The Outpost – S03E02

Épisode 2 – The Peace You Promised – 14/20
Autant le premier épisode de la saison était sympathique et me paraissait tout relancer dans la bonne direction, autant celui-ci m’a paru beaucoup moins convaincant pour du long terme. Pourtant, on y retrouve à peu près les mêmes éléments, alors peut-être que c’est juste que j’étais moins dedans. L’avantage, c’est qu’au moins, j’ai pris le temps de me remettre à cette série. Si je peux suivre un peu la saison de loin, c’est déjà ça, non ?

> Saison 3


Spoilers

Any last words, human ?

Parmi mes nombreux épisodes à voir des dernières semaines, je me suis décidé à me remettre à celle-ci en ce dimanche parce qu’elle est assez simple pour ne pas avoir à me prendre la tête sur la critique, et parce que de toute manière, elle est le genre de séries que je peux arrêter de regarder et reprendre un peu n’importe quand tant elle est facile à suivre.

Les critiques ne demandent pas beaucoup d’efforts non plus, à part celui de me remettre tous les noms en tête. Là-dessus, je fais une grossière erreur, c’est vrai. Bon, donc, reprenons, si je blablate autant en ce début de critique, c’est parce qu’on reprend sur l’attentat de Garret, et qu’il est aussitôt chopé par des Blackbloods et des monstres. Autrement dit, on reprend sur une très bonne scène d’action qui mène rapidement à une arrestation de Garret, après une très bonne chorégraphie de combat.

La surprise, c’est encore que son arrestation mène à une exécution quasi-immédiate. Quasi ? Yoban fait l’erreur de demander des derniers mots à Garret, et ça laisse assez de temps à Zed pour débarquer et sauver la vie de notre capitaine, pour qui il réclame un vrai procès. Euh… Il vient juste de tuer quelqu’un, tout de même, alors que c’était interdit. La reine, Zed et Talon font tout ce qu’elles peuvent pour sauver la vie de Garret, mais c’est impossible : son attentat ne peut rester impuni, et j’ai particulièrement apprécié voir Gwynn botter en touche quand on lui demande ce qu’elle ferait à la place de Yavalla.

Garret est ainsi condamné à mort, par noyade. C’est chouette. Talon se révolte aussitôt et sa seule solution en ce temps de crise est de… contacter Janzo évidemment. Elle lui raconte brièvement ce qu’il s’est passé et ils montent hyper rapidement un plan pour sauver Garret, dont l’exécution est déjà en cours, parce que pourquoi attendre. Même Tobin n’est pas d’accord avec ce qu’il se passe, ce qui retarde encore l’exécution. L’exécution n’en finit plus, mais ça permet à Janzo de demander à ce que Talon lui dise un dernier adieu. Il s’agit bien sûr d’un baiser durant lequel elle lui fait avaler un truc qui lui permettra d’être sauvé.

Enfin, grosso modo, ça ralentit son rythme cardiaque juste assez pour qu’on le pense mort… mais c’est tout de même fou cette affaire, parce que Garret est malgré tout noyé, hein. Contre toute attente, Gwynn assiste à tout ça sans verser une larme. Si elle est énervée après Yavalla, elle reconnaît qu’il n’y avait pas d’autres solutions pour maintenir la paix et s’enfuit sans regarder le cadavre de son ex-capitaine.

Janzo attire autant que possible l’attention loin de Garret, et le pire, c’est encore que ça fonctionne quand il s’en prend à Zed. Il sait qu’il a toutefois peu de temps s’il souhaite vraiment sauver Garret, alors il n’en perd pas trop et se précipite avec le cadavre, Munt et Talon. Cachés dans un tunnel, tout ce petit montre assiste à la résurrection de Garret, dont on ne pouvait pas douter une seule seconde, vraiment.

Talon n’en reste pas moins énervée après lui, et elle n’hésite pas à le frapper, à peu près autant de fois qu’elle l’embrasse. Ouais, ça y est, on y est, ils sont en couple ! Ils passent même toute la nuit ensemble, à coucher ensemble, parce que pourquoi pas. Il fallait bien trouver une excuse pour que Garret soit torse nu dans l’épisode – Frankie m’a fait remarquer que c’était une fois par épisode, et ça va devenir mon nouveau jeu de le souligner dans les critiques, pardon.

Talon met toutefois fin à ces bons moments pour aller voir Gwynn et lui raconter tout ce qu’il s’est passé. Une fois que c’est fait, elle demande un entretien avec Yavalla, parce qu’elle doit continuer de faire croire à la mort de Garret après tout. Elle est plutôt bonne actrice notre petite Talon, parce qu’on dirait vraiment qu’elle a pleuré. Et elle est bornée, aussi.

Cela fait marrer Yavalla, parce qu’elle voit en Talon la fille de son père, un homme borné et solitaire, exactement comme elle. Elle se méfie, Talon, mais elle finit par comprendre que Yavalla n’est pas en train de lui mentir pour la manipuler. Elle connaissait vraiment Saveik Redwan. Non, vraiment, les noms dans cette série, je cherche encore l’intérêt de les compliquer autant. On s’y fait, hein, mais bon. Le plus intéressant de la conversation est encore que Talon apprenne que c’est sa mère qui a banni son père dans une autre dimension. Et ça, ça change absolument tout.

Elle s’en confie à Garret durant la nuit suivante, lui assurant qu’elle veut désormais comprendre son passé familial et qu’elle fera ce qu’il faut pour cela. Super, un nouveau but dans cette saison. La boîte dans la taverne ne pouvait suffire, j’imagine.

Ben oui, en parallèle de tout ça, Janzo continue de flirter sans le savoir avec la fille de Yavalla. C’est marrant à voir, surtout que j’ai décidé de bien aimer ce personnage et qu’elle continue de marquer des points à défendre sa mère et sa culture. Janzo finit même par l’aider à venir à bout de l’énigme qu’est sa boîte. Elle reste bloquée malgré tout quand Yavalla vient l’interroger. Malheureusement, elle n’en est pas moins bloquée dans ses recherches, et c’est gênant pour Yavalla autant que pour Janzo qui espionne la scène.

En effet, Yavalla assure qu’il s’agit d’une boîte permettant de maintenir la paix, alors que si l’échec de sa fille devait perdurer, cela amènerait mort et destruction sur le monde. Rien que ça. Janzo fait tout ce qu’il peut à partir de ce moment-là pour aider sa nouvelle amie, mais elle s’y refuse un temps. Après une rapide évocation d’Elinor, il parvient à la convaincre de lui expliquer toutes ses recherches.

Grâce à ça, la saison avance bien rapidement : ils arrivent enfin à ouvrir la boîte, mais ce n’est jamais qu’une étape de plus dans leur quête. En effet, la boîte contient une carte aussitôt emmenée au commandement de l’Outpost. Simple, efficace, et ça donne un but à Janzo. Qui l’eut cru. Yavalla l’appelle Josyne et le dégage bien rapidement de sa salle à manger, ce qui était à mourir de rire. C’est rare que j’apprécie autant Janzo, mais cet épisode et cette saison lui rend bien justice.

Quoiqu’il en soi, la quête peut reprendre ensuite au sein de l’Outpost, avec un duo de scientifiques partant à la recherche du point indiqué par la carte, parce que c’est ça qui assurerait la paix. La paix n’est pas simple à conserver dans l’Outpost, en même temps, et Talon le découvre à ses dépends quand Janzo et sa nouvelle alliée débarquent chez elle. Là, le trio peut découvrir un passage secret qui existait depuis la saison 1, dans le bac à sable que l’on voit depuis tout ce temps. J’aime bien l’idée, on verra où ça mène.

De son côté, Gwynn négocie autant qu’elle peut avec Zed pour recommencer à avoir des alliés autour d’elle. Elle réussit ainsi à obtenir la possibilité de revoir sa femme de chambre… qui est désormais une blonde faisant à peu près sa taille, Warlita. Grâce à ça, elle peut échanger sa place avec Warlita et regagner sa liberté assez longtemps pour aller voir Tobin.

Si elle est contente de l’embrasser à nouveau – tu parles d’une séparation s’ils se voient à chaque épisode ! – elle est là pour lui donner une mission. Elle l’envoie loin de l’Outpost, pour le protéger et pour une mission, avec Munt. Oh lala, encore un personnage qui craint. Il emmène Tobin jusqu’au barrage permettant de se barrer de l’Outpost. Je l’avais oublié, lui, et c’était marrant de voir Tobin nous révéler qu’il avait le vertige au plus mauvais moment possible. Ils continuent ensuite leur route lors d’une scène supplémentaire, mais pour tout avouer, tout ça m’est passé au-dessus pour cet épisode. On verra au prochain ?

Bien sûr, la sortie de Gwynn ne pouvait passer inaperçue, et Yoban la découvre en-dehors de sa chambre. Il fallait que ce soit lui. Calkussar sort de nulle part pour venir en aide à la reine et la libérer, quitte à s’en prendre physiquement à Yoban, qui n’apprécie pas d’être maîtrisé en deux temps trois mouvements par le vieillard. Tout cela tourne super mal, puisque Yoban est vexé et préfère poignarder Calkussar, qui était là en paix.

C’est con. Tous les Blackbloods et tous les humains du coin débarquent à ce moment-là, et si Gwynn lui donne tout de même un bon coup de pied dans les couilles, il est évident que le meurtre de Calkussar ne peut rester impuni. Tout ça mène naturellement à Gwynn demandant la mort de Yoban, puisque Garret est mort. L’avantage ? De nouvelles lois existent pour l’Outpost désormais. Tous les humains et tous les Blackblood subissent le même risque de mort brutale et d’exécution en cas d’actes allant à l’encontre de la paix et de la cohabitation. C’est bien simple comme loi, mais comme je le disais en début de critique, je ne regarde pas The Outpost pour me prendre la tête. J’aime que Yavalla pense naïvement être sur un pied d’égalité avec Gwynn. Elle connaît mal les humains, elle !

> Saison 3

2 commentaires sur « The Outpost – S03E02 »

  1. Hé hé ! je pense aussi à toi maintenant quand je vois Garrett 😀 mais bon j’ai l’impression que depuis cet épisode on le voit beaucoup moins torse nu, il me semble que Tobin a pris la relève ! 😀 Et je ne me rappelais pas qu’il se passait autant de choses dans ce 2e épisode !

    J'aime

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.