The Outpost – S04E11

Épisode 11 – Guardian of the Asterkinj – 17/20
Je crois qu’on se dirige vers une fin de série satisfaisante ? Ils ont tous les éléments pour que la fin soit une vraie fin, et je l’espère sincèrement. Je suis déçu de l’annulation, mais s’il s’avère que tout était calculé pour y arriver, ça passera bien mieux. Le doute m’embête bien sûr en attendant, mais eh, plus que deux semaines pour être fixé et, si ce sont deux semaines de qualité, je crois que ça vaut le coup de continuer pour avoir le fin mot de cette histoire.

Spoilers

313 et Talon ont chacun des choix à faire à présent.

The Outpost Season 4 Episode 11: Release Date, Recap & Spoilers - OtakuKart

He wants me to wake him up.

Je veux bien être en retard dans toutes mes séries, mais j’ai trop peur d’être spoilé sur le dernier épisode de cette série si jamais je ne me maintenais à jour. Allez savoir pourquoi : a priori, ça ne peut pas arriver puisque personne ne la regarde. M’enfin, je me méfie quand même, ce serait trop bête.

L’épisode reprend sur une confrontation inattendue et plutôt inutile entre Janzo et 313. Janzo est dépité de se rendre compte que 313 n’était pas vraiment son ami. Il l’a blessé physiquement, mais aussi psychologiquement en s’en prenant à lui.

Très sincèrement, c’était à prévoir et ça se confirme : 313 n’en a rien à foutre de Janzo, il ne tient qu’à ses enfants et les fait passer avant le reste. C’est logique, mais pas forcément antithétique du con. Bon, ça le devient quand une des déesses débarque pour le libérer par contre… Elle compte sur lui pour récupérer le monde qui leur appartienne.

Bordel, mais personne ne surveille cette prison alors ? C’est absolument fou, et c’est aussi un peu insupportable d’enchaîner sur Wren et Janzo qui veulent encore garder en vie 313 pour obtenir des réponses et tentent de convaincre Garret que c’est une bonne idée, mais qui sont heureux de savoir que 313 est en sécurité. Dans la fucking prison ? À peu près sûr qu’ils ont TOUS réussi à s’échapper de cette prison au moins une fois !

Sans trop de surprise, en prison, 313 révèle tout ce qu’il sait de ses bourreaux et se voit confier la tâche d’aller tuer Janzo et Wren. Pendant qu’ils prêchent pour le garder en vie, en vain, auprès de Garret… C’en est presque marrant. Levare, elle, s’assure de tuer deux gardes en prison, puis espère s’en prendre à Garret, mais pas sans avoir visité le Skevikor et communiqué avec les autres. C’est la merde pour l’Outpost là… sauf que Janzo et Wren en sont encore à tenter de sauver 313 de son exécution.

Wren a de bons arguments quand elle affirme que 313 n’est pas un monstre et que sauver son enfant le rend juste aussi humain qu’eux, mais bon, Janzo a bien plus raison de se méfier de tout un peuple que sa femme veut réveiller alors qu’il pourrait faire le choix de les tuer. J’ai bien aimé que la série prenne le temps de nous proposer cette scène, cependant, c’était sacrément intéressant d’avoir ces personnages que j’ai appris à aimer débattre comme ça.

En plus, ça permet de fluidifier ce qu’il se passe ensuite : au moment de les tuer, 313 découvrent que Janzo et Wren attendent un enfant et ça change tout pour lui. Il comprend qu’il fait une erreur à suivre les ordres de Levare et décide ainsi d’épargner le couple. Je m’y attendais, mais je ne pensais pas qu’il irait pour autant sauver Garret qui voulait le tuer depuis le départ. Mieux que ça : pour le sauver, il n’hésite pas à tuer Levare. BON. Il ne la tue pas vraiment, d’accord, mais il essaie vraiment.

Il gagne la confiance de Garret un peu simplement grâce à ça : Levare parvient à s’enfuir et se faire soigner à nouveau (j’ai bien ri de la réaction de Janya), donc ça aurait tout à fait pu être un coup monté, hein. Ce qui compte, c’est que ce ne soit pas le cas, cependant. Et que les dieux comprennent le risque de laisser les Kahvi découvrir le libre-arbitre.

Pendant ce temps, Talon et Luna sont toujours dans le tombeau d’Aster. C’est ce qui donne son titre à l’épisode, mais cette fois encore, ce n’est pas exactement le plus intéressant tout au long de l’épisode. Talon galère un peu à faire en sorte que Luna soit une dragman efficace, mais en la poussant à bien écouter les voix qu’elle devrait entendre sur place, cela finit par fonctionner.

Les deux femmes trouvent ainsi une inscription étrange en forme de devinette dans le sol de la cave… et Luna n’a aucun mal à deviner que cela signifie que Talon doit verser du sang noir sur les inscriptions pour provoquer quelque chose. Quelque chose ? Oh, trois fois rien : juste la tombe d’Aster qui sort du sol. Contrairement aux autres dieux, il est allongé et n’a pas de pierre précieuse sur lui, lui. Par contre, il a tout de même une étrange pierre blanche qui, une fois dans la main de Talon, lui permet d’apparaître pour réclamer au gardien de son kinj de le lui rendre afin de le réveiller pour éviter une ère qu’il redoutait.

Soit. Cela semble faire douter Talon qui était à deux doigts de le tuer alors que, très clairement, elle souhaitait le tuer deux secondes avant. Est-ce que ça change vraiment quelque chose de savoir qu’il veut être réveillé ? Apparemment, oui. Talon doute quelques instants, surtout qu’elle a son kinj depuis le jour où sa mère est morte, mais elle finit par le remettre à Aster quand même grâce à Luna qui décide de la convaincre juste parce qu’elle apprend que Yavalla a été ramenée à l’origine par Talon.

La résurrection d’Aster promet au moins d’apporter quelques réponses, mais ça se fait de manière cryptique. On a juste confirmation que Talon est la dernière gardienne d’une longue lignée (beaucoup trop longue pour être crédible d’ailleurs, à quand leur révolution industrielle ?) et qu’Aster a sympathisé avec les humains. Il fallait bien une origine aux Blackbloods, et ça marche correctement, je trouve. J’aime bien ce qu’ils font de cette saison, et j’espère qu’on se dirige vers une fin où ils ne tuent pas les dieux mais nous les envoie définitivement dans le Plan of Ashes.

En parallèle, même si c’est théoriquement la fin de son monde rêvé qui est en train de se dérouler, Zed reste trois quarts d’heure sur la tombe de Nedra. Enfin, sur ses cendres : il ne prend même pas la peine de l’enterrer pendant tout ce temps. Il récupère les cendres, c’est un bon début pour la ressusciter un jour, j’imagine.

En attendant, Zed finit par se motiver à bouger et aller s’occuper un peu de Munt. J’en avais presque oublié qu’il était quasiment mort lui. Il a encore assez de force pour être secouru et mentir à Zed, affirmant que Nedra a dit qu’elle l’aimait avant de s’enfuir avec le kinj. Ce n’est pas exactement ce qu’elle a dit, m’enfin, Munt a raison : c’est bien ce qu’elle comptait dire et on le sait tous. Zed aussi. Mais Zed ne veut pas le savoir, pas le jour de sa mort.

Il galère un peu, mais Zed finit par réussir à ramener Munt à l’Outpost auprès de Warlita, juste après l’attaque de Levare. Autant vous dire que Garret a du boulot, mais il parvient à sauver à peu près tout le monde, avant de retrouver 313 au Skevikor. Il s’y rend avec Wren, sachant que Talon est leur dernier espoir et que le Skevikor est genre le pire endroit à être pour une femme enceinte vu que les dieux le convoitent… M’enfin bon, ce n’est jamais qu’un détail.

Une fois de plus, Janzo et Wren nous sauvent l’épisode avec cette scène dans laquelle ils donnent un nom à 313. George ou Marvyn ? Sérieusement ? On a des Yavallah, des Nedra, des Zed ou des Wren, alors que les Blackblood ont aussi des noms tout ce qu’il y a de plus commun ? Et Janzo ose grimacer alors qu’il s’appelle Janzo ? WTF, les amis, wtf !

Wren a un emploi du temps chargé en tout cas, parce qu’après ça, elle enchaîne avec une looooooongue scène de dialogue où elle convainc Zed qu’il faut que Nedra obtienne son hommage en chanson. J’aime toujours beaucoup la voix de Wren, mais je trouve sacrément triste que les cendres de Nedra soient dispersés, parce qu’adieu la résurrection finalement. Et puis, une fois de plus : elle a un meilleur hommage que Fallista ou Tobin, sérieux !

Ce n’est toutefois pas le cliffhanger de l’épisode. Non, le cliffhanger est très clairement en train de nous diriger vers une vraie fin de série, et j’espère que ce sera le cas : Aster donne rendez-vous aux autres dieux au Skevikor pour que ce soit le début de la fin… Et ça ne plaît pas à Luna et Talon, mais trop tard, quoi, fallait y songer avant de le réveiller.

 

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.