Evil – S02E08

Épisode 8 – B is for Brain – 17/20
Mais… Qu’est-ce que je viens de voir au juste ? L’épisode me laisse un étrange sentiment de malaise à bien des égards cette semaine. Je sais que c’est le but de la série, ça l’a toujours été, mais c’est surprenant tout de même d’avoir des scènes dont je ne sais vraiment pas quoi faire. En tout cas, la série continue de prendre aux tripes et de réussir parfaitement à instaurer une ambiance dérangeante.

Spoilers

Le trio est chargé d’enquêter sur des visions du paradis lors d’une expérience scientifique.

I wanna see God, who wouldn’t want to see God ?

J’allais me lancer dans l’épisode de la semaine d’In the Dark, mais j’ai vu passé trois tweets coup sur coup vantant les mérites de cet épisode – ou plutôt s’étonnant encore de ce qu’ils osaient faire – alors je n’ai pas résisté : j’ai fermé les volets (de toute manière, il s’est mis à pleuvoir des cordes ?) et je me suis lancé dans cet épisode commençant par quelques gouttes de whisky venues tout droit de l’épisode précédent.

J’adore ce genre de lien qui donne bien l’impression que les scénaristes ont tout prévu et qu’il y a des liens entre les épisodes. Par contre, Kristen qui se bourre la gueule dans son bain en essayant de convaincre ses filles de se la fermer et de la laisser tranquille, c’est quelque chose. Elle devrait pourtant être soulagée : son mari revient enfin à la maison.

Par contre, qu’on m’explique : qui parmi les scénaristes s’est dit que ce serait une bonne idée de fournir de l’hélium à ces gamines ? Sérieusement ?

Bon, la scène ne dure pas trop longtemps – même si c’est toujours trop long quand elles sont quatre. Après, j’ai très rapidement regrétté leur disparition quand la scène suivante est arrivée avec le mari de Kristen qui veut juste faire l’amour, qui découvre que sa femme a des cicatrices de brulures en forme de crucifix et… se laisse étonamment faire dans tout ce qu’elle propose.

Même quand elle propose de lui faire mal au point de hurler – les pauvres gamines – franchement, même quand elle le bâillonne, même quand elle lui met un masque d’animal. Les voilà donc qui font l’amour… et nous on suit une goutte blanche de… je ne préfère pas savoir ? – qui tombe du matelas jusqu’au sous-sol parce que c’est apparemment de l’acide ?

Le mari ne dit rien de particulier à Kristen malgré la déviance évidente du truc, genre, wtf ? Chacun fait ce qu’il veut au lit hein, mais là, ils n’en parlent même pas, il se laisse juste faire en mode tout va bien c’est normal on fait ça toutes les semaines. J’en oublie la ponctuation. En plus, Kristen traumatise ensuite sa gamine, et ça a offert le retour de l’humour mais… Qu’est-ce que je viens de regarder, au juste ?

Je n’ai pas réussi à me concentrer sur la suite de l’épisode, du coup, avec une introduction de l’intrigue très étonnante. L’idée est pour notre trio de mener l’enquête dans un laboratoire cherchant à faire du brain-mapping parce qu’une expérience à mener des sujets à avoir quelques hallucinations possiblement liées à la religion. Reste à savoir s’il s’agit de quelque chose de légitime, d’un hoax quelconque ou allons savoir. Méga-chelou !

Ben est en tout cas à fond dans les études scientifiques apparemment, alors que Kristen semble bien plus passionnée à l’idée d’écouter les témoignages des sujets de l’expérience. Il s’agit de personnes en apparence tout à fait normales, mais avec des histoires assez dingues à raconter – l’idée qu’ils ont vu le paradis, donc.

Chacun a sa manière de raconter, chacun est fasciné parce qu’il a vu et chacun est encore marqué par la joie de ces hallucinations. Kristen est très sceptique, comme d’habitude, et elle veut savoir ce qu’ils font là, surtout, ayant l’impression que la religion veut à présent empiéter sur la science. David la rassure forcément et Ben est tout heureux à l’idée de pouvoir tester à son tour l’expérience comme les sujets qu’ils viennent d’interroger.

Il y va tout confiant en lui – mais il finit en larmes hyper rapidement. Il a d’énormes sanglots très rapidement… et l’épisode nous balance ensuite dans les hallucinations de Ben, mais en le faisant sans nous prévenir. Après, quand il voit sa mère, on comprend vite ce qu’il en est, et lui aussi, heureusement. David et Kristen disparaissent bien vite, avec le laboratoire également, pour nous montrer un Ben qui suit sa mère dans son village natal.

Le changement d’ambiance est surprenant, mais allez, j’aime bien les épisodes qui se concentrent sur les rêves des personnages. En plus, pour une fois, ça change de voir Ben faire un rêve plutôt qu’un cauchemar. Toutefois, le paradis change rapidement en Enfer : alors qu’il parle tranquillement à sa mère, il se rend compte qu’il ne peut voir Dieu et qu’une des femmes du quartier est un fantôme, puis un démon qui lui fonce dessus. Flippant.

Il se réveille en sursaut et Kristen analyse ça comme un effet secondaire de son choc d’avoir été enfermé dans le sous-sol, alors que Ben s’enfuit le plus vite possible du laboratoire et que le scientifique explique à David que Ben n’est pas le premier à expérimenter une réaction différente. Certains voient donc le paradis, David en conclue que d’autres voient l’enfer.

Ben ? Il décide d’appeler sa sœur pour avoir son opinion : sa mère semblait super déçue de voir ce qu’il était devenu, à ne pas croire en Dieu et chercher toutes les informations rationnelles. La sœur est plus énervée qu’autre chose d’avoir son frère l’empêchant de dormir.

En parallèle, nous retrouvons Leland dans une scène étonnante. Et dans cette série, tout est étonnant, donc ce n’est pas rien de le dire ! Il croise ainsi la nonne habituelle et lui révèle qu’il a compris qu’elle avait utilisé de l’ammoniac pour son exorcisme. Si je ne sais pas encore à quoi servira la scène pour plus tard, elle aura au moins eu le mérite d’être brillamment écrite avec une nonne qui sort un couteau pour menacer Leland quand il veut lui renverser de l’ammoniac sur les mains.

 

De son côté, le mari de Kristen s’inquiète quand même un peu pour sa femme. Alors qu’il range les masques, il se met à fouiller dans ses affaires et trouve des plans dessinés à la main, avec un chemin très précis tracé d’avance. Il confronte sa femme comme il peut alors qu’ils font des courses et qu’elle affirme qu’elle n’a pas envie de devenir une ménagère chiante… mais elle est loin de l’être désormais.

En fait, il n’a pas vraiment le temps de confronter Kristen qu’elle est déjà partie en vrille à cause d’un type qui la double dans une file d’attente. C’est assez dingue à voir, parce que la scène est tout à fait classique à l’origine et qu’on avance rapidement vers une situation où Kristen trouve tout à fait normal d’aller chercher des frites surgelées pour s’attaquer à l’homme et reprendre sa place. Bon dieu.

Le type était parfaitement casté pour être odieux et pour nous donner envie de le frapper nous aussi, mais c’est le genre de choses qui ne sont pas censées se passer comme si de rien n’était. Le côté bad girl de Kristen va beaucoup trop loin, là, et je ne vois pas comment elle peut sortir du magasin comme si de rien n’était et retourner ensuite au boulot.

C’est un peu le problème de cette série : certaines intrigues de la vie perso de Kristen ne sont pas raccord avec la suite de l’épisode… Franchement, c’est comme cette affaire de dentiste pour Lexie, ça a été oublié tellement vite que c’est étrange. Bon, pas aussi étrange que de voir que Kristen n’arrive pas à faire l’expérience de Ben parce qu’elle n’a pas d’âme – ou juste parce que le scientifique ne trouve pas ce qu’il faut pour lire son cerveau.

David se propose finalement pour tenter l’expérience à sa place, alors qu’il vient juste d’entendre une femme lui décrire l’enfer. J’imagine qu’il espérait voir le paradis, mais ce n’est pas exactement ce à quoi il a droit : bien au contraire, il a un aperçu d’un enfer tout différent… Il a droit à un flashback où il suit Kristen se rendant tuer Leroux. C’est bien étrange, parce que l’on sait que ça a eu lieu.

Après, David a possiblement de quoi avoir des soupçons depuis un bon moment, alors son cerveau ne fait que reconstituer quelque chose, et c’est exactement ce que le psy lui explique quand elle se précipite le voir. Bon, à son réveil, David n’ose rien dire de ce qu’il a vu, mais il le fait finalement quand il est seul avec Kristen et je le comprends. C’est très intéressant de voir enfin un flashback de ce qu’il s’est passé avec Leroux cependant.

Et il s’agit probablement vraiment d’un flashback, car il est rapidement révélé que tout ça n’est qu’une vision de Kristen : elle a bien enfilé le masque et c’est ce qui fait qu’elle finit par voir Leland en train de bouffer le bras de David. On aura tout vu dans cette série et clairement l’acteur s’amuse de la situation. Quant à Kristen, elle a un réveil mouvementé et une vraie session psy pour tout analyser de ce qui vient de se dérouler.

Son psy en arrive à la conclusion qu’elle voit possiblement David comme un défi, avec une impossibilité de l’avoir pour époux s’il est prêtre… Mais si elle est capable de le détourner de sa voie sacrée, en revanche… Comme époux ? Ben oui, psychologiquement, son époux est bien plus David que son vrai mari. Ce dernier, le pauvre, essaie de comprendre pourquoi Kristen a tant changé et est devenue si violente ; mais demander conseil à sa belle-mère n’est pas la plus brillante de ses idées de toute évidence. Elle est complétement perchée, voire droguée, et parle à nouveau son autel chelou.

On enchaîne cette scène étrange avec David essayant à son tour la machine et l’expérience, mais… rien ne se passe. En tout cas, c’est ce qu’on nous dit, mais comment faire confiance à la série désormais ? David déprime de ne rien voir et pense avoir fait une erreur vis-à-vis de sa foi, car l’expérience donne des visions à ceux qui n’ont pas de croyance, apparemment.

Et pour une fois, cela laisse le trio totalement en désaccord sur le compte-rendu à faire : David ne veut pas que les expériences continuent, considérant que cela fait plus de mal que de bien. Kristen, au contraire, note les bienfaits de la disparition de certains patients suite à leur vision de Dieu. Ben ? Il n’arrive plus à dormir du tout depuis qu’il a vu sa mère, alors il n’est pas convaincu des bienfaits de la machine… mais ce n’est pas qu’une affaire de majorité de toute manière.

Reste à savoir ce que décidera le prêtre. En attendant, Kristen rentre chez elle auprès d’un mari qui voit la vie totalement différemment après son retour : il est prêt à vendre leur business d’escalade cette fois, pour avoir un job plus routinier et apporter le soutien dont Kristen a besoin. Les cartes vues précédemment ? Laura, leur fille, les a analysées comme des cartes permettant de tuer des gens tout de même.

Clairement, Kristen est en train de perdre pied et c’est une bonne chose d’avoir son mari enfin de retour pour faire le point. Malgré sa présence, Kristen décide encore de se lever en pleine nuit pour faire chauffer son crucifix au gaz dans sa cuisine et pour se scarifier. L’épisode se termine comme ça cette semaine et… je ne sais pas, je dois dire que tout ça me met mal à l’aise à force, car je ne vois pas où ils veulent en venir. Et pas dans le bon sens du terme, peut-être ?

> Saison 2

 

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.