Evil – S02E11

Épisode 11 – I is for IRS – 15/20
Je continue d’être pas mal frustré par la série, qui laisse à nouveau une partie de ses intrigues de côté pour en développer d’autres sans apporter de réponse. Le plus frustrant est clairement que les réponses ne seront pas pour cette saison, alors qu’il en faudrait quelques unes quand même… Au moins, je me console avec le fait que la série reste de qualité, que les jeux d’acteurs sont dingues et que rarement une série n’aura réussi à provoquer si bien le malaise.

Spoilers

L’IRS contacte l’Eglise catholique afin d’avoir le résultat de leur enquête sur une secte demandant à être reconnue comme religion.

I always wonder… Don’t you guys have day jobs ?

Oh non, sommes-nous vraiment obligé de recommencer avec Sheryl ? Elle est de nouveau la victime de l’étrange transfusion de la semaine dernière, sauf que cette fois-ci elle aime ça. La musique était sympathique et collait parfaitement avec la scène (c’est toujours appréciable), mais elle ne nous aidait pas à comprendre ce qu’il se passait en plus. J’en suis arrivé à l’idée d’une transfusion qui transfère la personnalité de l’influenceur de la semaine dernière en elle, mais ça n’est pas bien crédible. Si l’on en croit les paroles de la chanson, elle prend du formaldehyde – du méthanal d’après Google.

Ca ne m’aide pas à comprendre, mais une chose est sûre, elle fait ce qu’on lui a fait à un homme trouvé sur une application de rencontres juste après ça.

En parallèle, l’ordination de David approche de plus en plus et ça laisse perplexe Kristen et Ben. Avec des amis comme eux, il ne peut qu’être découragé de devenir prêtre sérieusement. Avec le travail qu’il fait aussi, cela dit, parce que le cas de la semaine voit l’IRS les contacter pour savoir s’ils doivent ou non reconnaître l’existence d’une nouvelle église, le Nouveau Ministère de Satan. Voilà qui promet. L’IRS ? Il s’agit d’une agence américaine qui peut donc conduire des audits et reconnaître ou non les religions. La reconnaissance permet d’avoir à éviter de payer des impôts…

Ils ont quatre critères pour accepter une église : elle doit vénérer un dieu (ou plusieurs) en y croyant véritablement, les profits ne doivent pas revenir à une seule personne, elle ne doit pas avoir d’activités illégales et elle ne doit pas influencer la politique. Hum, c’est légèrement la base des religions pour le coup.

Bref, l’Eglise espère que notre trio pourra faire en sorte de stopper cette nouvelle religion, parce que bon, ça provoque la perte d’âmes, probablement. C’est intéressant de voir Kristen et Ben accepter alors qu’ils ne sont pas religieux eux-mêmes, car je ne comprends pas vraiment ce qu’ils viennent foutre dans cette intrigue. Franchement, on est loin des intrigues habituelles…

Après, c’était amusant de découvrir cette nouvelle religion vénérant Satan et de voir comment cette secte (oups, pardon) était organisée. Après, notre trio n’a pas trop de mal à découvrir qu’ils ne croient pas vraiment en Satan – et qu’ils se font du fric en vendant des t-shirts. Cela fait beaucoup à leur encontre.

Bien sûr, Leland est de retour dans cet épisode pour autre chose que l’étrange perfusion de Sheryl : il est une fois de plus là pour son intrigue d’exorcisme habituelle, mais David le mêle volontairement à l’intrigue de la semaine pour avoir son avis sur le nouveau ministère de Satan. C’est intéressant, parce que Leland se vend tout seul comme un adepte du diable, du coup, avant de subir un exorcisme tout aussi cinglé que le précédent. Bon, cette fois, pas de trucage en vue : Leland utilise des voix différentes, dont une voix de petite fille et une de grand-mère, mais aussi une force surpuissante.

Cela laisse David bien perturbé de se rendre compte qu’il était parfaitement impossible de faire semblant d’être possédé à ce point. AH. Autrement, Kristen et son mari continuent d’aller voir le psy de Kristen pour suivre une thérapie de couple. C’est toujours à l’encontre de toute éthique, mais admettons. La session n’est pas exceptionnelle pour eux, parce que le mari veut surtout savoir si Kristen le trompe, mais comme elle hallucine de nouveau, elle n’arrive pas à répondre vraiment. Après, elle crève tellement d’envie de coucher avec David qu’elle ne peut pas vraiment dire qu’elle ne couche pas avec, quoi. Et ça tombe bien pour elle : David lui demande de passer la soirée avec lui – et avec Leland, pour la suite de son exorcisme.

Avant ça, ils doivent toutefois aller voir Jim, un prêtre du ministère de Satan, parce que lui, il semble vraiment croire. Le but lucratif est intéressant pour convaincre l’IRS de laisser tomber le ministère de Satan, mais ça risque en effet de ne pas être suffisant s’il y a de vrais croyants dans ses rangs. Par contre, cette intrigue n’était pas exceptionnelle, je trouve.

Je veux dire… C’était hyper cliché la secte de Satan avec ses chorégraphies cheloues de femmes à moitié à poil. Kristen ne semble pas penser autre chose d’ailleurs quand on lui propose de rejoindre cette secte pour apporter une touche féminine et sa vision des choses à cette nouvelle église. Irk. Elle s’enfuit un brin vénère et se rend alors à l’exorcisme de Leland où elle est terrifiée de se rendre compte que David n’a pas menti.

Leland parle bien avec des voix cheloues et, pire que ça, l’exorcisme semble même avoir un véritable effet sur Kristen. Elle s’imagine ainsi saigner du ventre, avec une plaie béante laissant sortir de là un étrange corps en vie. What the fuck ? Il ne s’agit jamais que d’une hallucination : lorsqu’elle sort de la salle de bain où elle se planquait, Kristen a de nouveau un t-shirt impeccablement blanc. Par contre, elle est sacrément perturbée et finit à nouveau dans son bar où elle tombe sur Graham, le dirigeant du Ministère de Satan.

Si le flirt avec lui semblait la déranger particulièrement plus tôt – et à raison bordel ! – la voilà qui cède à ses avances. C’est même pire que ça : elle l’invite à se rendre dans sa voiture pour coucher avec ; et coucher est beaucoup trop soft car à ce stade, elle baise juste avec, sans capote en plus. Vraiment, la scène est dérangeante x1000, surtout que bon, elle a un toujours un mari dans l’affaire. Et elle l’aime en plus, parce qu’elle semble avoir peur de se faire griller. Ainsi, quand elle rentre, elle vérifie qu’il ne reste aucune trace dans la voiture avant de remettre sa culotte.

Malheureusement pour elle, elle est surprise par sa mère qui la voit faire depuis le jardin… et qui n’en a rien à faire, strictement rien à faire. Au contraire, elle lui donne des conseils pour rester discrète dans sa tromperie : un bain, une douche, toutes les affaires à la poubelle. Mais tout ça ne lave pas la culpabilité de Kristen apparemment. Elle semble vraiment se sentir coupable, hein, puisque ça va jusqu’à l’empêcher de dormir. Elle imagine de nouvelles hallucinations et finit par virer son psy, parce que c’est plus simple comme ça : elle l’accuse d’être de ligue avec l’ennemi et coucher avec sa mère, rien que ça.

Vous pensez que c’est chelou de la voir partir en vrille comme ça et être hyper paranoïaque ? Ce n’est pourtant rien par rapport à l’intrigue de Leland. Après son exorcisme, il finit tout tremblant et appelle Sheryl pour obtenir son aide. Son aide consiste à le couvrir de sang dans un bain alors qu’il est habillé d’un magnifique costume blanc. Cela n’a aucun putain de sens, hein, et en plus ça nous impose d’avoir Mahna Mahna en tête pour le reste de la semaine. J’ai un peu les nerfs après la série, là. Et le lendemain soir, l’exorcisme continue comme si de rien n’était.

Kristen y retourne aussi, après une journée chargée et alors que c’est la dernière soirée avec son mari en théorie. Là, je n’y comprends plus rien : en journée, Kristen se retrouve confrontée à Graham qui affirme devant ses collègues et l’IRS qu’ils ont couché ensemble ; et elle ment, assurant que ce n’est pas arrivé. En soirée, elle se décide à vivre un exorcisme – et à le vivre pleinement depuis la salle de bain.

La porte de la salle de bain est en verre et personne ne semble la voir se trémousser au sol ?? C’est n’importe quoi, sérieusement. Je n’arrive plus du tout à savoir où on en est ; avec Kristen qui subi l’exorcisme avant de dire que ça ne peut pas marcher sur les gens qui ne croient pas. Pourtant, Kristen a bien subi l’exorcisme de plein fouet, hein, au point d’en oublier le départ de son mari. Elle ne s’en rend compte que trop tard, mais il faut dire qu’elle n’est pas aidée par Sheryl qui s’assure qu’il dégage aussi vite que possible.

Et quand Kristen rentre enfin chez elle, il n’y a donc plus son mari dans la chambre… Il n’est pas parti pour autant, car il a reçu un message paniqué de Kristen lui demandant de rester. Il reste ainsi une soirée de plus, pour se faire un petit moment romantique au coin du feu avec sa femme. Après l’exorcisme religieux, voilà donc Kristen qui se retrouve en plein moment de purge bouddhiste de ses péchés.

Elle peut ainsi brûler un papier sur lequel elle confesse avoir trompé Andy et tout est bien qui finit bien pour eux. Par contre, le monstre que Kristen voyait jusque-là est désormais dans la chambre de Leland. Pfiou. Comprendrai-je un jour quelque chose à cette série ? Pas sûr. Tout ce qui est sûr à ce stade, c’est qu’on a promis à Kristen, David et Ben que Satan allait venir s’occuper d’eux. Hâte de voir ça.

> Saison 2

 

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.