Zoey’s Extraordinary Playlist – S02E10

Épisode 10 – Zoey’s Extraordinary Girls Night – 18/20
Je suis inquiet de la tournure prise par la série avec cet épisode, parce qu’elle n’est pas encore renouvelée et qu’il sera impossible de tout boucler d’ici la fin de saison à présent. Les intrigues lancées dans cet épisode sont nécessaires et il est dommage de ne pas les avoir abordées avant pour certaines, car il y a là de quoi tenir vraiment quelques épisodes… La série me touche toujours autant en tout cas, avec un très juste équilibre entre humour et profonde tristesse.

Spoilers

Emily ne va pas bien du tout… mais elle n’a pas envie pour autant de s’en confier à qui que ce soit, ce qui perturbe Zoey dans ses habitudes.

So you’re gonna have to change. Immediately.

La série reprend à peu près là où elle nous avait laissé la semaine dernière, laissant juste de côté le moment où Emily fond en larmes pour nous en montrer les conséquences… ou plutôt l’absence de conséquence : elle refuse de parler plus longtemps que ça de ses problèmes avec Zoey, mentant à David pour faire comme si tout allait bien. Un petit coup de remaquillage, et hop, elle continue sa soirée comme si de rien n’était. 

Zoey en reste toute perturbée, et elle demande donc conseil à Simon le lendemain, surtout qu’elle a entendu Simon au téléphone avec son cousin, qu’il coache comme le faisait avant de mourir son père. De mon côté, j’ai entendu un type qui hurlait dès le matin, mais ça semble plaire à Zoey qui voit son mec comme un merveilleux coach excitant. Soit. Nous retrouvons ensuite Peggy, par contre Maggie, en train de prendre un café avec une de ses amies – Deb, la fameuse déjà vue en saison 1. Il y est bien entendu question du deuil de Mitch et, plus globalement, du deuil d’un mari. Comme Maggie a envie de reprendre une vie sociale, elle décide de passer une soirée ensemble le lendemain.

Le soir, Zoey décide donc de retourner chez son frère et sa belle-sœur pour s’occuper davantage du problème Emily. Le problème, c’est que David ne s’est rendu compte d’absolument rien de la situation de sa femme. C’est d’une tristesse infinie comme situation, mais ça empire lorsqu’Emily débarque énervée par la vie. Elle a clairement tous les symptômes de la dépression, et moi aussi, parce que David se met ensuite à chanter To make you feel my love. Il chante très bien, il y a de jolis ralentis et c’est horrible à regarder parce que cette chanson, au secours, j’ai vu Glee moi, je ne peux pas l’entendre sans déprimer. Je suis si triste pour Emily, mais je le suis aussi pour David.

En effet, celui-ci est dépassé par la situation : il voit bien qu’Emily a un comportement perché à se lever au milieu de la nuit pour faire des gateaux, mais il ne sait pas quoi faire car elle refuse de dire ce qu’elle pense. L’approche directe ne fonctionne pas avec Emily, mais ce n’est pas si grave pour Zoey qui déborde d’idée pour l’aider.

Elle demande ainsi à sa mère d’organiser un dîner de famille qui rejoint une de leur tradition de famille : manger du poulet et parler de ses émotions. On a connu plus discret comme stratégie. Je pense vraiment qu’Emily les voit venir à des kilomètres, mais c’est intéressant tout de même cette « ouverture » assez fausse de Zoey sur son mec et de David sur son deuil VS sa joie d’être père. Alors que toute la famille insiste pour qu’Emily dise clairement ce qu’elle pense, Deb débarque pour passer sa bonne soirée avec Maggie.

Cette dernière a eu la bonne idée d’envoyer un SMS à sa pote pour annuler, mais ça n’a pas suffi. Elle est venue pour faire la fête Deb et Emily en profite aussitôt pour dévier le sujet, après une chanson bien marrante. Cela déprime Zoey, parce qu’elle voulait vraiment venir en aide à Emily qui est clairement en dépression post-partum. Zoey a besoin d’un livre pour en arriver à cette conclusion, alors que bon, c’était assez évident dès le départ.

Elle s’en confie à Simon qui lui conseille assez justement de laisser de l’espace à Emily pour qu’elle puisse ensuite se confier à elle… Et son but est là d’avoir une soirée romantique avec Zoey. Ce n’est pas ce qu’il aura du tout : Zoey décide d’organiser une soirée entre filles… bloquant ainsi Mo dans une soirée entre mecs avec Simon et Max. Sacré plan.

Les mecs aussi ont des problèmes dans cet épisode, du coup. Simon est déçu de ne pas avoir sa soirée romantique avec Zoey, et il n’hésite pas à lui chanter tout ce qu’il a sur le cœur. Il n’est toutefois pas le seul à chanter. En effet, à Maximo, Rose fait quelques plans avec Max… mais est embêtée de se rendre compte que ce qu’elle a envie de faire est impossible, puisqu’elle ne sera plus en ville d’ici là. On sent bien que même s’ils ont prévu d’avoir une relation casual, Max n’est pas encore 100% prêt à l’idée d’une rupture à venir. Du coup, il chante aussi à Zoey, en même temps que Simon un petit Tearing up my heart.

En parallèle, Mo est lui aussi dégoûté de sa relation de couple : Perry n’est pas encore prêt à lui présenter ses enfants, et c’est bien triste, parce qu’il était prêt à faire cet effort pour lui. La soirée est compliquée pour eux, forcément. Simon passe sa soirée à regarder la porte, Max à regarder son portable et Mo à déprimer de les voir comme ça. Qu’est-ce que j’adore cette série ! Mo enchaîne donc par proposer quelques soins du visage pour les trois sur de la musique de Yoga afin que tout le monde puisse se reposer et surtout, surtout, parler et confier ce qu’il a sur le cœur. J’adore comment ils renversent les clichés dans cet épisode.

En plus, Simon parle évidemment de ses soupçons d’un super pouvoir de Zoey toujours capable de deviner ce qu’il pense… et ses potes changent aussitôt de sujet.

Dans le genre renversement de clichés, Zoey imaginait une soirée entre filles dans son appartement… quand Emily est très loin de cette envie de soirée à bouffer le pire des cookies, emballé dans un tube. Trop étrange. Emily a besoin de danser pour évacuer, et comme je la comprends ! Par contre, le problème, c’est qu’elle garde aussi beaucoup trop de choses pour elle.

Ainsi, la soirée en boîte pour Emily et Zoey est très drôle à voir, on s’amuse vraiment bien avec, mais on sent bien qu’Emily est dans l’excès pour compenser tout ce qu’elle n’ose pas dire. C’est bien dommage. Elle se fait draguer par un certain Clay, qui finit par remarquer que ses seins sont en train de laisser couler le lait… et ça, c’était plutôt drôle. Par contre, jamais de la vie elle donnera ce lait à Miles, non ? Elle le met en biberon dans les toilettes, mais avec tout ce qu’elle a bu, ce n’est pas vraiment du lait à donner à un bébé ? Je ne suis pas expert de la question, m’enfin, ça m’a paru bizarre.

En tout cas, Emily se met donc à chanter dans les toilettes, la pauvre, et la série s’avère bien créative une fois de plus. Ce breakdown supplémentaire ne peut plus être ignoré par Emily, par contre. Elle a bien conscience d’avoir eu un baby blues, mais celui-ci ne s’est jamais terminé, et elle a même eu droit de le voir empirer.

C’est terrible, et il est vraiment bien que la série aborde ce genre de sujet, parce qu’elle est là pour ça. Et l’actrice est révélée, une fois de plus, par cette intrigue : elle est grandiose, tout simplement. Elle m’a éclaté quand elle buvait et dansait en boîte et brisé le cœur quand elle a enfin confié à Zoey qu’elle ne se sentait pas à la hauteur pour Miles. Elle pense que son fils serait mieux sans elle, et elle n’ose pas en parler non plus à David qui est encore en plein deuil.

Et pour cette fois, Zoey n’a pas vraiment les mots pour aider Emily à remonter la pente. Elle se reconnaît en plus en Emily qui reconnaît que quelque chose ne va pas et qu’elle ne comprend pas pourquoi elle n’arrive pas à le combattre par elle-même. Oh, Emily. Oh, Zoey.

Emily est déposée chez elle après tout ça, sans vraie conclusion car ça ne peut pas se régler comme ça, et c’est bien de le dire. Zoey se rend ensuite à l’Eglise où Mo est censé chanter, et le sermon qui y est fait touche profondément Zoey, parce qu’il y est question de savoir à qui l’on peut vraiment se confier. Et l’air de rien, on a bien vu pendant tout l’épisode que s’inquiéter autant pour Emily affectait énormément Zoey qui, depuis deux ans, pleure beaucoup et s’inquiète pour tout le monde, au détriment de sa propre vie.

Mo chante pour sa chorale une chanson sur le besoin d’avoir quelqu’un à qui demander de l’aide et nous laisse Zoey en larmes. Elle peut ainsi demander à son petit-ami de s’occuper d’elle pour la journée, et ça les réconcilie tous les deux : il veut plus de temps romantique avec elle, elle veut plus de moments avec lui. Quant à Mo, il est ravi de voir que Perry est là, même s’il ne le présente à ses enfants que comme un ami. C’est un début, et les enfants adorent déjà Mo, donc c’est bien parti.

J’ai regretté que Mo ne puisse pas parler à Zoey en revanche, parce qu’il a remarqué qu’elle pleurait. On verra au prochain épisode ? Chez elle, Emily doit maintenant faire face à David, à qui elle a envoyé quelques SMS en étant bourrée. Elle lui explique tout simplement qu’elle se pense en dépression post-partum et qu’elle a besoin de voir un psy. David a les meilleures des réactions : pas de remise en question de ce qu’elle dit, juste un soutien inconditionnel.

La dépression n’a pas fini de frapper les personnages pour autant : il n’y a pas qu’Emily qui a besoin d’un psy, il y aussi de Zoey. Elle se rend compte que son super-pouvoir lui ruine la vie malheureusement. Et puis, en plus de tout ça, on a aussi Maggie. J’ai super mal vécu son intrigue : on commence par quelque chose de très fun avec Deb, mais celle-ci l’emmène dans un casino. Là, elle pousse Maggie à mentir sur son identité et à passer une soirée à jouer, notamment à la roulette.

Maggie finit complètement bourrée, est gênante à voir et on sent que le jeu n’est certainement pas une bonne idée pour elle vu l’état de deuil dans lequel elle est encore. Cela ne manque donc pas : le lendemain soir, elle retourne seule au casino pour boire un coup et jouer, en donnant son vrai prénom au personnel qui la reconnaît. Outch.

 

 

2 commentaires sur « Zoey’s Extraordinary Playlist – S02E10 »

  1. J’ai beaucoup aimé cet épisode même si je suis passée du rire aux larmes pendant ma pause dej lol.
    C’est sympa de voir que David soutient Emily et qu’il a vraiment l’air d’être là. Je me suis dit pareil pour le lait mais obligé elle le jette derrière ?? 😆
    La fin est intéressante et je me demande ce que ça va donner. C’était sûr qu’à un moment Zoey allait péter un cable à force d’entendre les sentiments des gens comme ça.

    J'aime

    1. Oui, j’ai pensé à toi, j’aurais pas aimé en pause déj ! Faut se remettre au travail après 😮
      Pour le lait, elle n’a peut-être pas le choix de le pomper dans une bouteille effectivement, je ne sais pas du tout comment fonctionne ces machines !

      Je ne sais pas si c’était si sûr que ça, ça paraît logique maintenant, mais je ne l’ai pas forcément vu venir dans cet épisode (dans le précédent davantage à la rigueur)

      J'aime

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.