The Walking Dead – S11E08

Épisode 8 – For Blood – 18/20
L’épisode prend peut-être un peu trop son temps au début, mais assez vite, on comprend vers quoi on se dirige et c’est vers une fin de mi-saison franchement efficace. Les cliffhangers donnent envie d’avoir la suite au plus vite, et avant d’y arriver, on a des évolutions parfaitement logiques. Les scénaristes prennent le temps de développer correctement les personnages pour que chaque décision soit cohérente, et c’est loin d’avoir été toujours le cas dans cette série. Un très bon épisode, donc.

Spoilers

Pope est impressionné par les tactiques de Maggie, qui ne se doute pas que les personnes pour qui elle se bat font face à une sacrée tempête.

Somehow, she has turned the dead against the living.

Toute une horde de zombies se dirige vers le campement de Pope, ce qui ne rassure pas trop ses hommes. Seulement voilà, les zombies restent pépère à proximité, donc tout semble bien se passer et Wells, l’un d’entre eux, est choisi pour mener au loin les zombies. Pas de bol pour lui, il n’a pas affaire à une simple horde de zombies, mais à Maggie et Negan. C’est con pour lui : il découvre l’efficacité des méthodes d’Alpha en se faisant bouffer par des zombies après quelques coups de couteaux.

Je suis triste pour lui, franchement, il n’avait certainement pas demandé ça. En plus, on nous révèle que Pope soupçonnait depuis le départ que Maggie était derrière tout ça, mais de manière si peu claire que j’ai cru un moment qu’il connaissait Alpha. Ce n’est évidemment pas le cas, seulement, il comprend bien vite que Maggie a trouvé une solution pour contrôler les zombies. Cela n’est pas très rassurant, surtout quand les zombies s’approchent des barricades, au beau milieu d’un moment gênant pour Daryl avec un interrogatoire de plus sur Maggie.

Le plus gênant pour Daryl, c’est toutefois de comprendre qu’il y a des mines tout autour du camp entre les zombies et la barricade : il a bien compris que parmi les zombies, il y a ses amis, hein. Il fait tout ce qu’il peut pour les protéger, n’hésitant pas à tuer son pote de cigarettes d’un soir et à leur indiquer la voie pour trouver la bouffe, dont il a fait sauter le cadenas, tant qu’à faire. Grâce à son aide, Gabriel et Maggie peuvent donc entrer dans le campement.

Une fois à l’intérieur de celui-ci, Maggie utilise une voiture-bélier pour ouvrir la barricade du campement, et elle fait bien : à quelques secondes près, les hommes de Pope allait utiliser une arme sacrément inquiétante sur tous les zombies, et donc sur les potes de Maggie aussi. Nos héros sont plutôt du genre à être increvables, heureusement : Daryl révèle ainsi à Shaw toute la vérité sur son plan.

Ensemble, ils empêchent ainsi Pope de lancer l’arme meurtrière sur le champ de bataille : Daryl veut sauver Maggie et ses potes, Shaw veut sauver ses hommes, contrairement à Pope qui comptait sur Dieu pour les sauver. Il ne s’attendait certainement pas à ce que Shaw décide ainsi de le tuer, le poignardant en pleine gorge comme si de rien n’était. Elle laisse tomber ses principes pour lui, mais pas pour le reste : elle accuse aussitôt à la radio Daryl d’avoir tué Pope. Tout le monde apprend donc la mort de Pope et Daryl n’a pas vraiment le temps de dire au revoir à sa copine qu’il est déjà obligé de sauter par-dessus la barricade pour survivre.

Enfin, ça, c’est ce qu’il espère. En pratique, Shaw n’hésite pas à utiliser l’arme meurtrière de Pope sur le champ de bataille, mais APRES avoir demandé à ses hommes de se retirer. Contrairement à Pope, elle prend donc le risque de laisser ses ennemis se douter de quelque chose. Et elle fait bien, Maggie et Negan sont trop stupides à ne pas comprendre qu’il y a un danger quand les hommes contre lesquels ils se battent se retirent. Ils restent donc plantés là au moment où l’arme s’apprête à s’enclencher. Cela fait un excellent cliffhanger qui laisse TOUS les personnages en danger : des artifices sont lancés contre eux sur le champ de bataille…

Pendant ce temps, à Alexandria, une tempête qu’on a vu arriver depuis deux épisodes se déchaîne sur le campement… et ce n’est vraiment pas une bonne nouvelle. En effet, la tempête est destructrice : tout le monde se réunit dans une seule maison, mais de celle-ci, Rosita constate qu’un bout du mur de protection est arraché et se balade dans les rues de la ville.

C’est super problématique et ça mène aussitôt à un plan d’action où Carol, Kelly et Connie se rendent en-dehors de la maison pour la protéger des zombies. Aaron sort lui aussi, pour renforcer si possible la barricade. Si Judith aurait aimé pouvoir aller avec les adultes, elle est obligée de rester en arrière pour « rassurer les autres enfants ». Et ça fonctionne : Gracie accepte de rester avec elle, avant d’admirer son courage à n’avoir peur de rien. Virgil se retrouve à jouer les babysitters pour elles, mais il n’est pas bien efficace, si vous voulez mon avis… mais il était cool de le voir parler de Michonne avec Judith, qui ne se remet toujours pas du départ de sa mère. Forcément.  

En effet, Grace se retrouve bien vite attrapée par un zombie. Judith est toujours très efficace quand il s’agit de lutter contre les zombies, mais ça pose tout de même un problème : la maison est entourée quoi. Reste à savoir ce que font les équipes en dehors, mais en attendant, on suit ce qu’il se passe à l’intérieur, et c’est brillant à voir. Je veux dire, j’ai toujours été fan de Rosita, mais depuis une saison ou deux, elle a toujours les meilleures scènes à Alexandria.

Cette fois, c’est donc elle qui se dévoue, malgré son bébé qui pleure dans la maison, pour sortir sous la pluie et nous dégommer tous les zombies qui essaient d’approcher. C’est juste brillant à voir et, un peu comme Judith, je n’arrivais pas à détourner le regard de Rosita. Elle agissait en vraie queen dans cet épisode, tout simplement, et ça fait toujours plaisir ce genre de scènes.

Malheureusement, elle est débordée par tout ce qu’il se passe et elle comprend qu’il va falloir abandonner la maison. Elle s’organise donc comme il faut pour le faire, mais elle oublie de vérifier que Judith et Grace la suivent bien. Pour sa défense, elles sont censées être parties depuis un moment et Rosita se concentre sur Coco, laissant Lydia en dernier rempart temporaire contre les zombies. Elle ne pouvait pas non plus prévoir que Gracie allait faire de la merde à se rendre dans une cave pour trouver une arme contre les zombies.

Sérieusement. Les enfants sont infernaux dans les séries, à l’exception de Judith qui agit en adulte… mais trop tard. Pas aidée par Gracie, elle se rend compte qu’elles sont en fait piégées dans la cave, qu’elle ferme à clé pour se protéger des zombies. D’un côté, les zombies, de l’autre, des fenêtres brisées et un début d’inondation. Non, vraiment, les personnages de la série ne sont pas aidés non plus, je reconnais.

C’est un putain de double cliffhanger cet épisode, et dans les deux cas, je vois la cohérence des actions de chaque personnage. Shaw n’allait pas tuer Daryl directement, mais elle lui dit clairement qu’elle va protéger sa famille quoiqu’il en coûte. Grace fait de la merde, mais c’est une enfant apeurée. L’oubli de deux enfants qui ne sont pas où ils devraient être ? Crédible.

Putain. J’ai hâte de voir la série revenir – et je suis content d’avoir gagné un mois sur le temps à attendre en ayant tant de retard dans mon visionnage. Plus qu’à rattraper le reste de la franchise, maintenant.

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.