir envie de trop traîner sur cette scène. C’était juste un excellent cliffhanger et ça permet une dispute entre Chloé et Dan. Chloé fait tout ce qu’elle peut pour expliquer à Dan qu’il se plante et que Lucifer n’est pas si mauvais que ça… mais bon.

C’est trop pour Dan qui se barre de l’appartement, sans en demander plus et pour essayer de digérer tout ce qu’il découvre. Dans tout ça, il reste à comprendre pourquoi Lucifer n’est plus vulnérable en présence de Chloé. Heureusement qu’elle a réussi à lui faire prendre conscience de sa vulnérabilité juste avant, mais clairement les scénaristes jouent avec nous sur ce coup-là.

Chloé se barre malgré tout pour aller chercher Trixie, comprenant que sa fille n’a rien à faire avec Dan ce soir-là, parce qu’il s’en occuperait bien mal. Lucifer, lui, reste perturbé par ce changement important dans la mythologie de la série. Tu m’étonnes.

Le lendemain matin, Pete remet déjà la clé de son appartement à Ella. C’est méga trop tôt à ce stade, et ça stresse énormément Ella. Tu m’étonnes. Elle trouve que leur relation va trop vite, et surtout, trop bien. Elle s’en confie à Chloé qui a clairement autre chose à gérer, avec Lucifer voulant à présent se venger de Dan en lui mettant un serpent dans son bureau. Pfiou. Il m’agace Lucifer : un coup, les scénaristes le font mûrir pour de vrai, un coup, il se comporte comme un gamin. C’est lassant.

Chloé n’est pas encore lassée, elle, bizarrement, et elle garde son calme avec Lucifer qui fait une nouvelle (et énième) fixette sur Dan. C’est con de le faire réagir comme ça alors que les scénaristes tenaient une vraie bonne intrigue, là, pour une fois. Bon, ils en tiennent une autre avec le tueur en série de l’épisode précédent, dont l’identité ne convainc pas Chloé, pour des raisons plus ou moins cohérentes.

Notre détective et Lucifer vont donc l’interroger, ce qui permet à Chloé d’avoir la certitude que malgré ses aveux, le tueur en série lui ment, plus obsédé par son culte de la personnalité que par ses victimes, de même que Lucifer est plus obsédé par sa revanche sur Dan que par l’enquête. Chloé a bien raison d’être agacée par son mec, mais sa manière d’utiliser l’ironie avec lui est loin d’être une bonne idée. On dirait vraiment que les deux personnages ont régressé genre à la saison 2 après une saison plutôt cohérente du point de vue de l’écriture (même si ça ne valait pas grand-chose et n’inventait rien, je sais bien).

Cette fois, Lucifer est donc prêt à passer la nuit à trouver une manière de prendre sa revanche sur Dan, et il en oublie de répondre au téléphone à Chloé quand elle se fait enlever en lui indiquant qu’elle a une nouvelle piste et la certitude de l’existence d’un deuxième serial killer. Ce dernier est aussitôt le suspect principal de l’enquête de Lucifer et Ella, complètement paniqués et pas bien efficace. Moi, je soupçonne plutôt Dan et/ou Michael, hein.

Bon, le scénario n’est pas ouf et cette fois, les acteurs le sentent. Autant d’habitude, j’adore le personnage d’Ella et son interprétation, autant cette fois-ci, ce n’est pas super bien joué. C’est dommage parce que j’adore le duo Lucifer/Ella… mais là, ils se retrouvent à mener une enquête ensemble, comme de bons boulets. Ella n’a rien à faire là en tant que scientifique, Lucifer n’a plus aucun calme et leur enquête… bon. Ils ont un temps de retard, clairement.

Il faut cinq minutes pour qu’Ella comprenne que l’homme qu’ils ont arrêté dans l’épisode précédent était un copycat, alors que n’importe qui devant la série l’avait compris dès la deuxième scène de l’épisode. Bref. Lucifer est dépassé par les événements, au point de se décider à appeler Maze. Celle-ci lui en veut toujours pour sa mère, mais quand Amenadiel la pousse à décrocher, elle se met aussitôt en quête pour retrouver Chloé. Effectivement, commencer par Maze était peut-être une bonne idée.

Pendant qu’elle se lance dans ses recherches en allant interroger le copycat à sa manière, Ella et Lucifer suivent une piste qui les mène dans une maison où ils trouvent une fleur de lys et une autre victime du tueur. La série met trois plombes à nous révéler qu’il ne s’agit pas de Chloé, alors qu’on le savait très bien, mais là-dessus, les performances de Lucifer et Ella tenaient la route.

Par contre, quand Pete débarque pour écrire un nouvel article pour sa rédactrice en chef, moi, je me suis retrouvé à le soupçonner. Il est trop parfait pour Ella, c’est évident qu’il ne peut pas être clean.

En parallèle de tout ça, Amenadiel stresse pour rien quand Charlie a de la fièvre, l’emmenant à l’hôpital pour un ou deux degrés de trop. Lui et Linda sont stressés que leur petit ange soit malade, mais Lucifer n’en a rien à carrer de son neveu. Quand il va voir Amenadiel, c’est pour lui demander de ralentir le temps, en vain. Son frère conseille alors à Lucifer de faire du vrai travail de détective, et c’est tout.

Cela impressionne Ella de le voir faire de vraies recherches et avancer pour de vrai, alors que l’interrogatoire de Maze permet de nous certifier que Chloé n’a pas été enlevée par le « Whispers Killer ». En effet, le serial killer trouve ses victimes dans les restaurants et cherchent des femmes de pouvoir qui parlent beaucoup… Pas exactement les habitudes de Chloé.

Par contre, ça correspond malheureusement beaucoup trop à Ella, qui s’en rend compte, mais se rend tout de même chez Pete, qu’elle connaît à peine, pour récupérer des dossiers qu’il a préparé pour elle. Ah, putain, Ella, t’es con sur ce coup-là. Bon, elle se rend compte du problème en cours de route, par accident, en trouvant une pièce secrète chez lui, où il fait pousser des lys. Oh la pauvre. Elle sait très bien à quoi elle a affaire sur ce coup-là, mais elle n’a même pas besoin d’être paralysée par un produit pour l’être.

Boulette comme elle est, Ella tombe sur Pete et ne réussit pas à lui cacher ce qu’elle a découvert, alors même qu’il ne savait rien. Par chance, elle a eu la présence d’esprit de lui voler du tranquillisant dans sa pièce secrète, alors elle parvient à le paralyser sans trop de mal, après une scène qui m’a quand même fait un peu peur pour la survie d’Ella. Je les vois mal chercher à la remplacer pour la suite de la série, mais on n’est jamais à l’abri pour une série.

Bon, Pete est vite arrêté et Ella l’interroge aussitôt. L’origine des fleurs de Lys ? Ben un peu comme dans Plus Belle la Vie qui avait l’Enchanteur pour faire EXACTEMENT la même chose, c’est un petit complexe avec sa maman qui explique tout ça. Pauvre Ella. Je sentais bien que son intrigue évoluait discrètement sur toute cette mi-saison, et ça explose bien dans cet épisode. Et autant au début l’actrice ne parvenait pas à me convaincre dans son jeu, autant avec cette scène, elle regagne tout mon amour.

Elle quitte donc Pete après un interrogatoire qui l’énerve carrément, mais qui énerve aussi Lucifer, impuissant et comprenant qu’il a perdu bien du temps à arrêter Pete qui n’est pas le kidnappeur de Chloé. Il était alors temps d’avoir Maze lui expliquant que tout ça, ce n’était que pour le blesser lui et pas Chloé. Oh, elle fait simplement une déduction logique, mais elle est bien placée pour le savoir.

En effet, en parallèle de tout ça, Maze et Lucifer ont pu faire équipe, malgré la rage de Maze pour son ex patron. Elle a de quoi être énervée après lui, en fait : il lui a caché sa mère, certes, mais il arbore toujours la bague et il n’hésite pas à dire à Maze qu’elle n’est qu’un démon, donc qu’elle n’aura probablement pas le même privilège que les anges. Certes, il dit toujours la vérité, mais par rapport au discours d’Amenadiel, ça fait mal.

Au passage, Lucifer se rend compte par accident qu’il a récupéré son mojo, mais c’est assez logique : il est de nouveau vulnérable maintenant que Chloé n’est plus là. Non ? Maintenant que tout ça est dit, on peut en arriver au point de l’épisode où l’on apprend enfin que Michael est derrière l’enlèvement de Chloé. C’était si évident.

La scène où les deux se parlent est un peu trop lente à mon goût, surtout qu’elle ne sert qu’à nous confirmer que Lucifer n’a jamais dit à Chloé qu’il l’aimait. Cette fois, cependant, c’est Michael qui l’apprend, donc bon, ça avait un intérêt de faire parler Chloé un bon moment. En parallèle, Maze retrouve rapidement Dan dans un bar où il se bourre la gueule, ce qui permet à Lucifer de l’interroger et d’apprendre des informations précieuses.

Déjà, la théorie de Maze se confirme rapidement : Michael est celui qui est derrière l’enlèvement de Lucifer. Grâce aux informations cruciales, mais peu précises de Dan qui s’est évanoui en vol quand Michael l’a emporté, Lucifer retrouve bien vite Chloé finalement. Au moins, ça permet à Dan de comprendre que Lucifer n’est pas si méchant et bien amoureux de Chloé, alors que Maze peut être frustrée une fois de plus de voir que les âmes sœurs existent. Pour les autres.

L’épisode en revient alors à la fièvre de Charlie qui ne représentait rien du tout, mais pour nous révéler que Michael est à l’hôpital lui aussi. Il en profite pour larguer une petite bombe à Amenadiel, en lui faisant prendre conscience que son fils est humain, pas angélique.

Cette fois, l’épisode devrait être terminé, mais eh, on est sur Netflix, on a droit à une heure complète d’intrigue. Voilà donc que Michael rentre à la cave pour tomber sur Maze, qui se laisse manipuler par lui, une fois de plus. Ah, lala, qu’est-ce que j’en ai marre de ce Michael… Pourtant, il n’a pas encore eu l’occasion de faire tous les dégâts qu’il aurait pu faire sur huit épisodes. La série prend son temps.

Pendant ce temps, Chloé reprend le travail en remerciant ses collègues pour leur enquête – mais elle ne remercie que ceux qui n’étaient pas là pour la recherche en fait. Elle a ensuite le temps de parler en tête avec Lucifer, pour lui confier ses craintes vis-à-vis de Michael ayant un énorme plan pour lui. Le truc, en revanche, c’est qu’on avance vite vers une crise de couple. Michael a réussi à insister sur la peur de Chloé : elle craint que Lucifer ne soit pas amoureux d’elle et apprendre qu’il a récupéré son mojo, en plus de son invulnérabilité en début d’épisode, n’aide pas ce sentiment.

Elle pousse ainsi Lucifer à lui dire qu’il l’aime, mais au moment où il se décide enfin à le faire, Chloé est figée. Comme le reste du monde. Par chance, Amenadiel est juste à côté au commissariat. Inquiet de savoir que son fils est un simple humain, il a réussi à stopper le temps. Entièrement. C’est con. Cela nous confirme que Charlie n’est pas un ange, puisqu’il est arrêté lui aussi, mais ça montre aussi les peurs d’Amenadiel. Il est un papa génial à avoir peur des souffrances à venir pour son fils !

Par contre, c’est un peu gros la rapidité avec laquelle il a réussi à s’en prendre à Amenadiel. Bon, admettons, ça fait une chouette scène où Amenadiel choisit de faire confiance à Lucifer plutôt que Michael, menant aussitôt à un combat contre ce dernier.

Maze sort alors de nulle part et protège Michael, qui lui a promis une âme. Oups. Bon, c’est un sacré retournement de veste pour Maze, qui se retrouve à s’en prendre à Lucifer dans un commissariat figé et permettant des effets spéciaux sympas quand le verre se brise et se fige en même temps. Tout ça prend des proportions un peu inquiétante en revanche, Maze s’en prenant à Lucifer et révélant enfin ce qu’elle a contre lui – sans que Lucifer ne prenne vraiment la peine de s’en défendre assez à mon goût.

Pendant qu’ils se battent entre eux, Amenadiel s’en prend donc à Michael pour se venger, puisqu’il s’est attaqué à son fils. Michael a bien géré ses petites affaires, ma foi, à retourner Maze contre Lucifer et à faire en sorte d’avoir le contrôle d’Amenadiel si vite. Par contre, ce qu’il n’avait pas calculé, c’est la facilité déconcertante avec laquelle Lucifer désarme Maze.

Il se retrouve rapidement contre ses deux frères, donc, et même lorsqu’il attaque un humain, Lucifer sauve l’humain, neutralise Maze une seconde fois et revient en aide à Amenadiel pour stopper Michael et se battre contre lui, probablement à mort. La série part en vrille avec ce combat entre les trois êtres célestes qui ne font pas vraiment preuve d’amour et bienveillance entre eux. Sans surprise, Dieu débarque donc pour arrêter le combat entre ses fils… et c’est bien dommage, parce que la série va un chouilla trop loin à mon goût. Autant la lumière divine qui les stoppe tous avec une voix off, ça passait bien, autant enchaîner sur le plan d’un acteur sur fond de lumière blanche, ben… c’était décevant. Dieu n’est ainsi qu’un humain comme un autre. C’est logique, je sais, mais j’ai peur que ce soit un moment jumping the shark pour la série.

Voir aussi : Ce que c’est qu’un « jumping the shark »

Ils auront du mal à revenir en arrière maintenant qu’on connaît Dieu… et je vois mal ce que la saison 6 apportera, à part la menace d’une fin du monde. En attendant, il nous reste une moitié de saison 5 à savourer quand Netflix se décidera ! J’espère qu’ils ne traîneront pas trop, j’adorerais qu’ils profitent de cette période sans série plutôt que de revenir en janvier avec toutes les autres des networks qui reviendront. On verra.

En attendant, cet épisode était bien, mais à proposer deux intrigues comme ça, je trouve que les scénaristes se sont perdus sans réussir à bien faire le lien entre les deux affaires. Ainsi, Ella disparaît après sa confrontation avec Pete (tu iras en Enfer qu’elle dit à son tueur en série) et c’est bien dommage. Linda n’a servi à rien, à part être figée avec Charlie à la fin (j’ai eu peur pour elle pendant le combat, je sentais le twist merdique où on la tuait, je ne sais pas pourquoi, je voulais que quelqu’un meure dans cet épisode), mais c’est toujours mieux que Dan dont la révélation du vrai visage de Lucifer n’apporte en soi pas grand-chose à la série.

Restera donc à traiter à la reprise les sentiments sur le point d’être avoué de Lucifer à Chloé, ce qui n’est pas gagné avec l’arrivée sur Terre de Dieu pour empêcher ses fils de se battre. Honnêtement, ça sent l’épisode où les trois anges seront punis et emmenés hors de la Terre, et je ne parle même pas de Maze… Bon, et Eve me manque.

Allez, à la revoyure, Lucifer !

> Saison 5

10 commentaires sur « Lucifer – S05E08 »

  1. C’était tellement attendu que le copain d’Ella soit le tueur que c’en est décevant. La série aurait pu être plus originale. Surtout que ce n’était pas forcément nécessaire vu le peu d’importance de cette intrigue comparé à celle à propos de Michael. Il ne peut pas y avoir un couple qui marche vraiment dans cette série (pas que j’appréciais beaucoup Pete) ??
    Le combat final est bien réalisé mais la fin avec Dieu…. Ca fait longtemps que je n’avais pas eu un aussi gros fou rire devant mon écran. J’ai trouvé la scène d’un ridicule ! Les scènes gnian gnian entre Lucifer et Chloé me font bien pouffer tellement ils sont niais parfois. Par contre, Lucifer qui n’arrive pas à dire je t’aime et Chloé avec son manque de confiance en leur couple, j’en peux plus. Ca fait 5 saisons qu’on tourne autour du pot, ils sont enfin ensemble mais ça continue.
    Et la pire, c’est Maze qui retourne une nouvelle fois sa veste comme à chaque saison. Ok, ce que lui dit Lucifer manque cruellement de tact, mais il n’y a que la vérité blesse comme on dit. Elle se fait manipuler tellement facilement par Michael, c’est décevant, elle me gonfle vraiment.

    J'aime

    1. Pareil, j’ai trouvé ça dommage pour Pete… Il aurait pu être appréciable si on ne sentait pas ce vers quoi ça se dirigeait.

      Merci pour le fou rire, ça me rassure, je me sens moins seul ! Pour la relation Lucifer/Chloé, j’ai oublié pas mal de faux rebondissements je crois, et là, je trouve que ça marchait à peu près cette partie de saison.
      Quant à Maze… J’aime bien, mais c’est trop rapide sur cette demi-saison. Après, c’est une démone, justement, et je pense que ça explique pourquoi elle part si souvent dans les extrêmes, non ?

      J'aime

      1. Ouais mais avec Maze, j’ai l’impression que c’est toujours la même chose, elle par trahir Lucifer pour finalement se rallier à lui à la fin (ce qui devrait arriver dans la deuxième partie). Je trouve dommage aussi que Lucifer et Maze ne soient plus du tout connectés. Comme les enquêtes continuent à prendre beaucoup de place, lui interagit le plus souvent avec Chloé, Ella et même Dan ; avec Linda comme psy, Amenadila parce que c’est son frère. Mais Lucifer et Maze se sont totalement éloignés depuis un bon moment maintenant et je trouve ça vraiment dommage.

        Aimé par 1 personne

      2. J’étais moins convaincu en saison 4 par certains changements, là, le dosage était bon je trouve, si ce n’est les minutes en trop !

        J'aime

  2. C’est marrant (ou pas) mais j’ai adoré l’épisode, mais en lisant ton article tu me ferais presque changer d’avis ! :/ Donc oui Pete était le méchant, je suis assez déçue tellement c’était prévisible et j’espérais qu’Ella aurait trouvé un mec bien. Dan prend plutôt bien, finalement, la révélation sur Lucifer 🙂 Maze m’aura donc soûlée jusqu’au bout cette saison, dommage. Et je ne vois pas en quoi c’est choquant que Dieu ait apparence humaine, c’est le cas de tous les anges et démons de cette série et c’était le cas de Maman « Charlotte ». En plus, tu as sûrement réussi à passer à travers les nouvelles car ce n’était pas une surprise, ça a avait été annoncé il y a un bail 😀

    J'aime

    1. Ouuuuuuuups désolé, ce n’est pourtant pas le but !

      Je ne sais plus si je reviens sur Dan (non merci) dans la critique, mais je trouve aussi qu’il prend trop bien les choses, ce n’est pas bien crédible de le voir traumatisé… puis en fait non. C’est rapide !

      Je te confirme, je n’avais rien vu du tout sur cette saison et tant mieux, ça m’aurait plus que saoulé de savoir à l’avance le cliffhanger de la mi-saison ahaha ! Ca n’a rien de choquant qu’il soit humain, mais je ne sais pas, je trouve que ça retire une part du charme de l’avoir présent après autant de temps à ce qu’on parle tout le temps de lui sans le voir. Puis, c’est son apparition avec les lumières qui m’a donné cette impression de ridicule… Je ne sais pas trop ! On verra ce que ça donne, mais ça m’a fait rire en tout cas !

      J'aime

  3. Caler une enquête de police et une histoire autour fil rouge, c’est assez dur mais je trouve qu’il y arrive bien. J’ai un peu peur pour la suite mais on verra.

    J'aime

    1. Ah, je trouve que l’ensemble est bancal à cause du passage de l’un à l’autre en milieu d’épisode justement… Ils mettent le contenu de deux épisodes en un seul, c’était bizarre !

      J'aime

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.