NCIS S18E10 (express)

Épisode 10 – Watchdog – 12/20
Après les scénaristes, c’est donc au tour de l’ensemble des personnages de m’apparaître détestables. C’est tout de même problématique, et ça commence à faire beaucoup en quatre épisodes… La fin tente de se rattraper, mais c’est un peu tard, on a compris qu’ils restaient vieux jeu sur la question des violences policières. Merci, non merci. 

Spoilers

Un camion militaire est dévié par un chien errant, ce qui suffit à faire intervenir le NCIS quand un missile se retrouve au beau milieu de la route.

Pfiou. Si l’intrigue avait tourné autour du missile, je n’aurais peut-être eu le même discours, mais cet épisode vraiment, quelle plaie ? J’ai eu l’impression de revenir dix ans en arrière avec cette intrigue qui nous montre la fidélité de l’équipe à Gibbs… Même quand il fait de la merde.

Juste après le mouvement Black Lives Matter et après tous les problèmes de violences policières gratuites démontrées aux États-Unis (et ailleurs…), je pense qu’il aurait pu être subtile de la part des scénaristes de proposer autre chose que toute l’équipe qui soutient Gibbs quand il passe à tabac un type qui, potentiellement, n’a rien fait.

Je n’ai pas accroché du tout au passage à tabac gratuit, et même s’il s’agit finalement d’un criminel (ce dont je n’ai jamais douté avec cette série), je n’approuve toujours pas le comportement de Gibbs. Ce dernier est donc plus révolté face à des chiens exploités que face aux petites filles enlevées il y a deux épisodes, hein. Il tentait de calmer Jacqueline, et là, il affirme à McGee qu’il ne regrette rien ? Envoyez-le en prison, franchement.

S’il n’y avait que Gibbs encore… Mais là, chaque membre de l’équipe apparaît sous son plus mauvais jour : Bishop veut mentir (alors qu’elle s’est prise elle-même un coup de Gibbs en plus), McGee affirme qu’il ne faut pas le faire… Pour finalement le faire, et Torres est prêt à détruire des preuves (qui sont finalement la clé de résolution de l’enquête) ? Non, ça ne me fait pas apparaître les personnages comme cool, au contraire. 

Je suis déçu par la tournure des événements donc et l’épisode est plutôt très prévisible une fois que l’on a compris qu’ils sont tous amoureux de chiens et prêts à beaucoup plus pour protéger les chiens que les soldats et humains. C’était étrange.

Je ne parle pas non plus de la victime du passage à tabac (n’en déplaise à Bishop insistant pour dire suspect quand elle n’a absolument rien pour l’affirmer) qui est littéralement sourde à ne pas entendre Bishop hurler à trois reprises sans qu’il ne l’entende, de Gibbs qui évacue sa colère (après Emily ?) comme ça ou de l’absence de conséquences très improbable juste parce que l’enquêteur a finalement des chiens lui aussi.

Sympa de savoir que le NCIS est si facilement manipulable, hein. Je ne dis pas que je n’aime pas les chiens et que j’approuve les combats de chiens, hein, juste qu’en 2021, j’aimerais une meilleure écriture du monde fictif qu’on nous représente avec ces personnages qui sont généralement peu raccord avec la réalité.

À quoi bon nous les présenter comme réels quand il s’agit des défauts, et comme héroïques dans les qualités ? Soit tu fais un effet de réel, soit tu fais du fictif assumé. Là, vraiment, l’épisode m’a fait lever les yeux au ciel. Et ce n’est jamais bon.

La fin rattrape heureusement les choses avec Léon qui est le seul à mettre Gibbs vraiment face à sa merde, parce que McGee n’a pas réussi plus tôt. Voir Léon protéger son agent, pourquoi pas. Le voir suspendre Gibbs, j’étais content. Je sais que ça ne va pas durer et que l’acteur veut rester dans la série, mais ça ne fait pas de mal que ça évolue comme ça et je serais partant pour le voir prendre sa retraite à la Ducky franchement…


Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.