Station 19 – S05E10


Épisode 10 – Searching for the Ghost – 15/20
Je suis un peu déçu par la tournure d’une intrigue que j’attendais vraiment au tournant, mais cette semaine confirme que la saison se centre une fois de plus sur les personnages plutôt que sur l’histoire qui est racontée. Cela a du bon car ça a eu tendance à fonctionner jusqu’ici quand la série le faisait, et ça se confirme encore avec cet épisode.

Spoilers

Les pompiers sont appelés pour intervenir dans une maison hantée, tandis que Carina reçoit une visite inattendue à la caserne.


Ghost house got mad and ate us.

Etrange début d’épisode qui voit tout nos pompiers courir plus vite que jamais comme s’il y avait une crise… alors que ce n’est jamais qu’un footing. Bon, j’exagère, il s’agit d’une course organisée pour récupérer des fonds afin de financer le projet de clinique de Carina, Jake et Ben. Maya gagne sans surprise, même si le début de la scène nous fait croire le contraire.

Vic est là aussi, mais elle n’est pas là pour courir. Elle est là pour mater Theo, de toute évidence. Elle a toujours quelque chose à lui annoncer, et un simple regard nous rappelle qu’elle est enceinte. Elle profite de la présence de Carina pour parler un peu avec sa gynécologue. Sans trop de surprise, Vic a choisi l’avortement. Si elle partait sur un avortement provoqué par des médicaments, elle souhaite à présent le faire sans en avoir conscience.

Je peux la comprendre, c’est atroce d’avoir à imaginer les douleurs par les médicaments. La chirurgie a ses avantages… et ses inconvénients : Carina lui explique qu’elle va devoir attendre une semaine de plus avant l’avortement. Pas idéal pour elle, mais elle l’accepte.

Carina continue sa journée en proposant à Maya d’avoir un rendez-vous médical plus tôt que prévu pour tomber enceinte (yay), puis en se disputant avec Jake. Lui, il veut ouvrir une clinique sans médecin et elle, elle en veut évidemment. Par chance, elle va avoir l’occasion de lui prouver son utilité quand à nouveau une famille débarque à la caserne sans prévenir. C’est gros, et ça l’est d’autant plus quand on découvre que Carina reconnaît dans les deux femmes qui débarquent ses patientes.

Elle a avec elle Ben pour l’aider, en plus, alors ça confirme que les médecins peuvent servir. Ah, oui, j’oubliais la bonne nouvelle de ce début d’épisode qui est aussi le retour de notre psy préférée : Diane refuse que Ben retourne sur le terrain tant qu’il ne la verra pas plus souvent en thérapie – thérapie obligatoire et nécessaire ! Nécessaire, oui : Ben veut se précipiter pour signaler les deux femmes, étant sûre que l’une d’elle a frappé l’autre.

Carina préfère leur parler avant comme elle les connaît, évidemment. Le problème, c’est qu’ils sont tous les deux partis pris… mais rapidement, les histoires des deux femmes coïncident et Ben finit par reconnaître qu’il est plus logique que la chute accidentelle évoquée par les femmes soit ce qu’il s’est réellement déroulé. Cela permet en plus à Carina de se renseigner sur comment elles ont eu leur bébé, et la scène me permet aussi de me rendre compte qu’effectivement on les connaissait. Il s’agit de personnages de Grey’s Anatomy après tout (et elles ont marqué la série à leur manière on va dire).

Une fois les femmes parties, Jack finit par expliquer à Carina et Ben qu’il a envie d’apprendre à faire des points de suture, parce que ça ne doit pas être si compliquée. Mouais. Il m’a vraiment soulé à ne pas aimer les médecins, mais admettons. Il ne met pas longtemps à s’entraîner, en plus, commençant le soir-même sur une banane en compagnie de Carina. Elle fait beaucoup de bien aux pompiers elle, arrivant même à convaincre Ben de rappeler la psy au plus vite.

Bien content de savoir que Diane risque de revenir du coup, ils n’ont pas fait ça pour rien, c’est impossible. En attendant, Jack propose de donner son sperme à Carina histoire que ça aille plus vite en cas de souci dans les démarches. Si l’idée est rapidement considérée comme de la déconnade par Carina (et mon dieu que c’était drôle), je me doute que ça risque fort de revenir sur le tapis en cours de route maintenant qu’ils sont potes tous les deux. Glauque ?

De son côté, Théo s’inquiète clairement pour Vic. Il la voit repousser tout le monde dans son entourage, et il demande à Andy de la surveiller et de vérifier si elle va bien. L’attitude est un peu étrange venant de son petit-ami (ou ex ?) et Travis ne manque pas de lui faire remarquer. De toute manière, Travis a rapidement d’autres chats à fouetter : les pompiers sont appelés pour une intervention dans une maison hantée.

Si ça fait plaisir à Theo, Travis est terrifié de devoir intervenir à cet endroit. Bon, la série en fait des caisses avec une porte qui se ferme et s’ouvre toute seule, mais c’est plutôt drôle tout de même. L’intervention ? Des amis d’une femme ont disparu en cours de route pendant qu’ils filmaient un reportage dans la maison. La maison hantée ? Elle est parfaitement normale, mais elle est aussi piégée.

Nos pauvres pompiers sont donc coincés eux aussi. Commençons par les moins intéressants pour cet épisode, à savoir Maya et Sullivan. Ils trouvent rapidement un des hommes qu’ils sont venus chercher, coincé sous une armoire.

Ils l’évacuent et tout va bien… jusqu’à ce qu’ils se rendent compte que Travis et Theo ont disparu. Oui, ils prennent un peu cher. L’expédition qui faisait rire Theo jusque-là est rapidement emmerdante pour lui quand ils tombent à pieds joints dans un des pièges de la maison. Cela les coupe totalement de liaison radio, n’en déplaise à Travis. Il s’énerve sur sa radio, mais les quelques instants qu’ils passent seuls permet d’aborder à nouveau la relation amicale entre eux. C’est une excellente chose, parce que ça manquait ces derniers temps.

Je n’y croyais plus d’ailleurs. Theo reproche donc à Travis de ne pas aimer Emmett autant qu’il aimait son ex-mari, lui expliquant qu’il n’a pas à prendre ses conseils vu l’état de sa relation amoureuse. Voilà qui est fait. C’est à peu près le seul intérêt de cette intrigue – et la seule crédibilité aussi, parce qu’ils finissent par retrouver le deuxième homme qu’ils cherchaient et qui soi-disant les prenait avant ça pour un fantôme. Eh, lourd.

Fort heureusement, ils ne mettent pas si longtemps que ça à être retrouvés par Maya et Sullivan. Par contre, au passage, les pompiers se rendent compte que le capitaine Beckett n’est pas exceptionnel avec eux : il ne se rend pas compte de la disparition de deux de ses hommes pendant plus d’une demi-heure. C’est longuet. Sullivan ne se gêne pas pour lui dire, se sentant probablement poussé des ailes maintenant qu’il a l’appui de la hiérarchie au-dessus de son capitaine. Disons que ça aide.

Ainsi, contre toute attente, on retrouve ensuite Travis et Theo au sortir de la douche ? On sent que la scène est un bon prétexte pour faire remonter l’audience, mais ce n’est pas grave. Ce qui est important ici, c’est que Travis dit à Théo qu’il l’aime – ils en sont donc revenus à ce stade-là de leur amitié. J’ai aimé aussi l’auto-analyse de Travis, percutant qu’Emmett est un peu trop comme son père vis-à-vis de sa sexualité. Yuk.

Beckett finit par les interrompre pour s’excuser et c’en est presque dommage. La scène était intéressante. Les remords de Beckett sont essentiels aussi, mais ils permettent surtout de l’humour et de la bonne entente entre nos héros. Quant à Beckett, eh bien, Sullivan fouille son bureau (pardon ?) et y trouve une bouteille d’alcool, alors je ne donne pas cher de sa peau.

Pendant ce temps, Vic est donc squattée par une Andy pas très subtile. Vic l’emmène rapidement chez Dean, ou du moins dans la maison qui était celle de Dean à l’époque. Il est temps pour la série de dire adieu à ce décor, parce que la maison a été vendue par les parents de Dean. On ne sait pas bien pourquoi Vic veut y faire une dernière visite, mais elle l’a fait et c’est parfaitement déprimant. La maison est en effet complètement vide, et la vie de Vic est si douloureuse qu’elle finit par vouloir plonger un coup dans la mer.

Bon, ça n’a aucun sens de faire ça. La mer est beaucoup trop propre, bizarrement, et Andy plonge elle aussi pour la sauver, parce que c’est nécessaire quand elle ne voit pas Vic remonter à la surface. Vic voulait simplement un moment de calme pour faire face à sa grossesse et à ses émotions, et elle l’a eu. Elle a aussi explosé avant ça, révélant à Andy qu’elle était enceinte. Oups.

Cela mène à une scène vraiment intéressante entre les deux femmes, Andy expliquant qu’elle a déjà eu un avortement elle aussi, à l’université. Elle n’en a jamais parlé à Ryan, et c’est là que ça en devient surprenant : les scénaristes se souviennent donc de Ryan ? J’aime que ça puisse rapprocher Andy et Vic, mais le personnage de Ryan a été évacué tellement vite de la série que j’ai trouvé ça un peu étonnant comme twist de l’intrigue pour aider Vic à prendre sa décision.

Elle n’en parle donc pas à Theo et l’épisode se termine par un repas improvisé entre les deux femmes et la cousine d’Andy. Andy finit par balancer les potins à Vic pour lui remonter le moral – et ça marche tellement bien que Vic décide de prendre ses médicaments pour l’avortement immédiatement. La série est, comme la semaine dernière, trop timide à mon goût. C’est bien d’évoquer ouvertement la question et d’en décrire les effets, mais pourquoi cachent-ils systématiquement les avortements ?

C’est une question rhétorique, je sais pourquoi, mais enfin, je ne compte plus les accouchements vus dans cette série – et cette franchise – alors que les procédures d’avortement sont trop souvent éclipsées. La position de Vic est évidente vis-à-vis de sa carrière, de son caractère, de sa vie, mais l’avortement en lui-même reste un moment traumatique qu’il aurait été important de montrer – pour toutes celles qui en ont besoin du côté de la représentation. Je pense. Je ne sais pas, je ne suis clairement pas le mieux placé pour écrire ça. Je vais en revenir au constat : la série n’ose pas aller au bout de son intrigue dans cet épisode, et je pense que ça finira en scène qu’on ne voit pas alors qu’elle est importante.

J’espère que quand Theo l’apprendra (c’est évident qu’il l’apprendra), il ne réagira pas trop stupidement par contre.

 

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.