Younger – S07E02

Épisode 2 – It’s the End of the World, Worm Girl – 14/20
Je ne suis pas tout à fait convaincu par l’écriture de l’épisode, et ça me fait mal de l’écrire, parce que j’attendais la série depuis un moment et parce que l’épisode n’est finalement pas si différent de ce qu’ils faisaient parfois les saisons précédentes… Je pense que ça serait mieux passé il y a deux ans, là, il y a déjà un décalage d’actualités. Ou alors, ce n’est que moi ? En tout cas, côté fil rouge, c’est toujours bien prenant, et c’est tant mieux !

Spoilers

Liza fait face aux conséquences de son choix alors que Kelsey lui conseille de se plonger corps et âme dans le travail pour convaincre une Greta Thunberg fictive de leur écrire un livre.

God! What will fleurists do… when all the boomers die?

Liza n’a pas envie de se marier, et c’est donc la fin de relation aux yeux de Charles. Cela fait stresser Liza, mais Maggie refuse de croire que ça puisse réellement être la fin entre eux, surtout qu’il va continuer de la voir tous les jours. Je ne sais pas trop ce qu’elles font ces colocataires, mais je dois souligner que cette scène en imperméable, était intrigante – on aurait dit un mauvais concours d’exhibitionnistes.

En tout cas, Liza se retrouve au travail pour recevoir des fleurs d’un événement auquel elle participe, malgré un nom très douteux. Comme c’est Lauren qui les reçoit en premier, il va sans dire qu’elle se fait des films et organise une bonne grosse fête pour la réunion matinale de toute l’équipe. Qu’elle est gênante d’avance. On voit Lauren continuer de tout organiser à l’arrière-plan pendant la réunion et elle n’hésite donc absolument pas à lancer son power point sans même vérifier l’information.

Lauren se tape donc la honte à annoncer le mariage à tout le monde, pour mieux apprendre que ce n’est pas le cas. Lauren est dépitée, et ça termine en engueulade de couple en pleine réunion entre Liza et Charles qui, au moins, reconnaissent s’aimer… mais bon, ça ne fait pas tout, malheureusement. Ah, les quiproquos de cette série me manquaient vraiment énormément.

Et on est servi avec ce début de saison qui ne parvient pas à se dépêtrer de la situation entre Charles et Liza. Celle-ci tente de revoir Charles le lendemain soir pour souligner le fait que même en s’engueulant, ils s’envoient finalement des compliments. Elle propose de prendre quelques vacances pour soulager les tensions, mais ce n’est pas ce qu’ils veulent ni l’un ni l’autre. En même temps, ils ne savent pas ce qu’ils veulent, et c’est super étrange : Charles continue de faire ses sorties publiques prévues avec elle, mais il organise des dîners entre amis sans elle.

La série continue comme d’habitude de nous parodier la réalité : on se retrouve ainsi avec une nouvelle Greta Thunberg, du look au nom, en passant par l’âge. C’est hallucinant, parce que la série en abuse et caricature autant que possible la personne, la transformant en un personnage peu appréciable. L’avantage, c’est que ça fait une bonne intrigue pour Kelsey et Liza, même si ça semble quelque peu daté – on sent que l’écriture de l’épisode date de 2019 et pour une série qui se veut moderne comme celle-ci, ben…

En tout cas, on se marre bien avec un personnage ridicule qui force Liza et Kelsey à en faire des caisses pour lui faire écrire un livre. Bien sûr que l’activiste ne veut pas écrire de livre pour n’importe qui. Pour la convaincre, les filles se retrouvent donc à trimballer des ordures et Liza doit se lancer dans du compost, prenant des vers à main nue également. C’est horrible à voir, parce que les deux personnages en font des tonnes sur leur dégoût, même si c’est atténué par le fait de ne pas avoir l’odeur de notre côté, pépère sur le canapé derrière l’écran.

Par contre, ça fonctionne avec l’activiste qui accepte de faire une réunion avec les filles, et avec Lauren qui en prend pour son grade en tant que millenial qui n’en fait pas assez pour la planète. L’intrigue était drôle, mais ça trainait par moment en longueur et la série ajoutait un certain nombre de détours prévisibles, notamment lorsqu’un auteur se met à critiquer les écologistes et à dénoncer le faux réchauffement climatique.

Liza parvient malgré tout à garder l’activiste de son côté, alors tout va bien. Professionnellement, en tout cas. Personnellement, Liza comprend rapidement que Charles est en train de tourner une page sur leur histoire après un point final qu’elle n’a pas vu venir. Pour elle, ils s’aiment encore et ils peuvent continuer un moment comme cela.

Poussée par Kelsey qui reste une amie fidèle tout au long de cet épisode, Liza se rend donc auprès de Charles pour… une bonne douche froide, en fait. Charles lui annonce, comme il l’a fait avec ses meilleurs amis, qu’ils veulent des choses trop différentes l’un et l’autre pour espérer un avenir ensemble, même si elle se dit prête à un compromis : elle ne veut pas se marier tout de suite, ça ne veut pas dire jamais.

La scène est particulièrement dure pour Liza qui se retrouve ensuite confrontée aux filles de Charles, déjà bien au courant de la rupture. Et elles insistent pour dire que leur père ne voulait pas venir à cet événement en commun avec Liza. Résignée, celle-ci doit donc leur dire au revoir, et elle le fait dans un câlin particulièrement douloureux – après tout, elle a été leur nourrice et belle-mère pendant un moment.

L’épisode peut se terminer sur un câlin avec Kelsey, et vraiment, qu’est-ce que j’aime ces deux amies toujours là dans les coups durs. On note que Kelsey a vraiment les meilleures répliques de l’épisode, un moment d’impro très drôle avec les fleurs en début d’épisode et que la série s’éclate plus que jamais côté réalisation. Par contre, c’est un début de saison douloureux pour les couples de la série, là.

3 commentaires sur « Younger – S07E02 »

  1. Non ce n’est pas que toi, cette fausse Greta c’était clairement pas un bon choix 😅 J’ai trouvé ça hyper lourd et au final ça ridiculisait totalement le personnage, je n’ai pas trop compris, peut être qu’effectivement ils ont deux ans de retard (surtout vu les événements qu’on vit depuis plus d’un an). En plus de ça Lauren était super lourde aussi. C’est clairement dans la personnage mais là je trouve que ça devient vraiment too much de la voir les afficher comme ça en réunion. Bref du coup j’ai fait une pause après cet épisode parce que j’avais pas le temps d’en voir plus et aussi un peu parce que cet épisode m’a totalement refroidie lol. Cela dit j’ai beaucoup aimé le câlin avec Kelsey en fin d’épisode, j’aime leur amitié. Et aussi le fait que Kelsey comprend que Liza essayait de lui dire quelque chose. Dans une autre série on aurait eu toute une prise de tête sur « pourquoi tu me l’as pas dit avant » nianiania alors que là elle compatit direct.

    J'aime

    1. Je pense vraiment que le ridicule serait mieux passé quand elle était partout… et encore, parce que vraiment, je trouve la parodie gênante sur un sujet comme celui-ci. Bon, ça me rassure que tu dises ça aussi d’elle.
      Pour Lauren, c’est totalement elle, alors ça m’a moins dérangé pour cet épisode, surtout qu’après, on la voit moins.
      Je vois que nous continuons d’être un peu trop raccord, jusqu’à faire nos pauses au même moment pour les mêmes raisons (j’avais prévu d’en voir deux, mais j’avais peur de craquer jusqu’au 4e quand même).

      Bien vu pour Kelsey sur la fin de ton commentaire, je n’ai même pas pensé à le souligner dans la critique. Elles sauvent la série depuis la saison 1 avec cette amitié de toute manière !

      J'aime

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.