Charmed (2018) – S03E10

Épisode 10 – Bruja-Ha – 19/20
Quelques petits détails dans le scénario font que j’ai envie de venir chipoter et de ne pas mettre un 20/20 à cet épisode, mais il était vraiment excellent. On sent que les scénaristes font le choix d’accélérer le rythme, et ça me convient très bien comme ça. Les personnages sont de plus bien développés dans cet épisode, malgré l’accélération des intrigues et des moments d’action… Bref, c’était un épisode parfaitement jouissif à regarder, j’approuve les changements effectués et j’espère qu’ils dureront !

Spoilers

De plus en plus de démons arrivent sur Terre où s’installe le chaos. Les sœurs se retrouvent seules pour gérer cet afflux de créatures à abattre.


I’m simply… mortal.

Depuis que Poluss m’a fait remarquer que l’intrigue de la cousine des sœurs était la même que celle de Nia dans Supergirl, j’ai un peu de mal avec Josefina, parce que j’adorais Nia dans la saison que j’ai vue… mais bon, je leur pardonne tout si l’intrigue est aussi chouette que ce que j’imagine pour cet épisode. Et ça semble bien commencer avec une pleine lune rouge six jours plus tard et une ambiance à la limite de la post-apocalypse.

Nous retrouvons Macy hyper préparée à se battre, avec une lame et des potions. Heureusement qu’elle est préparée, parce que c’est nécessaire : un portail s’ouvre et laisse s’échapper une sorte de vers géant, avec des crocs acérés et prêts à bouffer un innocent qui passe par là. Enfin, innocent, c’est un homme qui s’avère être un gros connard avec Macy une fois qu’elle a éliminé le monstre sorti tout droit d’une série des années 90 avec cette qualité d’effets spéciaux.

Macy ne le remet même pas à sa place, l’homme en plus. Elle préfère rentrer au QG et indiquer qu’elle a bien éliminé le 183e démon sorti de la prison magique. 183 ! Tu m’étonnes qu’elle soit épuisée et blasée de vouloir sauver des innocents. J’aime bien l’idée d’une sorcière qui sauve des innocents, cela dit, ça me rappelle de bons souvenirs. Harry semble superviser les opérations en s’inquiétant pour elle depuis le QG, et je trouve ça étonnant de voir que Macy se rend seule faire face aux démons.

En fait, on comprend que les sœurs effectuent simplement des rotations pour faire face à l’afflux permanent de démons, un peu partout dans le monde. C’est au tour de Maggie de s’en occuper, et on découvre que les sœurs dorment en fait au QG tellement elles sont débordées depuis une semaine. J’aime bien ce changement d’ambiance, ça donne un côté chaotique qui passe bien. Par contre, Maggie a du mal à l’assumer et semble au bord de la dépression quand elle explique à Macy qu’elle a un devoir à rendre pour le vendredi suivant.

Pourtant, trente secondes plus tard, elle est prête à se rendre en Allemagne comme si de rien n’était pour affronter un nouveau démon. Humph, elle va nous avoir pris un antidépresseur magique, non ? En plus, Macy découvre qu’elle est blessée (je ne vois pas comment ?) et qu’Harry ne peut pas la soigner à cause de son allergie magique : les sœurs n’ont plus d’être de lumières, ça va vite poser problème, surtout que la série insiste sur le venin qui semble l’avoir touché. Il s’agit en fait du sang du démon… qui lui permet de se reconstituer, tel un phénix. Charmant.

En Allemagne, Maggie se retrouve en pleine forêt à la recherche d’un démon. Elle en suit les empreintes comme elle peut, se servant aussi de ses pouvoirs, lui permettant d’avoir une vision dans laquelle elle est clairement en train de perdre contre le démon. Loin d’avoir un anti-dépresseur magique, Maggie a tout simplement son pouvoir : elle supprime ainsi sa propre peur.

Elle se retrouve alors à combattre l’étrange créature… qui s’avère être une version d’elle-même. C’est quelque chose tout de même. Dans le combat, elle fait tomber la bille qui pourrait la ramener au QG (c’est ce qu’elle pense, mais elle a un peu oublié de la récupérer), ce qui fait qu’elle se retrouve seule pour… ah ben, pour s’enfuir face à ce monstre qui lui fait peur. C’est dur de se voir pas coiffée, apparemment, ehe.

Mel est inévitablement la suivante dans la rotation face aux démons et elle insiste pour expliquer à Josefina qu’il est trop dangereux d’aller en expédition avec elle, même si elle en a envie. En plus, elle le mériterait parce qu’elle a mis au point un sortilège plutôt intéressant : une corde et un sort qui permettrait de retirer les pouvoirs magiques de n’importe quel être.

Josefina est déçue de voir Mel l’empêcher de venir avec elle en intervention, mais elle se fait malgré tout une raison. Lors de l’intervention suivante, quasi immédiate, Mel n’a pas trop de mal à se débarrasser de son monstre. En revanche, deux boules lumineuses apparaissent dans le ciel et font tomber sur Terre un étrange duo, un homme et une femme, qui… se mettent aussitôt à crier, de manière magique.

Cela fait mal à la tête – pour Mel comme pour moi. La sorcière utilise donc ses pouvoirs pour tenter de les arrêter, en vain. Impuissante, elle décide elle aussi de prendre la fuite, sauf qu’elle, elle peut retourner au QG. Pas de bol, le portail ne se referme pas derrière elle, permettant au duo de la suivre. On sent bien qu’ils sont des créatures plus importantes que les démons de toute manière.

Un sortilège peut les enfermer dans une petite prison magique, mais ils n’ont aucun mal à s’en défaire pour s’attaquer à Harry, qui s’écroule au sol sous les yeux impuissants de Mel, après avoir été comme aspiré de son énergie vitale par le duo. C’est flippant, franchement. Heureusement, Mel peut se servir du sort inventé par sa cousine, qui fonctionne à merveille sur le duo.

On en oublierait presque Macy qui souffre énormément en désinfectant sa plaie. On en revient donc au filtre flou si cher à la série, et c’est bien dommage. Avant même de pouvoir appeler qui que ce soit, Macy s’évanouit donc… et rate un appel de Mel.

Celle-ci est terrifiée par la situation, surtout qu’elle ne peut pas d’approcher d’Harry sans déclencher l’allergie. Elle décide donc d’utiliser une potion qui risque de lui faire mal mais qui pourrait selon elle le réveiller (autant utiliser l’allergie à bon escient, pour une fois ?). Cependant, Harry lève la main pour interrompre Mel… et il la prend par le bras pour cela. Oui, oui, par le bras : il se rend compte qu’il n’a plus de pouvoir. C’est même pire que ça : il n’est plus un être magique puisque l’allergie ne s’active pas. Josefina débarque au QG pour voir toute la situation, dont elle tire la simple conclusion qu’elle est géniale : son sort a bien fonctionné sur l’étrange duo sortant de nulle part.

Elle espère aussi qu’ils pourront peut-être lui donner des pouvoirs, mais on en n’est pas là. Alors qu’elle tente de convaincre Mel une fois de plus qu’elle peut se battre, Mel se rend compte qu’elle n’a pas de nouvelles de ses sœurs et que ce n’est pas rassurant. La carte du QG lui révèle alors qu’elles sont en danger : aussitôt, la décision est prise de se séparer. Josefina reste garder le QG sans avoir la moindre idée du vers étrange qui s’y balade également. Elle décide plutôt de demander aux deux êtres étranges de l’aider à obtenir les pouvoirs qu’elle est sûre d’avoir.

En réponse, elle obtient un drôle de chant de leur part… et elle se décide à communiquer comme ça avec eux, par un peu de chant. Les deux êtres continuent de chanter lorsqu’elle leur indique qu’elle a l’impression qu’ils sont là pour l’aider, et Josefina se rend rapidement compte que cela fait étinceler la tablette. Elle décide donc de les libérer, confiante en eux, persuadée qu’ils n’étaient pas en train de blesser Harry volontairement. Humph. Le duo passe aussitôt à l’attaque de Josefina, puis du reste de Safe Space.

Pendant ce temps, Mel décide d’aller aider Maggie, mais ce n’est pas glorieux. Elle ne trouve pas sa sœur immédiatement, l’appelle avec un forfait magique qui lui permet de passer des appels en Allemagne sans le moindre mal et finit par l’entendre hurler. Cependant, quand elle la retrouve, tout va bien pour elles : Mel comprend qu’il s’agit simplement d’un démon-clone, qui imite sa victime en se nourrissant de ses peurs.

C’est un chouette démon, mais dès qu’il est face à deux personnes, il perd ses pouvoirs. C’est dommage ça, quand même. Malgré la situation pas tout à fait réglée au QG, Mel prend le temps de parler à sa sœur, parce qu’elle sent qu’elle ne va pas bien. On ne sait pas trop comment, mais l’idée est d’avoir une petite scène entre sœurs pour que Mel prenne conscience de la masse de travail abattu par Maggie, qui nous révèle aussi que son bâton a désormais une pointe magique également. Cool.

L’idée finale est de nous dire que Maggie n’a pas à se battre contre tous ses démons seule. En même temps, vous avez fait une rotation pour y aller seule à seule, les filles !

En parallèle, au Manoir, Harry rejoint Macy en courant et se rend compte que sans pouvoir, il ne peut pas faire grand-chose pour elle. Alors que l’étrange duo se met à chanter à Josefina au QG, Macy est soudain guérie avec une potion, sans qu’on ne sache trop comment et d’où elle sort cette potion, et c’est tant mieux : elle peut ainsi embrasser Harry. Eh, ça fait du bien de les voir heureux un instant après tout ce temps, particulièrement dans cet épisode. Ils peuvent s’embrasser et prendre un peu le temps de mettre le monde en pause, c’est chouette. Ils oublient juste un détail, genre la fin du monde en cours depuis une semaine.

Ils finissent par retourner au QG à peu près en même temps que Mel et Maggie. Elles, elles trouvent Josefina assommée et Mel stresse aussitôt, culpabilisant de l’avoir laissée seule. Elle laisse donc Maggie s’occuper de leur cousine pour monter régler le cas du duo magique qui a mis tout le monde KO à Safe Space. Macy et Harry sont bien contents de voir Mel débarquer et leur apporter une hache. Alors qu’ils mettent au point un plan pour détruire le duo, Josefina débarque et annonce que les tuer anéantirait les dernières chances du monde de s’en sortir. En effet, quand ils l’ont assommée, ils ont communiqué avec elle leur plan, et ils ne sont pas du tout des êtres maléfiques. Mouais. Mel a du mal à faire confiance à sa cousine, mais elle est forcée de se rendre à l’évidence quand le duo utilise subitement ses pouvoirs pour renfermer le ver magique du début d’épisode, soudainement devenu géant et prêt à s’attaquer aux sœurs.

Le renfermer ? Oui, ils l’envoient dans le Tombeau du Chaos, même si eux, ils ne l’appelaient pas comme ça en leur temps. Ce sont en effet les créateurs de cet endroit charmant pour les démons. Ils s’appellent Mo et Aladria, et ils sont ravis d’expliquer aux sœurs, autour d’un fastfood et de bonnes blagues (très déroutantes pour la série, mais c’était chouette), qu’ils ont la solution à leur problème. Ils vont pouvoir les guérir de leur allergie, si elles le veulent, et les aider à renfermer les démons dans le Tombeau, si ça leur convient également. Chouette. Ah, j’oubliais, ils rendent aussi les pouvoirs d’Harry en s’excusant de lui avoir empruntés, mais bon, ils ne savaient pas s’il était quelqu’un de confiance. Mouais.

Les sœurs leur font confiance beaucoup trop simplement et trop rapidement. J’ai bien aimé l’humour de cette scène, mais je ne suis pas fan de ce duo qui sert de Deus Ex-Machina. Ils sont trop puissants pour que je leur fasse confiance. En plus, ils ne soignent pas tout de suite les sœurs… c’est étrange, non ?

On peut en tout cas passer à la conclusion de l’épisode où Maggie prend rendez-vous avec un psy et où Harry peut utiliser ses pouvoirs pour amener des fleurs à Macy. C’est plutôt sympathique comme scène, parce que le couple aborde enfin la question de l’immortalité de l’un d’eux et de la peur de la séparation. Il était temps de commencer à en parler, je pense.

En parallèle, Josefina confie à Mel que Mo et Aladria lui ont fait savoir qu’ils ne pouvaient qu’emprunter la magie, pas en redonner. Elle ne peut donc pas développer de pouvoir personnel. Ce n’est pas bien grâce aux yeux de Mel qui lui assure qu’elle est une sorcière et lui donne un Livre des Ombres, version 2021. Il s’agit cette fois d’une copie conforme de celui de la série d’origine, dessinée par Mel… D’où ? Quand a-t-elle eu le temps pour ça, en vrai ? Et pourquoi réintroduire un élément dont ils avaient tant voulu se débarrasser pour se distinguer de la série-mère ?

Mel est sûre que la chance leur sourit enfin… mais je ne suis pas sûr, moi. Le duo leur annonce pourtant que s’il était simple de fermer le Tombeau du Chaos, guérir leur allergie sera plus compliqué et pourra potentiellement les tuer. Les sœurs sont prêtes à prendre le risque malgré tout, quoiqu’il en coûte comme dirait Macron. Pardon, c’était trop simple.

L’épisode se termine sur cet étrange cliffhanger, et il faudra attendre pour en savoir plus, mais ça me va bien.

Un commentaire sur « Charmed (2018) – S03E10 »

  1. Du coup en voyant le previously on de cet épisode je me rends compte qu’à la différence de Nia dans Supergirl, Josefina ne semble pas avoir (pour le moment) droit à ses pouvoirs. Alors que Nia elle, justement, développe ses pouvoirs.
    Maggie n’a pas fait tomber la bille, elle ne l’a simplement pas prise au moment de partir. Il y a un gros plan dessus pour le faire comprendre mais c’était facile de le louper. Et Macy est guérie parce que Harry utilise une potion sur elle (d’ailleurs antidote ou pas mdr ?).
    J’ai pensé pareil pour Mel qui sort son livre des ombres super bien illustré mdr. Genre elle a eu le temps de faire ça.
    Et purée moi aussi j’ai pensé à Macron 😭

    J'aime

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.